Info people

Amel Bent (The Voice) : sa tendre anecdote sur sa mère et son lien avec Dalida

Elle a touché la coach en plein coeur. À 27 ans, Lydia a souhaité tenter l'aventure The Voice en reprenant la chanson À ma manière de Dalida. Alors qu'elle n'avait jamais chanté sur scène auparavant, la candidate souhaitait avant tout émouvoir Amel Bent. Dans son portrait, la jeune femme a ainsi confié : "J'aime beaucoup ce que fait Amel Bent, elle m'inspire beaucoup. Ça me met quand même une sacré pression parce que je vais quand même chanter devant elle mais c'est vrai que j'ai envie qu'elle redécouvre cette chanson et qu'elle soit touchée par mon interprétation. Si j'arrive à avoir cette remarque d'Amel Bent, j'ai tout gagné !"Si Amel Bent a été impressionné par sa voix et a révélé vouloir se retourner à plusieurs reprises, elle n'a finalement pas appuyé sur le buzzer. Alors qu'aucun coach n'ai choisi d'intégrer Lydia dans son équipe, Amel Bent a expliqué : "C'est un peu compliqué pour moi d'être complètement objective sur cette chanson... C'est une chanson que j'ai chantée beaucoup." Émue, la chanteuse a confié : "J'y suis pas allée, je regrette là déjà tout de suite (...) En même temps que tu parles, je suis en train de réfléchir à pourquoi je n'y suis pas allée et je crois que ça m'a rappelé trop de souvenirs, trop de choses, trop d'émotions que j'ai ressenti moi aussi avec cette chanson.""C'est la chanson que me chantait ma mère quand j'étais petite"Alors que cette dernière a une relation particulière avec cette chanson, elle a expliqué : "Si tu veux, je peux te raconter même une histoire de cette chanson en fait. C'est qu'un jour Michel Drucker me propose de chanter À ma manière de Dalida, que je ne connaissais pas. Je dis : 'Ok, pourquoi pas.' Je l'écoute, elle est géniale et au refrain, je découvre le : 'Ma vie, ma vie...' Et en fait, tout d'un coup, je me rends compte que c'est la chanson que me chantait ma mère quand j'étais petite ! J'étais dans ses bras dans le bus et elle chantait : 'Ma fille, ma fille...' Et toute ma vie, j'ai cru que c'était une comptine qu'elle me chantait ou qu'elle avait inventé." Émue, la chanteuse a ajouté : "Cette chanson, elle fait que ça ne me quitte jamais ce truc qui m'appartient et qui m'a empêché peut-être de créer le pont avec toi. Je pense qu'il y a un truc plus fort que toi, que moi, qui fait que..." Florent Pagny et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent, Vianney et Marc Lavoine © TF1 Lydia © TF1 Lydia © TF1 Lydia © TF1 Florent Pagny et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 28 février 2021

Amel Bent (The Voice) : ses confidences de maman après sa pause musicale

"Ma fille est devenue ma priorité." Élodie Ji, une femme au foyer de 32 ans a réalisé son rêve en se rendant sur le plateau de The Voice. Devenue maman à 23 ans, la candidate a mis pendant longtemps sa passion pour le chant entre parenthèses afin de se consacrer à sa petite fille. Alors que cette dernière a bien grandi, Élodie Ji a décidé de renouer avec la musique en interprétant Shy Guy de Diana King afin de tenter de séduire les coachs du télé-crochet. Si Vianney a été le premier à se retourner suite à sa performance, ce sont les mots d'Amel Bent qui ont particulièrement touché la candidate. "Je voulais te dire que je suis quand même très émue de ce que tu as dit parce que comme toi, moi aussi, j'ai eu deux enfants et au moment où j'ai eu mes deux enfants, j'ai aussi arrêté de chanter. Je sais à quel point, c'est encore plus difficile de recommencer que de commencer. J'imagine à quel point ça a dû être un grand questionnement pour toi", a confié la chanteuse de 35 ans.Un peu moins d'un an après avoir épousé Patrick Antonelli, c'est le 4 février 2016 qu'Amel Bent devenait maman pour la première fois. Un an et demi après l'arrivée de Sofia, c'est Hana qui pointait le bout de son nez le 17 octobre 2017. Alors qu'elle n'a pas sorti d'album pendant cinq longues années, Amel Bent s'est rappelée : "On a toujours l'impression qu'on va devoir sacrifier, quelque part, un des rôles, mais en même temps, être maman, c'est le plus beau métier du monde et être artiste, c'est aussi le plus beau métier du monde. Quoi qu'il arrive, même si tu ne viens pas chez moi, je voudrais te témoigner toute mon admiration parce que je sais à quel point c'est dur." Si Élodie Ji avait déjà une petite idée de quel coach elle choisirait, la candidate a finalement décidé d'intégrer l'équipe d'Amel Bent, qui l'a énormément touché en se dévoilant de la sorte."C'est dur, mais on peut le faire"Heureuse d'entendre son nom, la chanteuse s'est exclamée : "Dans mon équipe, on se protège, on fait attention et je suis très heureuse et très émue d'avoir une jeune femme avec un parcours un peu similaire. Je pense qu'on va se comprendre, on va avancer ensemble et merci de m'avoir choisi. Merci Élodie !" Émue, Amel Bent a ensuite quitté le plateau afin d'aller dire bonjour à India, la petite fille de la candidate. Avant de quitter son nouveau talent, la star lui a confié une dernière fois : "Bravo d'avoir suivi ton coeur et de femme, et de maman, et d'artiste. C'est possible ! On peut le faire ! C'est dur, mais on peut le faire." Amel Bent et Élodie Ji © TF1 Florent Pagny et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent et Vianney © TF1 Amel Bent © TF1 Élodie Ji © TF1 Amel Bent © TF1 Élodie Ji © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent et Élodie Ji © TF1 "Ma fille est devenue ma priorité." Élodie Ji, une femme au foyer de 32 ans a réalisé son rêve en se rendant sur le plateau de The Voice. Devenue maman à 23 ans, la candidate a mis pendant longtemps sa passion pour le chant entre parenthèses afin de se consacrer à sa petite fille. Alors que cette dernière a bien grandi, Élodie Ji a décidé de renouer avec la musique en interprétant Shy Guy de Diana King afin de tenter de séduire les coachs du télé-crochet. Si Vianney a été le premier à se retourner suite à sa performance, ce sont les mots d'Amel Bent qui ont particulièrement touché la candidate. "Je voulais te dire que je suis quand même très émue de ce que tu as dit parce que comme toi, moi aussi, j'ai eu deux enfants et au moment où j'ai eu mes deux enfants, j'ai aussi arrêté de chanter. Je sais à quel point, c'est encore plus difficile de recommencer que de commencer. J'imagine à quel point ça a dû être un grand questionnement pour toi", a confié la chanteuse de 35 ans.Un peu moins d'un an après avoir épousé Patrick Antonelli, c'est le 4 février 2016 qu'Amel Bent devenait maman pour la première fois. Un an et demi après l'arrivée de Sofia, c'est Hana qui pointait le bout de son nez le 17 octobre 2017. Alors qu'elle n'a pas sorti d'album pendant cinq longues années, Amel Bent s'est rappelée : "On a toujours l'impression qu'on va devoir sacrifier, quelque part, un des rôles, mais en même temps, être maman, c'est le plus beau métier du monde et être artiste, c'est aussi le plus beau métier du monde. Quoi qu'il arrive, même si tu ne viens pas chez moi, je voudrais te témoigner toute mon admiration parce que je sais à quel point c'est dur." Si Élodie Ji avait déjà une petite idée de quel coach elle choisirait, la candidate a finalement décidé d'intégrer l'équipe d'Amel Bent, qui l'a énormément touché en se dévoilant de la sorte."C'est dur, mais on peut le faire"Heureuse d'entendre son nom, la chanteuse s'est exclamée : "Dans mon équipe, on se protège, on fait attention et je suis très heureuse et très émue d'avoir une jeune femme avec un parcours un peu similaire. Je pense qu'on va se comprendre, on va avancer ensemble et merci de m'avoir choisi. Merci Élodie !" Émue, Amel Bent a ensuite quitté le plateau afin d'aller dire bonjour à India, la petite fille de la candidate. Avant de quitter son nouveau talent, la star lui a confié une dernière fois : "Bravo d'avoir suivi ton coeur et de femme, et de maman, et d'artiste. C'est possible ! On peut le faire ! C'est dur, mais on peut le faire." Amel Bent et Élodie Ji © TF1 Florent Pagny et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent et Vianney © TF1 Amel Bent © TF1 Élodie Ji © TF1 Amel Bent © TF1 Élodie Ji © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent et Élodie Ji © TF1
28 février 2021

Tombé par dessus bord, un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique

Le site néo-zélandais Stuff a raconté le 23 février une histoire incroyable que l'on ne voit habituellement que dans les films mais qui, heureusement, se termine bien. Vidam Perevertilov, un marin lituanien de 52 ans, faisait partie de l'équipage du Silver Supporter, un navire cargo qui effectuait le trajet entre la ville de Tauranga enNouvelle-Zélande et les Îles Pitcairn, à quelques milliers de kilomètres de là. Ingénieur de métier, il travaillait dans la cale du bateau le soir du 16 février quand il est soudain pris de vertiges. Alors qu'il sort sur le pont pour prendre l'air, il s'évanouit, semble-t-il, et tombe à l'eau. Sa disparition n'a pas été remarquée et le cargo a continué sa route.Alors que le jour se levait, Vidam Perevertilov commençait à avoir du mal à continuer de flotter quand tout à coup, il a vu un point noir à l'horizon. Conscient qu'il s'agissait probablement de sa seule chance de survie, il a nagé vers ce point et grand bien lui en a pris puisqu'il s'agissait d'une vieille bouée de sauvetage. Agrippé à cette bouée, il pouvait donc économiser ses efforts mais n'avait pas grand chose d'autre à faire que d'attendre de l'aide. Du côté du Silver Supporter, la disparition du marin a été constatée six heures après et l'alerte générale a été donnée. Les îles Pitcairn se situant près de la Polynésie française, Météo France a pu apporter son aide pour calculer où se trouvait le marin en fonction des différents courants.Un sauvetage miraculeuxLe navire a donc fait demi-tour pour partir à la recherche du marin disparu en suivant le chemin indiqué par Météo France. Un des passagers du bateau a soudainement entendu un cri au loin et a poussé le capitaine à changer de direction. Alors que les minutes passaient, les marins ne voyaient personne à l'horizon et ne parvenaient pas à localiser l'origine de ce cri. Alors que le Silver Supporter retournait sur le trajet précédemment défini pour le sauvetage, il a finalement trouvé Vidam qui a été remonté à bord. Marat, le fils de Vidam, conclut cette incroyable histoire : "Il avait l'air d'avoir 20 ans de plus et d'être très fatigué, mais il était vivant. Il a beaucoup repensé à sa propre vie quand il était dans l'océan . Quand je lui ai demandé pourquoi il n'avait pas gardé la bouée en souvenir, il m'a dit qu'il préférait la laisser pour qu'elle puisse sauver la vie de quelqu'un d'autre". Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © mark_az / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Moritz320 / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © T. H. Jensen / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Google Maps Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Pexels / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Free-Photos / Pixabay Le site néo-zélandais Stuff a raconté le 23 février une histoire incroyable que l'on ne voit habituellement que dans les films mais qui, heureusement, se termine bien. Vidam Perevertilov, un marin lituanien de 52 ans, faisait partie de l'équipage du Silver Supporter, un navire cargo qui effectuait le trajet entre la ville de Tauranga enNouvelle-Zélande et les Îles Pitcairn, à quelques milliers de kilomètres de là. Ingénieur de métier, il travaillait dans la cale du bateau le soir du 16 février quand il est soudain pris de vertiges. Alors qu'il sort sur le pont pour prendre l'air, il s'évanouit, semble-t-il, et tombe à l'eau. Sa disparition n'a pas été remarquée et le cargo a continué sa route.Alors que le jour se levait, Vidam Perevertilov commençait à avoir du mal à continuer de flotter quand tout à coup, il a vu un point noir à l'horizon. Conscient qu'il s'agissait probablement de sa seule chance de survie, il a nagé vers ce point et grand bien lui en a pris puisqu'il s'agissait d'une vieille bouée de sauvetage. Agrippé à cette bouée, il pouvait donc économiser ses efforts mais n'avait pas grand chose d'autre à faire que d'attendre de l'aide. Du côté du Silver Supporter, la disparition du marin a été constatée six heures après et l'alerte générale a été donnée. Les îles Pitcairn se situant près de la Polynésie française, Météo France a pu apporter son aide pour calculer où se trouvait le marin en fonction des différents courants.Un sauvetage miraculeuxLe navire a donc fait demi-tour pour partir à la recherche du marin disparu en suivant le chemin indiqué par Météo France. Un des passagers du bateau a soudainement entendu un cri au loin et a poussé le capitaine à changer de direction. Alors que les minutes passaient, les marins ne voyaient personne à l'horizon et ne parvenaient pas à localiser l'origine de ce cri. Alors que le Silver Supporter retournait sur le trajet précédemment défini pour le sauvetage, il a finalement trouvé Vidam qui a été remonté à bord. Marat, le fils de Vidam, conclut cette incroyable histoire : "Il avait l'air d'avoir 20 ans de plus et d'être très fatigué, mais il était vivant. Il a beaucoup repensé à sa propre vie quand il était dans l'océan . Quand je lui ai demandé pourquoi il n'avait pas gardé la bouée en souvenir, il m'a dit qu'il préférait la laisser pour qu'elle puisse sauver la vie de quelqu'un d'autre". Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © mark_az / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Moritz320 / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © T. H. Jensen / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Google Maps Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Pexels / Pixabay Un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique © Free-Photos / Pixabay
28 février 2021

Nabilla en larmes, elle se confie sur la naissance de Milann

Nabilla a pris goût à la vie de maman grâce à son petit Milann, né le 11 octobre 2019. Date dont elle s'est rappelée dans 50mn Inside avec émotion ce samedi 27 février. La femme de Thomas Vergara n'a pas pu retenir ses larmes de joie. "Ce jour-là a complètement changé ma vie en bien", a-t-elle déclaré à Nikos Aliagas. Et d'avouer que la maternité lui avait d'abord fait peur. "A l'hôpital, j'avais tellement peur de ce qui allait m'arriver, j'étais prétrifiée." L'idée de devenir maman lui avait paru surréaliste pendant sa grossesse."Je me disais : 'bon, c'est pas tout de suite.'" La réalité l'a rattrapée. "Je pensais que j'étais pas prête mais ça s'est bien passé. [Milann] m'a donné tout son amour. Il m'a fait me sentir vivante, aimée. On m'avait jamais regardé comme ça (...) Je m'en souviendrai toute ma vie." Dans ce quotidien de jeune mère, Nabilla a pu compter sur le père de son enfant, Thomas Vergara. "Mon mari, il est incroyable. C'est le père que tout le monde aimerait avoir. Il donne beaucoup d'amour à notre fils." Elle est sur un petit nuage.Un accouchement difficileNabilla n'a pourtant pas eu un accouchement facile. Sur Snapchat, elle avait confié que "le plus beau jour de sa vie" a aussi été pénible. "La césarienne, ça reste une opération. La cicatrice me tire un peu, elle me fait un peu mal. J'ai mal au dos mais quand je regarde mon fils, j'oublie tout." L'intervention n'avait pas fait partie des projets de l'ex-star de télé-réalité qui voulait accoucher par voie naturelle. "Ça a été un peu un choc pour moi mais ça va mieux dans ma tête et dans mon corps." Depuis, c'est sous le soleil de Dubaï qu'elle profite de la maternité. Nabilla et son fils Milann © Capture TF1 Nabilla © Capture TF1 Nabilla © Capture TF1 Nabilla © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Nabilla © COADIC GUIREC Nabilla et Thomas Vergara © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Nabilla © VEEREN Nabilla et Thomas Vergara © JACOVIDES-MOREAU Nabilla © JACOVIDES-MOREAU Nabilla © Patrick Varotto Nabilla © RACHID BELLAK Nabilla et Milann © Agence Nabilla a pris goût à la vie de maman grâce à son petit Milann, né le 11 octobre 2019. Date dont elle s'est rappelée dans 50mn Inside avec émotion ce samedi 27 février. La femme de Thomas Vergara n'a pas pu retenir ses larmes de joie. "Ce jour-là a complètement changé ma vie en bien", a-t-elle déclaré à Nikos Aliagas. Et d'avouer que la maternité lui avait d'abord fait peur. "A l'hôpital, j'avais tellement peur de ce qui allait m'arriver, j'étais prétrifiée." L'idée de devenir maman lui avait paru surréaliste pendant sa grossesse."Je me disais : 'bon, c'est pas tout de suite.'" La réalité l'a rattrapée. "Je pensais que j'étais pas prête mais ça s'est bien passé. [Milann] m'a donné tout son amour. Il m'a fait me sentir vivante, aimée. On m'avait jamais regardé comme ça (...) Je m'en souviendrai toute ma vie." Dans ce quotidien de jeune mère, Nabilla a pu compter sur le père de son enfant, Thomas Vergara. "Mon mari, il est incroyable. C'est le père que tout le monde aimerait avoir. Il donne beaucoup d'amour à notre fils." Elle est sur un petit nuage.Un accouchement difficileNabilla n'a pourtant pas eu un accouchement facile. Sur Snapchat, elle avait confié que "le plus beau jour de sa vie" a aussi été pénible. "La césarienne, ça reste une opération. La cicatrice me tire un peu, elle me fait un peu mal. J'ai mal au dos mais quand je regarde mon fils, j'oublie tout." L'intervention n'avait pas fait partie des projets de l'ex-star de télé-réalité qui voulait accoucher par voie naturelle. "Ça a été un peu un choc pour moi mais ça va mieux dans ma tête et dans mon corps." Depuis, c'est sous le soleil de Dubaï qu'elle profite de la maternité. Nabilla et son fils Milann © Capture TF1 Nabilla © Capture TF1 Nabilla © Capture TF1 Nabilla © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Nabilla © COADIC GUIREC Nabilla et Thomas Vergara © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Nabilla © VEEREN Nabilla et Thomas Vergara © JACOVIDES-MOREAU Nabilla © JACOVIDES-MOREAU Nabilla © Patrick Varotto Nabilla © RACHID BELLAK Nabilla et Milann © Agence
27 février 2021

Matt Pokora : sa sublime déclaration d'amour pour l'anniversaire de Violet, sa belle-fille, “son premier enfant”

