Info people

PHOTOS. Conchita Wurst fait son come-back dans une tenue étonnante et transparente

De nombreuses célébrités se sont rendues jeudi 22 février à la cérémonie de la "Caméra d'Or 2018" à Hambourg, en Allemagne. Conchita Wurst, de son vrai nom Thomas Neuwirth, était présente sur le tapis rouge, pour le plus grand plaisir des paparazzis présents à l'événement. Avant les remises de prix, la gagnante de l'Eurovision 2014 est apparue resplendissante, dans une tenue assez spéciale et originale il faut le dire...Alors qu'elle avait déjà fait sensation au gala de l'amfAR, Conchita Wurst était vêtue d'un long pantalon en velours jaune, qui cachait ses jambes. Elle portait comme haut un top transparent en plastique noué autour de la taille comme un kimono. Son haut était coupé court devant et long derrière, de sorte à dévoiler son torse nu, avec une grande cape dans le dos. Plusieurs petites fleurs jaunes ornaient sa tenue, dans un style très printanier. Côté mise en beauté, la star allemande avait de longs cheveux lisses, qui contrebalancent parfaitement sa barbe bien fournie.Une apparition étonnante étant donné les déclarations de Thomas Neuwirth en février 2017. Le jeune homme de 29 s'était confié au média allemand Die Welt sur son désir de ne plus faire exister son célèbre personnage de Conchita Wurst, crée six ans auparavant : "Je n'ai plus besoin d'elle, je veux la tuer. Je suis et serai toujours Tom. Je ne veux pas être une femme". 23 February 2018

Pourquoi Sylvie Vartan "n'apprécie pas" Laeticia Hallyday

Sylvie Vartan va-t-elle entrer dans la guerre qui oppose son fils David Hallyday et Laura Smet d'un côté à Laeticia Hallyday de l'autre ? Les deux ainés de Johnny Hallyday, décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre à 74 ans, ont été rayés du testament de leur père au profit de l'ancien mannequin et ils comptent bien contester cette décision devant la justice. Si Nathalie Baye, la mère de Laura Smet, a pris la décision de rester en retrait, il n'en serait rien pour Sylvie Vartan rapporte Le Point ce vendredi 23 février.Et pour cause, selon ses proches, la chanteuse n'apprécierait tout simplement pas Laeticia Hallyday : "Elle n'apprécie pas Læticia, c'est un secret de polichinelle. Elle considère que Læticia a tout fait pour isoler son mari de ses anciennes connaissances, à l'inverse de sa propre conception de la famille. Sylvie Vartan vient d'une famille bulgare soudée, unie, avec beaucoup d'amour et peu d'argent. Elle a le culte du foyer, c'est la lionne qui protège son petit... Et derrière Sylvie, il y a son mari Tony Scotti, qui considère David comme son fils.""Elle ne dira pas du mal de Johnny"Sylvie Vartan semble en avoir après Laeticia Hallyday, et pourtant, selon ses proches, elle ne comprend pas les décisions testamentaires de son ex-mari : "Sylvie est sonnée par tout ce qui arrive, de voir que sa maison (la villa Montmorency - NDLR) se retrouve au cœur de ce débat sordide. Mais elle ne dira pas de mal de Johnny bien qu'elle ait du mal à reconnaître l'homme avec qui elle a été pendant douze ans. Elle ne veut pas avilir la mémoire du père de son enfant." Sylvie Vartan va-t-elle entrer dans la guerre qui oppose son fils David Hallyday et Laura Smet d'un côté à Laeticia Hallyday de l'autre ? Les deux ainés de Johnny Hallyday, décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre à 74 ans, ont été rayés du testament de leur père au profit de l'ancien mannequin et ils comptent bien contester cette décision devant la justice. Si Nathalie Baye, la mère de Laura Smet, a pris la décision de rester en retrait, il n'en serait rien pour Sylvie Vartan rapporte Le Point ce vendredi 23 février.Et pour cause, selon ses proches, la chanteuse n'apprécierait tout simplement pas Laeticia Hallyday : "Elle n'apprécie pas Læticia, c'est un secret de polichinelle. Elle considère que Læticia a tout fait pour isoler son mari de ses anciennes connaissances, à l'inverse de sa propre conception de la famille. Sylvie Vartan vient d'une famille bulgare soudée, unie, avec beaucoup d'amour et peu d'argent. Elle a le culte du foyer, c'est la lionne qui protège son petit... Et derrière Sylvie, il y a son mari Tony Scotti, qui considère David comme son fils.""Elle ne dira pas du mal de Johnny"Sylvie Vartan semble en avoir après Laeticia Hallyday, et pourtant, selon ses proches, elle ne comprend pas les décisions testamentaires de son ex-mari : "Sylvie est sonnée par tout ce qui arrive, de voir que sa maison (la villa Montmorency - NDLR) se retrouve au cœur de ce débat sordide. Mais elle ne dira pas de mal de Johnny bien qu'elle ait du mal à reconnaître l'homme avec qui elle a été pendant douze ans. Elle ne veut pas avilir la mémoire du père de son enfant."
23 February 2018

Babillages, de Capucine : le blogzine qui nous inspire

Un blog au visuel rafraîchissant, une foule de conseils, tests, astuces et autres babillages... Capucine Piot ne cesse d'inspirer toutes les beauty addicts depuis plus de dix ans. Pas étonnant qu'elle soit la blogueuse la plus connue de l'Hexagone.Qui est-elle ?"J'ai 30 ans et je suis une Lilloise exilée à Paris depuis douze ans. Il y a dix ans, lorsque j'ai créé Babillages.net, ce n'était pour moi qu'un simple loisir. Ensuite, en 2014, j'ai monté mon entreprise et Babillages est alors devenu un webzine : un magazine 100 % beauté à l'esprit blog, agrémenté d'expériences de vie et d'articles sur les dernières tendances beauté, coiffure, make-up et lifestyle. J'aime aussi présenter des tests de produits, des tutos, des billets d'humeur et des concours. Aujourd'hui, Babillages est lu par plus de 300 000 femmes chaque mois.Où la trouver ?Son blog : babillages.net Son Instagram : @babillages (ou Capucine Piot)Ses chouchous1. Sèche-Cheveux Digital Sensor, Babyliss, 225 € (en magasins spécialisés : Darty, Boulanger...)"Ce sèche-cheveux est devenu mon meilleur copain pour des brushings parfaits et des cheveux secs très rapidement. Il dompte mes frisottis rebelles et rend ma chevelure brillante à souhait."2. Démaquillant Yeux Biphase, 110 ml, Phyt's, 21,40 € (phyts.com)"C'est le meilleur démaquillant yeux bio de l'univers ! Aucun make-up waterproof ne lui résiste, il démaquille sans frotter, sans piquer, décongestionne légèrement et laisse un petit film hydratant sur le contour de l'œil. Une merveille !"3.Eau de Parfum, Mediterranean Honeysuckle, Spray Atomiseur, 50 ml, Aerin, 99 €"Je porte ce parfum depuis plus d'un an. L'association chèvrefeuille, pamplemousse, bergamote et essence de mandarine évoque la douceur des vacances autour de la Méditerranée, même en plein hiver."4. Lotion Douce Exfoliante et Purifiante pour le Visage, Lotion P50W, 150 ml, Biologique Recherche, 49 € (Ambassade de la Beauté Biologique Recherche, 32, av. des Champs-Elysées, 75008)"Je recommande la marque Biologique Recherche depuis plusieurs années. Cette lotion astringente m'aide à avoir un teint plus lisse et éclatant, et prépare ma peau à recevoir une routine de soins hydratants adaptés."5. Booster Quotidien Fortifiant et Repulpant, Minéral 89, 50 ml, Vichy, 20 €"Je suis fan de ce booster repulpeur de peau. Je l'utilise avant mon sérum et ma crème hydratante. Sa formule combine la puissance de l'eau minéralisante de Vichy à haute dose à de l'acide hyaluronique d'origine naturelle."6. Brosse Nettoyante, Pure Skin, Nivea, 69,90 €"Coup de cœur ! Les poils hyperdoux de cette brosse électrique respectent mon visage sensible. Ma peau est plus belle au fil des utilisations. En plus, on la trouve facilement en supermarché." Un blog au visuel rafraîchissant, une foule de conseils, tests, astuces et autres babillages... Capucine Piot ne cesse d'inspirer toutes les beauty addicts depuis plus de dix ans. Pas étonnant qu'elle soit la blogueuse la plus connue de l'Hexagone.Qui est-elle ?"J'ai 30 ans et je suis une Lilloise exilée à Paris depuis douze ans. Il y a dix ans, lorsque j'ai créé Babillages.net, ce n'était pour moi qu'un simple loisir. Ensuite, en 2014, j'ai monté mon entreprise et Babillages est alors devenu un webzine : un magazine 100 % beauté à l'esprit blog, agrémenté d'expériences de vie et d'articles sur les dernières tendances beauté, coiffure, make-up et lifestyle. J'aime aussi présenter des tests de produits, des tutos, des billets d'humeur et des concours. Aujourd'hui, Babillages est lu par plus de 300 000 femmes chaque mois.Où la trouver ?Son blog : babillages.net Son Instagram : @babillages (ou Capucine Piot)Ses chouchous1. Sèche-Cheveux Digital Sensor, Babyliss, 225 € (en magasins spécialisés : Darty, Boulanger...)"Ce sèche-cheveux est devenu mon meilleur copain pour des brushings parfaits et des cheveux secs très rapidement. Il dompte mes frisottis rebelles et rend ma chevelure brillante à souhait."2. Démaquillant Yeux Biphase, 110 ml, Phyt's, 21,40 € (phyts.com)"C'est le meilleur démaquillant yeux bio de l'univers ! Aucun make-up waterproof ne lui résiste, il démaquille sans frotter, sans piquer, décongestionne légèrement et laisse un petit film hydratant sur le contour de l'œil. Une merveille !"3.Eau de Parfum, Mediterranean Honeysuckle, Spray Atomiseur, 50 ml, Aerin, 99 €"Je porte ce parfum depuis plus d'un an. L'association chèvrefeuille, pamplemousse, bergamote et essence de mandarine évoque la douceur des vacances autour de la Méditerranée, même en plein hiver."4. Lotion Douce Exfoliante et Purifiante pour le Visage, Lotion P50W, 150 ml, Biologique Recherche, 49 € (Ambassade de la Beauté Biologique Recherche, 32, av. des Champs-Elysées, 75008)"Je recommande la marque Biologique Recherche depuis plusieurs années. Cette lotion astringente m'aide à avoir un teint plus lisse et éclatant, et prépare ma peau à recevoir une routine de soins hydratants adaptés."5. Booster Quotidien Fortifiant et Repulpant, Minéral 89, 50 ml, Vichy, 20 €"Je suis fan de ce booster repulpeur de peau. Je l'utilise avant mon sérum et ma crème hydratante. Sa formule combine la puissance de l'eau minéralisante de Vichy à haute dose à de l'acide hyaluronique d'origine naturelle."6. Brosse Nettoyante, Pure Skin, Nivea, 69,90 €"Coup de cœur ! Les poils hyperdoux de cette brosse électrique respectent mon visage sensible. Ma peau est plus belle au fil des utilisations. En plus, on la trouve facilement en supermarché."
23 February 2018

Emmanuel Macron qui "boit du vin midi et soir" préfère qu'on "n'emmerde pas les Français" avec l'alcool

