Info people

VIDEO. "Des vieilleries hors d'usage" : quand Marc-Antoine Le Bret se moque méchamment de Brigitte Macron dans Les Enfants de la télé

Le président de la République ne va pas apprécier... Dimanche 20 janvier dans Les Enfants de la télé, Marc-Antoine Le Bret s'est lancé dans une imitation d'Emmanuel Macron qu'il avait visiblement écrite au vitriol. Il a commencé par se moquer du passage du chef de l'Etat sur France 2. "Je compte être plus présent à l'antenne de France 2. Je vais donc dès la semaine prochaine présenter 'Le Plus Grand Cabaret du monde'", a d'abord lancé Marc-Antoine Le Bret.Une émission qui lui a ensuite donné l'occasion de se payer plusieurs membres du gouvernement : "Je vous y ferai découvrir l'incroyable magicien Gérald Darmanin, capable de faire entièrement disparaître 120.000 fonctionnaires ainsi que les APL. (...) Vous assisterez ensuite au numéro incroyable de Christophe Castaner, qui arrive à décalotter dix Gilets jaunes avec un seul tir de flash-ball". Sur sa lancée, Marc-Antoine Le Bret s'est ensuite attaqué à la Première dame en continuant d'énumérer les émissions de France 2."Chaque jour, dans 'Affaire conclue', je mettrai aux enchères des vieilleries hors d'usage qui encombrent l'Elysée comme des bureaux, des tables ou encore Brigitte", a lancé l'imitateur... Une blague sur l'âge de l'épouse d'Emmanuel Macron qui n'a pas fait rigoler toute l'assistance. Sur le plateau comme dans le public, des rires gênés se sont fait entendre. "Ah non non...", a même réagi Laurent Ruquier. 21 janvier 2019

PHOTO. C'est chaud ! Quand Nabilla pose topless dans son bain pendant ses vacances au ski

Même sous des températures négatives, Nabilla parvient à faire grimper le thermomètre en plein milieu d'un paysage neigeux. Le 20 janvier, la star de la téléréalité de 26 ans a profité de ses premiers jours de vacances au ski avec son chéri Thomas Vergara dans la station de ski d'Ischql en Autriche. Après avoir enfilé sa combinaison rouge toute la journée sur les pistes de ski, Nabilla a tout enlevé pour s'offrir un bon bain chaud et moussant dans sa très confortable chambre d'hôtel. Sur son compte Instagram, la jolie brune a posé topless dans une grande baignoire en prenant le soin de cacher une partie de sa poitrine avec son bras. Elle n'a pas froid aux yeux car la fenêtre de sa chambre donne directement à l'extérieur."Après l'effort, le réconfort", s'est réjouie Nabilla, complimentée par ses admirateurs pour ses courbes affolantes. Il faut dire que la future mariée a mis son corps à rude épreuve tout au long de la journée. La future femme de Thomas Vergara s'est mise en tête d'apprendre le ski mais ses premiers cours avec un prof particulier n'ont pas été faciles. Comme l'a montré sa moitié dans des vidéos postées sur Instagram, Nabilla a multiplié les gamelles sur la piste et a fait rire les internautes avec des scènes déjà cultes. Elle se définit elle-même comme une "élève pas terrible" et a retrouvé complètement "épuisée" sa chambre d'hôtel après toutes ces heures passées sur les skis. Nabilla avait donc bien mérité un bon bain chaud pour finir sa première journée à la montagne. Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla a posé topless dans son bain pendant ses vacances au ski © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Même sous des températures négatives, Nabilla parvient à faire grimper le thermomètre en plein milieu d'un paysage neigeux. Le 20 janvier, la star de la téléréalité de 26 ans a profité de ses premiers jours de vacances au ski avec son chéri Thomas Vergara dans la station de ski d'Ischql en Autriche. Après avoir enfilé sa combinaison rouge toute la journée sur les pistes de ski, Nabilla a tout enlevé pour s'offrir un bon bain chaud et moussant dans sa très confortable chambre d'hôtel. Sur son compte Instagram, la jolie brune a posé topless dans une grande baignoire en prenant le soin de cacher une partie de sa poitrine avec son bras. Elle n'a pas froid aux yeux car la fenêtre de sa chambre donne directement à l'extérieur."Après l'effort, le réconfort", s'est réjouie Nabilla, complimentée par ses admirateurs pour ses courbes affolantes. Il faut dire que la future mariée a mis son corps à rude épreuve tout au long de la journée. La future femme de Thomas Vergara s'est mise en tête d'apprendre le ski mais ses premiers cours avec un prof particulier n'ont pas été faciles. Comme l'a montré sa moitié dans des vidéos postées sur Instagram, Nabilla a multiplié les gamelles sur la piste et a fait rire les internautes avec des scènes déjà cultes. Elle se définit elle-même comme une "élève pas terrible" et a retrouvé complètement "épuisée" sa chambre d'hôtel après toutes ces heures passées sur les skis. Nabilla avait donc bien mérité un bon bain chaud pour finir sa première journée à la montagne. Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla a posé topless dans son bain pendant ses vacances au ski © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram Nabilla lors de ses vacances au ski avec Thomas Vergara en Autriche © instagram
21 janvier 2019

"Ça va finir en étranglement" : Kaaris exaspéré par les provocations de Booba avant leur combat de boxe

Le match n'a pas encore commencé que les deux hommes multiplient déjà les coups. Après leur bagarre à Orly, les rappeurs Booba et Kaaris ont décidé de s'affronter sur un ring. Il y a quelques jours, le Duc a envoyé un contrat à son rival pour lancer officiellement le "combat du siècle". Et sur son compte Instagram, Booba a décidé de ne laisser aucun répit à Kaaris. Dimanche 20 janvier, il s'est notamment moqué du classement iTunes de son dernier titre."On t'a dit : ta seule issue, c'est la bagarre ! Octogone !!!, a écrit Booba sur Instagram. Oublie la musique, c'est fini. Je suis ton père, je t'ai fait avec un défaut de fabrication maintenant je dois te casser. Armand, tu es défaillant... Aucun promoteur ne m'a contacté jusqu'à présent, ni avocat, ni rien qu'est-c'qu'y s'passe ??? !!! J'ai des promoteurs chauds bouillants moi par contre dis à Abdel de nous contacter." Une nouvelle attaque que Kaaris a décidé de ne pas laisser passer. Dans la foulée, le rappeur a publié une vidéo dans laquelle il répond à son rival.Kaaris poursuit en se filmant en parlant du contrat de leur combat de boxe. "Le contrat, il va arriver, t'inquiète même pas. C'est juste que ça ne va pas être un chiffon comme le tien, il va être bien ficelé, a-t-il taclé Booba. Ça prend du temps. Il va arriver comme ça la cage va se refermer : il n'y aura que toi et moi. Et tu vas voir si tu vas m'éteindre. Ça va finir en étranglement cette histoire. Allez, va t'occuper de ta famille, ils ont besoin de toi. Tu galères. Essaye de dormir un peu." Entre Booba et Kaaris, le combat a déjà commencé. Kaaris © Instagram Kaaris © Instagram Booba © Instagram Booba © Instagram Le match n'a pas encore commencé que les deux hommes multiplient déjà les coups. Après leur bagarre à Orly, les rappeurs Booba et Kaaris ont décidé de s'affronter sur un ring. Il y a quelques jours, le Duc a envoyé un contrat à son rival pour lancer officiellement le "combat du siècle". Et sur son compte Instagram, Booba a décidé de ne laisser aucun répit à Kaaris. Dimanche 20 janvier, il s'est notamment moqué du classement iTunes de son dernier titre."On t'a dit : ta seule issue, c'est la bagarre ! Octogone !!!, a écrit Booba sur Instagram. Oublie la musique, c'est fini. Je suis ton père, je t'ai fait avec un défaut de fabrication maintenant je dois te casser. Armand, tu es défaillant... Aucun promoteur ne m'a contacté jusqu'à présent, ni avocat, ni rien qu'est-c'qu'y s'passe ??? !!! J'ai des promoteurs chauds bouillants moi par contre dis à Abdel de nous contacter." Une nouvelle attaque que Kaaris a décidé de ne pas laisser passer. Dans la foulée, le rappeur a publié une vidéo dans laquelle il répond à son rival.Kaaris poursuit en se filmant en parlant du contrat de leur combat de boxe. "Le contrat, il va arriver, t'inquiète même pas. C'est juste que ça ne va pas être un chiffon comme le tien, il va être bien ficelé, a-t-il taclé Booba. Ça prend du temps. Il va arriver comme ça la cage va se refermer : il n'y aura que toi et moi. Et tu vas voir si tu vas m'éteindre. Ça va finir en étranglement cette histoire. Allez, va t'occuper de ta famille, ils ont besoin de toi. Tu galères. Essaye de dormir un peu." Entre Booba et Kaaris, le combat a déjà commencé. Kaaris © Instagram Kaaris © Instagram Booba © Instagram Booba © Instagram
21 janvier 2019