Aux petits soins pour Isaiah, son premier enfant né de l'amour qu'il partage avec Christina Milian depuis 2017, Matt Pokora l'est aussi pour Violet, sa belle-fille. Ce vendredi 26 février, la jeune fille a célébré son 11ème anniversaire et a eu droit à une touchante déclaration de la part du chanteur sur Instagram. "Joyeux 11ème anniversaire à ma belle-fille géniale et à la meilleure grande sœur qu'on aurait pu souhaiter pour Isaiah. Tu seras toujours mon premier enfant", a-t-il écrit.Preuve de plus que Matt Pokora et Violet, dont il a été "pris d'amour" dès leur rencontre, cultivent une relation complice et partagent de nombreux rituels. "Elle aime beaucoup de choses ! Elle aime faire la cuisine, elle aime chanter", avait-t-il confié dans C à Vous en novembre dernier. Pour le dixième anniversaire de sa belle-fille, il lui avait réservé une adorable surprise alors qu'il n'était pas à ses côtés lorsqu'elle avait soufflé ses bougies. L'artiste avait alors chanté pour la jeune fille à travers un appel Facetime. Une tradition pour Christina Milian qui n'a été qu'enrichie par la présence du principal intéressé. Bébé en route pour Matt Pokora et Christina MilianLa tribu de Matt Pokora et de sa belle s'agrandira bientôt. En décembre dernier, les tourtereaux ont annoncé attendre leur deuxième enfant en dévoilant le baby bump de Christina Milian. La future maman affiche depuis son ventre arrondi sur la Toile. Le même mois, le couple a décidé de se marier dans la plus grande discrétion en se passant la bague au doigt lors d'une cérémonie à la mairie du VIIIème arrondissement de Paris. Seuls quelques proches étaient invités dont le frère et les parents de Matt Pokora. Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian et Isaiah © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora, Violet et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora, Christina Milian et Violet © Capture Instagram Christina Milian et Isaiah © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Aux petits soins pour Isaiah, son premier enfant né de l'amour qu'il partage avec Christina Milian depuis 2017, Matt Pokora l'est aussi pour Violet, sa belle-fille. Ce vendredi 26 février, la jeune fille a célébré son 11ème anniversaire et a eu droit à une touchante déclaration de la part du chanteur sur Instagram. "Joyeux 11ème anniversaire à ma belle-fille géniale et à la meilleure grande sœur qu'on aurait pu souhaiter pour Isaiah. Tu seras toujours mon premier enfant", a-t-il écrit.Preuve de plus que Matt Pokora et Violet, dont il a été "pris d'amour" dès leur rencontre, cultivent une relation complice et partagent de nombreux rituels. "Elle aime beaucoup de choses ! Elle aime faire la cuisine, elle aime chanter", avait-t-il confié dans C à Vous en novembre dernier. Pour le dixième anniversaire de sa belle-fille, il lui avait réservé une adorable surprise alors qu'il n'était pas à ses côtés lorsqu'elle avait soufflé ses bougies. L'artiste avait alors chanté pour la jeune fille à travers un appel Facetime. Une tradition pour Christina Milian qui n'a été qu'enrichie par la présence du principal intéressé. Bébé en route pour Matt Pokora et Christina MilianLa tribu de Matt Pokora et de sa belle s'agrandira bientôt. En décembre dernier, les tourtereaux ont annoncé attendre leur deuxième enfant en dévoilant le baby bump de Christina Milian. La future maman affiche depuis son ventre arrondi sur la Toile. Le même mois, le couple a décidé de se marier dans la plus grande discrétion en se passant la bague au doigt lors d'une cérémonie à la mairie du VIIIème arrondissement de Paris. Seuls quelques proches étaient invités dont le frère et les parents de Matt Pokora. Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian et Isaiah © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora © Capture Instagram Matt Pokora, Violet et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora, Christina Milian et Violet © Capture Instagram Christina Milian et Isaiah © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram Matt Pokora et Christina Milian © Capture Instagram
27 février 2021

Michael Schumacher : son fils refuse de répondre à une question sur son état de santé

En suivant les traces du Baron Rouge en Formule 1, Mick Schumacher attise la curiosité. Mais avant de faire ses premiers pas sur les pistes, il s'était tenu dans l'ombre de Michael Schumacher. Un père qu'il n'aime pas évoquer en interview comme l'a prouvé une interview avec le magazine italien La Stampa, citée par Voici. "C'est une affaire privée. Nous devrions revenir au sujet du sport automobile" a répondu le jeune pilote, questionné sur son père.Il lui a néanmoins adressé un clin d'œil quelques minutes plus tard. "Tout est imprévisible maintenant, mais je ne le nie pas : ce serait un rêve de conduire une Ferrari comme mon père l'a fait." Si Mick Schumacher n'échappe pas aux questions sur son géniteur, le mystère autour de l'état de santé de ce dernier est un sujet qui interroge. Depuis 2013, Michael Schumacherest aux abonnés absents des médias et n'intervient dans la chronique qu'à travers les témoignages de quelques proches.Son entourage reste muetMichael Schumacher a été victime d'un grave accident de ski le 29 décembre 2013 et, depuis, le secret est entier. Gravement blessé à la tête, il souffrirait de nombreuses séquelles après avoir été plongé dans un coma artificiel pendant plusieurs mois. Sa famille n'en a pas dit plus et sa femme Corinna refuse d'en dire plus sur son état de santé. Quitte à barrer la route aux amis de son époux qui souhaiteraient lui rendre visite. "Je pense très, très souvent à Michael. Depuis toutes ces années, depuis que ce terrible accident qui est arrivé. Particulièrement ces derniers jours", a confié Luca di Montezemolo, l'ancien patron de la Scuderia Ferrari au magazine Bild. Michael Schumacher © BORDE-GIRY Michael Schumacher © DOMINIQUE JACOVIDES Mick Schumacher © AGENCE Michael Schumacher © DOMINIQUE JACOVIDES Michael Schumacher © AGENCE Michael Schumacher © LAPRESSE Michael Schumacher © GTRES Michael Schumacher © GTRES Mick Schumacher © Action Press Mick Schumacher © Action Press Michael Schumacher © Guillaume Gaffiot Mick Schumacher © Dppi En suivant les traces du Baron Rouge en Formule 1, Mick Schumacher attise la curiosité. Mais avant de faire ses premiers pas sur les pistes, il s'était tenu dans l'ombre de Michael Schumacher. Un père qu'il n'aime pas évoquer en interview comme l'a prouvé une interview avec le magazine italien La Stampa, citée par Voici. "C'est une affaire privée. Nous devrions revenir au sujet du sport automobile" a répondu le jeune pilote, questionné sur son père.Il lui a néanmoins adressé un clin d'œil quelques minutes plus tard. "Tout est imprévisible maintenant, mais je ne le nie pas : ce serait un rêve de conduire une Ferrari comme mon père l'a fait." Si Mick Schumacher n'échappe pas aux questions sur son géniteur, le mystère autour de l'état de santé de ce dernier est un sujet qui interroge. Depuis 2013, Michael Schumacherest aux abonnés absents des médias et n'intervient dans la chronique qu'à travers les témoignages de quelques proches.Son entourage reste muetMichael Schumacher a été victime d'un grave accident de ski le 29 décembre 2013 et, depuis, le secret est entier. Gravement blessé à la tête, il souffrirait de nombreuses séquelles après avoir été plongé dans un coma artificiel pendant plusieurs mois. Sa famille n'en a pas dit plus et sa femme Corinna refuse d'en dire plus sur son état de santé. Quitte à barrer la route aux amis de son époux qui souhaiteraient lui rendre visite. "Je pense très, très souvent à Michael. Depuis toutes ces années, depuis que ce terrible accident qui est arrivé. Particulièrement ces derniers jours", a confié Luca di Montezemolo, l'ancien patron de la Scuderia Ferrari au magazine Bild. Michael Schumacher © BORDE-GIRY Michael Schumacher © DOMINIQUE JACOVIDES Mick Schumacher © AGENCE Michael Schumacher © DOMINIQUE JACOVIDES Michael Schumacher © AGENCE Michael Schumacher © LAPRESSE Michael Schumacher © GTRES Michael Schumacher © GTRES Mick Schumacher © Action Press Mick Schumacher © Action Press Michael Schumacher © Guillaume Gaffiot Mick Schumacher © Dppi
27 février 2021

Claude François : mineure, Christine Delaroche aurait pu épouser le chanteur

Dans l'émission Que sont-ils devenus ? diffusée sur Stop People, ce samedi 26 février, Christine Delaroche a révélé que Claude François n'aurait probablement pas été contre le fait de l'épouser, malgré son jeune âge à l'époque. En effet, l'actrice et chanteuse de 76 ans a été approchée par Paul Lederman, l'ancien producteur de celui que l'on surnommait Cloclo. Au tout début de sa carrière et afin de gagner en notoriété, ce dernier lui avait lancé : "C'est formidable, on va vous fiancer, France Dimanche va faire deux pages et la couverture".Pourtant, Christine Delaroche n'envisageait pas du tout de se faire passer la bague au doigt par l'artiste, de dix ans son aîné. Son père n'avait, pour sa part, pas du tout apprécié cette proposition, d'autant plus qu'elle était mineure au moment des faits. "Il lui a dit : 'Vous arrêtez tout de suite d'embêter ma fille, ça ne l'intéresse pas'", a raconté la star de 76 ans à nos confrères. Pour rappel dans les années 60, cette dernière a été la partenaire de Claude François dans Cendrillon, comédie musicale télévisée issue de la série Si Perrault m'était conté. Elle était alors encore inscrite au Conservatoire.Un artiste qui se "méfiait" des femmes de plus de 18 ansCe n'est un secret pour personne, l'interprète du titre Alexandrie Alexandra avait un penchant pour les très jeunes femmes. Dans les années 70, Claude François avait affirmé, lors d'un entretien accordé à la RTBF : "J'aime [les filles, NDLR] jusqu'à 17-18 ans, après je commence à me méfier. Bien sûr, j'ai des aventures au-delà de 18 ans, heureusement, mais après 18 ans je me méfie, parce que les filles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles. Ça commence même quelques fois avant. Et puis, on retrouve cette forme humaine et équilibrée après une bonne trentaine d'années. Il y a une espèce d'horrible moyenne entre 18 et 30 ans." Des propos qui peuvent aujourd'hui quelque peu choquer, d'autant plus qu'il ajoutait : "Moi je suis obsédé carrément", vis-à-vis des jeunes femmes mineures. Christine Delaroche © CEDRIC PERRIN Claude François et Charles Aznavour © AGENCE Christine Delaroche © CEDRIC PERRIN Claude François et Anne-Marie Peysson © Alain Canu via Bestimage Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et Danièle Gilbert © TELE STAR Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et une amie © AGENCE Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et ses Clodettes © ANGELI-RINDOFF Christine Delaroche et Michel Lebb © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Christine Delaroche et Serge Lama © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Dans l'émission Que sont-ils devenus ? diffusée sur Stop People, ce samedi 26 février, Christine Delaroche a révélé que Claude François n'aurait probablement pas été contre le fait de l'épouser, malgré son jeune âge à l'époque. En effet, l'actrice et chanteuse de 76 ans a été approchée par Paul Lederman, l'ancien producteur de celui que l'on surnommait Cloclo. Au tout début de sa carrière et afin de gagner en notoriété, ce dernier lui avait lancé : "C'est formidable, on va vous fiancer, France Dimanche va faire deux pages et la couverture".Pourtant, Christine Delaroche n'envisageait pas du tout de se faire passer la bague au doigt par l'artiste, de dix ans son aîné. Son père n'avait, pour sa part, pas du tout apprécié cette proposition, d'autant plus qu'elle était mineure au moment des faits. "Il lui a dit : 'Vous arrêtez tout de suite d'embêter ma fille, ça ne l'intéresse pas'", a raconté la star de 76 ans à nos confrères. Pour rappel dans les années 60, cette dernière a été la partenaire de Claude François dans Cendrillon, comédie musicale télévisée issue de la série Si Perrault m'était conté. Elle était alors encore inscrite au Conservatoire.Un artiste qui se "méfiait" des femmes de plus de 18 ansCe n'est un secret pour personne, l'interprète du titre Alexandrie Alexandra avait un penchant pour les très jeunes femmes. Dans les années 70, Claude François avait affirmé, lors d'un entretien accordé à la RTBF : "J'aime [les filles, NDLR] jusqu'à 17-18 ans, après je commence à me méfier. Bien sûr, j'ai des aventures au-delà de 18 ans, heureusement, mais après 18 ans je me méfie, parce que les filles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles. Ça commence même quelques fois avant. Et puis, on retrouve cette forme humaine et équilibrée après une bonne trentaine d'années. Il y a une espèce d'horrible moyenne entre 18 et 30 ans." Des propos qui peuvent aujourd'hui quelque peu choquer, d'autant plus qu'il ajoutait : "Moi je suis obsédé carrément", vis-à-vis des jeunes femmes mineures. Christine Delaroche © CEDRIC PERRIN Claude François et Charles Aznavour © AGENCE Christine Delaroche © CEDRIC PERRIN Claude François et Anne-Marie Peysson © Alain Canu via Bestimage Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et Danièle Gilbert © TELE STAR Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et une amie © AGENCE Christine Delaroche © COADIC GUIREC Claude François et ses Clodettes © ANGELI-RINDOFF Christine Delaroche et Michel Lebb © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Christine Delaroche et Serge Lama © TELE STAR / MONDADORI FRANCE
27 février 2021

Nicola Sirkis : le chanteur d'Indochine rend hommage à son frère jumeau, Stéphane, décédé il y a 22 ans

Sur ses réseaux sociaux, ce samedi 27 février, Nicola Sirkis a partagé la photo d'une bougie en train de brûler. Sa façon à lui de rendre hommage à son frère jumeau, Stéphane. Pour rappel, ce dernier a fait partie du groupe de rock Indochine et il était guitariste, mais également compositeur. Il y a vingt-deux ans, jour pour jour, ce dernier a rendu son dernier souffle. Il n'avait alors que 39 ans lorsqu'il a été foudroyé par une hépatite C, à cause de sa consommation de drogues.En commentaires de son post, nombreux sont les fans à lui avoir apporté leur soutien. "Les gens qu'on aime ne nous quittent jamais, ils sont dans nos cœurs pour toujours", "On pense fort à Stéphane", "La flamme ne s'éteint pas", peut-on lire sous sa publication. En mai 2020, Nicola Sirkis était l'invité de Quotidien. L'occasion pour lui d'évoquer la disparition de son jumeau, qui continue de le hanter. "J'en ai plein des regrets et des remords. Je trouve que ça donne une certaine humilité. Moi je n'aime pas trop les gens qui disent : 'Moi je n'ai ni regret, ni remord.' Non, je pense qu'on a tous fait des co**ries, on a tous fait des bêtises. On a tous pas fait des belles choses ou pas assuré", avait-il déclaré, avant de révéler que son plus grand regret est "d'avoir perdu son frère". Il avait également précisé avoir des remords par rapport au fait "de ne pas l'avoir aidé à se sortir d'un truc". "C'est beaucoup de choses... Mais la vie est faite de ça... Elle est cruelle", avait-il ajouté. "C'était un combat permanent"En juin dernier, Nicola Sirkis avait accordé une interview à Paris Match. Il avait alors fait des confidences sur la descente aux enfers de son frère Stéphane. En effet, ce dernier "a eu les amis qu'il ne fallait pas. Il est tombé amoureux d'une fille qui l'a entraîné dans ces dîners où il était de bon ton de recevoir 'le guitariste d'Indochine'." Au final, le papa de Lou, âgée de 30 ans, a eu de plus en plus de mal à gérer ses addictions, notamment à l'alcool. "J'essayais de trouver des solutions, avec ma mère et sa femme. On a tout tenté pour le sauver et pour qu'il évite les tentations. C'était un combat permanent, souvent épuisant. On a vraiment cru qu'on y arriverait", avait souligné l'artiste de 61 ans auprès de nos confrères, avec émotion. Nicola Sirkis et son frère Stéphane © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © Christophe Clovis Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © RACHID BELLAK Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © VEEREN Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © RACHID BELLAK Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis et son frère Stéphane © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Sur ses réseaux sociaux, ce samedi 27 février, Nicola Sirkis a partagé la photo d'une bougie en train de brûler. Sa façon à lui de rendre hommage à son frère jumeau, Stéphane. Pour rappel, ce dernier a fait partie du groupe de rock Indochine et il était guitariste, mais également compositeur. Il y a vingt-deux ans, jour pour jour, ce dernier a rendu son dernier souffle. Il n'avait alors que 39 ans lorsqu'il a été foudroyé par une hépatite C, à cause de sa consommation de drogues.En commentaires de son post, nombreux sont les fans à lui avoir apporté leur soutien. "Les gens qu'on aime ne nous quittent jamais, ils sont dans nos cœurs pour toujours", "On pense fort à Stéphane", "La flamme ne s'éteint pas", peut-on lire sous sa publication. En mai 2020, Nicola Sirkis était l'invité de Quotidien. L'occasion pour lui d'évoquer la disparition de son jumeau, qui continue de le hanter. "J'en ai plein des regrets et des remords. Je trouve que ça donne une certaine humilité. Moi je n'aime pas trop les gens qui disent : 'Moi je n'ai ni regret, ni remord.' Non, je pense qu'on a tous fait des co**ries, on a tous fait des bêtises. On a tous pas fait des belles choses ou pas assuré", avait-il déclaré, avant de révéler que son plus grand regret est "d'avoir perdu son frère". Il avait également précisé avoir des remords par rapport au fait "de ne pas l'avoir aidé à se sortir d'un truc". "C'est beaucoup de choses... Mais la vie est faite de ça... Elle est cruelle", avait-il ajouté. "C'était un combat permanent"En juin dernier, Nicola Sirkis avait accordé une interview à Paris Match. Il avait alors fait des confidences sur la descente aux enfers de son frère Stéphane. En effet, ce dernier "a eu les amis qu'il ne fallait pas. Il est tombé amoureux d'une fille qui l'a entraîné dans ces dîners où il était de bon ton de recevoir 'le guitariste d'Indochine'." Au final, le papa de Lou, âgée de 30 ans, a eu de plus en plus de mal à gérer ses addictions, notamment à l'alcool. "J'essayais de trouver des solutions, avec ma mère et sa femme. On a tout tenté pour le sauver et pour qu'il évite les tentations. C'était un combat permanent, souvent épuisant. On a vraiment cru qu'on y arriverait", avait souligné l'artiste de 61 ans auprès de nos confrères, avec émotion. Nicola Sirkis et son frère Stéphane © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © Christophe Clovis Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © RACHID BELLAK Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © VEEREN Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis © RACHID BELLAK Les membres du groupe Indochine © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Nicola Sirkis et son frère Stéphane © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE
27 février 2021

Loana : en hôpital psychiatrique, elle accuse Sylvie Ortega d'avoir essayé de la tuer

Loana peut-elle accorder sa confiance à Sylvie Ortega ? Depuis son overdose de GHB, tous les regards se portent sur son agent. Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste il y a quelques jours, la veuve de Ludovic Chancel, accusée de fournir de la drogue à la star, avait révélé lui avoir donné un Xanax. Alors que cette dernière avait assuré qu'elle ne savait pas comment Loana s'était fourni de la drogue, Loana l'accuse aujourd'hui d'avoir essayé de la tuer. Dans un sms envoyé à son meilleur ami, la jolie blonde a en effet écrit : "Je suis en clinique psychiatrique enfermée dans une chambre blanche sans télé depuis lundi à regarder le plafond à cause de la dose massive de médicaments que m'a donné Sylvie pour me faire crever... Ils m'ont sorti du coma au bout de quelques heures... Ils m'ont mis ici pensant que j'avais voulu faire une tentative de suicide..."Dans ce message inquiètant, Loana a poursuivi : "Ils ont enfin compris que j'avais juste demandé un calmant basique et qu'on avait voulu me faire bien pire... Et pas l'inverse... Un cauchemar... Tu sais ce que c'est de rien comprendre et les autres vous accusent et vous enferment sans raison... J'ai pas Internet, Orange ne passe pas ici. Je peux juste envoyer des messages... Alors entre le fait d'avoir failli crever, être enfermée depuis cinq jours en clinique psychiatrique et prise pour une folle, ça fait beaucoup crois moi..." Si la jeune femme semble en colère contre son agent, cette dernière avait pris sa défense la veille, alors que BFMTV avait annoncé par erreurs décès. Sur Instagram, Sylvie Ortega avait confié : "Je trouve cela déplorable, honteux qu'un journaliste puisse se tromper d'information !!! En tant qu'agent de Loana , je tenais à vous rassurer que Loana est bien vivante et va bien, elle est en clinique où elle reçoit des soins pour sa santé. Ses jours ne sont aucunement en danger. On souhaite un bon rétablissement à Loana."Loana de plus en plus éloignée de ses prochesDepuis que Sylvie Ortega est entrée dans sa vie, l'ex-star de télé-réalité s'est énormément éloignée de ses amis. Auprès de Public, un de ses proches, qui a souhaité garder l'anonymat a assuré que l'agent de son amie l'avait "poussée à bout" et l'aurait "coupée de ses proches." Dans les colonnes du magazine, ce dernier confiait alors : "Il y a quelques jours, Loana m'a écrit ne plus vouloir me voir." Loana © Instagram Loana et Sylvie Ortega © Instagram Loana © Instagram Loana et Sylvie Ortega © Instagram Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © BALDINI Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Agence Loana © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Loana © Gorassini Loana © Christophe Clovis Loana peut-elle accorder sa confiance à Sylvie Ortega ? Depuis son overdose de GHB, tous les regards se portent sur son agent. Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste il y a quelques jours, la veuve de Ludovic Chancel, accusée de fournir de la drogue à la star, avait révélé lui avoir donné un Xanax. Alors que cette dernière avait assuré qu'elle ne savait pas comment Loana s'était fourni de la drogue, Loana l'accuse aujourd'hui d'avoir essayé de la tuer. Dans un sms envoyé à son meilleur ami, la jolie blonde a en effet écrit : "Je suis en clinique psychiatrique enfermée dans une chambre blanche sans télé depuis lundi à regarder le plafond à cause de la dose massive de médicaments que m'a donné Sylvie pour me faire crever... Ils m'ont sorti du coma au bout de quelques heures... Ils m'ont mis ici pensant que j'avais voulu faire une tentative de suicide..."Dans ce message inquiètant, Loana a poursuivi : "Ils ont enfin compris que j'avais juste demandé un calmant basique et qu'on avait voulu me faire bien pire... Et pas l'inverse... Un cauchemar... Tu sais ce que c'est de rien comprendre et les autres vous accusent et vous enferment sans raison... J'ai pas Internet, Orange ne passe pas ici. Je peux juste envoyer des messages... Alors entre le fait d'avoir failli crever, être enfermée depuis cinq jours en clinique psychiatrique et prise pour une folle, ça fait beaucoup crois moi..." Si la jeune femme semble en colère contre son agent, cette dernière avait pris sa défense la veille, alors que BFMTV avait annoncé par erreurs décès. Sur Instagram, Sylvie Ortega avait confié : "Je trouve cela déplorable, honteux qu'un journaliste puisse se tromper d'information !!! En tant qu'agent de Loana , je tenais à vous rassurer que Loana est bien vivante et va bien, elle est en clinique où elle reçoit des soins pour sa santé. Ses jours ne sont aucunement en danger. On souhaite un bon rétablissement à Loana."Loana de plus en plus éloignée de ses prochesDepuis que Sylvie Ortega est entrée dans sa vie, l'ex-star de télé-réalité s'est énormément éloignée de ses amis. Auprès de Public, un de ses proches, qui a souhaité garder l'anonymat a assuré que l'agent de son amie l'avait "poussée à bout" et l'aurait "coupée de ses proches." Dans les colonnes du magazine, ce dernier confiait alors : "Il y a quelques jours, Loana m'a écrit ne plus vouloir me voir." Loana © Instagram Loana et Sylvie Ortega © Instagram Loana © Instagram Loana et Sylvie Ortega © Instagram Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © BALDINI Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Agence Loana © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Loana © Gorassini Loana © Christophe Clovis
27 février 2021

Marcel Béliveau : de quoi était mort le créateur de “Surprise sur prise” ?