Des centaines d'agriculteurs de moins de 35 ans ont été invités à l'Élysée afin de rencontrer le Président, jeudi 22 février. Tous ont été sélectionnés par les préfets, dans une parité totale. Emmanuel Macron a ainsi souhaité convier la "nouvelle génération agricole" afin de s'entretenir avec elle, le temps de quelques heures. Le président de la République est apparu décontracté au côté de Brigitte Macron, entre séances de selfies et liberté de ton.L'un des invités a tenu à connaître l'opinion d'Emmanuel Macron quant à loi Evin ; loi votée en 1991 qui vise à limiter la publicité pour les boissons alcoolisées ou le tabac. Le président de la République a tenu à rassurer l'opinion publique : "Tant que je serai président, il n'y aura pas d'amendement pour durcir la loi Evin". Il a ensuite réagi aux propos de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, se portant défenseur de la filière viticole. Cette dernière avait déclaré il y a plusieurs semaines qu'il y a "zéro différence" entre boire du vin et de l'alcool fort. Des propos qui avaient fait polémique."Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n'est pas avec le vin" a déclaré le chef de l'État avant de conclure : "Moi, je bois du vin le midi et le soir. Je crois beaucoup à la formule de Pompidou: 'n'emmerdez pas les Français'". Samedi 24 février, Emmanuel Macron inaugurera pour la seconde fois le Salon de l'agriculture, à Paris. Des centaines d'agriculteurs de moins de 35 ans ont été invités à l'Élysée afin de rencontrer le Président, jeudi 22 février. Tous ont été sélectionnés par les préfets, dans une parité totale. Emmanuel Macron a ainsi souhaité convier la "nouvelle génération agricole" afin de s'entretenir avec elle, le temps de quelques heures. Le président de la République est apparu décontracté au côté de Brigitte Macron, entre séances de selfies et liberté de ton.L'un des invités a tenu à connaître l'opinion d'Emmanuel Macron quant à loi Evin ; loi votée en 1991 qui vise à limiter la publicité pour les boissons alcoolisées ou le tabac. Le président de la République a tenu à rassurer l'opinion publique : "Tant que je serai président, il n'y aura pas d'amendement pour durcir la loi Evin". Il a ensuite réagi aux propos de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, se portant défenseur de la filière viticole. Cette dernière avait déclaré il y a plusieurs semaines qu'il y a "zéro différence" entre boire du vin et de l'alcool fort. Des propos qui avaient fait polémique."Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n'est pas avec le vin" a déclaré le chef de l'État avant de conclure : "Moi, je bois du vin le midi et le soir. Je crois beaucoup à la formule de Pompidou: 'n'emmerdez pas les Français'". Samedi 24 février, Emmanuel Macron inaugurera pour la seconde fois le Salon de l'agriculture, à Paris.
23 February 2018

Carnet rose ! Stromae va devenir papa pour la première fois

Après la pluie, vient le beau temps. Ces deux dernières années, le chanteur Stromae a dû faire face à d'importants problèmes de santé qui l'ont poussé à mettre sa carrière de chanteur de côté. L'artiste a pu compter sur le soutien inconditionnel de sa femme, Coralie. Public dévoile, dans son édition en kiosque ce vendredi 23 février, que les deux tourtereaux attendent leur premier enfant.Un proche du couple confie : "Coralie vient de passer le premier trimestre. Paul (Stromae - NDLR) est aux anges." Un autre proche confirme ce bonheur : "Ils sont si heureux, c'est un vrai bonheur de les voir comme ça." Voilà donc une excellente nouvelle pour le couple qui a traversé une difficile période. En 2015, après une réaction à un médicament anti-paludisme, Stromae avait été obligé d'annuler une tournée en Afrique, et avait connu de gros problèmes psychologiques à cause de ce traitement comme il l'avait confié dans une interview accordée à Libération : "J'ai été hospitalisé, donc là je suis encore un peu sous traitement, et c'est pour ça que je me réveille tard. J'ai fait une réaction au Lariam, un antipaludique, super super grave. J'ai fait une décompensation psychique. Je perds la boule complètement. C'est vraiment pas chouette. J'ai fait une rechute il n'y a pas longtemps."Belle revancheCet enfant est aussi une belle revanche sur la vie pour le chanteur qui a très peu connu son père, tué dans le génocide au Rwanda en 1994, alors qu'il n'avait que neuf ans. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, il revenait sur l'absence causé par la mort de son père : "C'est pas sa mort qui a influencé ma manière de voir, mais c'est plutôt son absence. Je n'aime pas me 'vanter ', si je puis dire, d'un père que j'ai perdu dans le génocide, parce que je ne l'ai pas vécu." Après la pluie, vient le beau temps. Ces deux dernières années, le chanteur Stromae a dû faire face à d'importants problèmes de santé qui l'ont poussé à mettre sa carrière de chanteur de côté. L'artiste a pu compter sur le soutien inconditionnel de sa femme, Coralie. Public dévoile, dans son édition en kiosque ce vendredi 23 février, que les deux tourtereaux attendent leur premier enfant.Un proche du couple confie : "Coralie vient de passer le premier trimestre. Paul (Stromae - NDLR) est aux anges." Un autre proche confirme ce bonheur : "Ils sont si heureux, c'est un vrai bonheur de les voir comme ça." Voilà donc une excellente nouvelle pour le couple qui a traversé une difficile période. En 2015, après une réaction à un médicament anti-paludisme, Stromae avait été obligé d'annuler une tournée en Afrique, et avait connu de gros problèmes psychologiques à cause de ce traitement comme il l'avait confié dans une interview accordée à Libération : "J'ai été hospitalisé, donc là je suis encore un peu sous traitement, et c'est pour ça que je me réveille tard. J'ai fait une réaction au Lariam, un antipaludique, super super grave. J'ai fait une décompensation psychique. Je perds la boule complètement. C'est vraiment pas chouette. J'ai fait une rechute il n'y a pas longtemps."Belle revancheCet enfant est aussi une belle revanche sur la vie pour le chanteur qui a très peu connu son père, tué dans le génocide au Rwanda en 1994, alors qu'il n'avait que neuf ans. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, il revenait sur l'absence causé par la mort de son père : "C'est pas sa mort qui a influencé ma manière de voir, mais c'est plutôt son absence. Je n'aime pas me 'vanter ', si je puis dire, d'un père que j'ai perdu dans le génocide, parce que je ne l'ai pas vécu."
23 February 2018

Clash entre Pierre Ménès et Martin Fourcade sur Twitter

Ce vendredi 23 février, dans son édito sur le site de CNews Matin, le journaliste sportif Pierre Ménès s'en est pris directement aux Jeux Olympiques de Pyeongchang : "Je concède bien volontiers que je me désintéresse de ces JO avec une force invraisemblable". Le chroniqueur qui office tous les dimanches sur le plateau du Canal Football Club a ensuite évoqué le quintuple médaillé d'or, Martin Fourcade :"C'est formidable ce qu'il réalise. Il a évidemment tout mon respect. Mais s'il n'était pas français, qui s'intéresserait franchement au biathlon, à part trois anciens chasseurs alpins ? Et puis, encore heureux qu'il gagne des médailles, il y a cinquante épreuves dans cette discipline [en réalité cinq pour les hommes, cinq pour les femmes et un relais mixte, NDLR]".Des propos qui n'ont pas échappé au principal intéressé. Sur son compte Twitter, le biathlète n'a pas manqué de tacler le journaliste : "Documenté, pertinent et plein d'entrain. Le meilleur du journalisme et de Pierre Ménès". Martin Fourcade lui a ensuite envoyé un selfie comme preuve qu'il était bien l'auteur de ce tweet.Plusieurs personnalités médiatiques ont pris la défense du biathlète comme le commentateur du rugby sur France Télévisions, Matthieu Lartot, rappelant que 6,4 millions de téléspectateurs étaient présents devant leur écran pour suivre le sacre de Martin Fourcade sur l'épreuve de la mass-start.Documenté, pertinent et plein d’entrain. Le meilleur du journalisme et de @PierreMenes— Martin Fourcade (@martinfkde) February 23, 2018 Tiens le stagiaire envoie un message— Pierre Ménès (@PierreMenes) February 23, 2018 Le stagiaire t’embrasse ! pic.twitter.com/4U3T6x7leE— Martin Fourcade (@martinfkde) February 23, 2018 C'est vrai quoi! 6,4 M pour le titre de Fourcade sur la mass-start... c'est sans doute moins révélateur qu'un sondage twitter avec 60 000 votants!— Matthieu Lartot (@lartot) February 23, 2018 Ce vendredi 23 février, dans son édito sur le site de CNews Matin, le journaliste sportif Pierre Ménès s'en est pris directement aux Jeux Olympiques de Pyeongchang : "Je concède bien volontiers que je me désintéresse de ces JO avec une force invraisemblable". Le chroniqueur qui office tous les dimanches sur le plateau du Canal Football Club a ensuite évoqué le quintuple médaillé d'or, Martin Fourcade :"C'est formidable ce qu'il réalise. Il a évidemment tout mon respect. Mais s'il n'était pas français, qui s'intéresserait franchement au biathlon, à part trois anciens chasseurs alpins ? Et puis, encore heureux qu'il gagne des médailles, il y a cinquante épreuves dans cette discipline [en réalité cinq pour les hommes, cinq pour les femmes et un relais mixte, NDLR]".Des propos qui n'ont pas échappé au principal intéressé. Sur son compte Twitter, le biathlète n'a pas manqué de tacler le journaliste : "Documenté, pertinent et plein d'entrain. Le meilleur du journalisme et de Pierre Ménès". Martin Fourcade lui a ensuite envoyé un selfie comme preuve qu'il était bien l'auteur de ce tweet.Plusieurs personnalités médiatiques ont pris la défense du biathlète comme le commentateur du rugby sur France Télévisions, Matthieu Lartot, rappelant que 6,4 millions de téléspectateurs étaient présents devant leur écran pour suivre le sacre de Martin Fourcade sur l'épreuve de la mass-start.Documenté, pertinent et plein d’entrain. Le meilleur du journalisme et de @PierreMenes— Martin Fourcade (@martinfkde) February 23, 2018 Tiens le stagiaire envoie un message— Pierre Ménès (@PierreMenes) February 23, 2018 Le stagiaire t’embrasse ! pic.twitter.com/4U3T6x7leE— Martin Fourcade (@martinfkde) February 23, 2018 C'est vrai quoi! 6,4 M pour le titre de Fourcade sur la mass-start... c'est sans doute moins révélateur qu'un sondage twitter avec 60 000 votants!— Matthieu Lartot (@lartot) February 23, 2018
23 February 2018

Sarah Jessica Parker "déçue" après les attaques de Kim Cattrall : "Je pensais que nous étions amies"

On aimait les imaginer dans la vie comme dans Sex and the City, sirotant des cocktails en parlant mecs et stilettos. Mais début février, nous avons dû nous rendre à l'évidence : entre les inoubliables Carrie et Samantha de la série, l'heure n'est pas à l'amitié. Et début février, Kim Cattrall déclarait carrément une guerre très publique à Sarah Jessica Parker. En cause, le message de condoléances que son ex-collègue lui avait adressé après le décès de son frère Chris. "Tu n'es pas mon amie, je n'ai pas besoin de ton appui et de ton amour dans ce moment tragique" lui rétorquait Kim Cattrall sur les réseaux sociaux."Je pensais que nous étions amies"Un violent tacle sur lequel Sarah Jessica Parker a accepté de revenir dans une interview à Closer, en kiosques actuellement. « Je ne veux pas polémiquer et ne comprends ni son comportement ni ses déclarations » nous a expliqué la star de 52 ans. "Je pensais que nous étions amies. J'essaie de prendre un peu de hauteur." Une brouille dont elle se dit pourtant attristée... D'autant qu'elle empêche un projet qui lui tenait à cœur : la troisième adaptation cinématographique de Sex and the City. "Je ne pense pas que cela verra le jour. Je suis très déçue, car nous avions un très beau scénario pour ce troisième film. L'histoire était très variée, mais nous ne sommes pas toutes parvenues à un accord. Ce projet n'a pas pu aboutir et cela me rend très triste." Les fans de la série n'ont plus qu'à se repasser en boucle les six saisons et deux films existants pour se consoler...Une interview à retrouver en intégralité dans votre numéro de Closer, actuellement en kiosques. On aimait les imaginer dans la vie comme dans Sex and the City, sirotant des cocktails en parlant mecs et stilettos. Mais début février, nous avons dû nous rendre à l'évidence : entre les inoubliables Carrie et Samantha de la série, l'heure n'est pas à l'amitié. Et début février, Kim Cattrall déclarait carrément une guerre très publique à Sarah Jessica Parker. En cause, le message de condoléances que son ex-collègue lui avait adressé après le décès de son frère Chris. "Tu n'es pas mon amie, je n'ai pas besoin de ton appui et de ton amour dans ce moment tragique" lui rétorquait Kim Cattrall sur les réseaux sociaux."Je pensais que nous étions amies"Un violent tacle sur lequel Sarah Jessica Parker a accepté de revenir dans une interview à Closer, en kiosques actuellement. « Je ne veux pas polémiquer et ne comprends ni son comportement ni ses déclarations » nous a expliqué la star de 52 ans. "Je pensais que nous étions amies. J'essaie de prendre un peu de hauteur." Une brouille dont elle se dit pourtant attristée... D'autant qu'elle empêche un projet qui lui tenait à cœur : la troisième adaptation cinématographique de Sex and the City. "Je ne pense pas que cela verra le jour. Je suis très déçue, car nous avions un très beau scénario pour ce troisième film. L'histoire était très variée, mais nous ne sommes pas toutes parvenues à un accord. Ce projet n'a pas pu aboutir et cela me rend très triste." Les fans de la série n'ont plus qu'à se repasser en boucle les six saisons et deux films existants pour se consoler...Une interview à retrouver en intégralité dans votre numéro de Closer, actuellement en kiosques.
23 February 2018

Maxim Nucci, bientôt papa pour la deuxième fois !