"Ma douceur" : la tendre déclaration d'amour de Læticia Hallyday lors de son "date" avec Jade

Tendre journée pour Læticia Hallyday et sa fille Jade. Dimanche 20 janvier, la maman et l'adolescente ont profité d'un après-midi entre filles à Los Angeles. Sur leurs réseaux sociaux, elles ont partagé des clichés de cette virée en ville. "Date with mom", a notamment écrit Jade Hallyday en légende d'une vidéo partagée en story Instagram. Pour cette journée, Læticia Hallyday et sa fille se sont assises à la terrasse d'un café.Une escapade qui leur a visiblement fait beaucoup de bien, si on en croit les photos publiées sur leurs réseaux sociaux. En légende d'un selfie en compagnie de sa fille aînée, Læticia Hallyday lui a d'ailleurs fait une tendre déclaration. "Ma douceur, mon monde", a-t-elle commenté, en ajoutant des émojis cœur et étoile. De retour à Los Angeles après des vacances au Vietnam, la famille profite de moments complices. La veille au soir, Læticia Hallyday, ses deux filles Jade et Joy et Maxime Nucci sont allés dîner au restaurant.En story Instagram, Jade a d'ailleurs partagé une vidéo de cette soirée. "Love is all we need", commentait l'adolescente de 14 ans, en reprenant la phrase utilisée par le clan soudé autour de Læticia Hallyday. Pour les fêtes de fin d'année, la famille s'est envolée au Vietnam, sur les traces des origines de Jade et Joy. Un moment fort en émotion pour la petite fille de 14 ans, qui a publié de nombreuses photos sur son compte Instagram. Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Tendre journée pour Læticia Hallyday et sa fille Jade. Dimanche 20 janvier, la maman et l'adolescente ont profité d'un après-midi entre filles à Los Angeles. Sur leurs réseaux sociaux, elles ont partagé des clichés de cette virée en ville. "Date with mom", a notamment écrit Jade Hallyday en légende d'une vidéo partagée en story Instagram. Pour cette journée, Læticia Hallyday et sa fille se sont assises à la terrasse d'un café.Une escapade qui leur a visiblement fait beaucoup de bien, si on en croit les photos publiées sur leurs réseaux sociaux. En légende d'un selfie en compagnie de sa fille aînée, Læticia Hallyday lui a d'ailleurs fait une tendre déclaration. "Ma douceur, mon monde", a-t-elle commenté, en ajoutant des émojis cœur et étoile. De retour à Los Angeles après des vacances au Vietnam, la famille profite de moments complices. La veille au soir, Læticia Hallyday, ses deux filles Jade et Joy et Maxime Nucci sont allés dîner au restaurant.En story Instagram, Jade a d'ailleurs partagé une vidéo de cette soirée. "Love is all we need", commentait l'adolescente de 14 ans, en reprenant la phrase utilisée par le clan soudé autour de Læticia Hallyday. Pour les fêtes de fin d'année, la famille s'est envolée au Vietnam, sur les traces des origines de Jade et Joy. Un moment fort en émotion pour la petite fille de 14 ans, qui a publié de nombreuses photos sur son compte Instagram. Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram Laeticia Hallyday et Jade partagent un moment entre filles © Instagram
21 janvier 2019

PHOTOS. Pour leur carte de remerciements après les fêtes, Meghan Markle et le prince Harry ont choisi une étonnante (mais adorable) photo

Décidément, ils ne font rien comme tout le monde. Pour répondre aux centaines de cartes de vœux qu'ils ont reçu pour les fêtes de fin d'année, Meghan Markle et le prince Harry ont une nouvelle fois tranché avec la tradition. Sur son compte Instagram, un fan de la famille royale a partagé la carte que le duc et la duchesse de Sussex lui ont envoyée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les futurs parents ont opté pour une drôle de photo.Prise lors d'un discours du prince Harry pendant leur voyage en Australie, on y voit Meghan Markle tenir un parapluie au-dessus de son époux, qui porte une chemise déjà trempée par le mauvais temps. Tous les deux tout sourire, les futurs parents ont l'air amusés par la situation. "Le duc et la duchesse de Sussex vous remercient pour votre charmant message envoyé pour Noël, peut-on lire au dos de la carte de remerciements. Cela a été grandement apprécié par Leurs Altesses Royales qui vous ont envoyé leurs meilleurs vœux pour les fêtes de fin d'année."Déjà lors de leur carte de vœux, Meghan Markle et le prince Harry avaient fait le choix de l'originalité pour la photo. En noir et blanc, ce cliché a été pris durant leur mariage, le 19 mai dernier. Les deux époux se tiennent tendrement la main tandis que le prince Harry enlace son épouse. Positionnés de dos, ils admirent un grandiose feu d'artifice. "Le duc et la duchesse de Sussex sont ravis de vous dévoiler une nouvelle photo de leur réception de mariage le 19 mai, prise à Frogmore House, a écrit Kensington Palace en légende de ce tendre cliché. Cette image, prise par le photographe Chris Allerton, figurera sur les cartes de vœux de ces altesses royales de cette année." PHOTOS. Pour leur carte de remerciements après les fêtes, Meghan Markle et le prince Harry ont choisi une étonnante (mais adorable) photo © Instagram PHOTOS. Pour leur carte de remerciements après les fêtes, Meghan Markle et le prince Harry ont choisi une étonnante (mais adorable) photo © Instagram Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex quittent la soirée R © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex (enceinte) lors d'une visite © AGENCE / BESTIMAGE Décidément, ils ne font rien comme tout le monde. Pour répondre aux centaines de cartes de vœux qu'ils ont reçu pour les fêtes de fin d'année, Meghan Markle et le prince Harry ont une nouvelle fois tranché avec la tradition. Sur son compte Instagram, un fan de la famille royale a partagé la carte que le duc et la duchesse de Sussex lui ont envoyée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les futurs parents ont opté pour une drôle de photo.Prise lors d'un discours du prince Harry pendant leur voyage en Australie, on y voit Meghan Markle tenir un parapluie au-dessus de son époux, qui porte une chemise déjà trempée par le mauvais temps. Tous les deux tout sourire, les futurs parents ont l'air amusés par la situation. "Le duc et la duchesse de Sussex vous remercient pour votre charmant message envoyé pour Noël, peut-on lire au dos de la carte de remerciements. Cela a été grandement apprécié par Leurs Altesses Royales qui vous ont envoyé leurs meilleurs vœux pour les fêtes de fin d'année."Déjà lors de leur carte de vœux, Meghan Markle et le prince Harry avaient fait le choix de l'originalité pour la photo. En noir et blanc, ce cliché a été pris durant leur mariage, le 19 mai dernier. Les deux époux se tiennent tendrement la main tandis que le prince Harry enlace son épouse. Positionnés de dos, ils admirent un grandiose feu d'artifice. "Le duc et la duchesse de Sussex sont ravis de vous dévoiler une nouvelle photo de leur réception de mariage le 19 mai, prise à Frogmore House, a écrit Kensington Palace en légende de ce tendre cliché. Cette image, prise par le photographe Chris Allerton, figurera sur les cartes de vœux de ces altesses royales de cette année." PHOTOS. Pour leur carte de remerciements après les fêtes, Meghan Markle et le prince Harry ont choisi une étonnante (mais adorable) photo © Instagram PHOTOS. Pour leur carte de remerciements après les fêtes, Meghan Markle et le prince Harry ont choisi une étonnante (mais adorable) photo © Instagram Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle (enceinte), duchesse de Sussex quittent la soirée R © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex (enceinte) lors d'une visite © AGENCE / BESTIMAGE
21 janvier 2019

