Foire Eco Bio d'Alsace 2018

3 mai 2018 à 11h37

CERISE FM

Conférences, ciné-débats, ateliers, spectacles, concerts…Tous les moyens sont bons pour défendre l’environnement à la Foire Éco Bio qui s’interroge cette année sur le travail de demain dans une ambiance qui se veut toujours aussi conviviale.

La Foire Éco Bio d’Alsace avec ses 500 exposants et ses 40 000 visiteurs est l’une des plus grandes du genre en France. Une manifestation totalement indépendante, qui ne reçoit aucune subvention, ce qui lui laisse une liberté de parole pour s’attaquer à des sujets loin de faire consensus, comme cette année le travail. Avec une proposition un peu provoc’ : réduire la semaine de travail à 15 heures par semaine, une référence à WillIam Morris, penseur du XIXe siècle, qui a analysé les débuts du capitalisme.

« On suit la même logique depuis toujours. Il y a une planète et une humanité sur cette planète. L’objectif est que demain il y ait encore une humanité sur cette planète qui puisse vivre dignement. On nous dit qu’il y a qu’une seule solution : la croissance. Mais la planète ne peut pas la supporter, il nous faudrait 5 planètes avec le mode de vie des Etats-Unis ! Nous, on veut examiner une autre possibilité. En bossant 15heures par semaine, on peut créer des biens utiles et nécessaires à toute l’humanité pour assurer l’alimentation, le logement, la santé, l’éducation, l’habillement. Le reste, c’est du temps pour vivre ensemble : on peut s’occuper de la société, du voisin, de la commune, de la nation. Ce n’est pas une utopie, c’est faisable », martèle Jean-François Pierdet, président de l’association qui porte la manifestation.

La Foire accueillera notamment Serge Latouche, grand théoricien de la décroissance en France et le réalisateur Philippe Borel qui signe le documentaire « Un monde sans travail ». Les spectacles de théâtre, tous sélectionnés à Avignon, abordent aussi le sujet d’une façon plus décalée avec par exemple « Le travail expliqué à mon chef » ou encore « Work in regress ».

Dénicher des produits bio

La Foire Éco Bio poursuit aussi ses combats de toujours. Pendant longtemps, le slogan de la Foire a été « Pain, vin et fromage ». Et la majorité des 480 exposants seront encore des producteurs, agriculteurs, vignerons, maraîchers, boulangers, restaurateurs, éleveurs, pour défendre une agriculture locale et raisonnée. « La foire est née pour dénoncer la malbouffe et vendre des produits bio que l’on ne trouvait pas ailleurs. Aujourd’hui, on dit attention, il y a bio et bio, on peut être bio sans être écolo », déplore le président.

Les organisateurs apportent aussi leur soutien à la ZAD de Bure, vent debout contre le projet de centre d’enfouissement de déchets nucléaire, « notre combat le plus important », souligne Jean-François Pierdet. Il y aura une conférence, un ciné-débat, un spectacle et même la construction d’une cabane pour Bure, pour abriter les chouettes et les hiboux délogés de leur espace naturel.

La Foire accorde aussi un espace aux militants qui pensent à la Transition et à l’après-pétrole, et à plus de 70 associations qui viennent défendre leurs idées.

Un rendez-vous festif

La Foire, qui n’a rien perdu de son caractère militant, reste cependant un rendez-vous festif pour beaucoup de visiteurs avec des animations, des ateliers, des spectacles, des concerts, des contes... « Ce n’est pas une manifestation culpabilisante ou moralisatrice. On fait les choses de manière positive et festive, instructive ou philosophique, pour toucher un maximum de gens. Certains seront plus sensibles aux conférences politiques, d’autres aux ateliers pour enfants, d’autres à un concert… C’est la pluralité de l’offre qui fait la magie de l’évènement », souligne Amélie Vaneme, chargée de communication. « Notre originalité par rapport aux autres foires éco bio, c’est qu’on ne ferme pas les portes à 19h30. On a la folie de dire : on continue la fête, on programme des spectacles et des concerts qui nous emmènent jusqu’ à une heure du matin », note Jean-François Pierdet. Et ils sont nombreux à rester toute la journée pour profiter un maximum des animations.

Renseignements :

  09 72 45 29 55
  www.ecobio.alsace
  Facebook

Horaires :

Du jeudi 10 mai au samedi 12 mai de 10h à 19h30 et le dimanche 13 mai 2018 de 10h à 19h
Concerts et restauration jusqu'à minuit (sauf dimanche)

Tarifs :

Plein tarif : 7€
Tarif réduit : 5€
Forfait 4 jours : 18€
Gratuit pour les - 14 ans, accompagnés