Très occupé ces derniers temps à finaliser l'album posthume de Johnny Hallyday, Maxim Nucci, alis Yodélice, aura bientôt une nouvelle activité : pouponner ! Le magazine Public, en kiosque ce vendredi 23 février, révèle que l'artiste et sa compagne Isabelle Ithurburu allaient bientôt être parents. Une grande nouvelle pour le couple, ensemble depuis deux ans. D'ailleurs, la journaliste du Tube (Canal+) serait déjà à quatre mois de grossesse selon Public.Une première grossesse pour Isabelle Ithurburu, mais pas un premier enfant pour Maxim Nucci. Le musicien est en effet papa de Aaron, âgé de 14 ans, qu'il avait eu avec la chanteuse Jenifer. "Maxim est heureux, il a hâte de devenir papa pour la deuxième fois. Aaron se réjouit aussi d'avoir un autre frère ou une soeur", a confié une source proche au magazine. D'ailleurs, ce sera un deuxième petit frère ou petite soeur pour l'adolescent, puisque Jenifer avait mis au monde Joseph, âgé de 3 ans et demi, né de son amour avec Thierry Neuvic.Du réconfort pour Maxim NucciAprès la disparition de Johnny Hallyday en décembre dernier, Maxim Nucci avait été très touché par le décès du chanteur avec qui il collaborait depuis ces dernières années. Il avait cependant trouvé réconfort dans les bras de sa compagne, notamment au Nouvel An comme le montrait un cliché posté par Isabelle Ithurburu sur Instagram. Très occupé ces derniers temps à finaliser l'album posthume de Johnny Hallyday, Maxim Nucci, alis Yodélice, aura bientôt une nouvelle activité : pouponner ! Le magazine Public, en kiosque ce vendredi 23 février, révèle que l'artiste et sa compagne Isabelle Ithurburu allaient bientôt être parents. Une grande nouvelle pour le couple, ensemble depuis deux ans. D'ailleurs, la journaliste du Tube (Canal+) serait déjà à quatre mois de grossesse selon Public.Une première grossesse pour Isabelle Ithurburu, mais pas un premier enfant pour Maxim Nucci. Le musicien est en effet papa de Aaron, âgé de 14 ans, qu'il avait eu avec la chanteuse Jenifer. "Maxim est heureux, il a hâte de devenir papa pour la deuxième fois. Aaron se réjouit aussi d'avoir un autre frère ou une soeur", a confié une source proche au magazine. D'ailleurs, ce sera un deuxième petit frère ou petite soeur pour l'adolescent, puisque Jenifer avait mis au monde Joseph, âgé de 3 ans et demi, né de son amour avec Thierry Neuvic.Du réconfort pour Maxim NucciAprès la disparition de Johnny Hallyday en décembre dernier, Maxim Nucci avait été très touché par le décès du chanteur avec qui il collaborait depuis ces dernières années. Il avait cependant trouvé réconfort dans les bras de sa compagne, notamment au Nouvel An comme le montrait un cliché posté par Isabelle Ithurburu sur Instagram.
23 February 2018

Ruth Elkrief révèle les coulisses de son interview avec Laurent Wauquiez

La journaliste Ruth Elkrief a livré sur Europe 1 ce 23 février 2018 une manière de "making-of" de son interview événementielle de Laurent Wauquiez sur BFMTV le 20 février 2018. L'interview de Laurent Wauquiez, savamment orchestrée ce jour-là par BFMTV comme l'événement télé majeur du jour, permettait au patron de Les Républicains de réagir à la polémique suscitée par des enregistrements diffusés le 16 février 2018 par Quotidien (TMC). Il s'agissait de propos cinglants sur de nombreux collègues politiques (Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, Gérald Darmanin...) tenus par Laurent Wauquiez devant des étudiants d'une école de commerce. Réaction tardiveAu micro de Philippe Vandel dans Village Médias, Ruth Elkrief tente d'expliquer la réponse publique tardive de Laurent Wauquiez, quasiment quatre jours après la diffusion de Quotidien : "Ils ont compris dimanche [18 février] que c'est une vraie tempête. [...] Je crois qu'il y a eu une mauvaise appréhension, de leur part, de la gravité de la situation." La réaction tardive de Laurent Wauquiez a, en tout cas, attisé les appétits médiatiques : toutes les chaînes voulaient décrocher sa première réaction. Ruth Elkrief raconte que BFMTV a obtenu l'interview de manière "très rapide, très simple et très claire. Vendredi soir [le 16 février] je lui ai demandé de venir lundi soir [19 février] sur mon plateau." Le patron LR aurait ensuite retardé d'une journée sa venue, car ses équipes avaient appris que Quotidien préparait une seconde salve de révélations. Communication de criseMais pourquoi Laurent Wauquiez a-t-il préféré s'exprimer sur BFMTV et pas, par exemple, à un grand JT de 20 h ? Ruth Elkrief : "C'est là où BFMTV est devenue le lieu où on sait qu'on va être écouté, interrogé [...] et surtout qu'il y aura l'audience au rendez-vous. [...] dans une forme de communication de crise [...] on est un des médias les plus importants sur l'impact qu'on va avoir." La séquence a effectivement permis à BFMTV d'atteindre un pic record de 969 000 téléspectateurs, Soit, quand même, bien moins qu'une interview sur un 20h. Ruth Elkrief : "J'ai fait 34 minutes d'interview, ça n'aurait pas été le cas sur un 20h". "Bullshit" tardif ?Ruth Elkrief évoque aussi une curiosité : pourquoi n'avoir pas attaqué l'interview en ressortant à Laurent Wauquiez sa fameuse phrase sur le "bullshit que je peux sortir sur un plateau médiatique" ? Une phrase finalement évoquée plus tard dans l'entretien par la journaliste. Ruth Elkrief : "Je pensais qu'il attendait que la première question [soit] "vous êtes venu faire du bullshit médiatique ce soir ?" Trop facile ! Je n'avais pas prévu ça en entrée. En revanche, je m'étais dit que dès que je [sentais] que c'est le discours un peu habituel que lui-même a dénoncé, je le lui dirai ! Donc j'ai attendu. Dès que j'ai senti que c'était le discours tout prêt, je le lui ai dit. [...] Quand on prépare une interview comme ça, on anticipe les réponses. [...] Il se prépare, moi aussi. C'est vrai que c'est une forme de match." Feuille de matchMalgré cette préparation, Ruth Elkrief juge sa propre "performance" avec sévérité et d'une phrase : "J'ai été un peu en dessous !"Diaporama réalisé par Anne-Laure Duvernet. La journaliste Ruth Elkrief a livré sur Europe 1 ce 23 février 2018 une manière de "making-of" de son interview événementielle de Laurent Wauquiez sur BFMTV le 20 février 2018. L'interview de Laurent Wauquiez, savamment orchestrée ce jour-là par BFMTV comme l'événement télé majeur du jour, permettait au patron de Les Républicains de réagir à la polémique suscitée par des enregistrements diffusés le 16 février 2018 par Quotidien (TMC). Il s'agissait de propos cinglants sur de nombreux collègues politiques (Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, Gérald Darmanin...) tenus par Laurent Wauquiez devant des étudiants d'une école de commerce. Réaction tardiveAu micro de Philippe Vandel dans Village Médias, Ruth Elkrief tente d'expliquer la réponse publique tardive de Laurent Wauquiez, quasiment quatre jours après la diffusion de Quotidien : "Ils ont compris dimanche [18 février] que c'est une vraie tempête. [...] Je crois qu'il y a eu une mauvaise appréhension, de leur part, de la gravité de la situation." La réaction tardive de Laurent Wauquiez a, en tout cas, attisé les appétits médiatiques : toutes les chaînes voulaient décrocher sa première réaction. Ruth Elkrief raconte que BFMTV a obtenu l'interview de manière "très rapide, très simple et très claire. Vendredi soir [le 16 février] je lui ai demandé de venir lundi soir [19 février] sur mon plateau." Le patron LR aurait ensuite retardé d'une journée sa venue, car ses équipes avaient appris que Quotidien préparait une seconde salve de révélations. Communication de criseMais pourquoi Laurent Wauquiez a-t-il préféré s'exprimer sur BFMTV et pas, par exemple, à un grand JT de 20 h ? Ruth Elkrief : "C'est là où BFMTV est devenue le lieu où on sait qu'on va être écouté, interrogé [...] et surtout qu'il y aura l'audience au rendez-vous. [...] dans une forme de communication de crise [...] on est un des médias les plus importants sur l'impact qu'on va avoir." La séquence a effectivement permis à BFMTV d'atteindre un pic record de 969 000 téléspectateurs, Soit, quand même, bien moins qu'une interview sur un 20h. Ruth Elkrief : "J'ai fait 34 minutes d'interview, ça n'aurait pas été le cas sur un 20h". "Bullshit" tardif ?Ruth Elkrief évoque aussi une curiosité : pourquoi n'avoir pas attaqué l'interview en ressortant à Laurent Wauquiez sa fameuse phrase sur le "bullshit que je peux sortir sur un plateau médiatique" ? Une phrase finalement évoquée plus tard dans l'entretien par la journaliste. Ruth Elkrief : "Je pensais qu'il attendait que la première question [soit] "vous êtes venu faire du bullshit médiatique ce soir ?" Trop facile ! Je n'avais pas prévu ça en entrée. En revanche, je m'étais dit que dès que je [sentais] que c'est le discours un peu habituel que lui-même a dénoncé, je le lui dirai ! Donc j'ai attendu. Dès que j'ai senti que c'était le discours tout prêt, je le lui ai dit. [...] Quand on prépare une interview comme ça, on anticipe les réponses. [...] Il se prépare, moi aussi. C'est vrai que c'est une forme de match." Feuille de matchMalgré cette préparation, Ruth Elkrief juge sa propre "performance" avec sévérité et d'une phrase : "J'ai été un peu en dessous !"Diaporama réalisé par Anne-Laure Duvernet.
23 February 2018

Jura : des images pornographiques placardées dans une école maternelle

Les faits sont assez surprenants... Lundi 19 février, alors que les employés de l'école maternelle d'Arbois, une commune située dans le Jura, se rendaient tranquillement sur leur lieu de travail, ils ont fait une surprenante découverte. Tous ont eu la surprise de voir des images à caractère pornographiques placardées sur les murs de l'école en question.Comme le révèle le journal régional Le Progrès, des personnes seraient entrées par effraction dans le bâtiment scolaire dans la soirée du dimanche 18 février, à l'abri des regards. Bernard Amiens, le maire de la commune s'est exprimé : "C'est un acte obscène. Les personnes qui ont fait ça sont détraquées". Et ce n'est pas tout, le journal révèle également qu'une seconde intrusion a été constatée, dans la journée du lendemain : "Des traces de beuverie et des paquets de gâteau ont été trouvés sur place".Malgré l'étrange proximité des deux effractions, aucun lien ne peut être encore établi. Une fois sur les lieux, les gendarmes ont fait des prélèvements dans le but de retrouver les malfrats. La mairie d'Arbois a porté plainte, et une enquête a été ouverte. Plus de peur que de mal malgré tout, les enfants pourront reprendre le chemin de l'école lundi 26 février prochain, reprise des vacances oblige. Les faits sont assez surprenants... Lundi 19 février, alors que les employés de l'école maternelle d'Arbois, une commune située dans le Jura, se rendaient tranquillement sur leur lieu de travail, ils ont fait une surprenante découverte. Tous ont eu la surprise de voir des images à caractère pornographiques placardées sur les murs de l'école en question.Comme le révèle le journal régional Le Progrès, des personnes seraient entrées par effraction dans le bâtiment scolaire dans la soirée du dimanche 18 février, à l'abri des regards. Bernard Amiens, le maire de la commune s'est exprimé : "C'est un acte obscène. Les personnes qui ont fait ça sont détraquées". Et ce n'est pas tout, le journal révèle également qu'une seconde intrusion a été constatée, dans la journée du lendemain : "Des traces de beuverie et des paquets de gâteau ont été trouvés sur place".Malgré l'étrange proximité des deux effractions, aucun lien ne peut être encore établi. Une fois sur les lieux, les gendarmes ont fait des prélèvements dans le but de retrouver les malfrats. La mairie d'Arbois a porté plainte, et une enquête a été ouverte. Plus de peur que de mal malgré tout, les enfants pourront reprendre le chemin de l'école lundi 26 février prochain, reprise des vacances oblige.
23 February 2018