"C'est ma queen" : Bilal Hassani totalement fan de Brigitte Macron

S'il est le Roi, Bilal Hassani a déjà choisi sa reine. Favori pour représenter la France lors du prochain concours de l'Eurovision, le jeune chanteur de 19 ans s'est longuement confié dans les colonnes de Libération. Figure LGBT depuis des années, Bilal Hassani n'a pas souhaité se lancer sur le président de la République. L'interprète de Roi a préféré clamer son admiration pour la Première dame. "Brigitte Macron, c'est ma queen, je l'aime trop, explique Bilal Hassani à Libération. C'est une légende, c'est un style, elle s'habille trop bien."Lors de cet entretien, le jeune homme s'est aussi confié sur les moqueries dont il est victime depuis des années. "Je ne ressens aucune envie de vengeance face à mes détracteurs, j'apprends à vivre avec", estime Bilal Hassani, qui préfère rester philosophe face à ses détracteurs. Face à ses trolls, le jeune chanteur peut compter sur le soutien sans faille de sa maman, qui l'a toujours épaulé. Dans une vidéo pour Marie Claire, Bilal Hassani se souvenait avec émotion de la première remarque homophobe à son égard."C'était assez tôt. J'étais en CM1 et c'était un camarade qui était en CM2, donc plus âgé que moi. Il était venu me voir et m'avait dit : 'Plus tard tu vas faire de la chirurgie esthétique pour avoir des seins' et ça m'avait fait un peu pleurer parce que j'étais petit et je comprenais pas pourquoi on me disait ça, parce que pour moi c'était clair dans ma tête que j'étais un garçon et que j'avais pas envie de devenir une fille", a raconté Bilal Hassani à nos confrères avant d'ajouter : "Ce qui est dommage, c'est que c'est que ça m'a un petit peu laissé une cicatrice à vie. C'est vrai que c'était un peu dur à encaisser si tôt". Bilal Hassani © Youtube Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani se confie sur ses moqueries d'enfance © Capture d'écran Marie-Claire La Première Dame Brigitte Macron se promène sur la Plaza de Mayo, à Buenos Aires, Argentine, le 29 n © Ludovic Marin/Pool/Bestimage La première dame Brigitte Macron - Le président de la République Française et sa femme rendent homma © Stephane Lemouton / Bestimage S'il est le Roi, Bilal Hassani a déjà choisi sa reine. Favori pour représenter la France lors du prochain concours de l'Eurovision, le jeune chanteur de 19 ans s'est longuement confié dans les colonnes de Libération. Figure LGBT depuis des années, Bilal Hassani n'a pas souhaité se lancer sur le président de la République. L'interprète de Roi a préféré clamer son admiration pour la Première dame. "Brigitte Macron, c'est ma queen, je l'aime trop, explique Bilal Hassani à Libération. C'est une légende, c'est un style, elle s'habille trop bien."Lors de cet entretien, le jeune homme s'est aussi confié sur les moqueries dont il est victime depuis des années. "Je ne ressens aucune envie de vengeance face à mes détracteurs, j'apprends à vivre avec", estime Bilal Hassani, qui préfère rester philosophe face à ses détracteurs. Face à ses trolls, le jeune chanteur peut compter sur le soutien sans faille de sa maman, qui l'a toujours épaulé. Dans une vidéo pour Marie Claire, Bilal Hassani se souvenait avec émotion de la première remarque homophobe à son égard."C'était assez tôt. J'étais en CM1 et c'était un camarade qui était en CM2, donc plus âgé que moi. Il était venu me voir et m'avait dit : 'Plus tard tu vas faire de la chirurgie esthétique pour avoir des seins' et ça m'avait fait un peu pleurer parce que j'étais petit et je comprenais pas pourquoi on me disait ça, parce que pour moi c'était clair dans ma tête que j'étais un garçon et que j'avais pas envie de devenir une fille", a raconté Bilal Hassani à nos confrères avant d'ajouter : "Ce qui est dommage, c'est que c'est que ça m'a un petit peu laissé une cicatrice à vie. C'est vrai que c'était un peu dur à encaisser si tôt". Bilal Hassani © Youtube Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani se confie sur ses moqueries d'enfance © Capture d'écran Marie-Claire La Première Dame Brigitte Macron se promène sur la Plaza de Mayo, à Buenos Aires, Argentine, le 29 n © Ludovic Marin/Pool/Bestimage La première dame Brigitte Macron - Le président de la République Française et sa femme rendent homma © Stephane Lemouton / Bestimage
21 janvier 2019

"L'amour est tout ce dont nous avons besoin" : le moment complice de Jade Hallyday avec Laeticia, Joy et Maxime Nucci

De retour à Los Angeles, Jade Hallyday profite de moment en famille. En story Instagram, la fille aînée de Læticia Hallyday a partagé un tendre moment avec ses proches. Le 19 janvier, l'adolescente de 14 ans a profité d'un dîner au restaurant pour adresser un joli message à ses proches. Autour de la table ce soir-là : sa mère, sa sœur Joy et le musicien Maxime Nucci. "Love is all we need", a commenté Jade, en reprenant la phrase utilisée sur les réseaux sociaux par le clan Hallyday.Comme dans toutes ses publications depuis qu'elle est de retour sur les réseaux sociaux, Jade Hallyday a donc partagé le quotidien complice d'une famille plus unie que jamais. Pour les fêtes de fin d'année, Læticia Hallyday et ses deux filles se sont envolées pour le Vietnam, sur les traces de leurs origines. Un moment fort en émotion pour la petite fille de 14 ans, qui a publié de nombreuses photos sur son compte Instagram. Une occasion également de rendre hommage à Johnny Hallyday. "Mon pays c'est l'amour, tu me manques papa", avait-elle notamment écrit en légende d'une photo des trois filles.Pour le Nouvel An, le clan de Læticia Hallyday s'est retrouvé au Vietnam autour d'un repas local. La cheffe Hélène Darroze n'avait d'ailleurs pas hésité à publier une photo de Læticia Hallyday et Jade, complices dans les allées où la troupe d'amis a découvert les joies de la streetfood. "Si c'est pas le bonheur, ça y ressemble ?", a assuré la jurée de Top Chef. Outre Sébastien Farran et sa compagne Nadège Winter, la nounou de Jade et Joy, Sylviane Destaillats, était elle aussi de la partie. Laeticia, Jade et Joy © Instagram Laeticia Hallyday © Instagram Le dîner de la famille Hallyday © Instagram Joy Hallyday © Instagram Maxim Nucci © Instagram De retour à Los Angeles, Jade Hallyday profite de moment en famille. En story Instagram, la fille aînée de Læticia Hallyday a partagé un tendre moment avec ses proches. Le 19 janvier, l'adolescente de 14 ans a profité d'un dîner au restaurant pour adresser un joli message à ses proches. Autour de la table ce soir-là : sa mère, sa sœur Joy et le musicien Maxime Nucci. "Love is all we need", a commenté Jade, en reprenant la phrase utilisée sur les réseaux sociaux par le clan Hallyday.Comme dans toutes ses publications depuis qu'elle est de retour sur les réseaux sociaux, Jade Hallyday a donc partagé le quotidien complice d'une famille plus unie que jamais. Pour les fêtes de fin d'année, Læticia Hallyday et ses deux filles se sont envolées pour le Vietnam, sur les traces de leurs origines. Un moment fort en émotion pour la petite fille de 14 ans, qui a publié de nombreuses photos sur son compte Instagram. Une occasion également de rendre hommage à Johnny Hallyday. "Mon pays c'est l'amour, tu me manques papa", avait-elle notamment écrit en légende d'une photo des trois filles.Pour le Nouvel An, le clan de Læticia Hallyday s'est retrouvé au Vietnam autour d'un repas local. La cheffe Hélène Darroze n'avait d'ailleurs pas hésité à publier une photo de Læticia Hallyday et Jade, complices dans les allées où la troupe d'amis a découvert les joies de la streetfood. "Si c'est pas le bonheur, ça y ressemble ?", a assuré la jurée de Top Chef. Outre Sébastien Farran et sa compagne Nadège Winter, la nounou de Jade et Joy, Sylviane Destaillats, était elle aussi de la partie. Laeticia, Jade et Joy © Instagram Laeticia Hallyday © Instagram Le dîner de la famille Hallyday © Instagram Joy Hallyday © Instagram Maxim Nucci © Instagram
21 janvier 2019

