Brut(es) - Salon des vins nature 2019

31 octobre 2019 à 15h14

CERISE FM

Brut(es) est un salon des vins nature à Mulhouse, au cœur de l'ancienne usine DMC - Motoco, dans une région particulièrement ouverte au bio et au naturel.

L’envie de boire bon, sain, ludique en un mot « autrement », fait de plus en plus d’émules dans ce monde de plus en plus formaté et normalisé. L'an passé, la première édition du salon Brut(es) - montée par une bande de potes fans de vins nature et non des pros - avait réuni plus de 1200 visiteurs sur deux jours, dans l'enceinte industrielle de Motoco.

Des vins nature dans un environnement industriel et urbain, il fallait oser. « Je n'aurais pas voulu que ça se passe ailleurs qu'à Motoco. Il y a une adéquation entre ce lieu si particulier et l'esprit vin nature ! », affirme Jean-François Hurth, co-organisateur du salon. « Avec les copains, on en a eu marre de faire 500 kilomètres pour se rendre à un salon de vins nature. On a donc choisi d'en faire un chez nous, en mettant l'accent sur le côté Grand Est, rhénan, avec des viticulteurs d'Alsace, du Jura mais aussi d'Allemagne ou de Suisse ».

Un état d'esprit libre

Sur place, 60 vignerons nature vous attendent de pied ferme pour vous faire goûter leurs cuvées vinifiées sans carcans intellectuels. « Le vin nature, c'est une aventure qu'on ne retrouve plus avec les vins classiques. L'état d'esprit y est plus libre, c'est une autre façon de boire, qui casse certains dogmes. Le vin nature, c'est faire marche arrière, faire du vin comme à l'époque, sans arrière-pensée productiviste », continue Jean-François Hurth.

Pour se faire une idée, nous avions rendu visite au vigneron Sébastien Schwach-Burkard, à la tête du Clos Liebau à Ribeauvillé. Dans ses vignes : poules et oies sous les raisins, brebis en mode apéro dînatoire entre les rangs... Un chantier pour certains, un endroit qui respire la vie pour Sébastien. « Les animaux travaillent le sol naturellement. Je n'interviens que si c'est nécessaire. Les tisanes de traitement, je les concocte moi-même. Mes vignes ont l'air de se sentir plutôt bien ! », sourit le vigneron, qui sera présent au salon Brut(es). Chez les voisins de la Grange de l'Oncle Charles à Ostheim, deux chevaux effectuent les labours afin d'éviter le tassement des sols, qui asphyxie la vie biologique de la terre.

« On a eu des visiteurs assez jeunes l'an passé. Le bio, l'alter'... ça correspond à une philosophie de vie qui s'ancre doucement mais sûrement chez les gens », termine Jean-François Hurth. Sur place, petit marché paysan, micro-brasseries du coin et programme de conférences courtes autour de la permaculture, du bio, etc.

La liste des exposants du salon

Le salon Brut(es) propose également un repas festif le samedi soir, le banquet des vignerons... mais c'est déjà COMPLET.

Infos pratiques

Renseignements :

Horaires :

Samedi 2 Novembre 2019 de 11h à 19h et Dimanche 3 Novembre 2019 de 11h à 18h

Tarifs :

9€ par personne avec remise d’un verre de dégustation « collector »