Pauline Ducruet : harcelée sur les réseaux sociaux, elle porte plainte

Harcelée sur les réseaux sociaux par un homme, Pauline Ducruet a décidé de porter plainte selon des informations de France Dimanche que Closer est en mesure de confirmer, ce vendredi 23 février. Âgée de 23 ans, la fille aînée de Stéphanie de Monaco a déposé plainte le 13 avril "afin de dénoncer le comportement d'un homme qui était entré en contact avec plusieurs personnes de son entourage via les réseaux sociaux, en mentionnant son prénom et tenant des propos à caractère sexuel la concernant", selon le procès-verbal de la Direction de la sûreté publique de Monaco daté du 12 juillet et que nos confrères ont pu consulter.L'homme en question s'appelle Christian Dupuis Bailleul. Âgé de 42 ans, ce cuisinier de formation se fait appeler The Royal King Bailleul sur Instagram. Sur son compte, on retrouve ce célibataire sans enfant dans des montages le mettant en scène avec Pauline Ducruet ou alors sur une photo où, fausse couronne sur le crâne, il a ajouté la mention "I love you Pauline".Au cours de l'année 2017, Christian Bailleul a envoyé plusieurs messages vocaux et vidéos à des proches de Pauline Ducruet. Des messages dans lequel il n'hésitait pas à insulter et même menacer le prince Albert et son fils. Convoqué par la police de Monaco en mai puis interpellé le 11 juillet dernier, l'homme de 42 ans a reconnu les faits. Ses appareils numériques, un Flash-Ball et un poing américain ont été saisis. Christian Bailleul suit depuis plusieurs années un traitement à base d'antidépresseurs et a déjà fait un séjour en hôpital psychiatrique pour "troubles délirants aigus" en 2012. L'homme sera jugé le 8 mars prochain, toujours selon France Dimanche.Pauline Ducruet espère désormais que tous ces problèmes sont derrière elle afin qu'elle puisse se consacrer pleinement au mariage de son frère, Louis Ducruet avec Marie Chevalier. Harcelée sur les réseaux sociaux par un homme, Pauline Ducruet a décidé de porter plainte selon des informations de France Dimanche que Closer est en mesure de confirmer, ce vendredi 23 février. Âgée de 23 ans, la fille aînée de Stéphanie de Monaco a déposé plainte le 13 avril "afin de dénoncer le comportement d'un homme qui était entré en contact avec plusieurs personnes de son entourage via les réseaux sociaux, en mentionnant son prénom et tenant des propos à caractère sexuel la concernant", selon le procès-verbal de la Direction de la sûreté publique de Monaco daté du 12 juillet et que nos confrères ont pu consulter.L'homme en question s'appelle Christian Dupuis Bailleul. Âgé de 42 ans, ce cuisinier de formation se fait appeler The Royal King Bailleul sur Instagram. Sur son compte, on retrouve ce célibataire sans enfant dans des montages le mettant en scène avec Pauline Ducruet ou alors sur une photo où, fausse couronne sur le crâne, il a ajouté la mention "I love you Pauline".Au cours de l'année 2017, Christian Bailleul a envoyé plusieurs messages vocaux et vidéos à des proches de Pauline Ducruet. Des messages dans lequel il n'hésitait pas à insulter et même menacer le prince Albert et son fils. Convoqué par la police de Monaco en mai puis interpellé le 11 juillet dernier, l'homme de 42 ans a reconnu les faits. Ses appareils numériques, un Flash-Ball et un poing américain ont été saisis. Christian Bailleul suit depuis plusieurs années un traitement à base d'antidépresseurs et a déjà fait un séjour en hôpital psychiatrique pour "troubles délirants aigus" en 2012. L'homme sera jugé le 8 mars prochain, toujours selon France Dimanche.Pauline Ducruet espère désormais que tous ces problèmes sont derrière elle afin qu'elle puisse se consacrer pleinement au mariage de son frère, Louis Ducruet avec Marie Chevalier.
23 February 2018

L'étonnant cadeau que Patrick Sébastien a offert à François Hollande après l'affaire du scooter

A l'occasion de la sortie du nouveau spectacle de Patrick Sébastien, "Ce que je n'ai jamais pu dire à la télé", France Dimanche, en kiosque ce vendredi 23 février, publie des extraits du spectacle de l'humoriste. L'animateur du "Plus grand cabaret du monde", y raconte de nombreuses anecdotes sur sa vie et les personnes qu'il a côtoyé, notamment des présidents de la République comme Jacques Chirac et François Hollande. "Si vous saviez toutes les conneries que je leur ai faites". A propos de ce dernier, Patrick Sébastien révèle lui avoir fait un cadeau après l'affaire du scooter, afin que le président ne se fasse plus repérer. Et ce que l'on peut dire c'est qu'il est étonnant, puisque l'animateur lui a offert... un masque de Nicolas Sarkozy ! Le président était alors loin de s'attendre à ce cadeau puisqu'il avait tenté de deviner en demandant à Patrick Sébastien si c'était un casque intégral.Ce n'était pas d'ailleurs la première blague qu'il faisait à François Hollande. Il raconte dans son spectacle qu'un jour avant d'entrer en scène, il s'était déguisé en DSK et avait été saluer le président de la République récemment élu et lui avait lancé en lui serrant la main : "François, si je n'avais pas niqué Nafissatou, je serais à ta place !" A l'occasion de la sortie du nouveau spectacle de Patrick Sébastien, "Ce que je n'ai jamais pu dire à la télé", France Dimanche, en kiosque ce vendredi 23 février, publie des extraits du spectacle de l'humoriste. L'animateur du "Plus grand cabaret du monde", y raconte de nombreuses anecdotes sur sa vie et les personnes qu'il a côtoyé, notamment des présidents de la République comme Jacques Chirac et François Hollande. "Si vous saviez toutes les conneries que je leur ai faites". A propos de ce dernier, Patrick Sébastien révèle lui avoir fait un cadeau après l'affaire du scooter, afin que le président ne se fasse plus repérer. Et ce que l'on peut dire c'est qu'il est étonnant, puisque l'animateur lui a offert... un masque de Nicolas Sarkozy ! Le président était alors loin de s'attendre à ce cadeau puisqu'il avait tenté de deviner en demandant à Patrick Sébastien si c'était un casque intégral.Ce n'était pas d'ailleurs la première blague qu'il faisait à François Hollande. Il raconte dans son spectacle qu'un jour avant d'entrer en scène, il s'était déguisé en DSK et avait été saluer le président de la République récemment élu et lui avait lancé en lui serrant la main : "François, si je n'avais pas niqué Nafissatou, je serais à ta place !"
23 February 2018

Marlène Schiappa : le surnom (pas vraiment mignon) que son mari lui donne

Le Parisien week-end consacre son portrait de la semaine à Marlène Schiappa, ce vendredi 23 février. Il faut dire que depuis quelques mois la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes est en premier ligne. Dans l'affaire Jonathann Daval, elle est montée au front pour dénoncer la défense de celui qui dit avoir tué sa femme, Alexia, "par accident". Dans les affaires Darmanin et Hulot, Marlène Schiappa a opté pour un tout autre discours, volant au secours de ses collègues au sein du gouvernement rappelant que Gérald Darmanin "est présumé innocent" et fustigeant l'enquête de L'Ebdo sur Nicolas Hulot.Des prises de parole médiatiques qui ont poussé son époux à lui donner un surnom not so cute comme on peut le lire dans les colonnes du Parisien week-end : "Elle est comme ça, Marlène Schiappa. Sûre d'elle et de son propos, sourde aux critiques, persuadée de la légitimité de ses combats, elle fonce droit devant sans jamais se retourner. Son mari l'appelle le bulldozer et l'on devine que ce caractère en acier trempé lui vient de loin".Un portrait dans lequel on en apprend également un peu plus sur les passions de la secrétaire d'État lorsqu'elle était enfant : "Elle jouait à la Barbie, aux voitures télécommandées, pratiquait la danse et le foot, s'identifiait aux Petites Filles modèles de la comtesse de Ségur et à l'héroïne du dessin animé Lady Oscar, élevée comme un garçon". Le Parisien week-end consacre son portrait de la semaine à Marlène Schiappa, ce vendredi 23 février. Il faut dire que depuis quelques mois la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes est en premier ligne. Dans l'affaire Jonathann Daval, elle est montée au front pour dénoncer la défense de celui qui dit avoir tué sa femme, Alexia, "par accident". Dans les affaires Darmanin et Hulot, Marlène Schiappa a opté pour un tout autre discours, volant au secours de ses collègues au sein du gouvernement rappelant que Gérald Darmanin "est présumé innocent" et fustigeant l'enquête de L'Ebdo sur Nicolas Hulot.Des prises de parole médiatiques qui ont poussé son époux à lui donner un surnom not so cute comme on peut le lire dans les colonnes du Parisien week-end : "Elle est comme ça, Marlène Schiappa. Sûre d'elle et de son propos, sourde aux critiques, persuadée de la légitimité de ses combats, elle fonce droit devant sans jamais se retourner. Son mari l'appelle le bulldozer et l'on devine que ce caractère en acier trempé lui vient de loin".Un portrait dans lequel on en apprend également un peu plus sur les passions de la secrétaire d'État lorsqu'elle était enfant : "Elle jouait à la Barbie, aux voitures télécommandées, pratiquait la danse et le foot, s'identifiait aux Petites Filles modèles de la comtesse de Ségur et à l'héroïne du dessin animé Lady Oscar, élevée comme un garçon".
23 February 2018

Marlène Schiappa a déjà été agressée sexuellement : "J'ai eu droit à tout l'éventail"

Marlène Schiappa a fait de la lutte contre le harcèlement sexuel, et les agressions sexuelles, son cheval de bataille. La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes n'hésite jamais à monter au créneau quand elle estime que cela est nécessaire, pour défendre les droits des femmes. Dans une longue interview accordée au Parisien Week-End, en kiosque ce vendredi 23 février, elle révèle avoir déjà été agressée sexuellement.A la question "Avez-vous été agressée sexuellement ?", Marlène Schiappa répond : "Ben oui, comme plein de femmes, j'ai eu droit à tout l'éventail." Mais pas question pour la secrétaire d'Etat d'en dire plus : "Ai-je été violée ? Je ne répondrai pas à cette question. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. Je n'ai pas intérêt à raconter ce qui m'est arrivé à moi en particulier, au risque de déporter le sujet. Je ne veux pas que mon combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes apparaisse comme un combat personnel.""Dans ma tête, je me dis : 'Ça y est, je vais y passer.'"Dans cette interview, Marlène Schiappa raconte l'une des agressions sexuelles dont elle a été la victime, et explique s'en être sortie grâce aux conseils de son père. Elle marchait dans les couloirs du métro en lisant : "D'un coup, je suis tirée par deux mecs qui m'emmènent à l'abri des regards. L'un d'eux me plaque contre le mur et l'autre essaie de me déshabiller. Dans ma tête, je me dis : 'Ça y est, je vais y passer.' Je suis sidérée, mais je me souviens d'un conseil de mon père : 'Si on t'agresse, donne un coup de genou entre les jambes pour te libérer.' Je mets le coup de genou, je me dégage et sors du métro. J'appelle, toute tremblante, un de mes meilleurs amis. Et là, il me répond : 'Mais pourquoi tu lis dans le métro ? Il faut être vigilante !' Sur le moment,je m'en suis voulu, j'ai culpabilisé." Marlène Schiappa a fait de la lutte contre le harcèlement sexuel, et les agressions sexuelles, son cheval de bataille. La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes n'hésite jamais à monter au créneau quand elle estime que cela est nécessaire, pour défendre les droits des femmes. Dans une longue interview accordée au Parisien Week-End, en kiosque ce vendredi 23 février, elle révèle avoir déjà été agressée sexuellement.A la question "Avez-vous été agressée sexuellement ?", Marlène Schiappa répond : "Ben oui, comme plein de femmes, j'ai eu droit à tout l'éventail." Mais pas question pour la secrétaire d'Etat d'en dire plus : "Ai-je été violée ? Je ne répondrai pas à cette question. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. Je n'ai pas intérêt à raconter ce qui m'est arrivé à moi en particulier, au risque de déporter le sujet. Je ne veux pas que mon combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes apparaisse comme un combat personnel.""Dans ma tête, je me dis : 'Ça y est, je vais y passer.'"Dans cette interview, Marlène Schiappa raconte l'une des agressions sexuelles dont elle a été la victime, et explique s'en être sortie grâce aux conseils de son père. Elle marchait dans les couloirs du métro en lisant : "D'un coup, je suis tirée par deux mecs qui m'emmènent à l'abri des regards. L'un d'eux me plaque contre le mur et l'autre essaie de me déshabiller. Dans ma tête, je me dis : 'Ça y est, je vais y passer.' Je suis sidérée, mais je me souviens d'un conseil de mon père : 'Si on t'agresse, donne un coup de genou entre les jambes pour te libérer.' Je mets le coup de genou, je me dégage et sors du métro. J'appelle, toute tremblante, un de mes meilleurs amis. Et là, il me répond : 'Mais pourquoi tu lis dans le métro ? Il faut être vigilante !' Sur le moment,je m'en suis voulu, j'ai culpabilisé."
23 February 2018