Taclé sur son "litre de fond de teint", Jean-Pierre Foucault se paye violemment Charles Consigny : "Vous allez disparaître"

Ce samedi 19 janvier, Laurent Ruquier recevait Vaimalama Chaves dans On n'est pas couché. Le polémiste Charles Consigny en a profité pour tacler très gratuitement Jean-Pierre Foucault, en affirmant que l'animateur de Miss France avait "un litre de fond de teint" sur le visage : "C'est d'un kitsch hallucinant. Jean-Pierre Foucault met un litre de fond de teint, on dirait qu'il revient d'un mois à Tahiti" avait déclaré l'avocat de 29 ans.Très vite, Jean-Pierre Foucault a répliqué. Sur Twitter, l'ancien animateur de Qui veut gagner des millions, qui a cédé son fauteuil ce weekend à Camille Combal, a réagi aux propos tenus par son détracteur, qu'il n'a pas épargné : "Pour un avocat piètre argument... Confondre 3 semaines de vacances (méritées) à Maurice avec du fond de teint !" s'est défendu Jean-Pierre Foucault dans un premier temps.Il n’y avait vraiment aucune malveillance de ma part.— Charles Consigny (@CharlesConsigny) January 20, 2019 "Une boutade pleine de tendresse" plaide Charles ConsignyEn fin de propos, l'animateur en a rajouté une couche, affirmant que le polémiste d'On n'est pas couché retomberait un jour ou l'autre dans l'anonymat, dès lors qu'il perdrait son fauteuil de polémiste : "Ne vous inquiétez pas, la saison va vite passer, et vous allez disparaître... Le talent et l'éloquence ne se mesurent pas au mépris distillé..." a conclu Jean-Pierre Foucault. Penaud, Charles Consigny a répondu à l'animateur, assurant qu'il s'agissait d'une "boutade pleine de tendresse".C’était une boutade pleine de tendresse !— Charles Consigny (@CharlesConsigny) January 20, 2019 Ce samedi 19 janvier, Laurent Ruquier recevait Vaimalama Chaves dans On n'est pas couché. Le polémiste Charles Consigny en a profité pour tacler très gratuitement Jean-Pierre Foucault, en affirmant que l'animateur de Miss France avait "un litre de fond de teint" sur le visage : "C'est d'un kitsch hallucinant. Jean-Pierre Foucault met un litre de fond de teint, on dirait qu'il revient d'un mois à Tahiti" avait déclaré l'avocat de 29 ans.Très vite, Jean-Pierre Foucault a répliqué. Sur Twitter, l'ancien animateur de Qui veut gagner des millions, qui a cédé son fauteuil ce weekend à Camille Combal, a réagi aux propos tenus par son détracteur, qu'il n'a pas épargné : "Pour un avocat piètre argument... Confondre 3 semaines de vacances (méritées) à Maurice avec du fond de teint !" s'est défendu Jean-Pierre Foucault dans un premier temps.Il n’y avait vraiment aucune malveillance de ma part.— Charles Consigny (@CharlesConsigny) January 20, 2019 "Une boutade pleine de tendresse" plaide Charles ConsignyEn fin de propos, l'animateur en a rajouté une couche, affirmant que le polémiste d'On n'est pas couché retomberait un jour ou l'autre dans l'anonymat, dès lors qu'il perdrait son fauteuil de polémiste : "Ne vous inquiétez pas, la saison va vite passer, et vous allez disparaître... Le talent et l'éloquence ne se mesurent pas au mépris distillé..." a conclu Jean-Pierre Foucault. Penaud, Charles Consigny a répondu à l'animateur, assurant qu'il s'agissait d'une "boutade pleine de tendresse".C’était une boutade pleine de tendresse !— Charles Consigny (@CharlesConsigny) January 20, 2019
20 janvier 2019

VIDEO. "J'ai tellement la haine" : un Gilet Jaune qui a perdu un œil suite à un tir de flashball témoigne chez Thierry Ardisson

En trois mois, ils sont des dizaines à avoir été blessés en marge des manifestations. De nombreux Gilets Jaunes témoignent depuis à visage découverte contre les policiers qui les ont visés, frappés, voire grièvement blessés. Sur le plateau de Thierry Ardisson ce dimanche 20 janvier, Jean-Jacques, qui a perdu un œil après avoir été ciblé par un flashball, clame "sa haine" contre le "fils de p..." qui l'a visé."Je suis horticulteur. Je ne peux plus faire mon travail. Je ne peux plus travailler la terre parce que la moindre poussière va aller dans l'œil" confesse Jean-Jacques. Le manifestant a tenu à rappeler que la puissance d'une balle de flashball était de 220 joules, soit environ 320 km/h : "Un coup de boxeur au visage, c'est 100 joules. Quand on dit que c'est un coup de poing de Mike Tyson, je suis désolé, mais Mike Tyson, il ne met pas des coups de poing comme ça" rappelle le quinquagénaire."Olivier a été tiré de dos la semaine dernière" "J'ai la haine. J'ai la rage. J'en veux au fils de p... qui m'a fait ça. Je suis désolé de parler comme ça mais j'ai tellement la haine que je ne peux pas le dire autrement. Pour moi, c'est un fils de p... C'est comme Olivier qui a été tiré de dos la semaine dernière alors qu'il marchait. Moi, je ne me serais pas retourné, il me serait arrivé exactement la même chose" a-t-il déclaré, faisant ainsi référence au manifestant girondin blessé à la tête et dans le coma pendant plusieurs jours."Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple"Jean-Jacques a aussi reproché aux policiers équipés d'une flashball de ne pas savoir les utiliser : "On donne des outils à ces gens qui ne sont pas en capacité de les utiliser, qui n'ont pas les moyens (...) et qui visent la tête surtout. On dirait qu'on a donné des jouets à des gamins à Noël, comme aux indiens, aux cowboys (...) C'est pas normal de faire ça à un peuple. Que ce soit moi, ou que ce soit les autres, à la tête, ce n'est pas normal" a-t-il conclu. Closer vous propose de revoir cet extrait. En trois mois, ils sont des dizaines à avoir été blessés en marge des manifestations. De nombreux Gilets Jaunes témoignent depuis à visage découverte contre les policiers qui les ont visés, frappés, voire grièvement blessés. Sur le plateau de Thierry Ardisson ce dimanche 20 janvier, Jean-Jacques, qui a perdu un œil après avoir été ciblé par un flashball, clame "sa haine" contre le "fils de p..." qui l'a visé."Je suis horticulteur. Je ne peux plus faire mon travail. Je ne peux plus travailler la terre parce que la moindre poussière va aller dans l'œil" confesse Jean-Jacques. Le manifestant a tenu à rappeler que la puissance d'une balle de flashball était de 220 joules, soit environ 320 km/h : "Un coup de boxeur au visage, c'est 100 joules. Quand on dit que c'est un coup de poing de Mike Tyson, je suis désolé, mais Mike Tyson, il ne met pas des coups de poing comme ça" rappelle le quinquagénaire."Olivier a été tiré de dos la semaine dernière" "J'ai la haine. J'ai la rage. J'en veux au fils de p... qui m'a fait ça. Je suis désolé de parler comme ça mais j'ai tellement la haine que je ne peux pas le dire autrement. Pour moi, c'est un fils de p... C'est comme Olivier qui a été tiré de dos la semaine dernière alors qu'il marchait. Moi, je ne me serais pas retourné, il me serait arrivé exactement la même chose" a-t-il déclaré, faisant ainsi référence au manifestant girondin blessé à la tête et dans le coma pendant plusieurs jours."Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple"Jean-Jacques a aussi reproché aux policiers équipés d'une flashball de ne pas savoir les utiliser : "On donne des outils à ces gens qui ne sont pas en capacité de les utiliser, qui n'ont pas les moyens (...) et qui visent la tête surtout. On dirait qu'on a donné des jouets à des gamins à Noël, comme aux indiens, aux cowboys (...) C'est pas normal de faire ça à un peuple. Que ce soit moi, ou que ce soit les autres, à la tête, ce n'est pas normal" a-t-il conclu. Closer vous propose de revoir cet extrait.
20 janvier 2019