Marcel Béliveau a fait rire le public francophone, au Québec comme à travers l'Hexagone, par le biais de son programme Surprise sur prise, devenue culte dès les années 90 sur Canal +, TF1 ou encore France 2. Mais le 28 mai 2009, alors âgé de 69 ans, l'animateur et comédien rendait son dernier souffle suite à un combat avec un cancer du poumon. Maladie qu'il avait pourtant déjà vaincue à deux reprises, à savoir en 1992 et en 1994. Ses luttes l'avaient laissé avec un seul poumon, comme vous l'indiquait Closer en février 2009, sur lequel le cancer s'est acharné pour la dernière fois.Un an avant sa disparition, il avait confié souffrir d'insuffisance cardiaque et que son cœur ne fonctionnait plus qu'à 30% de sa capacité. Le diagnostic de son cancer a été établi la même année par son médecin. Marcel Béliveau avait appris qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre. "Si j'allais au bout des 18 mois, ça me mènerait en septembre", avait déclaré l'ex-star de Surprise sur prise en levant le voile sur son état de santé pour la chaîne canadienne TVA. Le cancer a finalement été plus rapide que ses espérances. Ses 18 mois de vie ont été écourtés. Son œuvre continueLe succès de Surprise sur prise reste néanmoins éternel. Ce samedi 27 février, Tom Villa reprendra le flambeau de Marcel Béliveau dès 21h avec la diffusion d'un revival de l'émission sur France 2. Il piègera à son tour plusieurs personnalités avec des caméras cachées, et la complicité d'autres célébrités comme Iris Mittenaere, Faustine Bollaert, Bruno Solo et Stéphane Freiss. Dans leur viseur : Cyril Féraud, Vianney ou encore Michel Cymes. Un numéro présenté par Laury Thilleman et Donel Jack'sman. MARCEL BELIVEAU © TELE STAR / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE STAR / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE ARCHIVES - MARCEL BELIVEAU SUR LE PLATEAU DE "SURPRISE SUR PRISE" © COADIC GUIREC Marcel Beliveau Info: Anniversaire des 30 ans de la diffusion en France de Surprise sur prise - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", l'émission de caméras cachées qui piège les célébrités. © Cédric Perrin/Bestimage © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", l'émission de caméras cachées qui piège les célébrités. © Cédric Perrin/Bestimage © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau Info: Anniversaire des 30 ans de la diffusion en France de Surprise sur prise - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", © CEDRIC PERRIN Marcel Béliveau a fait rire le public francophone, au Québec comme à travers l'Hexagone, par le biais de son programme Surprise sur prise, devenue culte dès les années 90 sur Canal +, TF1 ou encore France 2. Mais le 28 mai 2009, alors âgé de 69 ans, l'animateur et comédien rendait son dernier souffle suite à un combat avec un cancer du poumon. Maladie qu'il avait pourtant déjà vaincue à deux reprises, à savoir en 1992 et en 1994. Ses luttes l'avaient laissé avec un seul poumon, comme vous l'indiquait Closer en février 2009, sur lequel le cancer s'est acharné pour la dernière fois.Un an avant sa disparition, il avait confié souffrir d'insuffisance cardiaque et que son cœur ne fonctionnait plus qu'à 30% de sa capacité. Le diagnostic de son cancer a été établi la même année par son médecin. Marcel Béliveau avait appris qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre. "Si j'allais au bout des 18 mois, ça me mènerait en septembre", avait déclaré l'ex-star de Surprise sur prise en levant le voile sur son état de santé pour la chaîne canadienne TVA. Le cancer a finalement été plus rapide que ses espérances. Ses 18 mois de vie ont été écourtés. Son œuvre continueLe succès de Surprise sur prise reste néanmoins éternel. Ce samedi 27 février, Tom Villa reprendra le flambeau de Marcel Béliveau dès 21h avec la diffusion d'un revival de l'émission sur France 2. Il piègera à son tour plusieurs personnalités avec des caméras cachées, et la complicité d'autres célébrités comme Iris Mittenaere, Faustine Bollaert, Bruno Solo et Stéphane Freiss. Dans leur viseur : Cyril Féraud, Vianney ou encore Michel Cymes. Un numéro présenté par Laury Thilleman et Donel Jack'sman. MARCEL BELIVEAU © TELE STAR / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE STAR / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE MARCEL BELIVEAU © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE ARCHIVES - MARCEL BELIVEAU SUR LE PLATEAU DE "SURPRISE SUR PRISE" © COADIC GUIREC Marcel Beliveau Info: Anniversaire des 30 ans de la diffusion en France de Surprise sur prise - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", l'émission de caméras cachées qui piège les célébrités. © Cédric Perrin/Bestimage © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", l'émission de caméras cachées qui piège les célébrités. © Cédric Perrin/Bestimage © CEDRIC PERRIN Marcel Beliveau Info: Anniversaire des 30 ans de la diffusion en France de Surprise sur prise - France 2 travaille sur le retour à l'antenne de "Surprise sur prise!", © CEDRIC PERRIN
27 février 2021

Elizabeth II : la Reine est “ravie” que Meghan et Harry aient trouvé leur bonheur loin de la famille royale

Elle lui souhaite le meilleur. Selon le magazine The Mirror, ce vendredi 26 février, Elizabeth II a eu une conversation avec le prince Harry durant laquelle elle lui a dit être "ravie" de le savoir heureux avec Meghan Markle et Archie à Los Angeles. Mais dans la foulée, la monarque lui a demandé de continuer "de défendre les valeurs" de la famille royale d'Angleterre. Un rappel à l'ordre subtil alors que le duc de Sussex s'apprête à participer à une interview avec Oprah Winfrey ? Dans son entretien surprise avec James Corden, le prince Harry est revenu sur le Megxit et les raisons de son départ de la monarchie britannique. Selon lui, la presse anglo-saxonne et ses reproches auraient créé "un environnement difficile" à supporter qui "détruisait [sa] santé mentale." Meghan Markle a été tout aussi éprouvée et a fait part de sa propre détresse en octobre 2019. Elizabeth II a donc été confrontée à un choix douloureux : les futurs parents ont préféré prendre leurs distances avec leurs devoirs royaux avant d'annoncer qu'ils ne reprendraient pas du service le 19 février dernier.Frayeur pour le prince PhilipSi Elizabeth II est heureuse de voir son petit-fils s'épanouir en Californie, l'inquiétude la guette. Le 16 février dernier, son mari le prince Philip, avec qui elle était confinée à Windsor depuis quelques mois, a été hospitalisé à Londres en raison d'une infection qui n'a aucun lien avec la Covid-19. Le duc d'Édimbourg doit fêter son 100ème anniversaire en juin prochain et a été vacciné contre la maladie avec sa femme. Le prince Charles lui a rendu visite et est apparu ému en quittant le chevet de son père. Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government Meeting à Londres le 18 avril 2018. © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, la reine Elisabeth II d'Angleterre - Personnalités à la cérémonie "Queen's Young Leaders Awards" au palais de © Agence Info - Archie fête son premier anniversaire le 6 mai - Le prince Philip, duc d’Edimbourg, la reine Elisabeth II d’Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La parade Trooping the Colour 2019, célébrant le 93ème anniversaire de la reine Elisabeth II, au palais de © Backgrid UK La reine Elisabeth II d’Angleterre assiste à la vente des œuvres réalisée par Braemar et Crathie dans le but de récolter des fonds pour l’église de Crathie, Écosse, Royaume Uni , © Agence Le prince Andrew, duc d'York, arrive, pour la deuxième cet été, avec la reine Elisabeth II d'Angleterre, à la résidence de Balmoral. Le 15 septembre 2019 © AGENCE La reine Elisabeth II d'Angleterre a lancé le nouveau programme de développement de logements pour vétérans à la "Haig Housing Trust" à Londres. Le 11 octobre 2019 © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale assiste au Royal British Legion Festival of Remembrance au Royal Albert Hall à Kensington, Londres, © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre en visite dans les nouveaux locaux de la "Royal Philatelic Society" à Londres. Le 26 novembre 2019 © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre reçoit les membres du corps diplomatique à Buckingham Palace, le 11 décembre 2019. © EXPRESS SYNDICATION Info du 14/02/2021 ( Le prince Harry et Meghan Markle attendent leur 2 ème enfant ) - Info - Harry et Meghan vont produire des fictions et des documentaires pour Netflix - Le prince © Agence La reine Elisabeth II d’Angleterre prend un train à la gare de King's Lynn dans le Norfolk pour rentrer à Londres, le 11 février 2020. Les passagers de ce train n'étaient pas prévenus © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre a inauguré les nouveaux locaux de l'hôpital "Royal National ENT and Eastman Dental Hospital" à Londres. Le 19 février 2020 © AGENCE La reine Elisabeth II d'Angleterre en visite dans les locaux du MI5 à la Thames House à Londres. Le 25 février 2020 © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des Endeavour Fund Awards au Mansion House à Londres, Royaume Uni, le 5 mars 2020. © Backgrid USA Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musique de Mountbatten au Royal Albert Hall de Londres, Royaume Uni, le 7 mars 2020. © Backgrid UK Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre à son arrivée à la cérémonie du Commonwealth en l'abbaye de Westminster à © AGENCE La reine Elisabeth II d’Angleterre remet au capitaine Thomas Moore son titre de chevalier lors d'une cérémonie au château de Windsor, le 17 juillet 2020. Il pose ensuite avec sa famille. © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, abordent le rôle des réseaux sociaux et vantent le travail de l'association "Queen's Commonwealth Trust". Le 25 août © Backgrid UK La reine Elisabeth II d'Angleterre - La famille royale se réunit devant le chateau de Windsor pour remercier les membres de l'Armée du Salut et tous les bénévoles qui apportent leur © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle (Robe Oscar de la Renta), duc et duchesse de Sussex, font leur première apparition en podcast sur Spotify depuis l'annonce de la deuxième grossesse de © Backgrid UK Elle lui souhaite le meilleur. Selon le magazine The Mirror, ce vendredi 26 février, Elizabeth II a eu une conversation avec le prince Harry durant laquelle elle lui a dit être "ravie" de le savoir heureux avec Meghan Markle et Archie à Los Angeles. Mais dans la foulée, la monarque lui a demandé de continuer "de défendre les valeurs" de la famille royale d'Angleterre. Un rappel à l'ordre subtil alors que le duc de Sussex s'apprête à participer à une interview avec Oprah Winfrey ? Dans son entretien surprise avec James Corden, le prince Harry est revenu sur le Megxit et les raisons de son départ de la monarchie britannique. Selon lui, la presse anglo-saxonne et ses reproches auraient créé "un environnement difficile" à supporter qui "détruisait [sa] santé mentale." Meghan Markle a été tout aussi éprouvée et a fait part de sa propre détresse en octobre 2019. Elizabeth II a donc été confrontée à un choix douloureux : les futurs parents ont préféré prendre leurs distances avec leurs devoirs royaux avant d'annoncer qu'ils ne reprendraient pas du service le 19 février dernier.Frayeur pour le prince PhilipSi Elizabeth II est heureuse de voir son petit-fils s'épanouir en Californie, l'inquiétude la guette. Le 16 février dernier, son mari le prince Philip, avec qui elle était confinée à Windsor depuis quelques mois, a été hospitalisé à Londres en raison d'une infection qui n'a aucun lien avec la Covid-19. Le duc d'Édimbourg doit fêter son 100ème anniversaire en juin prochain et a été vacciné contre la maladie avec sa femme. Le prince Charles lui a rendu visite et est apparu ému en quittant le chevet de son père. Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government Meeting à Londres le 18 avril 2018. © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, la reine Elisabeth II d'Angleterre - Personnalités à la cérémonie "Queen's Young Leaders Awards" au palais de © Agence Info - Archie fête son premier anniversaire le 6 mai - Le prince Philip, duc d’Edimbourg, la reine Elisabeth II d’Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La parade Trooping the Colour 2019, célébrant le 93ème anniversaire de la reine Elisabeth II, au palais de © Backgrid UK La reine Elisabeth II d’Angleterre assiste à la vente des œuvres réalisée par Braemar et Crathie dans le but de récolter des fonds pour l’église de Crathie, Écosse, Royaume Uni , © Agence Le prince Andrew, duc d'York, arrive, pour la deuxième cet été, avec la reine Elisabeth II d'Angleterre, à la résidence de Balmoral. Le 15 septembre 2019 © AGENCE La reine Elisabeth II d'Angleterre a lancé le nouveau programme de développement de logements pour vétérans à la "Haig Housing Trust" à Londres. Le 11 octobre 2019 © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale assiste au Royal British Legion Festival of Remembrance au Royal Albert Hall à Kensington, Londres, © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre en visite dans les nouveaux locaux de la "Royal Philatelic Society" à Londres. Le 26 novembre 2019 © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre reçoit les membres du corps diplomatique à Buckingham Palace, le 11 décembre 2019. © EXPRESS SYNDICATION Info du 14/02/2021 ( Le prince Harry et Meghan Markle attendent leur 2 ème enfant ) - Info - Harry et Meghan vont produire des fictions et des documentaires pour Netflix - Le prince © Agence La reine Elisabeth II d’Angleterre prend un train à la gare de King's Lynn dans le Norfolk pour rentrer à Londres, le 11 février 2020. Les passagers de ce train n'étaient pas prévenus © Agence La reine Elisabeth II d'Angleterre a inauguré les nouveaux locaux de l'hôpital "Royal National ENT and Eastman Dental Hospital" à Londres. Le 19 février 2020 © AGENCE La reine Elisabeth II d'Angleterre en visite dans les locaux du MI5 à la Thames House à Londres. Le 25 février 2020 © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des Endeavour Fund Awards au Mansion House à Londres, Royaume Uni, le 5 mars 2020. © Backgrid USA Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musique de Mountbatten au Royal Albert Hall de Londres, Royaume Uni, le 7 mars 2020. © Backgrid UK Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre à son arrivée à la cérémonie du Commonwealth en l'abbaye de Westminster à © AGENCE La reine Elisabeth II d’Angleterre remet au capitaine Thomas Moore son titre de chevalier lors d'une cérémonie au château de Windsor, le 17 juillet 2020. Il pose ensuite avec sa famille. © Agence Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, abordent le rôle des réseaux sociaux et vantent le travail de l'association "Queen's Commonwealth Trust". Le 25 août © Backgrid UK La reine Elisabeth II d'Angleterre - La famille royale se réunit devant le chateau de Windsor pour remercier les membres de l'Armée du Salut et tous les bénévoles qui apportent leur © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle (Robe Oscar de la Renta), duc et duchesse de Sussex, font leur première apparition en podcast sur Spotify depuis l'annonce de la deuxième grossesse de © Backgrid UK
27 février 2021

Prince Harry : il évoque ce moment où il a su que Meghan Markle était faite pour lui

