Jérémy Ferrari : Vends deux pièces à Beyrouth !

8 février 2018 à 11h18

CERISE FM

Peut-on faire un spectacle d’humour sur la guerre ? Jérémy Ferrari ne s’en prive pas dans un one man show qui a déjà attiré plus de 200 000 spectateurs en salle, et qui passera par le Parc Expo de Colmar le samedi 10 février.

Dans le domaine de l’humour, Jérémy Ferrari fait bande à part. Il n’est certes pas le premier humoriste à faire dans l’humour noir et la provocation, mais il est l’un des rares, sinon le seul, à bâtir tout un spectacle sur des sujets ô combien épineux, comme la religion ou la guerre. Une sorte de kamikaze de l’humour !

Quittant les bancs de l’école pour laquelle il n’est pas très doué, Jérémy Ferrari n’a que 17 ans quand il descend à Paris (il est originaire des Ardennes) pour monter sur les planches. Il galère, mais s’accroche pour trouver enfin le succès avec son spectacle Hallelujah Bordel ! en 2010 où il décrypte les textes sacrés des trois grandes religions monothéistes : pas vraiment le sujet sur lequel on pense se bidonner. Pourtant, 200 000 spectateurs vont l’applaudir.

Dénoncer en riant

Après la religion, Jérémy Ferrari se frotte à un sujet au moins aussi corsé : la guerre, dans Vends 2 pièces à Beyrouth (« parce qu’il trouvait le quartier trop calme ») qu’il a joué à guichet fermé à Paris et qui repart en tournée en province.

Il y tourne en ridicule l’armée française et son équipement pas franchement de première jeunesse, se moque des apprentis kamikazes et des apôtres du terrorisme, dénonce les dérives financières et éthiques des ONG, et nous posent de sacrés bonne questions. « Sommes nous vraiment protégés par des flics en roller ? », « Daesh est-elle vraiment une start-up qui monte ? ».

Derrière ce spectacle corrosif, il y a un gros travail de recherche : Jérémy Ferrari s’arrête sur des infos qui auraient pu passer inaperçues, met sous les yeux des spectateurs des petits et grands scandales. Des sources, documentées et vérifiées, qu’il met d’ailleurs à disposition des spectateurs sur son site internet. Bref, un spectacle intelligent et drôle, ce qui fait au moins deux bonnes raisons d’y aller.

Renseignements :

  03 90 50 50 50
  www.label-ln.fr

Horaires :

Samedi 10 Février 2018 à 20h30

Tarifs :

Tarif unique : 41€