Blessée par les trolls, Meghan Markle ferme son compte Instagram secret

Depuis plusieurs mois, la duchesse de Sussex est au cœur de toutes les discussions au Royaume-Uni. Mariée au Prince Harry depuis mai dernier, Meghan Markle a récemment pris la décision de fermer tous ses réseaux sociaux... y compris ceux qu'elle gardait secrets ! Comme le révèle un de ses amis à The Sun, Meghan Markle a préféré se couper définitivement des réseaux sociaux face aux nombreuses insultes et moqueries qui la touchaient sur Instagram et Twitter.Il y a plusieurs mois déjà, Meghan Markle a pris la décision de suspendre son compte Instagram, suivi par plus de trois millions d'abonnés. Mais depuis, la duchesse aurait continué à suivre son actualité sur les réseaux sociaux, par le biais d'un compte Instagram privé. À l'insu de tout son entourage, la duchesse scrutait les moindres faits et gestes de ses amis, tout en gardant un œil sur toutes les remarques qui la visaient dans la presse et sur les réseaux sociaux."Protéger sa santé mentale"Pourtant, aux alentours de Noël, la duchesse enceinte a finalement pris une décision radicale ! Échaudée par les trolls qui n'avaient de cesse de la railler sur Instagram, la jeune femme de 37 ans a finalement suspendu son compte Instagram privé. Totalement coupée des réseaux sociaux depuis, Meghan Markle entend bien mener paisiblement la fin de sa grossesse, mettant de côté tous les signes de stress et nervosité qui pourraient nuire à son futur bébé."Depuis qu'elle a fermé son compte Instagram, elle disposait d'un faux compte sur lequel elle suivait ses amis. Mais les trolls des réseaux sociaux qui la visaient, par le biais de textes et montages très vils, ont fini par la toucher. Elle a dû fermer son compte juste avant Noël pour protéger sa santé mentale. Elle s'est sentie très isolée et seule" a précisément déclaré cette même source à The Sun. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à © Backgrid UK/ Bestimage Depuis plusieurs mois, la duchesse de Sussex est au cœur de toutes les discussions au Royaume-Uni. Mariée au Prince Harry depuis mai dernier, Meghan Markle a récemment pris la décision de fermer tous ses réseaux sociaux... y compris ceux qu'elle gardait secrets ! Comme le révèle un de ses amis à The Sun, Meghan Markle a préféré se couper définitivement des réseaux sociaux face aux nombreuses insultes et moqueries qui la touchaient sur Instagram et Twitter.Il y a plusieurs mois déjà, Meghan Markle a pris la décision de suspendre son compte Instagram, suivi par plus de trois millions d'abonnés. Mais depuis, la duchesse aurait continué à suivre son actualité sur les réseaux sociaux, par le biais d'un compte Instagram privé. À l'insu de tout son entourage, la duchesse scrutait les moindres faits et gestes de ses amis, tout en gardant un œil sur toutes les remarques qui la visaient dans la presse et sur les réseaux sociaux."Protéger sa santé mentale"Pourtant, aux alentours de Noël, la duchesse enceinte a finalement pris une décision radicale ! Échaudée par les trolls qui n'avaient de cesse de la railler sur Instagram, la jeune femme de 37 ans a finalement suspendu son compte Instagram privé. Totalement coupée des réseaux sociaux depuis, Meghan Markle entend bien mener paisiblement la fin de sa grossesse, mettant de côté tous les signes de stress et nervosité qui pourraient nuire à son futur bébé."Depuis qu'elle a fermé son compte Instagram, elle disposait d'un faux compte sur lequel elle suivait ses amis. Mais les trolls des réseaux sociaux qui la visaient, par le biais de textes et montages très vils, ont fini par la toucher. Elle a dû fermer son compte juste avant Noël pour protéger sa santé mentale. Elle s'est sentie très isolée et seule" a précisément déclaré cette même source à The Sun. Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à T © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, visite le foyer Royal Variety de "Brinsworth House", à © Backgrid UK/ Bestimage
20 janvier 2019

"Isolée, seule et affectée" : comment Meghan Markle réagit face aux rumeurs de guerre avec Kate Middleton

Nouveau visage emblématique de la famille royale britannique, Meghan Markle doit supporter les articles quotidiens qui la décrivent partout dans le monde comme une duchesse "difficile et exigeante" avec ses équipes. Décriée par nombre de ses collaborateurs ou anciennes fréquentations dans divers tabloïds britanniques et américains, Meghan Markle fait face à des rumeurs persistantes qui la déclarent en guerre avec sa belle-sœur Kate Middleton.Comme le souligne The Sun, des rumeurs récentes affirment à présent que les deux duchesses se seraient violemment écharpées il y a quelques semaines. Pire encore, la nouvelle entrante aurait fait "pleurer" son aînée devant toute une assemblée, provoquant un froid historique dans la famille royale britannique. Des rumeurs que la duchesse de Sussex a ouïes, et qui l'auraient profondément heurtée à en croire les propos d'un de ses fidèles amis."Bien sûr qu'elle est contrariée"Interrogée, cette source a affirmé que Meghan Markle se sentait "isolée, seule et affectée" depuis plusieurs mois. Tiraillée entre le bonheur d'être bientôt mère et par les attaques incessantes dont elle est la cible sur les réseaux sociaux, la duchesse a même été contrainte de fermer tous ses réseaux sociaux il y a quelques sociaux, y compris ceux qu'elle gérait à l'insu de tous. "Est-ce que ça l'a contrariée ? Bien sûr que oui" souligne son ami.Opération réhabilitationParmi les autres rumeurs persistantes sur Meghan Markle, la duchesse serait aussi intraitable avec son staff. Ainsi, la bru du Prince Charles aurait pris la fâcheuse habitude d'envoyer des mails à son personnel tard dans la nuit, aux alentours de 5 heures du matin. Pour tenter d'éteindre le feu provoqué par ces inlassables polémiques, Meghan a effectué une nouvelle série d'engagements royaux ces dernières semaines, dans l'optique d'informer le monde entier de ces nouveaux projets de bienfaisance, trois mois avant la naissance à venir de son premier royal baby. Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge et Meghan Markle, la duchesse de Sussex enceinte © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge et Meghan Markle, la duchesse de Sussex enceinte © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge - La famille royale britannique se rend à la mess © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge - La famille royale britannique se rend à la mess © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, en visite au centre Mayhew, un centre d'accueil caritat © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, visite le refuge pour animaux "The Mayhew Animal Home" © Backgrid UK/ Bestimage Nouveau visage emblématique de la famille royale britannique, Meghan Markle doit supporter les articles quotidiens qui la décrivent partout dans le monde comme une duchesse "difficile et exigeante" avec ses équipes. Décriée par nombre de ses collaborateurs ou anciennes fréquentations dans divers tabloïds britanniques et américains, Meghan Markle fait face à des rumeurs persistantes qui la déclarent en guerre avec sa belle-sœur Kate Middleton.Comme le souligne The Sun, des rumeurs récentes affirment à présent que les deux duchesses se seraient violemment écharpées il y a quelques semaines. Pire encore, la nouvelle entrante aurait fait "pleurer" son aînée devant toute une assemblée, provoquant un froid historique dans la famille royale britannique. Des rumeurs que la duchesse de Sussex a ouïes, et qui l'auraient profondément heurtée à en croire les propos d'un de ses fidèles amis."Bien sûr qu'elle est contrariée"Interrogée, cette source a affirmé que Meghan Markle se sentait "isolée, seule et affectée" depuis plusieurs mois. Tiraillée entre le bonheur d'être bientôt mère et par les attaques incessantes dont elle est la cible sur les réseaux sociaux, la duchesse a même été contrainte de fermer tous ses réseaux sociaux il y a quelques sociaux, y compris ceux qu'elle gérait à l'insu de tous. "Est-ce que ça l'a contrariée ? Bien sûr que oui" souligne son ami.Opération réhabilitationParmi les autres rumeurs persistantes sur Meghan Markle, la duchesse serait aussi intraitable avec son staff. Ainsi, la bru du Prince Charles aurait pris la fâcheuse habitude d'envoyer des mails à son personnel tard dans la nuit, aux alentours de 5 heures du matin. Pour tenter d'éteindre le feu provoqué par ces inlassables polémiques, Meghan a effectué une nouvelle série d'engagements royaux ces dernières semaines, dans l'optique d'informer le monde entier de ces nouveaux projets de bienfaisance, trois mois avant la naissance à venir de son premier royal baby. Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge et Meghan Markle, la duchesse de Sussex enceinte © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge et Meghan Markle, la duchesse de Sussex enceinte © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge - La famille royale britannique se rend à la mess © AGENCE / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, la duchesse de Cambridge - La famille royale britannique se rend à la mess © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, en visite au centre Mayhew, un centre d'accueil caritat © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, à la représentation © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Meghan Markle, duchesse de Sussex, enceinte, visite le refuge pour animaux "The Mayhew Animal Home" © Backgrid UK/ Bestimage
20 janvier 2019