Après de nombreux mois à se cacher, c'est le 8 novembre 2016 que le palais de Kensington annonçait officiellement la relation du prince Harry avec Meghan Markle. En l'espace de cinq ans, le couple s'est marié, a eu son premier enfant, déménagé au Canada, puis aux États-Unis, et s'apprête à devenir parent pour la seconde fois dans les prochains mois. Si le couple est discret, c'est à l'occasion d'une interview accordée à James Corden à Los Angeles que le prince Harry s'est laissé aller à quelques confidences sur sa rencontre avec son épouse. Décontracté, le frère du prince William a expliqué : "Le deuxième rendez-vous, j'ai commencé à penser qu'il y avait quelque chose de spécial. On était hyper à l'aise l'un avec l'autre. Sortir avec moi, ou n'importe quel autre membre de la famille royale, j'imagine, peux être assez déstabilisant. Tous nos rendez-vous se faisaient à la maison, où nous dînions, regardions la télé et discutions. Puis finalement, une fois que vous devenez un couple, vous vous aventurez aux restaurants, au cinéma et tout le reste."Visiblement très amoureux, le prince Harry a expliqué : "C'est presque devenu comme une évidence. On a passé beaucoup de temps rien que tous les deux, plutôt que d'aller dîner chez des amis ou dehors avec plein de monde. Il n'y avait donc aucune distraction et c'était génial. C'était une chose incroyable, ça s'est accéléré ensuite dans les deux premiers mois." Alors que le prince Harry et Meghan Markle souhaitent s'occuper d'associations, le jeune papa a confié : "C'est ça notre vie - ma vie sera toujours une question de service public. Et Meghan s'y est inscrite et nous aimons faire ça tous les deux. Essayer d'apporter un peu de compassion et essayer de rendre les gens heureux et essayer de changer le monde de toutes les petites manières que nous pouvons.""Je dois sortir ma famille d'ici"À l'aise avec l'animateur, le duc de Sussex a également accepté de parler de la raison qui l'avait poussé à se mettre en retrait de la famille royale. "Nous savons tous à quoi peut ressembler la presse britannique, et à force cela détruisait ma santé mentale. Alors j'ai fait ce que n'importe quel mari et ce que n'importe quel père ferait, je me suis dit : je dois faire sortir ma famille d'ici", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Ils ne s'éloignaient jamais. Quand j'ai choisi de partir, c'était pour prendre du recul plutôt que de démissionner. (...) Il y avait un environnement vraiment difficile comme je pense que beaucoup de gens l'ont vu." Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK Après de nombreux mois à se cacher, c'est le 8 novembre 2016 que le palais de Kensington annonçait officiellement la relation du prince Harry avec Meghan Markle. En l'espace de cinq ans, le couple s'est marié, a eu son premier enfant, déménagé au Canada, puis aux États-Unis, et s'apprête à devenir parent pour la seconde fois dans les prochains mois. Si le couple est discret, c'est à l'occasion d'une interview accordée à James Corden à Los Angeles que le prince Harry s'est laissé aller à quelques confidences sur sa rencontre avec son épouse. Décontracté, le frère du prince William a expliqué : "Le deuxième rendez-vous, j'ai commencé à penser qu'il y avait quelque chose de spécial. On était hyper à l'aise l'un avec l'autre. Sortir avec moi, ou n'importe quel autre membre de la famille royale, j'imagine, peux être assez déstabilisant. Tous nos rendez-vous se faisaient à la maison, où nous dînions, regardions la télé et discutions. Puis finalement, une fois que vous devenez un couple, vous vous aventurez aux restaurants, au cinéma et tout le reste."Visiblement très amoureux, le prince Harry a expliqué : "C'est presque devenu comme une évidence. On a passé beaucoup de temps rien que tous les deux, plutôt que d'aller dîner chez des amis ou dehors avec plein de monde. Il n'y avait donc aucune distraction et c'était génial. C'était une chose incroyable, ça s'est accéléré ensuite dans les deux premiers mois." Alors que le prince Harry et Meghan Markle souhaitent s'occuper d'associations, le jeune papa a confié : "C'est ça notre vie - ma vie sera toujours une question de service public. Et Meghan s'y est inscrite et nous aimons faire ça tous les deux. Essayer d'apporter un peu de compassion et essayer de rendre les gens heureux et essayer de changer le monde de toutes les petites manières que nous pouvons.""Je dois sortir ma famille d'ici"À l'aise avec l'animateur, le duc de Sussex a également accepté de parler de la raison qui l'avait poussé à se mettre en retrait de la famille royale. "Nous savons tous à quoi peut ressembler la presse britannique, et à force cela détruisait ma santé mentale. Alors j'ai fait ce que n'importe quel mari et ce que n'importe quel père ferait, je me suis dit : je dois faire sortir ma famille d'ici", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Ils ne s'éloignaient jamais. Quand j'ai choisi de partir, c'était pour prendre du recul plutôt que de démissionner. (...) Il y avait un environnement vraiment difficile comme je pense que beaucoup de gens l'ont vu." Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Agence Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK
27 février 2021

Kellan Lutz : le comédien est devenu papa, un an après la fausse-couche de son épouse

Carnet rose ! Après un parcours compliqué vers la parentalité, Kellan Lutz et son épouse, Brittany ont accueillie une petite fille en début de semaine. Sur son compte Instagram, la jeune maman a partagé trois polaroïds où l'on aperçoit le visage de leur petite fille. Pour les accompagner, elle a écrit en légende : "Elle est là !!!! Ashtyn Lilly Lutz, 22/02/2021. Le jour où elle est venue au monde, il neigeait, pleuvait et gelait, mais cette nuit-là, elle est née et nous nous sommes réveillés au soleil, au ciel clair et à la fonte de l'hiver. C'était tellement symbolique étant donné que cette période de l'année dernière était littéralement l'hiver pour nos âmes seulement un an plus tard avec le soleil le plus brillant. Elle a inauguré une nouvelle saison pour nous et nous l'aimons au-delà de toute compréhension. Dieu se rachète. Il restaure. Il ne nous laisse jamais le cœur brisé, nous devons juste lui donner les morceaux brisés et en quoi il les transforme ? Wow."Heureuses pour le couple, les stars de Twilight n'ont pas manqué de les féliciter. C'est notamment le cas de Nikki Reed, alias Rosalie dans la saga, qui a écrit : "Félicitations Brittany et Kellan !!!! Wow wow wow ! Votre vie est changée à tout jamais de la meilleure manière imaginable et je vous envoie à tous les trois tout mon amour et des câlins !!!" Ashley Greene, qui prêtait ses traits à Alice a partagé de son côté : "Félicitations à tous les deux ! Je suis tellement heureuse pour toi et Brittany !!! Je vous envoie des câlins !" Enfin, Jackson Rathbone, qui interprétait Jasper a écrit : "Félicitations papa et maman ! Cette petite fille est chanceuse d'avoir deux personnes merveilleuses pour l'élever et la guider. Que Dieu vous bénisse tous !" "C'était une surprise"Quelques mois après avoir fait une fausse-couche tardive, c'est en septembre dernier que Brittany et Kellan Lutz avaient révélé attendre un enfant à nouveau. Dans une vidéo, la star de Twilight avait confié : "Nous attendons à nouveau un enfant. Pour ceux qui ne le savent pas, nous attendons un enfant ! Merci à tous de nous accompagner, de prier pour nous, de nous soutenir. Nous sommes tellement excités." Après avoir dévoilé son baby bump, l'épouse du comédien avait ajouté : "C'était une surprise. Vous savez, évidemment, c'était une surprise de perdre notre fille en début d'année. C'était difficile et ça l'est toujours. Il y a encore des moments difficiles. Nous avons certainement traversé beaucoup de choses et j'aimerais toujours partager mon histoire d'une certaine manière à l'avenir." Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Britanny Lutz © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Carnet rose ! Après un parcours compliqué vers la parentalité, Kellan Lutz et son épouse, Brittany ont accueillie une petite fille en début de semaine. Sur son compte Instagram, la jeune maman a partagé trois polaroïds où l'on aperçoit le visage de leur petite fille. Pour les accompagner, elle a écrit en légende : "Elle est là !!!! Ashtyn Lilly Lutz, 22/02/2021. Le jour où elle est venue au monde, il neigeait, pleuvait et gelait, mais cette nuit-là, elle est née et nous nous sommes réveillés au soleil, au ciel clair et à la fonte de l'hiver. C'était tellement symbolique étant donné que cette période de l'année dernière était littéralement l'hiver pour nos âmes seulement un an plus tard avec le soleil le plus brillant. Elle a inauguré une nouvelle saison pour nous et nous l'aimons au-delà de toute compréhension. Dieu se rachète. Il restaure. Il ne nous laisse jamais le cœur brisé, nous devons juste lui donner les morceaux brisés et en quoi il les transforme ? Wow."Heureuses pour le couple, les stars de Twilight n'ont pas manqué de les féliciter. C'est notamment le cas de Nikki Reed, alias Rosalie dans la saga, qui a écrit : "Félicitations Brittany et Kellan !!!! Wow wow wow ! Votre vie est changée à tout jamais de la meilleure manière imaginable et je vous envoie à tous les trois tout mon amour et des câlins !!!" Ashley Greene, qui prêtait ses traits à Alice a partagé de son côté : "Félicitations à tous les deux ! Je suis tellement heureuse pour toi et Brittany !!! Je vous envoie des câlins !" Enfin, Jackson Rathbone, qui interprétait Jasper a écrit : "Félicitations papa et maman ! Cette petite fille est chanceuse d'avoir deux personnes merveilleuses pour l'élever et la guider. Que Dieu vous bénisse tous !" "C'était une surprise"Quelques mois après avoir fait une fausse-couche tardive, c'est en septembre dernier que Brittany et Kellan Lutz avaient révélé attendre un enfant à nouveau. Dans une vidéo, la star de Twilight avait confié : "Nous attendons à nouveau un enfant. Pour ceux qui ne le savent pas, nous attendons un enfant ! Merci à tous de nous accompagner, de prier pour nous, de nous soutenir. Nous sommes tellement excités." Après avoir dévoilé son baby bump, l'épouse du comédien avait ajouté : "C'était une surprise. Vous savez, évidemment, c'était une surprise de perdre notre fille en début d'année. C'était difficile et ça l'est toujours. Il y a encore des moments difficiles. Nous avons certainement traversé beaucoup de choses et j'aimerais toujours partager mon histoire d'une certaine manière à l'avenir." Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram Britanny Lutz © Instagram Kellan Lutz et son épouse, Britanny © Instagram
27 février 2021

Disparition de Delphine Jubillar : son mari “essaye de reprendre une vie normale”

Le mystère n'a toujours pas été élucidé. Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, Delphine Jubillar ne donne aucun signe de vie depuis maintenant deux mois. A Cagnac-les-Mines, la vie reprend et Cédric Jubillar, le mari de l'infirmière de 33 ans s'est résolu à aller de l'avant selon La Dépêche de ce vendredi 26 février. "Il essaye de reprendre une vie normale", raconte Patrice Norbowski, le maire de la commune du Tarn. Il a pu apercevoir l'époux de la principale intéressée avec leurs enfants, de 6 ans et 18 mois.En France, les disparitions s'enchaînent et force le maire à constater une dure réalité. "On se rend compte que des personnes disparaissent tous les jours. Il n'y a pas qu'à Cagnac que cela arrive." Le quotidien de Cédric Jubillar a été chamboulé par la disparition de sa femme. Après de multiples perquisitions et d'opérations au domicile de Delphine Jubillar, les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse et de la brigade de recherche d'Albi continuent leurs investigations. Une enquête criminelle pour enlèvement, détention ou séquestration arbitraire qui ne trouve aucune fin.Cédric Jubillar en stand-by professionnelLe nom de Jubillar est difficile à porter en raison de cette même enquête. Cédric Jubillar a du mal à retrouver du travail et poursuivre une activité professionnelle depuis que la jeune femme s'est volatilisée. "A la fin de sa période d'essai, il n'a pas été gardé. Il peine à présent à trouver un nouvel emploi (...) Pourtant il est volontaire, il a envie de travailler", avait raconté son avocat à La Dépêche le 14 février dernier. Son image n'est plus la même suite à des révélations sur son couple avec Delphine Jubillar. Le couple aurait battu de l'aile, "des tensions" datant de plusieurs mois avant la disparition de la mère de famille. Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar et son mari Cédric © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Cagnac-les-Mines © Capture Maps Delphine Jubillar © Capture Facebook Battue citoyenne © AFP Battue citoyenne © Frédéric Maligne Le mystère n'a toujours pas été élucidé. Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, Delphine Jubillar ne donne aucun signe de vie depuis maintenant deux mois. A Cagnac-les-Mines, la vie reprend et Cédric Jubillar, le mari de l'infirmière de 33 ans s'est résolu à aller de l'avant selon La Dépêche de ce vendredi 26 février. "Il essaye de reprendre une vie normale", raconte Patrice Norbowski, le maire de la commune du Tarn. Il a pu apercevoir l'époux de la principale intéressée avec leurs enfants, de 6 ans et 18 mois.En France, les disparitions s'enchaînent et force le maire à constater une dure réalité. "On se rend compte que des personnes disparaissent tous les jours. Il n'y a pas qu'à Cagnac que cela arrive." Le quotidien de Cédric Jubillar a été chamboulé par la disparition de sa femme. Après de multiples perquisitions et d'opérations au domicile de Delphine Jubillar, les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse et de la brigade de recherche d'Albi continuent leurs investigations. Une enquête criminelle pour enlèvement, détention ou séquestration arbitraire qui ne trouve aucune fin.Cédric Jubillar en stand-by professionnelLe nom de Jubillar est difficile à porter en raison de cette même enquête. Cédric Jubillar a du mal à retrouver du travail et poursuivre une activité professionnelle depuis que la jeune femme s'est volatilisée. "A la fin de sa période d'essai, il n'a pas été gardé. Il peine à présent à trouver un nouvel emploi (...) Pourtant il est volontaire, il a envie de travailler", avait raconté son avocat à La Dépêche le 14 février dernier. Son image n'est plus la même suite à des révélations sur son couple avec Delphine Jubillar. Le couple aurait battu de l'aile, "des tensions" datant de plusieurs mois avant la disparition de la mère de famille. Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar et son mari Cédric © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Delphine Jubillar © Capture Facebook Cagnac-les-Mines © Capture Maps Delphine Jubillar © Capture Facebook Battue citoyenne © AFP Battue citoyenne © Frédéric Maligne
27 février 2021

Lady Gaga : ses chiens retrouvés sains et saufs

L'affaire a fait le tour des médias, tellement elle est surprenante. Il s'agit de l'enlèvement de deux des chiens de Lady Gaga, qui a eu lieu mercredi 24 février au soir, à Los Angeles. Ryan Fischer, le promeneur des toutous, était chargé de sortir les compagnons à quatre pattes de la chanteuse et actrice, qui se trouvait alors en Italie pour le tournage d'un film. Il a quant à lui reçu une balle dans la poitrine et a été hospitalisé. Il semblerait que son état soit stable et qu'il devrait se remettre de ses blessures.Dans tous ses états, la star a promis, sur son compte Instagram, d'offrir 500.000 dollars de récompense à la personne qui trouverait ses bulldogs français prénommés Koji et Gustav. C'est désormais chose faite, puisque les deux animaux de compagnie ont été remis à la police locale par une femme dont on ne connaît pas l'identité et qui n'est pas impliquée dans le vol. Les chiens de Lady Gaga sont sains et saufs. De leur côté, les autorités ont ouvert une enquête criminelle. Interviewée par TMZ, la famille de l'employé de l'interprète de Poker Face a déclaré, avec optimisme : "Ryan reçoit des soins extraordinaires à l'hôpital en ce moment et ses médecins s'attendent à ce qu'il se rétablisse complètement. Nous ne pouvons pas en dire assez pour remercier tous les premiers intervenants, les infirmières et les médecins qui ont travaillé sans relâche pour soigner Ryan." "Tu es un héros pour toujours"Fred Pescatore, un docteur américain qui a déjà eu l'occasion de faire appel au promeneur de chiens, a d'ailleurs affirmé : "Il ferait tout pour eux, n'importe quoi. Il protégerait ces chiens en donnant sa vie. Et il l'a presque fait." Sur les réseaux sociaux, Lady Gaga a bien évidemment salué le courage de Ryan Fischer. "Je continue à t'aimer (...) tu as risqué ta vie pour te battre pour notre famille. Tu es un héros pour toujours", a-t-elle écrit avec émotion. Pour l'heure, on ne sait pas si les suspects ont enlevé les deux animaux en sachant qu'il s'agit d'une race canine ayant de la valeur ou s'ils étaient au courant qu'ils appartenaient à la célèbre artiste. Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Zuma Press Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © WALTER Lady Gaga © Action Press L'affaire a fait le tour des médias, tellement elle est surprenante. Il s'agit de l'enlèvement de deux des chiens de Lady Gaga, qui a eu lieu mercredi 24 février au soir, à Los Angeles. Ryan Fischer, le promeneur des toutous, était chargé de sortir les compagnons à quatre pattes de la chanteuse et actrice, qui se trouvait alors en Italie pour le tournage d'un film. Il a quant à lui reçu une balle dans la poitrine et a été hospitalisé. Il semblerait que son état soit stable et qu'il devrait se remettre de ses blessures.Dans tous ses états, la star a promis, sur son compte Instagram, d'offrir 500.000 dollars de récompense à la personne qui trouverait ses bulldogs français prénommés Koji et Gustav. C'est désormais chose faite, puisque les deux animaux de compagnie ont été remis à la police locale par une femme dont on ne connaît pas l'identité et qui n'est pas impliquée dans le vol. Les chiens de Lady Gaga sont sains et saufs. De leur côté, les autorités ont ouvert une enquête criminelle. Interviewée par TMZ, la famille de l'employé de l'interprète de Poker Face a déclaré, avec optimisme : "Ryan reçoit des soins extraordinaires à l'hôpital en ce moment et ses médecins s'attendent à ce qu'il se rétablisse complètement. Nous ne pouvons pas en dire assez pour remercier tous les premiers intervenants, les infirmières et les médecins qui ont travaillé sans relâche pour soigner Ryan." "Tu es un héros pour toujours"Fred Pescatore, un docteur américain qui a déjà eu l'occasion de faire appel au promeneur de chiens, a d'ailleurs affirmé : "Il ferait tout pour eux, n'importe quoi. Il protégerait ces chiens en donnant sa vie. Et il l'a presque fait." Sur les réseaux sociaux, Lady Gaga a bien évidemment salué le courage de Ryan Fischer. "Je continue à t'aimer (...) tu as risqué ta vie pour te battre pour notre famille. Tu es un héros pour toujours", a-t-elle écrit avec émotion. Pour l'heure, on ne sait pas si les suspects ont enlevé les deux animaux en sachant qu'il s'agit d'une race canine ayant de la valeur ou s'ils étaient au courant qu'ils appartenaient à la célèbre artiste. Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Zuma Press Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Agence Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © Backgrid USA Lady Gaga © WALTER Lady Gaga © Action Press
27 février 2021

Selim Fourniret : le fils de Michel Fourniret pousse un coup de gueule contre le téléfilm sur son père