L'actrice Rachel McAdams est enceinte

Carnet rose pour Rachel McAdams ! De nombreuses sources proches de la star ont révélé au média américain E! News qu'elle attendrait son premier enfant. Bien que la jeune femme n'ait pas encore confirmée, tout porte à croire que les rumeurs sont plus que fondées. Rachel McAdams s'est éloignée des caméras et des photographes ces derniers mois. Elle ne s'est même pas présentée à l'avant-première de Game Night, qui s'est déroulée mercredi 21 février, film dans lequel elle joue, sorti en février dernier.Rachel McAdams a toujours été très discrète quant à sa vie privée et personnelle. Difficile même de dire qui est l'heureux papa du futur enfant... Cependant durant l'été 2016, la comédienne canadienne avait été repérée dans la rue, main dans la main, avec un beau brun barbu. Ce dernier répond au nom de Jamie Linden, un scénariste hollywoodien âgé de 37 ans.Une grossesse attendueIl faut dire qu'être enceinte est quelque chose que Rachel McAdams attendait depuis longtemps. En 2009, l'actrice de N'oublie jamais avait été interviewée par le magazine People auquel elle avait révélé : "Avoir des enfants serait merveilleux". Elle avait également avoué que sa mère est une grande source d'inspiration pour elle : "Elle est infirmière, elle est très bienveillante et douce. J'espère que je pourrais prendre exemple sur ces qualités et être aussi géniale qu'elle." Carnet rose pour Rachel McAdams ! De nombreuses sources proches de la star ont révélé au média américain E! News qu'elle attendrait son premier enfant. Bien que la jeune femme n'ait pas encore confirmée, tout porte à croire que les rumeurs sont plus que fondées. Rachel McAdams s'est éloignée des caméras et des photographes ces derniers mois. Elle ne s'est même pas présentée à l'avant-première de Game Night, qui s'est déroulée mercredi 21 février, film dans lequel elle joue, sorti en février dernier.Rachel McAdams a toujours été très discrète quant à sa vie privée et personnelle. Difficile même de dire qui est l'heureux papa du futur enfant... Cependant durant l'été 2016, la comédienne canadienne avait été repérée dans la rue, main dans la main, avec un beau brun barbu. Ce dernier répond au nom de Jamie Linden, un scénariste hollywoodien âgé de 37 ans.Une grossesse attendueIl faut dire qu'être enceinte est quelque chose que Rachel McAdams attendait depuis longtemps. En 2009, l'actrice de N'oublie jamais avait été interviewée par le magazine People auquel elle avait révélé : "Avoir des enfants serait merveilleux". Elle avait également avoué que sa mère est une grande source d'inspiration pour elle : "Elle est infirmière, elle est très bienveillante et douce. J'espère que je pourrais prendre exemple sur ces qualités et être aussi géniale qu'elle."
23 February 2018

PHOTOS. C'est chaud ! Megan Fox super sexy pour sa collection de lingerie

Megan Fox a plusieurs cordes à son arc... Actrice, mannequin, mais aussi créatrice d'une ligne de sous-vêtements pour femme, la belle touche à tout. Et lorsqu'il s'agit de présenter sa collection, réalisée en collaboration avec la marque Frederick's of Hollywood, elle n'hésite pas à donner de sa personne et à porter elle-même ses créations, pour le plus grand plaisir de ses fans.La marque a ainsi dévoilé sur son compte Instagram des photos et des vidéos de la comédienne en sous-vêtements, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est plus sexy que jamais. En lingerie fine, blanche, ou noire, mais aussi en nuisette ou en corset, Megan Fox prend des poses langoureuses, dévoile ses nombreux tatouages, mais aussi sa silhouette de rêve. Ce qui est sûr, c'est que ses sous-vêtements, elle les porte à la perfection. A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:51am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:48am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:47am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:46am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:46am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Jan 10, 2018 at 1:49pm PST "Être féministe est une chose sexy"Megan Fox n'a pas prévu d'arrêter de poser en sous-vêtements, loin de là. Dans une interview accordée à l'édition britannique de Cosmopolitain, la comédienne enjoignait les femmes à faire ce qu'elles veulent de leur corps : "Je n'ai pas honte de faire des poses ou des scènes sexy. Les femmes ne devraient pas changer par peur d'être démodées. Être féministe est une chose sexy." Megan Fox a plusieurs cordes à son arc... Actrice, mannequin, mais aussi créatrice d'une ligne de sous-vêtements pour femme, la belle touche à tout. Et lorsqu'il s'agit de présenter sa collection, réalisée en collaboration avec la marque Frederick's of Hollywood, elle n'hésite pas à donner de sa personne et à porter elle-même ses créations, pour le plus grand plaisir de ses fans.La marque a ainsi dévoilé sur son compte Instagram des photos et des vidéos de la comédienne en sous-vêtements, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est plus sexy que jamais. En lingerie fine, blanche, ou noire, mais aussi en nuisette ou en corset, Megan Fox prend des poses langoureuses, dévoile ses nombreux tatouages, mais aussi sa silhouette de rêve. Ce qui est sûr, c'est que ses sous-vêtements, elle les porte à la perfection. A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:51am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:48am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:47am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:46am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Feb 21, 2018 at 11:46am PST A post shared by Frederick's of Hollywood (@fredericks_hollywood) on Jan 10, 2018 at 1:49pm PST "Être féministe est une chose sexy"Megan Fox n'a pas prévu d'arrêter de poser en sous-vêtements, loin de là. Dans une interview accordée à l'édition britannique de Cosmopolitain, la comédienne enjoignait les femmes à faire ce qu'elles veulent de leur corps : "Je n'ai pas honte de faire des poses ou des scènes sexy. Les femmes ne devraient pas changer par peur d'être démodées. Être féministe est une chose sexy."
23 February 2018

Justin Trudeau en Inde : visite officielle ou défilé de mode ?

Depuis près d'une semaine, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est en Inde pour une visite officielle. Ce vendredi 23 février, il doit notamment rencontrer son homologue indien, Narendra Modi. Mais jusqu'à présent, ce voyage en Asie ressemble plus à un défilé de mode qu'à une visite officielle. En effet, partout où il passe, Justin Trudeau semble mettre un point d'honneur à arborer la tenue traditionnelle locale. Une tenue que le Premier ministre le plus branché de la planète impose également à sa femme et à ses deux enfants. Résultat : la famille Trudeau est devenue la cible de moqueries dans la plus grande démocratie du monde.Dans un tweet posté ce mercredi 21 février, Omar Abdullah, ancien chef de la province de Jammu et Cachemire, a fustigé la diplomatie de la mode que souhaite mettre en place le Premier ministre canadien : "Est-ce que c'est moi ou est-ce que cette chorégraphie gentillette est maintenant un peu excessive ? Et pour votre information, nous, Indiens, ne nous habillons pas comme cela tous les jours Monsieur, même pas à Bollywood", a-t-il lancé en agrémentant son tweet de plusieurs photos de la famille Trudeau en Inde.Is it just me or is this choreographed cuteness all just a bit much now? Also FYI we Indians don’t dress like this every day sir, not even in Bollywood. pic.twitter.com/xqAqfPnRoZ— Omar Abdullah (@OmarAbdullah) February 21, 2018 Jusqu'à son entretien avec Narendra Modi, ce vendredi, la personne la plus importante qu'avait rencontrée Justin Trudeau, lors de son voyage en Inde, était l'acteur et producteur de Bollywood, Shahrukh Khan. Une rencontre qui a valu un bon mot au docteur David Jacobs, membre d'un syndicat de médecins : "C'est comme si Poutine passait sept jours aux États-Unis et rencontrait seulement Tom Cruise". Depuis près d'une semaine, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est en Inde pour une visite officielle. Ce vendredi 23 février, il doit notamment rencontrer son homologue indien, Narendra Modi. Mais jusqu'à présent, ce voyage en Asie ressemble plus à un défilé de mode qu'à une visite officielle. En effet, partout où il passe, Justin Trudeau semble mettre un point d'honneur à arborer la tenue traditionnelle locale. Une tenue que le Premier ministre le plus branché de la planète impose également à sa femme et à ses deux enfants. Résultat : la famille Trudeau est devenue la cible de moqueries dans la plus grande démocratie du monde.Dans un tweet posté ce mercredi 21 février, Omar Abdullah, ancien chef de la province de Jammu et Cachemire, a fustigé la diplomatie de la mode que souhaite mettre en place le Premier ministre canadien : "Est-ce que c'est moi ou est-ce que cette chorégraphie gentillette est maintenant un peu excessive ? Et pour votre information, nous, Indiens, ne nous habillons pas comme cela tous les jours Monsieur, même pas à Bollywood", a-t-il lancé en agrémentant son tweet de plusieurs photos de la famille Trudeau en Inde.Is it just me or is this choreographed cuteness all just a bit much now? Also FYI we Indians don’t dress like this every day sir, not even in Bollywood. pic.twitter.com/xqAqfPnRoZ— Omar Abdullah (@OmarAbdullah) February 21, 2018 Jusqu'à son entretien avec Narendra Modi, ce vendredi, la personne la plus importante qu'avait rencontrée Justin Trudeau, lors de son voyage en Inde, était l'acteur et producteur de Bollywood, Shahrukh Khan. Une rencontre qui a valu un bon mot au docteur David Jacobs, membre d'un syndicat de médecins : "C'est comme si Poutine passait sept jours aux États-Unis et rencontrait seulement Tom Cruise".
23 February 2018

Kylie Jenner tweet qu'elle n'utilise plus Snapchat et l'entreprise perd... 1,3 milliard de dollars en bourse !

La famille Kardashian est une adepte des réseaux sociaux : Snapchat, Twitter, Instagram... Autant de vitrines qui leur ont permis de gagner en notoriété. A tel point que Kylie Jenner, la cadette du clan, a malgré elle usé de sa notoriété pour faire perdre 1,3 milliard de dollars (environ 1,05 milliard d'euros) en bourse à Snapchat. Et comment ? Avec un simple tweet. Jeudi 22 février, la star de télé-réalité a en effet révélé qu'elle n'avait pas ouvert l'application de partage de photos et de vidéos depuis quelques temps.sooo does anyone else not open Snapchat anymore? Or is it just me... ugh this is so sad.— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 "Est-ce que quelqu'un d'autre n'ouvre plus Snapchat ? Ou c'est juste moi... euh, c'est tellement triste". Un message qui n'a apparemment pas échappé à ses 24,5 millions d'abonnés. Même si Kylie Jenner s'est ensuite rattrapée avec un autre tweet où elle écrit, "Je t'aime toujours Snap... Mon premier amour", le mal était fait. Les actions de Snap Inc. ont chuté de plus de 6%.still love you tho snap ... my first love— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 C'est aussi jeudi 22 février que Kylie Jenner a donné des nouvelles de sa fille, née le 1er février dernier. La jeune femme a répondu à un internaute sur Twitter qui demandait des nouvelles de sa petite Stormi : "Elle va bien :) Je la regarde toute la journée. Elle est mon portrait craché quand j'étais bébé". La famille Kardashian est une adepte des réseaux sociaux : Snapchat, Twitter, Instagram... Autant de vitrines qui leur ont permis de gagner en notoriété. A tel point que Kylie Jenner, la cadette du clan, a malgré elle usé de sa notoriété pour faire perdre 1,3 milliard de dollars (environ 1,05 milliard d'euros) en bourse à Snapchat. Et comment ? Avec un simple tweet. Jeudi 22 février, la star de télé-réalité a en effet révélé qu'elle n'avait pas ouvert l'application de partage de photos et de vidéos depuis quelques temps.sooo does anyone else not open Snapchat anymore? Or is it just me... ugh this is so sad.— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 "Est-ce que quelqu'un d'autre n'ouvre plus Snapchat ? Ou c'est juste moi... euh, c'est tellement triste". Un message qui n'a apparemment pas échappé à ses 24,5 millions d'abonnés. Même si Kylie Jenner s'est ensuite rattrapée avec un autre tweet où elle écrit, "Je t'aime toujours Snap... Mon premier amour", le mal était fait. Les actions de Snap Inc. ont chuté de plus de 6%.still love you tho snap ... my first love— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 C'est aussi jeudi 22 février que Kylie Jenner a donné des nouvelles de sa fille, née le 1er février dernier. La jeune femme a répondu à un internaute sur Twitter qui demandait des nouvelles de sa petite Stormi : "Elle va bien :) Je la regarde toute la journée. Elle est mon portrait craché quand j'étais bébé".
23 February 2018