Deux jours après son accident, le Prince Philip a déjà repris le volant... sans ceinture

Jeudi 17 janvier dernier, Prince Philip, au volant de sa voiture, provoquait un accident de voiture non loin du château de Sandringham, où son épouse et lui-même résident chaque hiver. Le prince, âgé de 97 ans, est apparu indemne mais quelque peu échaudé par le choc. Pourtant, trois jours plus tard, selon The Times Of London et autres tabloïds britanniques, Philip est déjà de retour au volant.L'époux de la Reine Elizabeth II a été photographié par plusieurs paparazzis au volant d'une nouvelle Land Rover Freelander, quelques jours seulement après avoir "trompé la mort" comme souligné par Daily Mail. Mais, comme le montrent plusieurs de ses clichés depuis publiés par la presse britannique, Prince Philip ne semblait pas porter de ceinture de sécurité. Résultat, la police s'est saisie de l'affaire et a interrogé le prince nonagénaire.La conductrice ne décolère pasUn porte-parole de la police britannique a indiqué que les policiers en charge du dossier ont prodigué plusieurs "conseils appropriés" au Prince Philip afin d'améliorer sa conduite. Une attitude "conforme" aux réactions habituelles de la police face à de pareilles situations a affirmé cette même source. Interrogée par la presse britannique, la conductrice victime de l'accident s'est dit choquée de ne pas avoir reçu d'excuses de la part du Prince Philip : "J'ai de la chance d'être envie et il ne s'est même pas excusé" a-t-elle déploré.À 97 ans et quelques heures seulement après un accident de la route particulièrement impressionnant, le Prince Philip est de retour au volant. Et sans ceinture croit savoir le ⁦@thetimes⁩ https://t.co/kLsAZc0YEh— Arnaud Comte (@arnaudcomte) January 20, 2019 Le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage de © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage de © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II dAngleterre, le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie d © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie de mariage de la princesse Eugenie d' © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II d'Angleterre, le prince Philip, duc d'Edimbourg, le prince Charles, prince de © Backgrid UK/ Bestimage Jeudi 17 janvier dernier, Prince Philip, au volant de sa voiture, provoquait un accident de voiture non loin du château de Sandringham, où son épouse et lui-même résident chaque hiver. Le prince, âgé de 97 ans, est apparu indemne mais quelque peu échaudé par le choc. Pourtant, trois jours plus tard, selon The Times Of London et autres tabloïds britanniques, Philip est déjà de retour au volant.L'époux de la Reine Elizabeth II a été photographié par plusieurs paparazzis au volant d'une nouvelle Land Rover Freelander, quelques jours seulement après avoir "trompé la mort" comme souligné par Daily Mail. Mais, comme le montrent plusieurs de ses clichés depuis publiés par la presse britannique, Prince Philip ne semblait pas porter de ceinture de sécurité. Résultat, la police s'est saisie de l'affaire et a interrogé le prince nonagénaire.La conductrice ne décolère pasUn porte-parole de la police britannique a indiqué que les policiers en charge du dossier ont prodigué plusieurs "conseils appropriés" au Prince Philip afin d'améliorer sa conduite. Une attitude "conforme" aux réactions habituelles de la police face à de pareilles situations a affirmé cette même source. Interrogée par la presse britannique, la conductrice victime de l'accident s'est dit choquée de ne pas avoir reçu d'excuses de la part du Prince Philip : "J'ai de la chance d'être envie et il ne s'est même pas excusé" a-t-elle déploré.À 97 ans et quelques heures seulement après un accident de la route particulièrement impressionnant, le Prince Philip est de retour au volant. Et sans ceinture croit savoir le ⁦@thetimes⁩ https://t.co/kLsAZc0YEh— Arnaud Comte (@arnaudcomte) January 20, 2019 Le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage de © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la chapelle St. George pour le mariage de © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II dAngleterre, le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie d © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie de mariage de la princesse Eugenie d' © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II d'Angleterre, le prince Philip, duc d'Edimbourg, le prince Charles, prince de © Backgrid UK/ Bestimage
20 janvier 2019

VIDEO. Laurent Ruquier fait une blague sur Vaimalama Chaves et s'attire la colère des internautes qui l'accusent de sexisme