D'ici deux semaines, TF1 diffusera La traque, un téléfilm en deux parties adapté du livre La mésange et l'ogresse. Réalisé par Yves Renier, ce dernier mettra en scène Philippe Torreton dans le rôle de Michel Fourniret, Isabelle Gélinas pour incarner Monique Olivier, et enfin, François-Xavier Demaison et Mélanie Bernier dans les rôles des enquêteurs. Alors que ce téléfilm fait polémique, c'est sur le plateau de Touche pas à mon poste que Selim Fourniret a poussé un nouveau coup de gueule contre le téléfilm sur son père. "Ce n'est pas un film qui respecte les victimes. On ne peut pas faire un film sur quelqu'un comme ça. Il n'y a pas de respect pour les gens qui respectent les lois. On ne peut pas glorifier quelqu'un comme ça." Alors qu'il a assuré ne pas vouloir voir le téléfilm, Selim Fourniret a expliqué : "Il n'y a aucun intérêt, moi, je connais l'affaire, le film, je l'ai pas vu et de toute façon, ils ne peuvent pas tout dire vu que tout n'a pas été dit. Il y a plein de choses qui sont passées sous silence, qui ont été médiatisées, l'affaire est encore en cours, l'instruction n'est pas finie, ils ne peuvent pas tout dire."Très touché, Selim Fourniret a ensuite expliqué : "En plus le titre, La traque, quelle traque ? Il était libre ! SI la jeune fille en 2003 ne s'était pas évadée, si l'automobiliste qui l'a recueilli n'avait pas prit la plaque... Il serait toujours en liberté, Il serait toujours dehors ! C'est pas un fugitif." Alors que Cyril Hanouna lui a demandé s'il était trop tôt pour sortir ce téléfilm ou s'il aurait été préférable de ne jamais le faire, le fils du tueur en série a répondu : "Faire un reportage, d'accord, mais pas pour parler de lui." Selon lui, son père va-t-il penser que le 15 mars sera son jour de gloire, en découvrant un téléfilm le concernant diffusé sur TF1 ? "Je ne pense pas qu'il soit au courant qu'il sorte, il n'a pas la télé, mais s'il est au courant que ça sort, oui ça va lui faire plaisir. Maintenant, il a l'éternité !" De son côté, le journaliste Oli Porri Santoro a assuré : "J'ai une lettre de Michel Fourniret, qu'il m'a envoyé lors de notre longue relation épistolaire (...) Moi, j'ai une lettre de lui dans laquelle il écrit : 'À moi les ovations !' Donc il est fier de tout ça, il est fier qu'on parle de lui. C'est quelqu'un qui a un égo colossal !""Des gens vont gagner de l'argent sur ça !"Après avoir révélé avoir fait une pétition pour que le projet de TF1 soit arrêté, Selim Fourniret a expliqué : "Je me mets à la place des proches des victimes : voir un film comme ça et voir l'homme qui a tué votre fille, vous imaginez ça ? C'est invivable. Des gens vont gagner de l'argent sur ça, c'est impressionnant ! Il faut qu'ils se mettent dans la peau des familles, qu'ils s'imaginent ! Il faudrait qu'ils comprennent ce que ça peut faire. Quand j'ai vu ça, j'étais énervé." En août dernier, c'est à travers un communiqué que Selim Fourniret avait déjà critiqué la fiction de TF1. "Comment osez-vous faire faire de cette interminable tragédie une... Fiction ? Comment osez-vous ériger Michel au rang de héros d'un film ? (....) Avez-vous songé un seul instant à l'angoisse et à la misère dans lesquelles vous allez plonger les familles des victimes ? On ne pense jamais aux victimes ! Rien qu'à l'idée de savoir que TF1, la première chaîne d'Europe, soit capable de hisser deux violeurs d'enfants au rang d'icône, j'en ai la nausée", avait-il écrit. Selim Fourniret © C8 Selim Fourniret © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8 Plateau de TPMP © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8 D'ici deux semaines, TF1 diffusera La traque, un téléfilm en deux parties adapté du livre La mésange et l'ogresse. Réalisé par Yves Renier, ce dernier mettra en scène Philippe Torreton dans le rôle de Michel Fourniret, Isabelle Gélinas pour incarner Monique Olivier, et enfin, François-Xavier Demaison et Mélanie Bernier dans les rôles des enquêteurs. Alors que ce téléfilm fait polémique, c'est sur le plateau de Touche pas à mon poste que Selim Fourniret a poussé un nouveau coup de gueule contre le téléfilm sur son père. "Ce n'est pas un film qui respecte les victimes. On ne peut pas faire un film sur quelqu'un comme ça. Il n'y a pas de respect pour les gens qui respectent les lois. On ne peut pas glorifier quelqu'un comme ça." Alors qu'il a assuré ne pas vouloir voir le téléfilm, Selim Fourniret a expliqué : "Il n'y a aucun intérêt, moi, je connais l'affaire, le film, je l'ai pas vu et de toute façon, ils ne peuvent pas tout dire vu que tout n'a pas été dit. Il y a plein de choses qui sont passées sous silence, qui ont été médiatisées, l'affaire est encore en cours, l'instruction n'est pas finie, ils ne peuvent pas tout dire."Très touché, Selim Fourniret a ensuite expliqué : "En plus le titre, La traque, quelle traque ? Il était libre ! SI la jeune fille en 2003 ne s'était pas évadée, si l'automobiliste qui l'a recueilli n'avait pas prit la plaque... Il serait toujours en liberté, Il serait toujours dehors ! C'est pas un fugitif." Alors que Cyril Hanouna lui a demandé s'il était trop tôt pour sortir ce téléfilm ou s'il aurait été préférable de ne jamais le faire, le fils du tueur en série a répondu : "Faire un reportage, d'accord, mais pas pour parler de lui." Selon lui, son père va-t-il penser que le 15 mars sera son jour de gloire, en découvrant un téléfilm le concernant diffusé sur TF1 ? "Je ne pense pas qu'il soit au courant qu'il sorte, il n'a pas la télé, mais s'il est au courant que ça sort, oui ça va lui faire plaisir. Maintenant, il a l'éternité !" De son côté, le journaliste Oli Porri Santoro a assuré : "J'ai une lettre de Michel Fourniret, qu'il m'a envoyé lors de notre longue relation épistolaire (...) Moi, j'ai une lettre de lui dans laquelle il écrit : 'À moi les ovations !' Donc il est fier de tout ça, il est fier qu'on parle de lui. C'est quelqu'un qui a un égo colossal !""Des gens vont gagner de l'argent sur ça !"Après avoir révélé avoir fait une pétition pour que le projet de TF1 soit arrêté, Selim Fourniret a expliqué : "Je me mets à la place des proches des victimes : voir un film comme ça et voir l'homme qui a tué votre fille, vous imaginez ça ? C'est invivable. Des gens vont gagner de l'argent sur ça, c'est impressionnant ! Il faut qu'ils se mettent dans la peau des familles, qu'ils s'imaginent ! Il faudrait qu'ils comprennent ce que ça peut faire. Quand j'ai vu ça, j'étais énervé." En août dernier, c'est à travers un communiqué que Selim Fourniret avait déjà critiqué la fiction de TF1. "Comment osez-vous faire faire de cette interminable tragédie une... Fiction ? Comment osez-vous ériger Michel au rang de héros d'un film ? (....) Avez-vous songé un seul instant à l'angoisse et à la misère dans lesquelles vous allez plonger les familles des victimes ? On ne pense jamais aux victimes ! Rien qu'à l'idée de savoir que TF1, la première chaîne d'Europe, soit capable de hisser deux violeurs d'enfants au rang d'icône, j'en ai la nausée", avait-il écrit. Selim Fourniret © C8 Selim Fourniret © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8 Plateau de TPMP © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8 Cyril Hanouna © C8 Selim Fourniret © C8
27 février 2021

Francis Lalanne : provoqué en duel à l'épée par un journaliste, le chanteur répond

Mais que se passe-t-il entre Francis Lalanne et L'Incorrect, un journal considéré comme très à droite sur l'échiquier politique. Il y a quelques jours, le 22 février dernier, Louis Lecomte, journaliste, répondait à un droit de réponse du chanteur dans un article publié sur le site de L'Incorrect. "Vous êtes un pitre, un clown, votre production est globalement mauvaise", pouvait-on notamment lire. Mais, plus surprenant, Louis Lecomte n'hésitait pas à provoquer en duel Francis Lalanne : "Le duel s'arrêtera au premier sang. Je vous laisse, comme le veut la coutume, le choix de l'arme, entre le sabre ou la rapière. Nous nous battrons sur la place parisienne de votre choix. Mes témoins sont messieurs Robin Nitot et Ange Appino".C'est sur le site de Closer que Francis Lalanne a décidé de répondre défavorablement à cette provocation en duel. Découvrez la réponse du chanteur :"Monsieur, J'ai pris connaissance de votre provocation en duel par voie de presse. Aurais-je donc été 'l'incorrect' ? Je ne vous ai jamais écrit, et m'étonne que vous dissimuliez sur votre site l'identité du destinataire de mon courrier. (Mon droit de réponse était adressé à l'attention de : Monsieur Laurent Meeschaert, Directeur de la publication de L'Incorrect, 28, rue Saint-Lazare 75009 Paris). Sans doute est ce là un signe supplémentaire de votre insigne témérité. Mais là n'est pas le sujet. Le principe du duel n'étant plus qu'une 'épave de la féodalité pieusement recueillie par notre démocratie', selon la formule de Tarde, j'ai donc le regret de devoir décliner votre invitation... Certes, c'est, en d'autres temps, avec un plaisir non dissimulé, que je vous aurais volontiers embroché à l'Aube dans je ne sais quel faussé de Caylus ! Mais vous conviendrez que ma condition de simple troubadour professionnel me l'interdit. On ne peut croiser le fer dans le monde qui est le vôtre qu'entre personnes de la même qualité. Eu égard à la conjoncture actuelle, je ne peux non plus vous promettre une bastonnade par des laquais qui ne pourraient être, vous le comprendrez, qu'en chômage partiel... compte tenu de la fermeture des salle de spectacle, des cinémas, et des théâtres... Et cela même si la correction administrée à des estafiers tels que vous, adorateurs de la Francisque, gagnerait à faire figure 'd'urgence sanitaire '...Dans l'attente de ne plus avoir à utiliser votre journal pour emballer les merdes du chien, Je vous prie de me croire, cher monsieur, votre bien dévoué, Francis Lalanne" Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © PATRICK BERNARD Francis Lalanne provoqué en duel © Pierre Perusseau Francis Lalanne provoqué en duel © Pierre Perusseau Francis Lalanne provoqué en duel © Agence Francis Lalanne provoqué en duel © Agence Francis Lalanne provoqué en duel © JACOVIDES-MOREAU Francis Lalanne provoqué en duel © JACOVIDES-MOREAU Mais que se passe-t-il entre Francis Lalanne et L'Incorrect, un journal considéré comme très à droite sur l'échiquier politique. Il y a quelques jours, le 22 février dernier, Louis Lecomte, journaliste, répondait à un droit de réponse du chanteur dans un article publié sur le site de L'Incorrect. "Vous êtes un pitre, un clown, votre production est globalement mauvaise", pouvait-on notamment lire. Mais, plus surprenant, Louis Lecomte n'hésitait pas à provoquer en duel Francis Lalanne : "Le duel s'arrêtera au premier sang. Je vous laisse, comme le veut la coutume, le choix de l'arme, entre le sabre ou la rapière. Nous nous battrons sur la place parisienne de votre choix. Mes témoins sont messieurs Robin Nitot et Ange Appino".C'est sur le site de Closer que Francis Lalanne a décidé de répondre défavorablement à cette provocation en duel. Découvrez la réponse du chanteur :"Monsieur, J'ai pris connaissance de votre provocation en duel par voie de presse. Aurais-je donc été 'l'incorrect' ? Je ne vous ai jamais écrit, et m'étonne que vous dissimuliez sur votre site l'identité du destinataire de mon courrier. (Mon droit de réponse était adressé à l'attention de : Monsieur Laurent Meeschaert, Directeur de la publication de L'Incorrect, 28, rue Saint-Lazare 75009 Paris). Sans doute est ce là un signe supplémentaire de votre insigne témérité. Mais là n'est pas le sujet. Le principe du duel n'étant plus qu'une 'épave de la féodalité pieusement recueillie par notre démocratie', selon la formule de Tarde, j'ai donc le regret de devoir décliner votre invitation... Certes, c'est, en d'autres temps, avec un plaisir non dissimulé, que je vous aurais volontiers embroché à l'Aube dans je ne sais quel faussé de Caylus ! Mais vous conviendrez que ma condition de simple troubadour professionnel me l'interdit. On ne peut croiser le fer dans le monde qui est le vôtre qu'entre personnes de la même qualité. Eu égard à la conjoncture actuelle, je ne peux non plus vous promettre une bastonnade par des laquais qui ne pourraient être, vous le comprendrez, qu'en chômage partiel... compte tenu de la fermeture des salle de spectacle, des cinémas, et des théâtres... Et cela même si la correction administrée à des estafiers tels que vous, adorateurs de la Francisque, gagnerait à faire figure 'd'urgence sanitaire '...Dans l'attente de ne plus avoir à utiliser votre journal pour emballer les merdes du chien, Je vous prie de me croire, cher monsieur, votre bien dévoué, Francis Lalanne" Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © CEDRIC PERRIN Francis Lalanne provoqué en duel © PATRICK BERNARD Francis Lalanne provoqué en duel © Pierre Perusseau Francis Lalanne provoqué en duel © Pierre Perusseau Francis Lalanne provoqué en duel © Agence Francis Lalanne provoqué en duel © Agence Francis Lalanne provoqué en duel © JACOVIDES-MOREAU Francis Lalanne provoqué en duel © JACOVIDES-MOREAU
27 février 2021

Carla Bruni : son incroyable histoire d'amitié avec Marine Delterme, la star d'Alice Nevers

Carla Bruni a accepté de participer, ce vendredi 26 février, à la nouvelle émission de TF1, intitulée Duos Mystères. Dans cette dernière, la chanteuse de 53 ans a eu l'occasion de partager la scène avec Marine Delterme, sur le titre La déclaration d'amour, de France Gall. La compagne de Nicolas Sarkozy et l'actrice emblématique de la série télévisée Alice Nevers sont en effet très proches depuis de nombreuses années et même si c'est la première fois qu'elles chantent en public, elles poussent fréquemment la chansonnette ensemble en privé.Les deux femmes sont meilleures amies, comme l'a indiqué l'interprète du titre Quelqu'un m'a dit, avant de préciser que la comédienne est "comme sa sœur". Et pour cause, Marine Delterme est la marraine de son fils Aurélien Enthoven, mais elle a aussi été le témoin de Carla Bruni lors de son mariage avec l'ancien président de la République, qui a eu lieu le 2 février 2008. Les deux stars se connaissent depuis trente ans, grâce à leur carrière dans le mannequinat. Repérée à 18 ans, l'épouse de l'écrivain et réalisateur Florian Zeller a posé pour de nombreux célèbres photographes de mode. Elle a ensuite décidé de s'envoler pour New York, où elle a occupé un appartement en colocation avec sa meilleure copine, elle aussi mannequin. C'est d'ailleurs grâce aux conseils de la sœur de cette dernière, Valeria Bruni Tedeschi, qu'elle a décidé de rentrer en France et de commencer à travailler dans le cinéma. La photo de leur rencontreCe n'est pas la première fois que Marine Delterme évoque sa solide amitié avec Carla Bruni. Sur Instagram le 4 août 2020, l'actrice de 50 ans a partagé une photo en noir et blanc remontant à ses années de mannequin, prise par l'ancien photographe Peter Lindbergh pour la marque Sportmax. Sur celle-ci, elle pose avec Kirsten Owen, mais surtout avec la maman de Giulia. Un cliché immortalisé "le jour où elle a rencontré sa plus proche amie". "Je suis chanceuse", avait-elle ajouté en légende de son post, liké par plus de 2.300 personnes. Carla Bruni © Capture d'écran TF1 Marine Delterme © Capture d'écran TF1 Marine Delterme © JACOVIDES-MOREAU Carla Bruni-Sarkozy - Arriveés au défilé "Céline" Collection Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2020 lors de la Fashion Week de Paris, France, le 27 septembre 2019 © Veeren Ramsamy - © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Marine Delterme et son mari Florian Zeller © JACOVIDES-MOREAU Carla Bruni Sarkozy © Dominique Jacovides Marine Delterme © Bruno Bebert Carla Bruni-Sarkozy © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Marine Delterme © COADIC GUIREC Carla Bruni-Sarkozy © SGP Marine Delterme © RINDOFF-BELLAK Carla Bruni © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Carla Bruni a accepté de participer, ce vendredi 26 février, à la nouvelle émission de TF1, intitulée Duos Mystères. Dans cette dernière, la chanteuse de 53 ans a eu l'occasion de partager la scène avec Marine Delterme, sur le titre La déclaration d'amour, de France Gall. La compagne de Nicolas Sarkozy et l'actrice emblématique de la série télévisée Alice Nevers sont en effet très proches depuis de nombreuses années et même si c'est la première fois qu'elles chantent en public, elles poussent fréquemment la chansonnette ensemble en privé.Les deux femmes sont meilleures amies, comme l'a indiqué l'interprète du titre Quelqu'un m'a dit, avant de préciser que la comédienne est "comme sa sœur". Et pour cause, Marine Delterme est la marraine de son fils Aurélien Enthoven, mais elle a aussi été le témoin de Carla Bruni lors de son mariage avec l'ancien président de la République, qui a eu lieu le 2 février 2008. Les deux stars se connaissent depuis trente ans, grâce à leur carrière dans le mannequinat. Repérée à 18 ans, l'épouse de l'écrivain et réalisateur Florian Zeller a posé pour de nombreux célèbres photographes de mode. Elle a ensuite décidé de s'envoler pour New York, où elle a occupé un appartement en colocation avec sa meilleure copine, elle aussi mannequin. C'est d'ailleurs grâce aux conseils de la sœur de cette dernière, Valeria Bruni Tedeschi, qu'elle a décidé de rentrer en France et de commencer à travailler dans le cinéma. La photo de leur rencontreCe n'est pas la première fois que Marine Delterme évoque sa solide amitié avec Carla Bruni. Sur Instagram le 4 août 2020, l'actrice de 50 ans a partagé une photo en noir et blanc remontant à ses années de mannequin, prise par l'ancien photographe Peter Lindbergh pour la marque Sportmax. Sur celle-ci, elle pose avec Kirsten Owen, mais surtout avec la maman de Giulia. Un cliché immortalisé "le jour où elle a rencontré sa plus proche amie". "Je suis chanceuse", avait-elle ajouté en légende de son post, liké par plus de 2.300 personnes. Carla Bruni © Capture d'écran TF1 Marine Delterme © Capture d'écran TF1 Marine Delterme © JACOVIDES-MOREAU Carla Bruni-Sarkozy - Arriveés au défilé "Céline" Collection Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2020 lors de la Fashion Week de Paris, France, le 27 septembre 2019 © Veeren Ramsamy - © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Marine Delterme et son mari Florian Zeller © JACOVIDES-MOREAU Carla Bruni Sarkozy © Dominique Jacovides Marine Delterme © Bruno Bebert Carla Bruni-Sarkozy © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Marine Delterme © COADIC GUIREC Carla Bruni-Sarkozy © SGP Marine Delterme © RINDOFF-BELLAK Carla Bruni © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis
27 février 2021

Vitaa en pleurs : découvrez la merveilleuse surprise de sa meilleure amie, Laure

TF1 a diffusé, ce vendredi 26 février au soir, unetoute nouvelle émission intitulée Duos Mystères. Dans cette dernière, 24 artistes ont interprété deux par deux différents titres musicaux, sans savoir avec qui elles allaient partager la scène. Vitaa a participé à la soirée en reprenant la célèbre chanson Tu es mon autre, de Lara Fabian et Maurane. Après quelques notes, la chanteuse a pu découvrir en face d'elle sa meilleure amie, Laure Milan. Connue sous le nom de Loretta, celle-ci est également auteure et compositrice. Elle a notamment écrit et composé pour Amel Bent, Sheryfa Luna ou encore Gage.En se rendant compte que c'est l'une de ses plus proches copines qui lui a préparé cette jolie surprise, l'interprète de À fleur de toi n'a pas pu retenir ses larmes. Il faut dire que les deux femmes n'ont pas chanté ensemble depuis 2008, l'émotion était donc à son comble. "Je suis choquée, je ne m'attendais tellement pas à toi. Merci ma chérie, c'était trop bien. Je n'étais pas du tout prête", a lancé Vitaa à la fin de leur prestation, avant d'expliquer à Alessandra Sublet que Laure est "son amie depuis très longtemps". "On a fait nos débuts ensemble [dans la musique, NDLR], on se connaît depuis très longtemps et ça fait une semaine que je cherche [qui va partager le duo avec elle] et j'ai pensé à tout le monde, sauf toi", a poursuivi l'acolyte de Slimane, encore sous le choc.Une artiste ravie d'avoir participé à l'émission"Je ne pleure jamais dans un moment comme ça, ça ne m'est jamais arrivé", a assuré la star de 37 ans, qui n'a pas pour habitude de pleurer sur un plateau de télévision. "Vous n'auriez pas pu faire mieux comme choix... J'étais tellement à des kilomètres d'imaginer, étant donné qu'on se croise tous les jours avec Laure. Ça c'est une vraie surprise", a-t-elle ajouté en coulisses, prise au dépourvu. Sur scène, Carla Bruni, Camélia Jordana, Pomme, Claudio Capéo, Lio, Elodie Frégé, Fanny Ardant, Jane Birkin, Hélène Ségara, Bilal Hassani, Pascal Obispo, Jarry, Camille Lou, Grand Corps Malade ou encore Patrick Fiori ont joué le jeu. Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Laure Milan © Capture d'écran TF1 Vitaa © Capture d'écran TF1 Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Laure Milan © Capture d'écran TF1 Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Slimane et Vitaa © VEEREN Vitaa © COADIC GUIREC Vitaa © Marc Ausset Lacroix Vitaa © Perusseau-Gaffiot Vitaa © Perusseau-Veeren Vitaa © CYRIL MOREAU TF1 a diffusé, ce vendredi 26 février au soir, unetoute nouvelle émission intitulée Duos Mystères. Dans cette dernière, 24 artistes ont interprété deux par deux différents titres musicaux, sans savoir avec qui elles allaient partager la scène. Vitaa a participé à la soirée en reprenant la célèbre chanson Tu es mon autre, de Lara Fabian et Maurane. Après quelques notes, la chanteuse a pu découvrir en face d'elle sa meilleure amie, Laure Milan. Connue sous le nom de Loretta, celle-ci est également auteure et compositrice. Elle a notamment écrit et composé pour Amel Bent, Sheryfa Luna ou encore Gage.En se rendant compte que c'est l'une de ses plus proches copines qui lui a préparé cette jolie surprise, l'interprète de À fleur de toi n'a pas pu retenir ses larmes. Il faut dire que les deux femmes n'ont pas chanté ensemble depuis 2008, l'émotion était donc à son comble. "Je suis choquée, je ne m'attendais tellement pas à toi. Merci ma chérie, c'était trop bien. Je n'étais pas du tout prête", a lancé Vitaa à la fin de leur prestation, avant d'expliquer à Alessandra Sublet que Laure est "son amie depuis très longtemps". "On a fait nos débuts ensemble [dans la musique, NDLR], on se connaît depuis très longtemps et ça fait une semaine que je cherche [qui va partager le duo avec elle] et j'ai pensé à tout le monde, sauf toi", a poursuivi l'acolyte de Slimane, encore sous le choc.Une artiste ravie d'avoir participé à l'émission"Je ne pleure jamais dans un moment comme ça, ça ne m'est jamais arrivé", a assuré la star de 37 ans, qui n'a pas pour habitude de pleurer sur un plateau de télévision. "Vous n'auriez pas pu faire mieux comme choix... J'étais tellement à des kilomètres d'imaginer, étant donné qu'on se croise tous les jours avec Laure. Ça c'est une vraie surprise", a-t-elle ajouté en coulisses, prise au dépourvu. Sur scène, Carla Bruni, Camélia Jordana, Pomme, Claudio Capéo, Lio, Elodie Frégé, Fanny Ardant, Jane Birkin, Hélène Ségara, Bilal Hassani, Pascal Obispo, Jarry, Camille Lou, Grand Corps Malade ou encore Patrick Fiori ont joué le jeu. Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Laure Milan © Capture d'écran TF1 Vitaa © Capture d'écran TF1 Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Laure Milan © Capture d'écran TF1 Vitaa et sa meilleure amie © Capture d'écran TF1 Slimane et Vitaa © VEEREN Vitaa © COADIC GUIREC Vitaa © Marc Ausset Lacroix Vitaa © Perusseau-Gaffiot Vitaa © Perusseau-Veeren Vitaa © CYRIL MOREAU
27 février 2021