Le jour où Bernadette Chirac a dit à son gendre : "Je n'ai pas épousé mon mari par amour mais par ambition"

Pour Paris Match, et un hors-série consacré aux Premières dames, en kiosque le 22 février, Frédéric Salat-Baroux, marié à Claude Chirac, est revenu sur la relation qu'entretient Bernadette Chirac avec son époux Jacques Chirac. Et l'avocat fait des révélations très étonnantes.L'ancien secrétaire général de l'Elysée (2005-2007) explique que le rapport de Bernadette Chirac à son mari est "passionnel", et ce, "même si elle cherche à s'en défendre". Et pour s'en défendre, l'ancien Première dame n'a pas hésité à tenir des propos très étonnants : "La première fois que je l'ai vue en tête à tête, quand je suis devenu secrétaire général de l'Elysée, je n'étais pas encore assis qu'elle me dit : 'Ne vous y trompez pas, je n'ai pas épousé mon mari par amour mais par ambition.'" Selon Frédéric Salat-Baroux, cette affirmation est "vrai et fausse à la fois" : "Elle vient d'un milieu bourgeois étouffant. Dès le premier regard, elle a vu que Jacques Chirac pourrait lui permettre de sortir de la vie étriquée qu'on lui destinait et de réaliser ses ambitions. Elle est tout sauf conservatrice, c'est une révoltée.""En vérité, il l'écoute beaucoup"L'avocat, revient sur le rôle de Bernadette Chirac aux côtés de son époux, notamment lorsqu'il était président de la République. Il faut, d'après lui, "décoder leur relation", et ce qu'ils laissaient voir en public est très éloigné de la vérité : "Il la renvoie systématiquement dans ses buts sur le thème "vous n'y connaissez rien, vous ne savez pas de quoi vous parlez". Mais c'est un jeu. En vérité, il l'écoute beaucoup. Et les apparences sont trompeuses. Sur les sujets sociétaux, elle est plus ouverte que lui. (...) A l'image de toute leur histoire, à chaque fois, elle s'affirme et elle l'aide." Pour Paris Match, et un hors-série consacré aux Premières dames, en kiosque le 22 février, Frédéric Salat-Baroux, marié à Claude Chirac, est revenu sur la relation qu'entretient Bernadette Chirac avec son époux Jacques Chirac. Et l'avocat fait des révélations très étonnantes.L'ancien secrétaire général de l'Elysée (2005-2007) explique que le rapport de Bernadette Chirac à son mari est "passionnel", et ce, "même si elle cherche à s'en défendre". Et pour s'en défendre, l'ancien Première dame n'a pas hésité à tenir des propos très étonnants : "La première fois que je l'ai vue en tête à tête, quand je suis devenu secrétaire général de l'Elysée, je n'étais pas encore assis qu'elle me dit : 'Ne vous y trompez pas, je n'ai pas épousé mon mari par amour mais par ambition.'" Selon Frédéric Salat-Baroux, cette affirmation est "vrai et fausse à la fois" : "Elle vient d'un milieu bourgeois étouffant. Dès le premier regard, elle a vu que Jacques Chirac pourrait lui permettre de sortir de la vie étriquée qu'on lui destinait et de réaliser ses ambitions. Elle est tout sauf conservatrice, c'est une révoltée.""En vérité, il l'écoute beaucoup"L'avocat, revient sur le rôle de Bernadette Chirac aux côtés de son époux, notamment lorsqu'il était président de la République. Il faut, d'après lui, "décoder leur relation", et ce qu'ils laissaient voir en public est très éloigné de la vérité : "Il la renvoie systématiquement dans ses buts sur le thème "vous n'y connaissez rien, vous ne savez pas de quoi vous parlez". Mais c'est un jeu. En vérité, il l'écoute beaucoup. Et les apparences sont trompeuses. Sur les sujets sociétaux, elle est plus ouverte que lui. (...) A l'image de toute leur histoire, à chaque fois, elle s'affirme et elle l'aide."
23 February 2018

Iris Mittenaere se lance dans l'écriture d'un livre "un peu autobiographique" 

La vie d'Iris Mittenaere a changé en décembre 2015, lorsqu'elle a été élue Miss France 2016. Un peu plus d'un an plus tard, c'est la consécration, et la belle, étudiante en chirurgie dentaire, devient Miss Univers 2017. Nos confrères de 20Minutes ont dévoilé, le jeudi 22 février dernier, que la jeune femme de 25 ans avait prévu de se lancer dans l'écriture d'un livre qui va retracer son enfance, puis son incroyable parcours de Miss.Contacté, l'agent d'Iris Mittenaere confirme l'information et livre le nom de l'éditeur, HarperCollins : "Nous avons choisi un éditeur présent partout dans le monde parce qu'Iris est extrêmement populaire, notamment en Asie et en Amérique du Sud, même si ses plus grands fans sont en France." D'après nos confrères, ce livre "reprendra les codes d'Instagram", et on y trouvera "des conseils de vie, de beauté et 'un peu psycho' d'Iris Mittenaere". Tout un programme ! Ce livre se veut aussi être "un peu autobiographique" et l'ancienne Miss se livrera sans détour sur ses complexes d'enfance."On s'est beaucoup moqué de moi à l'école"A travers ce livre, Iris Mittenaere va surtout faire passer un message à toutes les jeunes femmes, elle qui était moquée pour sa maigreur comme elle le confiait à Télé 7 Jours : "Depuis que je suis adulte, ça va mieux, mais, enfant, j'étais très maigre. On s'est tellement moqué de moi à l'école ! La cour de récré, c'est l'ancêtre des réseaux sociaux en termes de lynchage." La vie d'Iris Mittenaere a changé en décembre 2015, lorsqu'elle a été élue Miss France 2016. Un peu plus d'un an plus tard, c'est la consécration, et la belle, étudiante en chirurgie dentaire, devient Miss Univers 2017. Nos confrères de 20Minutes ont dévoilé, le jeudi 22 février dernier, que la jeune femme de 25 ans avait prévu de se lancer dans l'écriture d'un livre qui va retracer son enfance, puis son incroyable parcours de Miss.Contacté, l'agent d'Iris Mittenaere confirme l'information et livre le nom de l'éditeur, HarperCollins : "Nous avons choisi un éditeur présent partout dans le monde parce qu'Iris est extrêmement populaire, notamment en Asie et en Amérique du Sud, même si ses plus grands fans sont en France." D'après nos confrères, ce livre "reprendra les codes d'Instagram", et on y trouvera "des conseils de vie, de beauté et 'un peu psycho' d'Iris Mittenaere". Tout un programme ! Ce livre se veut aussi être "un peu autobiographique" et l'ancienne Miss se livrera sans détour sur ses complexes d'enfance."On s'est beaucoup moqué de moi à l'école"A travers ce livre, Iris Mittenaere va surtout faire passer un message à toutes les jeunes femmes, elle qui était moquée pour sa maigreur comme elle le confiait à Télé 7 Jours : "Depuis que je suis adulte, ça va mieux, mais, enfant, j'étais très maigre. On s'est tellement moqué de moi à l'école ! La cour de récré, c'est l'ancêtre des réseaux sociaux en termes de lynchage."
23 February 2018

L'acteur Brendan Fraser confie avoir été victime d'une agression sexuelle

Les hommes ne sont pas, eux non plus, épargnés par les agressions sexuelles. Dans une touchantes interview accordée au magazine GQ, Brendan Fraser, qui a notamment joué dans la saga La Momie, a révélé avoir été agressé sexuellement par Philip Berk, l'ancien président de l'Association hollywoodienne de la presse étrangère (AHPF).Cette agression sexuelle s'est déroulée en 2003. Philip Berk, sans avoir le consentement de l'acteur, lui a attrapé la fesse, alors qu'ils étaient à l'hôtel : "Je me suis senti mal. Je me suis senti comme un petit enfant. J'avais une boule dans la gorge. J'ai cru que j'allais me mettre à pleurer." Le comédien trouve la force de lui enlever la main de son corps, s'enfuit et va tout raconter à sa femme de l'époque. Contacté par GQ, l'ancien président de l'AHPF a complètement nié ces accusations mais a affirmé s'être quand même excusé auprès de Brendan Fraser dans une lettre : "Mes excuses n'ont admis aucun méfait, [j'ai écrit] l'habituel "Si j'ai fait quelque chose qui a contrarié M. Fraser, ce n'était pas intentionnel et je m'en excuse."""Toujours effrayé"Mais, les excuses n'ont pas été acceptées par l'acteur qui a lentement vu sa carrière décliner, et l'association l'a rarement invité aux Golden Globes après cet évènement : "Je ne sais pas si cela m'a désavoué auprès de l'AHPF, mais le silence était assourdissant." Philip Berk dément l'avoir blacklisté : "Sa carrière a décliné, ce n'est pas de notre faute." Brendan Fraser, qui a trouvé la force de parler grave au mouvement #MeToo, reste encore très touché par cette agression : "Suis-je toujours effrayé ? Absolument. Est-ce que j'ai déjà ressenti le besoin d'en parler ? Absolument. Est-ce j'ai eu envie de le faire à de nombreuses reprises ? Absolument." Les hommes ne sont pas, eux non plus, épargnés par les agressions sexuelles. Dans une touchantes interview accordée au magazine GQ, Brendan Fraser, qui a notamment joué dans la saga La Momie, a révélé avoir été agressé sexuellement par Philip Berk, l'ancien président de l'Association hollywoodienne de la presse étrangère (AHPF).Cette agression sexuelle s'est déroulée en 2003. Philip Berk, sans avoir le consentement de l'acteur, lui a attrapé la fesse, alors qu'ils étaient à l'hôtel : "Je me suis senti mal. Je me suis senti comme un petit enfant. J'avais une boule dans la gorge. J'ai cru que j'allais me mettre à pleurer." Le comédien trouve la force de lui enlever la main de son corps, s'enfuit et va tout raconter à sa femme de l'époque. Contacté par GQ, l'ancien président de l'AHPF a complètement nié ces accusations mais a affirmé s'être quand même excusé auprès de Brendan Fraser dans une lettre : "Mes excuses n'ont admis aucun méfait, [j'ai écrit] l'habituel "Si j'ai fait quelque chose qui a contrarié M. Fraser, ce n'était pas intentionnel et je m'en excuse."""Toujours effrayé"Mais, les excuses n'ont pas été acceptées par l'acteur qui a lentement vu sa carrière décliner, et l'association l'a rarement invité aux Golden Globes après cet évènement : "Je ne sais pas si cela m'a désavoué auprès de l'AHPF, mais le silence était assourdissant." Philip Berk dément l'avoir blacklisté : "Sa carrière a décliné, ce n'est pas de notre faute." Brendan Fraser, qui a trouvé la force de parler grave au mouvement #MeToo, reste encore très touché par cette agression : "Suis-je toujours effrayé ? Absolument. Est-ce que j'ai déjà ressenti le besoin d'en parler ? Absolument. Est-ce j'ai eu envie de le faire à de nombreuses reprises ? Absolument."
23 February 2018

VIDEO. Gilbert Collard ne croit pas "Marion Maréchal-Le Pen quand elle dit qu'elle ne fait pas de politique"