Vaimalama Chaves était invitée sur le plateau de On n'est pas couché, samedi 19 janvier. Plus d'un mois après son sacre de Miss France, le 15 décembre dernier, la jeune femme de 24 ans écume les plateaux de télévision et continue de séduire les téléspectateurs. Au début de l'émission de la semaine, Laurent Ruquier a entamé son célèbre monologue, retraçant l'actualité de la semaine. L'animateur de France 2 s'est notamment intéressé à la baisse de natalité en France."Entre la crise, le chômage, le terrorisme et les Gilets jaunes depuis quelques mois, ça n'aide pas la natalité. Chez nous, en France, on fait de moins en moins de bébés - les chiffres sont tombés cette semaine - pour la quatrième année consécutive" commence Laurent Ruquier. "Le taux de natalité, c'est comme les salaires, il n'augmente plus. Il y a donc de moins en moins de naissance et de plus en plus de visites sur YouPorn, sur les réseaux sociaux, et on regarde de plus en plus les séries sur Netflix. Voilà on n'a plus le temps de faire d'enfants en France" enchaîne-t-il, préparant sa vanne.L'animateur poursuit : "D'ailleurs vous qui nous regardez en ce moment dans votre lit, pour relancer la natalité nous avons invités ce soir notre Miss France, ça devrait vous donner des idées" lance Laurent Ruquier, s'adressant donc à son invitée Vaimalama Chaves, qui n'a pas pu s'empêcher de faire les gros yeux en entendant la remarque de l'animateur. "Relancer la natalité ?" lance la principale concernée, interloquée. Une remarque qui a également provoqué l'étonnement des internautes, qui n'ont pas manqué de protester leur indignation sur les réseaux sociaux, allant jusqu'à dénoncer le sexisme de Laurent Ruquier."Baisse de la natalité, si vs êtes ss votre couverture ce soir, vs avez #Miss France pour vs donner des idées".C'est moche, @ruquierofficiel , et ça s'appelle du sexisme. #ONPC— Alice BEGUET (@LISATUE) January 19, 2019 J’ai peur d’avoir bien entendu. Laurent Ruquier assimile la Miss France à un objet de désir censé motiver les hommes à concevoir des enfants. Pour invoquer l’humour, encore faut-il que ce soit drôle... #onpc #missfrance #france2 #feminisme— Arnaud Beaumont (@Arnaud3375) January 19, 2019 Première remarque sexiste à moins de 10min du début de l’émission. Quelle finesse @ruquierofficiel. Pauvre @Vai_Chaves #ONPC— Camille (@CamilleSchlien1) January 19, 2019 Wahou. Les mots me manquent face à la vanne de Ruquier sur Miss France qui aurait été invitée pour donner des idées aux gens dans leur lit et relancer la natalité. #ONPC #MALAISE #sexismeordinaire— BandiaSiobhan (@BandiaSiobhan) January 19, 2019 #ONPC Quand Ruquier invité miss France pour faire remonter la natalité ¿? — annerabattimenendez (@anne52691111) January 19, 2019 Le rapprochement entre Miss France et la natalité est lourd, quel goujat ! #ONPC— AMONAVIX Jean-CLaude (@AMONAVIX17) January 19, 2019 #ONPC il est grave gênant Ruquier avec Miss France — Josefa ~ #SNAPP (@Josefa_BZH) January 19, 2019 Marre des propos #sexistes de @ruquierofficiel sur #ONPC à l'égard de #MissFrance #VaimalamaChaves Cela devient insupportable. C'est limite de la #misogynie #femme #sexisme @France2tv @csaudiovisuel @SylvieTellier J'adore comme elle lui répond. #strongwomen BYE!!! pic.twitter.com/jtf4FAgxOv— Edd (@Edmatogo) January 19, 2019 Vaimalama Chaves était invitée sur le plateau de On n'est pas couché, samedi 19 janvier. Plus d'un mois après son sacre de Miss France, le 15 décembre dernier, la jeune femme de 24 ans écume les plateaux de télévision et continue de séduire les téléspectateurs. Au début de l'émission de la semaine, Laurent Ruquier a entamé son célèbre monologue, retraçant l'actualité de la semaine. L'animateur de France 2 s'est notamment intéressé à la baisse de natalité en France."Entre la crise, le chômage, le terrorisme et les Gilets jaunes depuis quelques mois, ça n'aide pas la natalité. Chez nous, en France, on fait de moins en moins de bébés - les chiffres sont tombés cette semaine - pour la quatrième année consécutive" commence Laurent Ruquier. "Le taux de natalité, c'est comme les salaires, il n'augmente plus. Il y a donc de moins en moins de naissance et de plus en plus de visites sur YouPorn, sur les réseaux sociaux, et on regarde de plus en plus les séries sur Netflix. Voilà on n'a plus le temps de faire d'enfants en France" enchaîne-t-il, préparant sa vanne.L'animateur poursuit : "D'ailleurs vous qui nous regardez en ce moment dans votre lit, pour relancer la natalité nous avons invités ce soir notre Miss France, ça devrait vous donner des idées" lance Laurent Ruquier, s'adressant donc à son invitée Vaimalama Chaves, qui n'a pas pu s'empêcher de faire les gros yeux en entendant la remarque de l'animateur. "Relancer la natalité ?" lance la principale concernée, interloquée. Une remarque qui a également provoqué l'étonnement des internautes, qui n'ont pas manqué de protester leur indignation sur les réseaux sociaux, allant jusqu'à dénoncer le sexisme de Laurent Ruquier."Baisse de la natalité, si vs êtes ss votre couverture ce soir, vs avez #Miss France pour vs donner des idées".C'est moche, @ruquierofficiel , et ça s'appelle du sexisme. #ONPC— Alice BEGUET (@LISATUE) January 19, 2019 J’ai peur d’avoir bien entendu. Laurent Ruquier assimile la Miss France à un objet de désir censé motiver les hommes à concevoir des enfants. Pour invoquer l’humour, encore faut-il que ce soit drôle... #onpc #missfrance #france2 #feminisme— Arnaud Beaumont (@Arnaud3375) January 19, 2019 Première remarque sexiste à moins de 10min du début de l’émission. Quelle finesse @ruquierofficiel. Pauvre @Vai_Chaves #ONPC— Camille (@CamilleSchlien1) January 19, 2019 Wahou. Les mots me manquent face à la vanne de Ruquier sur Miss France qui aurait été invitée pour donner des idées aux gens dans leur lit et relancer la natalité. #ONPC #MALAISE #sexismeordinaire— BandiaSiobhan (@BandiaSiobhan) January 19, 2019 #ONPC Quand Ruquier invité miss France pour faire remonter la natalité ¿? — annerabattimenendez (@anne52691111) January 19, 2019 Le rapprochement entre Miss France et la natalité est lourd, quel goujat ! #ONPC— AMONAVIX Jean-CLaude (@AMONAVIX17) January 19, 2019 #ONPC il est grave gênant Ruquier avec Miss France — Josefa ~ #SNAPP (@Josefa_BZH) January 19, 2019 Marre des propos #sexistes de @ruquierofficiel sur #ONPC à l'égard de #MissFrance #VaimalamaChaves Cela devient insupportable. C'est limite de la #misogynie #femme #sexisme @France2tv @csaudiovisuel @SylvieTellier J'adore comme elle lui répond. #strongwomen BYE!!! pic.twitter.com/jtf4FAgxOv— Edd (@Edmatogo) January 19, 2019
20 janvier 2019

Trompée par son compagnon, elle vend sa console pour... 3,40 euros !

Tout était une question de vangeance. Georgia Jackson, une jeune femme de 25 ans habitant à Northumberland en Angleterre, a découvert que son petit-ami l'avait trompée alors qu'elle était enceinte de leur premier enfant. Deux fois. Lorsqu'elle a appris la vérité, cette dernière est entrée dans une rage folle. Ainsi, elle a décidé de le mettre, lui aussi, en colère.Sur un site de vente d'objets Georgia Jackson a mis en vente la console de jeu de son compagnon, une Xbox One, quatre jeux, et des écouteurs derniers cri à seulement 3 livres, soit 3,40 euros. Je viens d'apprendre que mon partenaire avis mis son penis dans une autre fille, alors je vends sa fierté et sa joie, d'où le prix", a-t-elle écrit dans sa description avant d'ajouter : "Je l'aurais donnée, mais j'avais besoin de m'acheter un nouveau couteau de cuisine, car le mien est dans ses pneus". Pour couronner le tout : un emoji souriant à la fin de son message.La publication est très vite devenue virale et plus de 17 000 "j'aime" ont été recensés. La jeune femme, contactée par The Sun, leur a confié que l'infidélité de son compagnon était pour elle une "grosse trahison". Vendre la console fut un apaisement pour elle. "Je voulais l'humilier. Et après avoir envoyé la publication, je me sentais beaucoup mieux", a-t-elle expliqué. Toutefois, Josh, le petit-ami en question, n'a pas souhaité répondre aux questions du média. Il la trompe, elle vend sa console pour 3,40 euros © Pixabay Il la trompe, elle vend sa console pour 3,40 euros © Facebook Tout était une question de vangeance. Georgia Jackson, une jeune femme de 25 ans habitant à Northumberland en Angleterre, a découvert que son petit-ami l'avait trompée alors qu'elle était enceinte de leur premier enfant. Deux fois. Lorsqu'elle a appris la vérité, cette dernière est entrée dans une rage folle. Ainsi, elle a décidé de le mettre, lui aussi, en colère.Sur un site de vente d'objets Georgia Jackson a mis en vente la console de jeu de son compagnon, une Xbox One, quatre jeux, et des écouteurs derniers cri à seulement 3 livres, soit 3,40 euros. Je viens d'apprendre que mon partenaire avis mis son penis dans une autre fille, alors je vends sa fierté et sa joie, d'où le prix", a-t-elle écrit dans sa description avant d'ajouter : "Je l'aurais donnée, mais j'avais besoin de m'acheter un nouveau couteau de cuisine, car le mien est dans ses pneus". Pour couronner le tout : un emoji souriant à la fin de son message.La publication est très vite devenue virale et plus de 17 000 "j'aime" ont été recensés. La jeune femme, contactée par The Sun, leur a confié que l'infidélité de son compagnon était pour elle une "grosse trahison". Vendre la console fut un apaisement pour elle. "Je voulais l'humilier. Et après avoir envoyé la publication, je me sentais beaucoup mieux", a-t-elle expliqué. Toutefois, Josh, le petit-ami en question, n'a pas souhaité répondre aux questions du média. Il la trompe, elle vend sa console pour 3,40 euros © Pixabay Il la trompe, elle vend sa console pour 3,40 euros © Facebook
20 janvier 2019