Amel Bent : la chanteuse fond en larmes en découvrant sa petite soeur, May, dans les Duos mystères

Une soirée riche en émotion ! Présentée par Alessandra Sublet, la nouvelle émission musicale de TF1 a fait passer du rire aux larmes les 24 personnalités qui ont accepté de chanter un morceau avec un partenaire dont ils ne connaissaient pas l'identité. Ainsi, c'est après Inès Reg et Patrick Fiori, et Daniel Levi et Slimane qu'Amel Bent et May se sont retrouvés sur scène sans se douter que l'équipe de production leur avait offert un énorme cadeau : se partager la scène pour la première fois ! Nerveuse, May pensait se retrouver face à un homme. Elle n'avait donc aucune idée qu'elle chanterait le titre phare du film d'animation La Belle et la Bête avec sa grande soeur ! Idem pour la coach de The Voice qui n'a pas manqué de verser quelques larmes en découvrant le visage de May.Main dans la main, c'est avec stupéfaction que les deux soeurs ont continué de chanter. Après s'être pris dans les bras, Amel Bent s'est exclamée : "Je suis choquée ! J'ai reconnu tes pieds ! Je n'ai même pas attendu de voir ton visage. T'as les pieds de la famille !" Face à Alessandra Sublet, la chanteuse a ajouté : "Ce qui est très émouvant, c'est que la musique, le chant... On est soeurs de sang, mais on est aussi soeurs de passion. Dans mes plus vieux souvenirs d'enfance, ça a été mon premier public, mon premier soutien. Et aujourd'hui, je suis son premier public, sa première fan et son premier soutien. D'être ensemble, là, pour chanter, c'est particulier. Je suis fière. Elle a grandi, elle est très belle." En larmes, May a révélé que le titre Histoire éternelle était particulier pour elle, étant donné que La Belle et la Bête était leur dessin animé préféré lorsqu'elles étaient enfants ! #DuosMystères : Avez-vous reconnu cette artiste française qui va chanter en duo avec sa sœur MAIS sans le savoir ? La réponse, c'est ce soir à 21:05 ⤵ pic.twitter.com/E5DYgwCqSI— TF1 (@TF1) February 26, 2021 "C'est ma soeur en fait !"Sur un petit nuage, Amel Bent a fait quelques confidences sur sa relation avec sa soeur. Alors que ce sont les pieds de cette dernière qui l'ont mis sur la voie, elle a expliqué : "C'est ma soeur en fait ! Je lui ai changé les couches, je lui ai donné tous ses biberons, je lui ai mis son premier vernis donc je connais les pieds de ma petite soeur par coeur ! C'est comme si c'étaient les miens !" Bouleversée, May a ajouté qu'elle n'avait pas pu contenir ses larmes, malgré qu'elle savait qu'elle allait chanter avec sa soeur. May, Amel Bent et Alessandra Sublet © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 May © TF1 May et Amel Bent © TF1 May © TF1 Histoire éternelle © TF1 Amel Bent © VANSTEENKISTE STEPHANE Amel Bent © Pierre Perusseau Amel Bent © LIONEL URMAN Amel Bent © RACHID BELLAK Amel Bent © Marc Ausset Lacroix Amel Bent © Bruno Bebert Une soirée riche en émotion ! Présentée par Alessandra Sublet, la nouvelle émission musicale de TF1 a fait passer du rire aux larmes les 24 personnalités qui ont accepté de chanter un morceau avec un partenaire dont ils ne connaissaient pas l'identité. Ainsi, c'est après Inès Reg et Patrick Fiori, et Daniel Levi et Slimane qu'Amel Bent et May se sont retrouvés sur scène sans se douter que l'équipe de production leur avait offert un énorme cadeau : se partager la scène pour la première fois ! Nerveuse, May pensait se retrouver face à un homme. Elle n'avait donc aucune idée qu'elle chanterait le titre phare du film d'animation La Belle et la Bête avec sa grande soeur ! Idem pour la coach de The Voice qui n'a pas manqué de verser quelques larmes en découvrant le visage de May.Main dans la main, c'est avec stupéfaction que les deux soeurs ont continué de chanter. Après s'être pris dans les bras, Amel Bent s'est exclamée : "Je suis choquée ! J'ai reconnu tes pieds ! Je n'ai même pas attendu de voir ton visage. T'as les pieds de la famille !" Face à Alessandra Sublet, la chanteuse a ajouté : "Ce qui est très émouvant, c'est que la musique, le chant... On est soeurs de sang, mais on est aussi soeurs de passion. Dans mes plus vieux souvenirs d'enfance, ça a été mon premier public, mon premier soutien. Et aujourd'hui, je suis son premier public, sa première fan et son premier soutien. D'être ensemble, là, pour chanter, c'est particulier. Je suis fière. Elle a grandi, elle est très belle." En larmes, May a révélé que le titre Histoire éternelle était particulier pour elle, étant donné que La Belle et la Bête était leur dessin animé préféré lorsqu'elles étaient enfants ! #DuosMystères : Avez-vous reconnu cette artiste française qui va chanter en duo avec sa sœur MAIS sans le savoir ? La réponse, c'est ce soir à 21:05 ⤵ pic.twitter.com/E5DYgwCqSI— TF1 (@TF1) February 26, 2021 "C'est ma soeur en fait !"Sur un petit nuage, Amel Bent a fait quelques confidences sur sa relation avec sa soeur. Alors que ce sont les pieds de cette dernière qui l'ont mis sur la voie, elle a expliqué : "C'est ma soeur en fait ! Je lui ai changé les couches, je lui ai donné tous ses biberons, je lui ai mis son premier vernis donc je connais les pieds de ma petite soeur par coeur ! C'est comme si c'étaient les miens !" Bouleversée, May a ajouté qu'elle n'avait pas pu contenir ses larmes, malgré qu'elle savait qu'elle allait chanter avec sa soeur. May, Amel Bent et Alessandra Sublet © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 May et Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 Amel Bent © TF1 May © TF1 May et Amel Bent © TF1 May © TF1 Histoire éternelle © TF1 Amel Bent © VANSTEENKISTE STEPHANE Amel Bent © Pierre Perusseau Amel Bent © LIONEL URMAN Amel Bent © RACHID BELLAK Amel Bent © Marc Ausset Lacroix Amel Bent © Bruno Bebert
27 février 2021

Michel Drucker : découvrez la date de son grand retour à la télévision après ses gros soucis de santé

Que les fans de Michel Drucker se rassurent. Le célèbre animateur de France 2 sera très prochainement de retour à la télévision, notamment auprès de la productrice Françoise Coquet. Comme l'annonce Le Parisien, ce samedi 27 février, la figure emblématique de Vivement dimanche va présenter un nouvel épisode de son émission le 28 mars prochain. Afin de satisfaire les téléspectateurs, il va enregistrer ce fameux numéro la semaine précédente, au sein du Studio Gabriel, situé à Paris.Pour l'occasion, une vingtaine d'humoristes sera conviée, à l'origine de nombreux best-of, mais pas seulement. Quatre personnalités, dont on ne sait pas encore le nom, auront le privilège de s'asseoir sur le canapé rouge de Michel Drucker, faute de pouvoir inviter plus de personnes, à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. De plus, le tournage du programme est prévu sans la présence du public. De son côté, le présentateur de 78 ans semble reprendre progressivement des forces. Pour rappel, il avait été opéré du cœur, le 26 septembre, dans le but de "lui déboucher les artères coronaires, qui ont pour rôle de vasculariser le muscle cardiaque, afin de prévenir tout infarctus".Un animateur qui a risqué l'amputationFin août, il avait été hospitalisé en urgence après avoir eu de fortes fièvres et un essoufflement inhabituel. Michel Drucker avait eu une infection à la suite d'un soin dentaire ayant entraîné une septicémie. Quatre semaines à l'hôpital étaient donc nécessaires pour que son état s'améliore progressivement. Comme le précisent nos confrères, il a "failli être amputé de la jambe droite". Très discret, le mari de Dany Saval a préféré garder pour lui ces importants soucis de santé, en se tenant loin de toute médiatisation. Désormais, il est de retour chez lui mais est contraint de se rendre fréquemment au sein de la clinique spécialisée où il continue sa rééducation. Sur les 10 kilos perdus, il est parvenu à en prendre 5, prouvant qu'il est de nouveau d'attaque pour reprendre le travail. Michel Drucker © LIONEL URMAN Michel Drucker © Agence Michel Drucker © Guillaume Gaffiot Michel Drucker © Bruno Bebert Michel Drucker © Romuald Meigneux Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Gwendoline Le Goff Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Panoramic Michel Drucker © MPP Michel Drucker © AGENCE Que les fans de Michel Drucker se rassurent. Le célèbre animateur de France 2 sera très prochainement de retour à la télévision, notamment auprès de la productrice Françoise Coquet. Comme l'annonce Le Parisien, ce samedi 27 février, la figure emblématique de Vivement dimanche va présenter un nouvel épisode de son émission le 28 mars prochain. Afin de satisfaire les téléspectateurs, il va enregistrer ce fameux numéro la semaine précédente, au sein du Studio Gabriel, situé à Paris.Pour l'occasion, une vingtaine d'humoristes sera conviée, à l'origine de nombreux best-of, mais pas seulement. Quatre personnalités, dont on ne sait pas encore le nom, auront le privilège de s'asseoir sur le canapé rouge de Michel Drucker, faute de pouvoir inviter plus de personnes, à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. De plus, le tournage du programme est prévu sans la présence du public. De son côté, le présentateur de 78 ans semble reprendre progressivement des forces. Pour rappel, il avait été opéré du cœur, le 26 septembre, dans le but de "lui déboucher les artères coronaires, qui ont pour rôle de vasculariser le muscle cardiaque, afin de prévenir tout infarctus".Un animateur qui a risqué l'amputationFin août, il avait été hospitalisé en urgence après avoir eu de fortes fièvres et un essoufflement inhabituel. Michel Drucker avait eu une infection à la suite d'un soin dentaire ayant entraîné une septicémie. Quatre semaines à l'hôpital étaient donc nécessaires pour que son état s'améliore progressivement. Comme le précisent nos confrères, il a "failli être amputé de la jambe droite". Très discret, le mari de Dany Saval a préféré garder pour lui ces importants soucis de santé, en se tenant loin de toute médiatisation. Désormais, il est de retour chez lui mais est contraint de se rendre fréquemment au sein de la clinique spécialisée où il continue sa rééducation. Sur les 10 kilos perdus, il est parvenu à en prendre 5, prouvant qu'il est de nouveau d'attaque pour reprendre le travail. Michel Drucker © LIONEL URMAN Michel Drucker © Agence Michel Drucker © Guillaume Gaffiot Michel Drucker © Bruno Bebert Michel Drucker © Romuald Meigneux Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Gwendoline Le Goff Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Panoramic Michel Drucker © MPP Michel Drucker © AGENCE
27 février 2021

Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient

Cet accident aurait pu très mal finir... Le lundi 22 février, au soir, une infirmière de l'hôpital Pasteur de Nice, dans les Alpes-Maritimes, a tiré sur sa collègue sans le vouloir. Mais comment cela a-t-il pu se produire ? Alors qu'un patient gravement blessé par balles âgé de 20 ans a été admis aux urgences, l'infirmière a trouvé dans ses effets personnels un objet qui était loin d'être ce qu'elle pensait, a rapporté France Info.Comme dit le proverbe : l'habit ne fait pas le moine. Le gadget qui se trouvait dans les affaires du patient était, en fait, un stylo-pistolet. La femme a manipulé l'objet sans aucune crainte quand, soudainement, le coup est parti.Le stylo-pistolet, une arme de catégorie A1Ce petit gadget a malgré tout causé quelques dégâts. L'infirmière qui a manipulé le stylo-pistolet a été blessée à la main, tandis que sa collègue a été blessée au niveau du bras. Mais pas de panique, ce sont des blessures sans gravité. Une autre infirmière souffrirait d'acouphènes, sûrement dûs à la détonation au moment du coup.Suite à l'accident, une enquête à été ouverte et confiée la Sûreté départementale des Alpes-Maritimes. Cette arme, pouvant appartenir à Sherlock Holmes et qui est camouflée sous la forme d'un objet, appartient à la catégorie A1. Il est donc interdit de s'en procurer ou d'en détenir une, sauf exception.Majoritairement commercialisés aux Etats-Unis, les stylos-pistolets circulent en France depuis une dizaine d'années. Il sont extrêmement "trompe-l'œil" étant donné qu'ils ressemblent tout bonnement à des stylos lambda. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'un stylo-pistolet cause un accident. En 2019, cet objet avait coûté la vie à un adolescent de 16 ans. Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Clker-Free-Vector-Images Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Brett_Hondow Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @MasterTux Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Free-Photos Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Google Maps Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Google Maps Cet accident aurait pu très mal finir... Le lundi 22 février, au soir, une infirmière de l'hôpital Pasteur de Nice, dans les Alpes-Maritimes, a tiré sur sa collègue sans le vouloir. Mais comment cela a-t-il pu se produire ? Alors qu'un patient gravement blessé par balles âgé de 20 ans a été admis aux urgences, l'infirmière a trouvé dans ses effets personnels un objet qui était loin d'être ce qu'elle pensait, a rapporté France Info.Comme dit le proverbe : l'habit ne fait pas le moine. Le gadget qui se trouvait dans les affaires du patient était, en fait, un stylo-pistolet. La femme a manipulé l'objet sans aucune crainte quand, soudainement, le coup est parti.Le stylo-pistolet, une arme de catégorie A1Ce petit gadget a malgré tout causé quelques dégâts. L'infirmière qui a manipulé le stylo-pistolet a été blessée à la main, tandis que sa collègue a été blessée au niveau du bras. Mais pas de panique, ce sont des blessures sans gravité. Une autre infirmière souffrirait d'acouphènes, sûrement dûs à la détonation au moment du coup.Suite à l'accident, une enquête à été ouverte et confiée la Sûreté départementale des Alpes-Maritimes. Cette arme, pouvant appartenir à Sherlock Holmes et qui est camouflée sous la forme d'un objet, appartient à la catégorie A1. Il est donc interdit de s'en procurer ou d'en détenir une, sauf exception.Majoritairement commercialisés aux Etats-Unis, les stylos-pistolets circulent en France depuis une dizaine d'années. Il sont extrêmement "trompe-l'œil" étant donné qu'ils ressemblent tout bonnement à des stylos lambda. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'un stylo-pistolet cause un accident. En 2019, cet objet avait coûté la vie à un adolescent de 16 ans. Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Clker-Free-Vector-Images Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Brett_Hondow Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @MasterTux Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Pixabay @Free-Photos Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Google Maps Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient © Google Maps
27 février 2021

Benjamin Castaldi : cet incroyable cadeau que lui a fait Flavie Flament lorsqu'ils étaient ensemble

Pendant quatre ans, Benjamin Castaldi et Flavie Flament ont vécu une belle histoire d'amour. C'est de cette union qu'est né Enzo, le troisième fils de Benjamin Castaldi en 2004. Lorsqu'ils étaient ensemble, le couple n'hésitait pas à se faire de délicates attentions et il semblerait que Flavie Flament n'ait pas lésiné sur les moyens pour combler son ancien compagnon. Ce dernier s'en souvient d'ailleurs très bien. Ce vendredi 25 février dans Touche pas à mon poste, alors que Cyril Hanouna demandait à ses chroniqueurs quel est le plus beau cadeau qu'ils ont reçu de la part de leur partenaire, Benjamin Castaldi a répondu sans détour : "Alors le plus beau cadeau, c'est une voiture et une belle hein !". Curieux, l'animateur de C8 a alors cherché à savoir qui était à l'origine de ce présent exceptionnel. Il se trouve que c'est bien Flavie Flament qui a gâté le fils de Jean-Pierre Castaldi, en lui offrant un bolide flambant neuf. De quoi surprendre Cyril Hanouna mais aussi les autres chroniqueurs qui ne sont pas non plus à plaindre de leur côté. Bernard Montiel a raconté que le plus beau cadeau qu'il ait reçu c'était "trois semaines à Bora-Bora" tandis que Gilles Verdez a évoqué une surprise d'amour à Rome alors que Nicolas Pernikoff a pu passer trois jours dans le désert tunisien et que Valérie Benaïm a reçu la montre de ses rêves pour ses 45 ans.Benjamin Castaldi et Flavie Flament toujours liés par leur filsSi Benjamin Castaldi a aujourd'hui refait sa vie avec Aurore Aleman, il reste néanmoins lié à Flavie Flament par le biais de son fils Enzo. L'année dernière, ils s'étaient même réunis pour célébrer les 16 ans de leur garçon né le 8 février. Cette année, ils ont chacun de leur côté adressé de tendres voeux à leur adolescent sur Instagram. Très inspirée, l'animatrice de 46 ans avait couvert son fils de compliments en le présentant comme "une lumière" ou encore comme un "artiste" "libre et affranchi". De son côté Benjamin Castaldi est allé replongé dans ses albums photo afin de dégoter une photo du jeune homme quand il était encore tout petit. Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Flavie Flament © VEEREN Benjamin Castaldi © VEEREN Flavie Flament © Francis Petit Flavie Flament © Christophe Clovis Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © VEEREN Benjamin Castaldi et Aurore Aleman © VEEREN Pendant quatre ans, Benjamin Castaldi et Flavie Flament ont vécu une belle histoire d'amour. C'est de cette union qu'est né Enzo, le troisième fils de Benjamin Castaldi en 2004. Lorsqu'ils étaient ensemble, le couple n'hésitait pas à se faire de délicates attentions et il semblerait que Flavie Flament n'ait pas lésiné sur les moyens pour combler son ancien compagnon. Ce dernier s'en souvient d'ailleurs très bien. Ce vendredi 25 février dans Touche pas à mon poste, alors que Cyril Hanouna demandait à ses chroniqueurs quel est le plus beau cadeau qu'ils ont reçu de la part de leur partenaire, Benjamin Castaldi a répondu sans détour : "Alors le plus beau cadeau, c'est une voiture et une belle hein !". Curieux, l'animateur de C8 a alors cherché à savoir qui était à l'origine de ce présent exceptionnel. Il se trouve que c'est bien Flavie Flament qui a gâté le fils de Jean-Pierre Castaldi, en lui offrant un bolide flambant neuf. De quoi surprendre Cyril Hanouna mais aussi les autres chroniqueurs qui ne sont pas non plus à plaindre de leur côté. Bernard Montiel a raconté que le plus beau cadeau qu'il ait reçu c'était "trois semaines à Bora-Bora" tandis que Gilles Verdez a évoqué une surprise d'amour à Rome alors que Nicolas Pernikoff a pu passer trois jours dans le désert tunisien et que Valérie Benaïm a reçu la montre de ses rêves pour ses 45 ans.Benjamin Castaldi et Flavie Flament toujours liés par leur filsSi Benjamin Castaldi a aujourd'hui refait sa vie avec Aurore Aleman, il reste néanmoins lié à Flavie Flament par le biais de son fils Enzo. L'année dernière, ils s'étaient même réunis pour célébrer les 16 ans de leur garçon né le 8 février. Cette année, ils ont chacun de leur côté adressé de tendres voeux à leur adolescent sur Instagram. Très inspirée, l'animatrice de 46 ans avait couvert son fils de compliments en le présentant comme "une lumière" ou encore comme un "artiste" "libre et affranchi". De son côté Benjamin Castaldi est allé replongé dans ses albums photo afin de dégoter une photo du jeune homme quand il était encore tout petit. Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Benjamin Castaldi © C8 Flavie Flament © VEEREN Benjamin Castaldi © VEEREN Flavie Flament © Francis Petit Flavie Flament © Christophe Clovis Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © VEEREN Benjamin Castaldi et Aurore Aleman © VEEREN
26 février 2021