En mai dernier, Marion Maréchal-Le Pen, nièce de Marine Le Pen, annonçait son retrait de la vie politique, notamment pour se consacrer à sa vie de famille. L'ancienne députée s'est faite très discrète jusque là, mais elle est réapparue, à la surprise générale, il y a quelques jours, à Washington, où elle a assisté à la CPAC, une conférence de conservateurs, et y a même prononcé un discours. Pour Gilbert Collard, invité le jeudi 22 février dernier sur BFM TV, cela ne fait aucun doute, Marion Maréchal-Le Pen fait bien de la politique.Le député du Gard explique : "Je pense que Marion est elle intrinsèquement politique et qu'elle ne peut pas faire quelque chose de cette nature sans qu'il n'y ait un fond politique. Elle s'en défend, elle m'a dit qu'elle était allée là-bas, à Washington, pour faire la promotion de son école, ce qui est déjà un acte politique, puisque faire une école de réflexion politique, on en a bien besoin aujourd'hui. (...) Enfin pour être clair, je ne la crois pas quand elle dit qu'elle ne fait pas de politique.""Bien sûr qu'elle reviendra"Gilbert Collard est aussi persuadé que la nièce de Marine Le Pen fera son retour au Front national, et il en est ravi : "Bien sûr qu'elle reviendra ! Elle peut même revenir au Front maintenant que Philippot, qui nous a emmerdé elle et moi pendant des années, n'est plus là. Moi j'ai beaucoup d'affection pour elle donc je serai ensoleillé qu'elle revienne travailler avec nous. Et je pense que ce serait la même chose pour Marine, pour Louis Aliot et pour beaucoup d'autres." En mai dernier, Marion Maréchal-Le Pen, nièce de Marine Le Pen, annonçait son retrait de la vie politique, notamment pour se consacrer à sa vie de famille. L'ancienne députée s'est faite très discrète jusque là, mais elle est réapparue, à la surprise générale, il y a quelques jours, à Washington, où elle a assisté à la CPAC, une conférence de conservateurs, et y a même prononcé un discours. Pour Gilbert Collard, invité le jeudi 22 février dernier sur BFM TV, cela ne fait aucun doute, Marion Maréchal-Le Pen fait bien de la politique.Le député du Gard explique : "Je pense que Marion est elle intrinsèquement politique et qu'elle ne peut pas faire quelque chose de cette nature sans qu'il n'y ait un fond politique. Elle s'en défend, elle m'a dit qu'elle était allée là-bas, à Washington, pour faire la promotion de son école, ce qui est déjà un acte politique, puisque faire une école de réflexion politique, on en a bien besoin aujourd'hui. (...) Enfin pour être clair, je ne la crois pas quand elle dit qu'elle ne fait pas de politique.""Bien sûr qu'elle reviendra"Gilbert Collard est aussi persuadé que la nièce de Marine Le Pen fera son retour au Front national, et il en est ravi : "Bien sûr qu'elle reviendra ! Elle peut même revenir au Front maintenant que Philippot, qui nous a emmerdé elle et moi pendant des années, n'est plus là. Moi j'ai beaucoup d'affection pour elle donc je serai ensoleillé qu'elle revienne travailler avec nous. Et je pense que ce serait la même chose pour Marine, pour Louis Aliot et pour beaucoup d'autres."
23 February 2018

Les étranges factures de la campagne de Mélenchon, le sujet épineux de la France Insoumise

Au sein de La France Insoumise, hors de question de parler des étranges factures de campagne. Comme le révèle Franceinfo, la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique vient de retoquer plus de 400 000 euros de factures présentées par l'équipe de Jean-Luc Mélenchon lors de la campagne présidentielle, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.En effet, l'association l'Ere du peuple aurait tiré profit de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, en surfacturant certaines prestations. En son sein, on retrouve quatre permanents de l'équipe de campagne de Mélenchon, dont les deux actuels députés France insoumise Mathilde Panot et Bastien Lachaud. Pour ce dernier, ses services ont été facturés 129 000 euros alors qu'il a été payé 29 000 euros brut en tant que coordonnateur du pôle "action de campagne et événements".Dans les couloirs de l'Assemblée, on évite la polémiqueL'équipe de "Quotidien", sur TMC, a tenté d'en savoir plus. Ce jeudi 22 février, les journalistes de Yann Barthès ont tenté d'entrer en contact le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, en vain. Idem pour Sofia Chikirou, la directrice de communication de la campagne de Jean-Luc Mélenchon via sa société Mediascop, qui a bénéficié de plus de 11 % des dépenses de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Elle est notamment la principale actionnaire.Alors ils se sont rendus à l'Assemblée nationale. Dans les couloirs de l'institution, ils ont croisé Mathilde Panot, députée LFI du Val-de-Marne et salariée de l'association l'Ere du peuple. Interrogée au sujet de la polémique, elle a esquivé l'équipe de TMC."Je ne m'exprimerai pas sur cette question, a-t-elle lancé sans s'arrêter. Je pense qu'on a déjà répondu assez. Vous avez des communiqués de presse et une vidéo de Jean-Luc Mélenchon, vous pouvez vous y référer." Une vidéo où le leader de LFI affirme que rien n'est "hors-la-loi" ou "injustifié". Cela suffira-t-il à écarter les soupçons de la Commission ? Au sein de La France Insoumise, hors de question de parler des étranges factures de campagne. Comme le révèle Franceinfo, la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique vient de retoquer plus de 400 000 euros de factures présentées par l'équipe de Jean-Luc Mélenchon lors de la campagne présidentielle, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.En effet, l'association l'Ere du peuple aurait tiré profit de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, en surfacturant certaines prestations. En son sein, on retrouve quatre permanents de l'équipe de campagne de Mélenchon, dont les deux actuels députés France insoumise Mathilde Panot et Bastien Lachaud. Pour ce dernier, ses services ont été facturés 129 000 euros alors qu'il a été payé 29 000 euros brut en tant que coordonnateur du pôle "action de campagne et événements".Dans les couloirs de l'Assemblée, on évite la polémiqueL'équipe de "Quotidien", sur TMC, a tenté d'en savoir plus. Ce jeudi 22 février, les journalistes de Yann Barthès ont tenté d'entrer en contact le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, en vain. Idem pour Sofia Chikirou, la directrice de communication de la campagne de Jean-Luc Mélenchon via sa société Mediascop, qui a bénéficié de plus de 11 % des dépenses de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Elle est notamment la principale actionnaire.Alors ils se sont rendus à l'Assemblée nationale. Dans les couloirs de l'institution, ils ont croisé Mathilde Panot, députée LFI du Val-de-Marne et salariée de l'association l'Ere du peuple. Interrogée au sujet de la polémique, elle a esquivé l'équipe de TMC."Je ne m'exprimerai pas sur cette question, a-t-elle lancé sans s'arrêter. Je pense qu'on a déjà répondu assez. Vous avez des communiqués de presse et une vidéo de Jean-Luc Mélenchon, vous pouvez vous y référer." Une vidéo où le leader de LFI affirme que rien n'est "hors-la-loi" ou "injustifié". Cela suffira-t-il à écarter les soupçons de la Commission ?
22 February 2018

Isabelle Carré évoque son père homosexuel : "Un vrai précurseur"

Dans une interview accordée à VSD, ce jeudi 22 février, l'actrice Isabelle Carré évoque notamment son père, un célèbre designer, qui a révélé son homosexualité lorsqu'elle était adolescente : "Le chemin qu'a pris mon père a été très long, explique-t-elle. Ça correspond aussi à une époque : il faut rappeler que, dans les années soixante, on a voté une loi faisant de l'homosexualité un fléau social passible de poursuites".L'actrice César de la meilleure actrice en 2003 pour le film Se souvenir des belles choses évoque ensuite les récentes manifestations contre la promulgation du mariage homosexuel : "Ce qui est terrible, c'est qu'à l'occasion des Manif pour tous, on s'est rendu compte qu'elle existait encore, cette homophobie. C'était pas rien de sortir du placard".Elle évoque ensuite la carrière de son père : "Mon père a en effet créé des objets incroyables, fascinants. Il a été un des tout premiers designers connus, avant même Starck. C'était un vrai précurseur". Isabelle Carré sera prochainement à l'affiche du téléfilm Un adultère. L'actrice vient de publier son premier roman, Les Rêveurs, aux éditions Grasset. Dans une interview accordée à VSD, ce jeudi 22 février, l'actrice Isabelle Carré évoque notamment son père, un célèbre designer, qui a révélé son homosexualité lorsqu'elle était adolescente : "Le chemin qu'a pris mon père a été très long, explique-t-elle. Ça correspond aussi à une époque : il faut rappeler que, dans les années soixante, on a voté une loi faisant de l'homosexualité un fléau social passible de poursuites".L'actrice César de la meilleure actrice en 2003 pour le film Se souvenir des belles choses évoque ensuite les récentes manifestations contre la promulgation du mariage homosexuel : "Ce qui est terrible, c'est qu'à l'occasion des Manif pour tous, on s'est rendu compte qu'elle existait encore, cette homophobie. C'était pas rien de sortir du placard".Elle évoque ensuite la carrière de son père : "Mon père a en effet créé des objets incroyables, fascinants. Il a été un des tout premiers designers connus, avant même Starck. C'était un vrai précurseur". Isabelle Carré sera prochainement à l'affiche du téléfilm Un adultère. L'actrice vient de publier son premier roman, Les Rêveurs, aux éditions Grasset.
22 February 2018

Une nouvelle "Maison de l'horreur" découverte en Arizona aux États-Unis

Les Maisons de l'horreur se suivent et se ressemblent aux États-Unis. Il y a quelques jours, un couple de sexagénaires américain, domicilié à Tucson dans le comté de Pima en Arizona, a été arrêté après qu'un de leurs quatre enfants adoptifs se soit enfui du domicile pour demander de l'aide. Les deux parents adoptifs sont accusés d'avoir molesté et maltraité leurs enfants, âgés entre 6 et 12 ans, pendant plusieurs années.Comme le rapportent nos confrères de The Sun, un des quatre enfants est parvenu à sortir de la chambre dans laquelle il était enfermé depuis plusieurs semaines. Il est allé demander de l'aide à un commerçant, qui s'est empressé d'en informer la police. Arrêtés, les deux parents ont été placés en détention provisoire et comparaîtront devant la justice pour maltraitance infantile.Les premières constatations sont terribles : les quatre enfants vivaient dans des conditions difficilement supportables, et ce, depuis plusieurs années. Enfermés dans leur chambre, ils n'avaient ni accès aux toilettes, ni accès à la lumière. Déshydratés et affamés, les jeunes enfants étaient contraints de faire leurs besoins dans un simple seau. Une situation de vie déboussolante qui rappelle celle qu'ont vécu les 13 enfants du couple Turpin, arrêté en janvier dernier. Les Maisons de l'horreur se suivent et se ressemblent aux États-Unis. Il y a quelques jours, un couple de sexagénaires américain, domicilié à Tucson dans le comté de Pima en Arizona, a été arrêté après qu'un de leurs quatre enfants adoptifs se soit enfui du domicile pour demander de l'aide. Les deux parents adoptifs sont accusés d'avoir molesté et maltraité leurs enfants, âgés entre 6 et 12 ans, pendant plusieurs années.Comme le rapportent nos confrères de The Sun, un des quatre enfants est parvenu à sortir de la chambre dans laquelle il était enfermé depuis plusieurs semaines. Il est allé demander de l'aide à un commerçant, qui s'est empressé d'en informer la police. Arrêtés, les deux parents ont été placés en détention provisoire et comparaîtront devant la justice pour maltraitance infantile.Les premières constatations sont terribles : les quatre enfants vivaient dans des conditions difficilement supportables, et ce, depuis plusieurs années. Enfermés dans leur chambre, ils n'avaient ni accès aux toilettes, ni accès à la lumière. Déshydratés et affamés, les jeunes enfants étaient contraints de faire leurs besoins dans un simple seau. Une situation de vie déboussolante qui rappelle celle qu'ont vécu les 13 enfants du couple Turpin, arrêté en janvier dernier.
22 February 2018

VIDEO. Mathieu Gallet revient sur les rumeurs de sa "double vie" avec Emmanuel Macron

