UNE PREMIERE À RIBEAUVILLE POUR UN TRIO D’ARTISTES ORIGINAL

OCT.
21
21 octobre 2019 à 14h00
27 octobre 2019 à 18h00
Chapelle Sainte-Catherine
39 Grand’RueRibeauvillé

Du lundi 21 au dimanche 27 septembre la chapelle Sainte-Catherine au cœur de Ribeauvillé servira de décor aux peintures, dessins et photographies de trois artistes venus d’horizons différents et aux œuvres qui le sont tout autant.

C’est à l’initiative de Suzy Graas, peintre de Muttersholtz, habituée des salons à travers l’Alsace que Aimée Herrmann Ponta et Charles se retrouvent pour exposer leurs récents travaux à ses côtés. 

Suzy Graas  a choisi le registre du monde de  l’abstrait . Suzy précise : « Ce mode d’expression m’a permis de libérer mon geste, d’oser la couleur, de m’affirmer.  Je suis davantage attirée par la couleur que par les lignes, mais de nombreux graphismes apparaissent dans mes œuvres. »

Ses peintures sont réalisées à partir de techniques mixtes où se mêlent  pastels, craies, encres, crayons etc. On découvre dans ses toiles de nombreuses écritures, des griffures, expressions de ses émotions.

Créateur d’images autodidacte, Charles, photographe professionnel,  se laisse guider par sa curiosité depuis de nombreuses années qu’il met à profit en cherchant ses limites et celle de son matériel. Les photographies présentées participent  à cette démarche exploratoire. D’une certaine façon, on pourrait dire que la série de photographies présentées a débuté au 103ème étage d’une tour à Chicago. A partir d’une interrogation simple « Que se passe t il quand on fusionne plusieurs images de ville ? ». De cette exploration est née une technique, mêlant l’automatisation de la procédure par logiciel de retouche d’images et le parachèvement manuel. A découvrir dans la chapelle.

Aimée Herrmann Ponta, de retour en Alsace après un vagabondage entre le Nord et Rhône-Alpes , a abandonné ses visages obsessionnels et le grand format acrylique pour se laisser tenter par la sérénité du petit format, entre dessin, collage et « gribouillage » dont elle qualifie souvent ses travaux. Ce cheminement  à partir de retrouvailles avec ses peintures acryliques délaissées aboutit à de nouvelles compositions formant ici une « série noire », qui conjugue humour et tragédie.

L’exposition est visible à la Chapelle Sainte-Catherine, 39 Grand’Rue à Ribeauvillé ; A partir du lundi après-midi 21 octobre, puis tous les jours suivants de 10h à 18h sans interruption, jusqu’au dimanche 27 octobre 2019.