JoeyStarr : ses confidences inattendues sur ce frère qu'il ignorait avoir

JoeyStarr, dont le vrai nom est Didier Morville, est un artiste qui a su se faire une place dans le coeur du public français. Depuis de nombreuses années, il est sur le devant de la scène et enchaine les interviews. Ce vendredi 26 février, il était l'invité de l'émission Ça fait du bien, présentée par Anne Roumanoff sur Europe 1. Lors de celle-ci, il a fait des confidences sur sa vie de famille et notamment ses trois frères, dont il a longtemps ignoré l'existence. "J'ai rencontré tous mes frères en chemin, je les ai découverts à différentes périodes de ma vie", confie-t-il d'abord. Il revient ensuite sur sa rencontre avec David, son frère né de la même mère : "Il a dit à sa mère, donc la mienne : 'Je vais aller à mon premier concert avec mes potes ce soir.' Sa mère lui demande : 'Tu vas voir quoi ?' Il lui montre la pochette du disque de NTM et elle lui dit : 'Mais lui là, c'est ton frère.' Et l'autre fait : 'Pfff, JoeyStarr c'est mon frère ?'", s'est-il souvenu. Pour rappel, JoeyStarr a fait partie du groupe Suprême NTM durant les années 1990. Amusé de cette situation, le rappeur a souhaité ajouter : "Avant les concerts, il y a en qui prennent de la drogue. Moi, je rencontre ma mère".JoeyStarr n'a pas eu une enfance facile. Il n'a vécu qu'avec son père et n'a eu aucun contact avec sa mère pendant très longtemps. Son histoire, il a souhaité la raconter dans un documentaire intitulé JoeyStarr, Grandeur Nature et qui a récemment été diffusé sur France 5. Dans celui-ci, le rappeur est revenu sur sa rencontre avec Carl, son deuxième frère et qui a été un pur hasard : "J'ai rencontré un autre de mes frères sur un quai du RER parce qu'un mec me disait : 'Écoute, je connais un mec qui te ressemble, c'est abusé' Je lui dis : 'Ouais, ouais, ouais, ok.' Et le mec me ramène mon frère, Carl", dit-il avant d'ajouter : "Et on a eu ce truc... 'T'es Carl ?', 'T'es Didier ?'. Enfin, c'est horrible quoi. Tu vois ce que je veux dire ? 'Ouais, c'est toi, c'est moi...' Et puis là, on fait une rétrospective". Quant au troisième, c'est enfant qu'il l'a connu : "Ils nous mettaient ensemble le week-end, mais sans nous dire quoi que ce soit", a-t-il expliqué. Tous deux ont cependant découvert le lien qui les unit que quelques années plus tard : "C'est ton frère ! Regarde-le, il te ressemble. À partir de là, on a commencé à poser des questions", conclut le chanteur.JoeyStarr, un vrai "papa poule"Si JoeyStarr n'a pas eu une enfance facile, il n'a pas souhaité reproduire le même schéma avec ses enfants. Le comédien est père de trois enfants, Matisse, Khalil et Marcello. Interviewé par Sept à Huit en novembre dernier, il s'était confié: "On a fait trois vrais gentils. Les deux plus grands, ça ne les intéresse pas trop d'être comme leur père, ça m'arrange". Il avait ensuite déclaré ne "pas vivre avec mes enfants" et donc "profiter de chaque instant" quand il est avec eux. JoeyStarr © AGENCE JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © JLPPA JoeyStarr © AGENCE JoeyStarr © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © Agence JoeyStarr © LIONEL URMAN JoeyStarr © Denis Guignebourg JoeyStarr © BORDE-JACOVIDES JoeyStarr © ALAIN ROLLAND JoeyStarr © AGENCE JoeyStarr, dont le vrai nom est Didier Morville, est un artiste qui a su se faire une place dans le coeur du public français. Depuis de nombreuses années, il est sur le devant de la scène et enchaine les interviews. Ce vendredi 26 février, il était l'invité de l'émission Ça fait du bien, présentée par Anne Roumanoff sur Europe 1. Lors de celle-ci, il a fait des confidences sur sa vie de famille et notamment ses trois frères, dont il a longtemps ignoré l'existence. "J'ai rencontré tous mes frères en chemin, je les ai découverts à différentes périodes de ma vie", confie-t-il d'abord. Il revient ensuite sur sa rencontre avec David, son frère né de la même mère : "Il a dit à sa mère, donc la mienne : 'Je vais aller à mon premier concert avec mes potes ce soir.' Sa mère lui demande : 'Tu vas voir quoi ?' Il lui montre la pochette du disque de NTM et elle lui dit : 'Mais lui là, c'est ton frère.' Et l'autre fait : 'Pfff, JoeyStarr c'est mon frère ?'", s'est-il souvenu. Pour rappel, JoeyStarr a fait partie du groupe Suprême NTM durant les années 1990. Amusé de cette situation, le rappeur a souhaité ajouter : "Avant les concerts, il y a en qui prennent de la drogue. Moi, je rencontre ma mère".JoeyStarr n'a pas eu une enfance facile. Il n'a vécu qu'avec son père et n'a eu aucun contact avec sa mère pendant très longtemps. Son histoire, il a souhaité la raconter dans un documentaire intitulé JoeyStarr, Grandeur Nature et qui a récemment été diffusé sur France 5. Dans celui-ci, le rappeur est revenu sur sa rencontre avec Carl, son deuxième frère et qui a été un pur hasard : "J'ai rencontré un autre de mes frères sur un quai du RER parce qu'un mec me disait : 'Écoute, je connais un mec qui te ressemble, c'est abusé' Je lui dis : 'Ouais, ouais, ouais, ok.' Et le mec me ramène mon frère, Carl", dit-il avant d'ajouter : "Et on a eu ce truc... 'T'es Carl ?', 'T'es Didier ?'. Enfin, c'est horrible quoi. Tu vois ce que je veux dire ? 'Ouais, c'est toi, c'est moi...' Et puis là, on fait une rétrospective". Quant au troisième, c'est enfant qu'il l'a connu : "Ils nous mettaient ensemble le week-end, mais sans nous dire quoi que ce soit", a-t-il expliqué. Tous deux ont cependant découvert le lien qui les unit que quelques années plus tard : "C'est ton frère ! Regarde-le, il te ressemble. À partir de là, on a commencé à poser des questions", conclut le chanteur.JoeyStarr, un vrai "papa poule"Si JoeyStarr n'a pas eu une enfance facile, il n'a pas souhaité reproduire le même schéma avec ses enfants. Le comédien est père de trois enfants, Matisse, Khalil et Marcello. Interviewé par Sept à Huit en novembre dernier, il s'était confié: "On a fait trois vrais gentils. Les deux plus grands, ça ne les intéresse pas trop d'être comme leur père, ça m'arrange". Il avait ensuite déclaré ne "pas vivre avec mes enfants" et donc "profiter de chaque instant" quand il est avec eux. JoeyStarr © AGENCE JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © JLPPA JoeyStarr © AGENCE JoeyStarr © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © VEEREN JoeyStarr © Agence JoeyStarr © LIONEL URMAN JoeyStarr © Denis Guignebourg JoeyStarr © BORDE-JACOVIDES JoeyStarr © ALAIN ROLLAND JoeyStarr © AGENCE
26 février 2021

Eva Ducci : la candidate de La Villa des cœurs brisés hospitalisée d'urgence

Eva Ducci est au plus mal. Alors que la jeune femme fait ses débuts à la télévision dans la nouvelle saison de La Villa des coeurs brisés, elle rencontre actuellement quelques pépins de santé. En effet, la jolie blonde de 23 ans a dû se rendre en urgence à l'hôpital dans la nuit du jeudi 25 février, après avoir ressenti de "vives douleurs". "Cette nuit c'était insoutenable. J'étais malade, j'ai dû aller aux urgences parce que j'avais trop trop mal" raconte-t-elle ce vendredi dans sa story Instagram, où elle apparaît dans sa chambre d'hôpital, vêtue d'une blouse bleue. C'est après avoir passé la soirée à vomir alors qu'elle "n'avait rien mangé depuis deux jours" que la jeune femme a commencé à être très inquiète. Elle a confié avoir déjà eu ces symptômes il y a trois ans suite à un ulcère gastrique : "C'était à peu près les mêmes symptômes. Donc on attend de voir si je n'ai pas un ulcère..." a-t-elle fait savoir en indiquant aller "beaucoup mieux pour l'instant" et ne plus avoir de douleurs grâce à sa perfusion de morphine."Je n'arrivais même plus à parler"Une situation véritablement cauchemardesque pour Eva qui a la "phobie des prises de sang", pourtant l'ex de Vivian Grimigni n'a pas eu d'autre choix que d'accepter la situation tellement elle était mal en point : "Là carrément, j'ai demandé qu'on me mette sous morphine, tellement c'était horrible. Ah ouais c'était horrible, j'étais dans le mal". a-t-elle témoigné avant d'ajouter : "Je n'en pouvais plus. Je n'arrivais même plus à parler, à utiliser mon téléphone... Même faire mon sac pour aller à l'hôpital je n'ai pas réussi". Après avoir fait une prise de sang, la candidate de télé-réalité est désormais dans l'attente de ses résultats, qu'elle n'a pour l'heure pas encore communiqués. Elle espère que le bilan ne soit pas trop catastrophique et surtout qu'on ne lui trouve pas un nouvel ulcère. Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Vivian Grimigni © Instagram Vivian Grimigni © Instagram Eva Ducci est au plus mal. Alors que la jeune femme fait ses débuts à la télévision dans la nouvelle saison de La Villa des coeurs brisés, elle rencontre actuellement quelques pépins de santé. En effet, la jolie blonde de 23 ans a dû se rendre en urgence à l'hôpital dans la nuit du jeudi 25 février, après avoir ressenti de "vives douleurs". "Cette nuit c'était insoutenable. J'étais malade, j'ai dû aller aux urgences parce que j'avais trop trop mal" raconte-t-elle ce vendredi dans sa story Instagram, où elle apparaît dans sa chambre d'hôpital, vêtue d'une blouse bleue. C'est après avoir passé la soirée à vomir alors qu'elle "n'avait rien mangé depuis deux jours" que la jeune femme a commencé à être très inquiète. Elle a confié avoir déjà eu ces symptômes il y a trois ans suite à un ulcère gastrique : "C'était à peu près les mêmes symptômes. Donc on attend de voir si je n'ai pas un ulcère..." a-t-elle fait savoir en indiquant aller "beaucoup mieux pour l'instant" et ne plus avoir de douleurs grâce à sa perfusion de morphine."Je n'arrivais même plus à parler"Une situation véritablement cauchemardesque pour Eva qui a la "phobie des prises de sang", pourtant l'ex de Vivian Grimigni n'a pas eu d'autre choix que d'accepter la situation tellement elle était mal en point : "Là carrément, j'ai demandé qu'on me mette sous morphine, tellement c'était horrible. Ah ouais c'était horrible, j'étais dans le mal". a-t-elle témoigné avant d'ajouter : "Je n'en pouvais plus. Je n'arrivais même plus à parler, à utiliser mon téléphone... Même faire mon sac pour aller à l'hôpital je n'ai pas réussi". Après avoir fait une prise de sang, la candidate de télé-réalité est désormais dans l'attente de ses résultats, qu'elle n'a pour l'heure pas encore communiqués. Elle espère que le bilan ne soit pas trop catastrophique et surtout qu'on ne lui trouve pas un nouvel ulcère. Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Eva Ducci © Instagram Vivian Grimigni © Instagram Vivian Grimigni © Instagram
26 février 2021

"C'était un père normal" : les souvenirs d'enfance du fils de Michel Fourniret

Sélim n'a plus aucun contact avec son père, Michel Fourniret. Depuis des années, le fils de l'Ogre des Ardennes a coupé les ponts avec le tueur en série, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible. Depuis quelques mois, il se bat pour empêcher la diffusion de La Traque, un téléfilm sur son père qui sera diffusé sur TF1. En vain, puisque la chaîne a fait valoir "la liberté d'expression" pour la maintenir. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce vendredi 26 février, Sélim a une nouvelle fois expliqué la raison pour laquelle il ne voulait pas voir cette production, par respect pour les nombreuses victimes de Michel Fourniret. "Ce n'est pas un film qui respecte les victimes, a-t-il commencé. On ne peut pas faire un film sur quelqu'un comme ça. (...) On ne peut pas glorifier quelqu'un comme ça." Sur C8, il a ensuite raconté ses souvenirs d'enfance auprès de Michel Fourniret, "un père normal". A l'époque, le jeune homme ne savait rien de ce que ses parents faisaient. "J'ai appris récemment qu'ils en parlaient à table, quand je faisais des sorties avec eux, a-t-il raconté dans Touche pas à mon poste. J'ai dû occulter tout ça. Après, c'était quelqu'un de normal. Pour moi, c'était quelqu'un de normal. Il n'était pas proche, il n'était pas paternel mais quand je rentrais, c'était : 'papa, maman'. Ils travaillent beaucoup à la maison. (...) Il poussait une gueulante quand j'avais une mauvaise note." Il a continué, en expliquant avoir appris la vraie nature de son père lorsque sa mère a été arrêtée. Dans les médias. Et depuis, il a coupé les ponts.Sélim : "Pour moi, mes parents sont morts"Il y a quelques mois, il a accepté de se confier dans un livre, le fils de l'Ogre. "Pour moi, mes parents sont morts. Je raconte qu'ils ont péri dans un grave accident", m'a confié Selim, le fils unique du couple Michel Fourniret et Monique Olivier", expliquait l'auteur, Oli Porri Santoro. Selim a changé de patronyme dès 2007 et avait coupé tout contact avec ses géniteurs. Il revenait alors sur le jour où il a appris la vérité. Une réalité intolérable pour le jeune garçon qui songe alors au suicide, comme sa demi-sœur, Marie-Hélène qui, elle, passera à l'acte en 2006, honteuse des crimes de son père. "Je me suis retrouvé seul à la maison avec ma chienne. Je n'étais qu'un enfant de 15 ans. J'étais terrifié. La police, les services sociaux, le procureur du Roi de Dinant, tous m'avaient oublié", confiait-il. C'est son demi-frère, né d'une précédente union de Monique Olivier, qui se porte à son secours. Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Michel Fourniret © BFMTV Michel Fourniret © France 3 Michel Fourniret © BFMTV Sélim n'a plus aucun contact avec son père, Michel Fourniret. Depuis des années, le fils de l'Ogre des Ardennes a coupé les ponts avec le tueur en série, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible. Depuis quelques mois, il se bat pour empêcher la diffusion de La Traque, un téléfilm sur son père qui sera diffusé sur TF1. En vain, puisque la chaîne a fait valoir "la liberté d'expression" pour la maintenir. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce vendredi 26 février, Sélim a une nouvelle fois expliqué la raison pour laquelle il ne voulait pas voir cette production, par respect pour les nombreuses victimes de Michel Fourniret. "Ce n'est pas un film qui respecte les victimes, a-t-il commencé. On ne peut pas faire un film sur quelqu'un comme ça. (...) On ne peut pas glorifier quelqu'un comme ça." Sur C8, il a ensuite raconté ses souvenirs d'enfance auprès de Michel Fourniret, "un père normal". A l'époque, le jeune homme ne savait rien de ce que ses parents faisaient. "J'ai appris récemment qu'ils en parlaient à table, quand je faisais des sorties avec eux, a-t-il raconté dans Touche pas à mon poste. J'ai dû occulter tout ça. Après, c'était quelqu'un de normal. Pour moi, c'était quelqu'un de normal. Il n'était pas proche, il n'était pas paternel mais quand je rentrais, c'était : 'papa, maman'. Ils travaillent beaucoup à la maison. (...) Il poussait une gueulante quand j'avais une mauvaise note." Il a continué, en expliquant avoir appris la vraie nature de son père lorsque sa mère a été arrêtée. Dans les médias. Et depuis, il a coupé les ponts.Sélim : "Pour moi, mes parents sont morts"Il y a quelques mois, il a accepté de se confier dans un livre, le fils de l'Ogre. "Pour moi, mes parents sont morts. Je raconte qu'ils ont péri dans un grave accident", m'a confié Selim, le fils unique du couple Michel Fourniret et Monique Olivier", expliquait l'auteur, Oli Porri Santoro. Selim a changé de patronyme dès 2007 et avait coupé tout contact avec ses géniteurs. Il revenait alors sur le jour où il a appris la vérité. Une réalité intolérable pour le jeune garçon qui songe alors au suicide, comme sa demi-sœur, Marie-Hélène qui, elle, passera à l'acte en 2006, honteuse des crimes de son père. "Je me suis retrouvé seul à la maison avec ma chienne. Je n'étais qu'un enfant de 15 ans. J'étais terrifié. La police, les services sociaux, le procureur du Roi de Dinant, tous m'avaient oublié", confiait-il. C'est son demi-frère, né d'une précédente union de Monique Olivier, qui se porte à son secours. Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Selim © C8 Michel Fourniret © BFMTV Michel Fourniret © France 3 Michel Fourniret © BFMTV
26 février 2021

Katy Perry : Daisy, sa fille de six mois, fait sa première apparition publique à Hawaï