Invité de Léa Salamé sur France Inter, ce jeudi 22 février, Mathieu Gallet qui doit prochainement quitter ses fonctions de président-directeur général de Radio France est notamment revenu sur certaines rumeurs qui s'étaient fait l'écho d'une relation entre lui et celui qui était alors candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron."C'est le côté assez désagréable, pour ne pas dire épouvantable, des réseaux sociaux où on vous jette en pâture des rumeurs sans fondement aucun et qui touchent à votre intimité, au couple d'Emmanuel et Brigitte Macron pour ce qui le concerne, à ma vie privée pour ce qui me concerne", a répondu Mathieu Gallet.Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait préféré ironiser sur ces rumeurs. Lors d'un meeting En Marche ! à Paris, l'actuel président de la République avait répondu : "C'est désagréable pour Brigitte et comme je partage mes jours et mes nuits avec elle, elle se demande comme je fais (...) Si on vous dit que j'ai une double vie avec Mathieu Gallet, c'est mon hologramme, mais ça ne peut pas être moi".Mathieu Gallet quittera prochainement ses fonctions à la tête de Radio France après avoir été révoqué par le CSA suite à sa condamnation pour favoritisme au cours du mois de janvier. Invité de Léa Salamé sur France Inter, ce jeudi 22 février, Mathieu Gallet qui doit prochainement quitter ses fonctions de président-directeur général de Radio France est notamment revenu sur certaines rumeurs qui s'étaient fait l'écho d'une relation entre lui et celui qui était alors candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron."C'est le côté assez désagréable, pour ne pas dire épouvantable, des réseaux sociaux où on vous jette en pâture des rumeurs sans fondement aucun et qui touchent à votre intimité, au couple d'Emmanuel et Brigitte Macron pour ce qui le concerne, à ma vie privée pour ce qui me concerne", a répondu Mathieu Gallet.Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait préféré ironiser sur ces rumeurs. Lors d'un meeting En Marche ! à Paris, l'actuel président de la République avait répondu : "C'est désagréable pour Brigitte et comme je partage mes jours et mes nuits avec elle, elle se demande comme je fais (...) Si on vous dit que j'ai une double vie avec Mathieu Gallet, c'est mon hologramme, mais ça ne peut pas être moi".Mathieu Gallet quittera prochainement ses fonctions à la tête de Radio France après avoir été révoqué par le CSA suite à sa condamnation pour favoritisme au cours du mois de janvier.
22 February 2018

Kylie Jenner : sa fille est son "portrait craché"

Telle mère telle fille. Apparemment, l'adage correspond parfaitement à Kylie Jenner. La star américaine a livré des informations au sujet de sa fill Stormie sur Twitter. Et apparemment, le bébé ressemblerait comme deux gouttes d'eau à Kylie à sa naissance ! "Elle va bien :) Je la regarde toute la journée. Elle est mon portrait craché quand j'étais bébé", a dévoilé avec beaucoup de tendresse la benjamine du clan Jenner/Kardashian.Kylie Jenner et Travis Scott ont accueilli leur petite fille Stormi le 1er février dernier. Ils ont annoncé la bonne nouvelle au monde entier une semaine plus tard. Jusqu'au bout, la jeune femme de 20 ans aura gardé sa grossesse secrète. Finalement, elle avait publié un long communiqué sur Instagram, de retour dans la sphère médiatique et créant au passage le buzz planétaire.she’s good still staring at her all day. she looks just like me when i was a baby https://t.co/fEFsSeNO6Z— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 "Je suis désolée de vous avoir abandonnés en vous laissent face à vos hypothèses. Je comprends que vous ayez pris l'habitude de m'accompagner dans tous mes voyages. Mais j'ai choisi de ne pas vivre ma grossesse devant vous. Je savais que je devais me préparer pour ce rôle d'une vie de la manière la plus positive, sans stress et le plus sainement possible. Je savais que mon bébé allait ressentir tout mon stress et toutes mes émotions, alors j'ai préféré préserver ma vie et notre bonheur", a expliqué Kylie Jenner sur les réseaux sociaux. Telle mère telle fille. Apparemment, l'adage correspond parfaitement à Kylie Jenner. La star américaine a livré des informations au sujet de sa fill Stormie sur Twitter. Et apparemment, le bébé ressemblerait comme deux gouttes d'eau à Kylie à sa naissance ! "Elle va bien :) Je la regarde toute la journée. Elle est mon portrait craché quand j'étais bébé", a dévoilé avec beaucoup de tendresse la benjamine du clan Jenner/Kardashian.Kylie Jenner et Travis Scott ont accueilli leur petite fille Stormi le 1er février dernier. Ils ont annoncé la bonne nouvelle au monde entier une semaine plus tard. Jusqu'au bout, la jeune femme de 20 ans aura gardé sa grossesse secrète. Finalement, elle avait publié un long communiqué sur Instagram, de retour dans la sphère médiatique et créant au passage le buzz planétaire.she’s good still staring at her all day. she looks just like me when i was a baby https://t.co/fEFsSeNO6Z— Kylie Jenner (@KylieJenner) February 21, 2018 "Je suis désolée de vous avoir abandonnés en vous laissent face à vos hypothèses. Je comprends que vous ayez pris l'habitude de m'accompagner dans tous mes voyages. Mais j'ai choisi de ne pas vivre ma grossesse devant vous. Je savais que je devais me préparer pour ce rôle d'une vie de la manière la plus positive, sans stress et le plus sainement possible. Je savais que mon bébé allait ressentir tout mon stress et toutes mes émotions, alors j'ai préféré préserver ma vie et notre bonheur", a expliqué Kylie Jenner sur les réseaux sociaux.
22 February 2018

Emmanuel Macron va jouer dans le conte musical, Pierre et le Loup

Selon les informations de BFMTV ce jeudi 22 février, Emmanuel Macron s'apprête à endosser un tout nouveau costume. En effet, jeudi 1er mars aux alentours de 20 heures, le président de la République prendra part à un concert donné à l'Élysée "devant un parterre d'invités encore inconnu", indique le site de la chaîne d'informations en continue. Il tiendra un rôle dans la distribution du conte musical, Pierre et le Loup de Sergueï Prokofiev que jouera l'orchestre de la Garde républicaine."Cette représentation s'inscrit dans une série de soirées artistiques, les jeudis de l'Élysée. Le concert était initialement prévu pour une date fixée en début décembre mais avait été reporté", indique BFMTV. Brigitte Macron n'est pas bien loin puisque c'est elle qui est chargée d'établir la liste des invités. Des répétitions sont programmées à l'Élysée ce lundi 26 février en milieu de matinée et quelques heures avant la représentation. Toujours selon les informations de BFMTV, Emmanuel Macron participera également à ces répétitions.Reste à savoir quel sera exactement le rôle du président de la République dans ce conte musical : toujours selon BFMTV, Emmanuel Macron sera le récitant. Pas d'instruments ni de costumes donc pour le Président... Selon les informations de BFMTV ce jeudi 22 février, Emmanuel Macron s'apprête à endosser un tout nouveau costume. En effet, jeudi 1er mars aux alentours de 20 heures, le président de la République prendra part à un concert donné à l'Élysée "devant un parterre d'invités encore inconnu", indique le site de la chaîne d'informations en continue. Il tiendra un rôle dans la distribution du conte musical, Pierre et le Loup de Sergueï Prokofiev que jouera l'orchestre de la Garde républicaine."Cette représentation s'inscrit dans une série de soirées artistiques, les jeudis de l'Élysée. Le concert était initialement prévu pour une date fixée en début décembre mais avait été reporté", indique BFMTV. Brigitte Macron n'est pas bien loin puisque c'est elle qui est chargée d'établir la liste des invités. Des répétitions sont programmées à l'Élysée ce lundi 26 février en milieu de matinée et quelques heures avant la représentation. Toujours selon les informations de BFMTV, Emmanuel Macron participera également à ces répétitions.Reste à savoir quel sera exactement le rôle du président de la République dans ce conte musical : toujours selon BFMTV, Emmanuel Macron sera le récitant. Pas d'instruments ni de costumes donc pour le Président...
22 February 2018

VIDEO. Matthieu Delormeau se paye Claude François : "C'était quand même un sale mec"

Depuis plusieurs semaines, les langues se délient contre le chanteur Claude François, après les révélations faites sur sa filiation cachée. Au beau milieu des années 1970, l'interprète de Belles belles belles a entretenu une relation cachée avec une jeune adolescente de 14 ans, qui est tombée enceinte l'année suivante. Aujourd'hui âgée de 40 ans, Julie, le fruit de cette union sujette à controverse, a souhaité être reconnue aux yeux du grand public.Á cette occasion, W9 diffuse le 27 février prochain un documentaire exceptionnel portant sur les derniers secrets de Claude François. Jérôme Anthony est venu en faire la promotion sur le plateau de Touche pas à mon poste, et a notamment évoqué les dernières facéties du chanteur, qui était allé jusqu'à feindre un malaise en plein concert pour être médiatisé. Le chanteur aurait aussi commandité l'attentat dont il a fait l'objet en avril 1977 à bord de sa Mercedes, vendue aux enchères en 2015 au prix de 97500€.La blague de Jean-Michel Maire détend l'atmosphèreAgacé par les récentes révélations faites sur Claude François, Matthieu Delormeau est sorti de ses gonds et a donné son avis cinglant sur la question : "En vrai, c'était quand même un sale mec. Il a fait un faux malaise, il est sorti avec une gamine. Enfin pardon..." a flingué l'ex-animateur de NRJ12, rapidement aidé par Jean-Michel Maire avec une blague graveleuse. Closer vous propose de revoir cet extrait. Depuis plusieurs semaines, les langues se délient contre le chanteur Claude François, après les révélations faites sur sa filiation cachée. Au beau milieu des années 1970, l'interprète de Belles belles belles a entretenu une relation cachée avec une jeune adolescente de 14 ans, qui est tombée enceinte l'année suivante. Aujourd'hui âgée de 40 ans, Julie, le fruit de cette union sujette à controverse, a souhaité être reconnue aux yeux du grand public.Á cette occasion, W9 diffuse le 27 février prochain un documentaire exceptionnel portant sur les derniers secrets de Claude François. Jérôme Anthony est venu en faire la promotion sur le plateau de Touche pas à mon poste, et a notamment évoqué les dernières facéties du chanteur, qui était allé jusqu'à feindre un malaise en plein concert pour être médiatisé. Le chanteur aurait aussi commandité l'attentat dont il a fait l'objet en avril 1977 à bord de sa Mercedes, vendue aux enchères en 2015 au prix de 97500€.La blague de Jean-Michel Maire détend l'atmosphèreAgacé par les récentes révélations faites sur Claude François, Matthieu Delormeau est sorti de ses gonds et a donné son avis cinglant sur la question : "En vrai, c'était quand même un sale mec. Il a fait un faux malaise, il est sorti avec une gamine. Enfin pardon..." a flingué l'ex-animateur de NRJ12, rapidement aidé par Jean-Michel Maire avec une blague graveleuse. Closer vous propose de revoir cet extrait.
22 February 2018

Théo sort de son silence : "Ce sont eux qui ont ruiné ma vie"

Ce mercredi 21 février, Théo, qui a porté plainte il y a plusieurs mois pour viol contre des policiers lors d'un contrôle, a été confronté avec trois des quatre policiers mis en examen pour violences volontaires aggravées et viol. Ce jeudi 22 février, sur l'antenne de RTL, Théo se dit "apaisé" même s'il "maintient" sa version des faits : "J'ai senti une matraque dans les fesses".Le jeune homme raconte également que "les policiers étaient polis, plus courtois" lors de la confrontation par rapport au jour de son interpellation. "Je n'ai rien à me reprocher, ce sont eux qui ont ruiné ma vie."Pour rappel, la version de Théo contraste avec la version des policiers mis en examen. Selon eux, le jeune homme se serait opposé à l'arrestation d'un dealer. "Pour moi, ils ont menti. Les policiers ne vont jamais reconnaître leurs faits, ils vont nier jusqu'au bout", réplique Théo. "La vidéo est très choquante. Ceux qui ont vu les points négatifs, c'est ceux qui ont voulu voir les points négatifs", ajoute-t-il faisant référence aux images de vidéosurveillance récemment dévoilées. Le jeune homme donne également des nouvelles de sa santé : "Moi aujourd'hui, j'ai une poche, j'ai mal aux fesses, j'ai des douleurs quotidiennes". Ce mercredi 21 février, Théo, qui a porté plainte il y a plusieurs mois pour viol contre des policiers lors d'un contrôle, a été confronté avec trois des quatre policiers mis en examen pour violences volontaires aggravées et viol. Ce jeudi 22 février, sur l'antenne de RTL, Théo se dit "apaisé" même s'il "maintient" sa version des faits : "J'ai senti une matraque dans les fesses".Le jeune homme raconte également que "les policiers étaient polis, plus courtois" lors de la confrontation par rapport au jour de son interpellation. "Je n'ai rien à me reprocher, ce sont eux qui ont ruiné ma vie."Pour rappel, la version de Théo contraste avec la version des policiers mis en examen. Selon eux, le jeune homme se serait opposé à l'arrestation d'un dealer. "Pour moi, ils ont menti. Les policiers ne vont jamais reconnaître leurs faits, ils vont nier jusqu'au bout", réplique Théo. "La vidéo est très choquante. Ceux qui ont vu les points négatifs, c'est ceux qui ont voulu voir les points négatifs", ajoute-t-il faisant référence aux images de vidéosurveillance récemment dévoilées. Le jeune homme donne également des nouvelles de sa santé : "Moi aujourd'hui, j'ai une poche, j'ai mal aux fesses, j'ai des douleurs quotidiennes".
22 February 2018