Six mois après la naissance de leur fille Daisy Dove, Katy Perry et Orlando Bloom profitent de leurs vacances à Hawaï. Très discrets sur leur vie privée, ils n'ont pas souhaité dévoiler le visage de leur bébé. Cependant, la chanteuse de 36 ans a fait sa première apparition publique ce jeudi 25 février comme l'a rapporté The Sun. Sur les photos, on peut donc voir Katy Perry qui est vêtue d'un ensemble gris, d'un masque qu'elle porte sous le menton et d'une casquette. La jeune femme est en compagnie de Daisy Dove qui est confortablement installée dans sa poussette. Afin de respecter le choix des parents de ne pas exposer leur petite fille au monde entier, son visage a été flouté et on peut donc seulement voir qu'elle est habillée d'un pyjama vert et qu'elle a un chapeau blanc sur la tête. Une petite promenade qui semble avoir fait le plus grand bien à l'artiste et sa fille.Le 26 août 2020, Katy Perry donnait naissance à Daisy Dove, son premier enfant. "Nous flottons avec amour et émerveillement suite à l'arrivée saine et sûre de notre fille", avaient alors déclaré les heureux parents suite à sa naissance. Ils avaient ensuite ajouté : "Nous savons que nous sommes les plus chanceux et que tout le monde ne peut pas vivre une expérience d'accouchement aussi paisible que la nôtre". Depuis, le couple vit un bonheur au quotidien et ce n'est pas la chanteuse qui dira le contraire. Le 28 janvier dernier, elle a souhaité se confier sur son nouveau rôle de maman dans un live Instagram : "Elle a changé ma vie et continue de la changer", dit-elle d'abord avant d'affirmer : "Je pense que vous réalisez que lorsque vous devenez mère... vous devez simplement vous concentrer sur le fait d'être maman. Et ce n'est pas parce que vous n'aimez pas les autres, ce n'est pas à cause de quoi que ce soit d'autre que vous voulez juste être une maman formidable"."Elle est mon sosie"Si Orlando Bloom et Katy Perry ont décidé d'être très discrets concernant leur fille, la chanteuse se laisse parfois aller à quelques révélations. Lors du live Instagram le 28 janvier dernier, elle a indiqué : "Daisy Dove a des airs de sa grand-mère paternelle" avant d'affirmer : "Elle est mon sosie". Comblée depuis la naissance de son premier enfant, l'artiste de 36 ans n'a pas hésité à "recommander vivement le rôle de parents lorsque vous êtes prêts". Katy Perry © Backgrid USA Katy Perry © Agence Katy Perry © Instagram Katy Perry © Backgrid USA Katy Perry © Agence Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Six mois après la naissance de leur fille Daisy Dove, Katy Perry et Orlando Bloom profitent de leurs vacances à Hawaï. Très discrets sur leur vie privée, ils n'ont pas souhaité dévoiler le visage de leur bébé. Cependant, la chanteuse de 36 ans a fait sa première apparition publique ce jeudi 25 février comme l'a rapporté The Sun. Sur les photos, on peut donc voir Katy Perry qui est vêtue d'un ensemble gris, d'un masque qu'elle porte sous le menton et d'une casquette. La jeune femme est en compagnie de Daisy Dove qui est confortablement installée dans sa poussette. Afin de respecter le choix des parents de ne pas exposer leur petite fille au monde entier, son visage a été flouté et on peut donc seulement voir qu'elle est habillée d'un pyjama vert et qu'elle a un chapeau blanc sur la tête. Une petite promenade qui semble avoir fait le plus grand bien à l'artiste et sa fille.Le 26 août 2020, Katy Perry donnait naissance à Daisy Dove, son premier enfant. "Nous flottons avec amour et émerveillement suite à l'arrivée saine et sûre de notre fille", avaient alors déclaré les heureux parents suite à sa naissance. Ils avaient ensuite ajouté : "Nous savons que nous sommes les plus chanceux et que tout le monde ne peut pas vivre une expérience d'accouchement aussi paisible que la nôtre". Depuis, le couple vit un bonheur au quotidien et ce n'est pas la chanteuse qui dira le contraire. Le 28 janvier dernier, elle a souhaité se confier sur son nouveau rôle de maman dans un live Instagram : "Elle a changé ma vie et continue de la changer", dit-elle d'abord avant d'affirmer : "Je pense que vous réalisez que lorsque vous devenez mère... vous devez simplement vous concentrer sur le fait d'être maman. Et ce n'est pas parce que vous n'aimez pas les autres, ce n'est pas à cause de quoi que ce soit d'autre que vous voulez juste être une maman formidable"."Elle est mon sosie"Si Orlando Bloom et Katy Perry ont décidé d'être très discrets concernant leur fille, la chanteuse se laisse parfois aller à quelques révélations. Lors du live Instagram le 28 janvier dernier, elle a indiqué : "Daisy Dove a des airs de sa grand-mère paternelle" avant d'affirmer : "Elle est mon sosie". Comblée depuis la naissance de son premier enfant, l'artiste de 36 ans n'a pas hésité à "recommander vivement le rôle de parents lorsque vous êtes prêts". Katy Perry © Backgrid USA Katy Perry © Agence Katy Perry © Instagram Katy Perry © Backgrid USA Katy Perry © Agence Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram Katy Perry © Instagram
26 février 2021

Philippe Delerm : cette promesse faite à son fils quand il va sur les plateaux télé

Anne-Elisabeth Lemoine recevait Philippe Delerm ce vendredi 26 février dans C à Vous. C'est pour présenter son dernier recueil de textes courts, La vie en relief, publié le 7 janvier dernier, dans lequel il parle de sa vision de la vie, que l'auteur a fait le déplacement. A la surprise générale, c'est masqué que s'est présenté l'écrivain de 70 ans à la table du talk-show de France 5. De quoi intriguer l'animatrice qui s'est permise de lui demander pourquoi il avait fait ce choix. "C'est un livre dans lequel je me démasque beaucoup, donc je reste masqué avant de faire les interview" a d'abord plaisanté l'ancien enseignant avant d'expliquer qu'il avait en fait promis à sa femme Martine et à son fils Vincent qu'il allait porter un masque lors de chacune de ses interventions sur des plateaux télé : "Je crois d'ailleurs que Vincent m'a dit qu'il ne me parlerait plus jamais s'il me voyait sans masque à la télévision" a-t-il raconté avec humour confiant que son chanteur de fils "l'aimait trop" pour mettre ses menaces à exécution. Certainement une façon pour les proches de l'homme de lettres de le préserver et d'éviter qu'il ne soit touché par le Covid-19.Philippe Delerm inquiet pour ses enfants et ses petits enfants ?Si ses proches sont inquiets pour lui, Philippe Delerm de son côté est inquiet pour eux. Comme l'a noté Anne-Elisabeth Lemoine dans le livre de l'auteur, le niveau d'inquiétude que celui-ci porte pour sa famille est même une façon pour lui de mesurer son bonheur. "Oui je crois que c'est un petit peu le baromètre de l'amour que l'on a pour les autres" lui a confirmé Philippe Delerm. Et de poursuivre : "Il n'y a pas d'amour sans inquiétude, et il n'y a pas de bonheur à mon avis sans aimer quelqu'un, tout ça ça va ensemble" a-t-il affirmé en concluant avec une citation d'Albert Camus à laquelle il souscrit totalement : "Il n'y a rien de plus tragique que la vie d'un homme heureux". Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm et son fils Vincent Delerm © BERTRAND RINDOFF PETROFF Vincent Delerm © CYRIL MOREAU Vincent Delerm © CYRIL MOREAU Philippe Delerm © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Philippe Delerm © Pierre Perusseau Philippe Delerm © COADIC GUIREC Anne-Elisabeth Lemoine recevait Philippe Delerm ce vendredi 26 février dans C à Vous. C'est pour présenter son dernier recueil de textes courts, La vie en relief, publié le 7 janvier dernier, dans lequel il parle de sa vision de la vie, que l'auteur a fait le déplacement. A la surprise générale, c'est masqué que s'est présenté l'écrivain de 70 ans à la table du talk-show de France 5. De quoi intriguer l'animatrice qui s'est permise de lui demander pourquoi il avait fait ce choix. "C'est un livre dans lequel je me démasque beaucoup, donc je reste masqué avant de faire les interview" a d'abord plaisanté l'ancien enseignant avant d'expliquer qu'il avait en fait promis à sa femme Martine et à son fils Vincent qu'il allait porter un masque lors de chacune de ses interventions sur des plateaux télé : "Je crois d'ailleurs que Vincent m'a dit qu'il ne me parlerait plus jamais s'il me voyait sans masque à la télévision" a-t-il raconté avec humour confiant que son chanteur de fils "l'aimait trop" pour mettre ses menaces à exécution. Certainement une façon pour les proches de l'homme de lettres de le préserver et d'éviter qu'il ne soit touché par le Covid-19.Philippe Delerm inquiet pour ses enfants et ses petits enfants ?Si ses proches sont inquiets pour lui, Philippe Delerm de son côté est inquiet pour eux. Comme l'a noté Anne-Elisabeth Lemoine dans le livre de l'auteur, le niveau d'inquiétude que celui-ci porte pour sa famille est même une façon pour lui de mesurer son bonheur. "Oui je crois que c'est un petit peu le baromètre de l'amour que l'on a pour les autres" lui a confirmé Philippe Delerm. Et de poursuivre : "Il n'y a pas d'amour sans inquiétude, et il n'y a pas de bonheur à mon avis sans aimer quelqu'un, tout ça ça va ensemble" a-t-il affirmé en concluant avec une citation d'Albert Camus à laquelle il souscrit totalement : "Il n'y a rien de plus tragique que la vie d'un homme heureux". Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm © France 5 Philippe Delerm et son fils Vincent Delerm © BERTRAND RINDOFF PETROFF Vincent Delerm © CYRIL MOREAU Vincent Delerm © CYRIL MOREAU Philippe Delerm © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Philippe Delerm © Pierre Perusseau Philippe Delerm © COADIC GUIREC
26 février 2021

Elizabeth II : ce détail plein d'amour sur sa tenue pour le prince Philip toujours hospitalisé

Le prince Philip va passer un nouveau week-end à l'hôpital. Depuis le 17 février, l'époux d'Elizabeth II est hospitalisé à l'hôpital King Edward VII de Londres, "sur les conseils du médecin de Son Altesse Royale, après un malaise". Et si l'état de santé du père des princes William et Harry n'inquiète pas les médecins, il va rester en observation encore quelques jours. "Le duc d'Édimbourg restera probablement à l'hôpital pendant le week-end et jusqu'à la semaine prochaine", a déclaré le palais à l'AFP, précisant que celui qui fêtera son 100e anniversaire en juin prochain. Éloignée de son mari depuis neuf jours, Elizabeth II ne l'oublie pas pour autant. Loin de là. En visioconférence ce jeudi 25 février, Sa Majesté a même pris soin de faire un adorable clin d'oeil à celui qu'elle a épousé le 20 novembre 1947.Alors qu'elle évoquait la campagne contre le coronavirus, la reine Elizabeth II avait pris soin d'accrocher une broche symbolique à son tailleur corail : celle qu'elle arborait lors de la séance photo qui annonçait ses fiançailles avec le prince Philip, en 1947. Ce bijou, qu'elle a reçu en cadeau pour son 21e anniversaire, Elizabeth II l'aime particulièrement. Il n'est d'ailleurs pas rare de la voir le porter en public. Sa Majesté l'avait déjà en 2013 pour assister aux courses de chevaux d'Epsom mais aussi à celles d'Ascot, il y a deux ans. Un adorable moyen pour elle de soutenir son époux dans cette difficile épreuve. Hospitalisé depuis le 17 février, le prince Philip combat une infection, comme le révélait le palais de Buckingham. Et s'il répond bien au traitement, il est au coeur de toutes les inquiétudes outre-Manche.Le prince Harry est "préoccupé par le bien-être de son grand-père"Sur place, il a reçu la visite du prince Charles, qui a quitté l'établissement de santé en larmes. Le prince Edward a lui aussi été réconforté son père. "Il a hâte de sortir de l'hôpital, ce qui est très positif. Donc nous croisons les doigts", assurait-il. Mais pour Elizabeth II, la période est difficile. "Ces dernières semaines ont été difficiles pour la reine, c'est sûr, expliquait une source à US Weekly. Toute cette histoire avec Harry et Meghan a été compliquée, et en plus de cela, elle est affolée par les ennuis de santé de son mari bien-aimé. La reine a eu des moments de larmes mêlés de colère et de déception". De l'autre côté de l'Atlantique, le prince Harry pense également beaucoup à son grand-père. "Préoccupé par le bien-être de son grand-père", l'époux de Meghan Markle se prépare à rentrer en urgence au Royaume-Uni. La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Backgrid UK La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © AGENCE La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © AGENCE Le prince Philip va passer un nouveau week-end à l'hôpital. Depuis le 17 février, l'époux d'Elizabeth II est hospitalisé à l'hôpital King Edward VII de Londres, "sur les conseils du médecin de Son Altesse Royale, après un malaise". Et si l'état de santé du père des princes William et Harry n'inquiète pas les médecins, il va rester en observation encore quelques jours. "Le duc d'Édimbourg restera probablement à l'hôpital pendant le week-end et jusqu'à la semaine prochaine", a déclaré le palais à l'AFP, précisant que celui qui fêtera son 100e anniversaire en juin prochain. Éloignée de son mari depuis neuf jours, Elizabeth II ne l'oublie pas pour autant. Loin de là. En visioconférence ce jeudi 25 février, Sa Majesté a même pris soin de faire un adorable clin d'oeil à celui qu'elle a épousé le 20 novembre 1947.Alors qu'elle évoquait la campagne contre le coronavirus, la reine Elizabeth II avait pris soin d'accrocher une broche symbolique à son tailleur corail : celle qu'elle arborait lors de la séance photo qui annonçait ses fiançailles avec le prince Philip, en 1947. Ce bijou, qu'elle a reçu en cadeau pour son 21e anniversaire, Elizabeth II l'aime particulièrement. Il n'est d'ailleurs pas rare de la voir le porter en public. Sa Majesté l'avait déjà en 2013 pour assister aux courses de chevaux d'Epsom mais aussi à celles d'Ascot, il y a deux ans. Un adorable moyen pour elle de soutenir son époux dans cette difficile épreuve. Hospitalisé depuis le 17 février, le prince Philip combat une infection, comme le révélait le palais de Buckingham. Et s'il répond bien au traitement, il est au coeur de toutes les inquiétudes outre-Manche.Le prince Harry est "préoccupé par le bien-être de son grand-père"Sur place, il a reçu la visite du prince Charles, qui a quitté l'établissement de santé en larmes. Le prince Edward a lui aussi été réconforté son père. "Il a hâte de sortir de l'hôpital, ce qui est très positif. Donc nous croisons les doigts", assurait-il. Mais pour Elizabeth II, la période est difficile. "Ces dernières semaines ont été difficiles pour la reine, c'est sûr, expliquait une source à US Weekly. Toute cette histoire avec Harry et Meghan a été compliquée, et en plus de cela, elle est affolée par les ennuis de santé de son mari bien-aimé. La reine a eu des moments de larmes mêlés de colère et de déception". De l'autre côté de l'Atlantique, le prince Harry pense également beaucoup à son grand-père. "Préoccupé par le bien-être de son grand-père", l'époux de Meghan Markle se prépare à rentrer en urgence au Royaume-Uni. La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © AGENCE La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II d'Angleterre et le prince Philip © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © Backgrid UK La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © AGENCE La reine Elizabeth II © Agence La reine Elizabeth II © AGENCE
26 février 2021

Patrick Balkany visé par une plainte à caractère sexuel

Les ennuis judiciaires se poursuivent pour Patrick Balkany... Ce vendredi 26 février, le premier adjoint au maire de Levallois-Perret a déposé deux plaintes contre l'ancien élu. Auprès de l'AFP, David-Xavier Weïss a expliqué attaquer l'époux d'Isabelle Balkany pour diffamation et divulgation d'un document à caractère sexuel. Dans la foulée, le parquet de Nanterre a révélé qu'une enquête avait été ouverte et qu'elle a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRPD). Il reproche à Patrick Balkany d'avoir publié un message public, sur son compte Facebook, où il réagissait à un commentaire de David-Xavier Weïss sur son récent placement sous bracelet électronique. "La Justice fait son travail", écrivait alors le premier adjoint au maire."Ce petit monsieur est uniquement protégé par ses amours avec le Sénateur Karoutchi malgré son récent mariage avec un autre jeune homme (sic), il n'a jamais habité Levallois, il n'a jamais rien fait pour la Ville, il n'est adjoint que pour tenter de séduire la communauté juive, apparemment sans succès", répondait Patrick Balkany, dans ce commentaire visible publiquement. Une attaque "homophobe" et "antisémite", selon David-Xavier Weïss, qui a donc décidé d'attaquer Patrick Balkany pour diffamation et atteinte à la vie privée. Quelques jours après, l'ex-maire de Levallois aurait envoyé un montage photo à caractère sexuel à plusieurs personnes, dont celle qui l'a remplacée, du premier adjoint.Patrick Balkany bientôt placé sous bracelet électronique"Il faut que ça s'arrête, a réagi Agnès Pottier-Dumas. On avait l'habitude des attaques publiques, notamment via les réseaux sociaux, mais là on atteint un degré qui n'est plus acceptable, on ne peut plus laisser passer ce genre de choses." De son côté, Patrick Balkany nie avoir envoyé ce photomontage. "David-Xavier Weïss n'arrête pas de m'insulter moi et mon épouse, je n'ai pas porté plainte parce que ce n'est pas dans mes habitudes, je lui ai répondu", a répondu l'ex-élu auprès de l'AFP. Depuis son départ de la mairie, Patrick Balkany multiplie les attaques envers la nouvelle équipe. D'ici peu, il va être placé sous bracelet électronique dans sa propriété de Giverny (Eure) afin de purger sa condamnation pour fraude fiscale. Patrick Balkany © CYRIL MOREAU Patrick Balkany © ALAIN GUIZARD Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © Federico Pestellini Patrick Balkany © Federico Pestellini Patrick Balkany © Christophe Clovis Patrick Balkany © Panoramic Patrick Balkany © Agence Patrick Balkany © Panoramic Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © COADIC GUIREC Les ennuis judiciaires se poursuivent pour Patrick Balkany... Ce vendredi 26 février, le premier adjoint au maire de Levallois-Perret a déposé deux plaintes contre l'ancien élu. Auprès de l'AFP, David-Xavier Weïss a expliqué attaquer l'époux d'Isabelle Balkany pour diffamation et divulgation d'un document à caractère sexuel. Dans la foulée, le parquet de Nanterre a révélé qu'une enquête avait été ouverte et qu'elle a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRPD). Il reproche à Patrick Balkany d'avoir publié un message public, sur son compte Facebook, où il réagissait à un commentaire de David-Xavier Weïss sur son récent placement sous bracelet électronique. "La Justice fait son travail", écrivait alors le premier adjoint au maire."Ce petit monsieur est uniquement protégé par ses amours avec le Sénateur Karoutchi malgré son récent mariage avec un autre jeune homme (sic), il n'a jamais habité Levallois, il n'a jamais rien fait pour la Ville, il n'est adjoint que pour tenter de séduire la communauté juive, apparemment sans succès", répondait Patrick Balkany, dans ce commentaire visible publiquement. Une attaque "homophobe" et "antisémite", selon David-Xavier Weïss, qui a donc décidé d'attaquer Patrick Balkany pour diffamation et atteinte à la vie privée. Quelques jours après, l'ex-maire de Levallois aurait envoyé un montage photo à caractère sexuel à plusieurs personnes, dont celle qui l'a remplacée, du premier adjoint.Patrick Balkany bientôt placé sous bracelet électronique"Il faut que ça s'arrête, a réagi Agnès Pottier-Dumas. On avait l'habitude des attaques publiques, notamment via les réseaux sociaux, mais là on atteint un degré qui n'est plus acceptable, on ne peut plus laisser passer ce genre de choses." De son côté, Patrick Balkany nie avoir envoyé ce photomontage. "David-Xavier Weïss n'arrête pas de m'insulter moi et mon épouse, je n'ai pas porté plainte parce que ce n'est pas dans mes habitudes, je lui ai répondu", a répondu l'ex-élu auprès de l'AFP. Depuis son départ de la mairie, Patrick Balkany multiplie les attaques envers la nouvelle équipe. D'ici peu, il va être placé sous bracelet électronique dans sa propriété de Giverny (Eure) afin de purger sa condamnation pour fraude fiscale. Patrick Balkany © CYRIL MOREAU Patrick Balkany © ALAIN GUIZARD Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © Federico Pestellini Patrick Balkany © Federico Pestellini Patrick Balkany © Christophe Clovis Patrick Balkany © Panoramic Patrick Balkany © Agence Patrick Balkany © Panoramic Patrick Balkany © Stephane Lemouton Patrick Balkany © COADIC GUIREC
26 février 2021