VIDEO. "Tu es le bienvenu dans l'émission" : Thierry Ardisson et Laurent Baffie soutiennent Bilal Hassani

Christophe Willem était invité sur le plateau des Terriens du samedi, samedi 19 octobre. Une invitation qui n'est pas anodine, puisque dans la même soirée France 2 diffusait la deuxième et dernière demi-finale de Destination Eurovision, un concours musical qui révèlera le nom du chanteur qui représentera la France lors de l'Eurovision, en mai prochain à Tel Aviv. Toute l'équipe de l'émission s'est alors demandée qui sera le petit chanceux qui aura l'honneur de représenter le pays.Bien évidemment le nom de Bilal Hassani est sorti, lui qui est le premier candidat à s'être qualifié pour la finale de Destination Eurovision. Thierry Ardisson approuve totalement le jeune chanteur pour représenter le pays, et ne le cache pas : "Il est incroyable, moi je l'adore. [...] Il est craquant, il est très très craquant" lance l'animateur de C8 avant d'ajouter : "Bilal tu es le bienvenu quand tu veux dans cette émission. Tu seras reçu Bilal comme un roi".Alors que le jeune chanteur de 19 ans ne fait pas l'unanimité auprès de tous et a essuyé de nombreuses critiques, Bilal Hassania toutes ses chances de gagner selon Christophe Willem, lui qui cette année fait partie du jury du concours de Destination Eurovision. "L'Eurovision c'est quand même très 'gay friendly'. C'est aussi un endroit pour tous ces pays qui ont un côté hyper strict sur toutes ces questions là de s'exprimer aussi en adhérant à quelqu'un pour Bilal" explique le chanteur.Et ce n'est pas tout, visiblement Laurent Baffie aussi est sous le charme de Bilal Hassani, et l'a revendiqué sur le plateau de C8. "Il ne faut pas que son androgynie prenne le pas sur son talent. C'est vachement bien ce qu'il fait ! Qu'il ait une valeur ajoutée c'est formidable, mais le truc c'est super bien" lance le chroniqueur avant de rajouter peu après : "Selon moi, il va gagner" conclut-il. Christophe Willem était invité sur le plateau des Terriens du samedi, samedi 19 octobre. Une invitation qui n'est pas anodine, puisque dans la même soirée France 2 diffusait la deuxième et dernière demi-finale de Destination Eurovision, un concours musical qui révèlera le nom du chanteur qui représentera la France lors de l'Eurovision, en mai prochain à Tel Aviv. Toute l'équipe de l'émission s'est alors demandée qui sera le petit chanceux qui aura l'honneur de représenter le pays.Bien évidemment le nom de Bilal Hassani est sorti, lui qui est le premier candidat à s'être qualifié pour la finale de Destination Eurovision. Thierry Ardisson approuve totalement le jeune chanteur pour représenter le pays, et ne le cache pas : "Il est incroyable, moi je l'adore. [...] Il est craquant, il est très très craquant" lance l'animateur de C8 avant d'ajouter : "Bilal tu es le bienvenu quand tu veux dans cette émission. Tu seras reçu Bilal comme un roi".Alors que le jeune chanteur de 19 ans ne fait pas l'unanimité auprès de tous et a essuyé de nombreuses critiques, Bilal Hassania toutes ses chances de gagner selon Christophe Willem, lui qui cette année fait partie du jury du concours de Destination Eurovision. "L'Eurovision c'est quand même très 'gay friendly'. C'est aussi un endroit pour tous ces pays qui ont un côté hyper strict sur toutes ces questions là de s'exprimer aussi en adhérant à quelqu'un pour Bilal" explique le chanteur.Et ce n'est pas tout, visiblement Laurent Baffie aussi est sous le charme de Bilal Hassani, et l'a revendiqué sur le plateau de C8. "Il ne faut pas que son androgynie prenne le pas sur son talent. C'est vachement bien ce qu'il fait ! Qu'il ait une valeur ajoutée c'est formidable, mais le truc c'est super bien" lance le chroniqueur avant de rajouter peu après : "Selon moi, il va gagner" conclut-il.
20 janvier 2019

David Hallyday concernant la guerre familiale autour de l'héritage : "La vie est trop courte"

Il refuse de s'étaler sur la question. Deux mois après avoir accordé une interview inattendue à Sept à Huit sur TF1, David Hallyday, en pleine promotion pour son nouvel album, était l'invité d'Eric Dussart et Jade sur RTL ce samedi 19 janvier. Le chanteur a évidemment été interrogé sur la guerre d'héritage qui l'oppose à Laeticia Hallyday depuis la mort de son père en décembre 2017.Peu prolixe, David Hallyday a refusé de s'étaler sur la question, préférant même arrondir les angles : "La vie est trop courte. Vraiment, et franchement ça ne m'intéresse pas. J'avais besoin de faire certaines choses, et je me suis isolé pour pouvoir vivre" a-t-il déclaré, expliquant ainsi qu'il avait préféré quitter la France pour le Portugal et l'Angleterre, où il réside à l'année avec sa famille.David Hallyday fuit la médiatisation depuis tout petit"Je n'habite pas en France et puis tu te concentres sur ce que tu as à faire et tu ne cherches pas à savoir ce qu'il se passe. Depuis que je suis petit, j'arrive très bien à cloisonner les choses" a confié le chanteur qui a vécu durant toute son enfance loin de la carrière de son père en France : "J'ai une nature plutôt à éviter ce genre de choses (la médiatisation, ndlr). Ça me faisait un peu peur, je n'aimais pas ça du tout, en fait. C'est vrai qu'il y avait souvent des gens en bas de chez nous quand j'étais petit. Après, j'ai déménagé aux Etats-Unis et on n'avait plus ce problème" a-t-il expliqué. David Hallyday dans les tribunes des Internationaux de France de Tennis de Roland Garros à Paris. Le © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Il refuse de s'étaler sur la question. Deux mois après avoir accordé une interview inattendue à Sept à Huit sur TF1, David Hallyday, en pleine promotion pour son nouvel album, était l'invité d'Eric Dussart et Jade sur RTL ce samedi 19 janvier. Le chanteur a évidemment été interrogé sur la guerre d'héritage qui l'oppose à Laeticia Hallyday depuis la mort de son père en décembre 2017.Peu prolixe, David Hallyday a refusé de s'étaler sur la question, préférant même arrondir les angles : "La vie est trop courte. Vraiment, et franchement ça ne m'intéresse pas. J'avais besoin de faire certaines choses, et je me suis isolé pour pouvoir vivre" a-t-il déclaré, expliquant ainsi qu'il avait préféré quitter la France pour le Portugal et l'Angleterre, où il réside à l'année avec sa famille.David Hallyday fuit la médiatisation depuis tout petit"Je n'habite pas en France et puis tu te concentres sur ce que tu as à faire et tu ne cherches pas à savoir ce qu'il se passe. Depuis que je suis petit, j'arrive très bien à cloisonner les choses" a confié le chanteur qui a vécu durant toute son enfance loin de la carrière de son père en France : "J'ai une nature plutôt à éviter ce genre de choses (la médiatisation, ndlr). Ça me faisait un peu peur, je n'aimais pas ça du tout, en fait. C'est vrai qu'il y avait souvent des gens en bas de chez nous quand j'étais petit. Après, j'ai déménagé aux Etats-Unis et on n'avait plus ce problème" a-t-il expliqué. David Hallyday dans les tribunes des Internationaux de France de Tennis de Roland Garros à Paris. Le © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage Exclusif - No Web - David Hallyday rend hommage à son père Johnny Hallyday, lors d'un concert aux fê © Agence / Bestimage
20 janvier 2019

L'adresse mail personnelle d'Emmanuel Macron piratée depuis son investiture

Lorsqu'il était ministre de l'économie, Emmanuel Macron avait pris la fâcheuse habitude de communiquer à outrance son adresse Gmail personnelle. Comme révélé par le JDD ce dimanche 20 janvier, le chef de l'État figure depuis près de deux ans dans une liste regroupant des centaines de millions d'adresses mails hackées. Plus précisément, l'adresse personnelle d'Emmanuel Macron a été piratée le 25 juin 2017 à 12h51 pétantes... soit quelques semaines seulement après son investiture.Selon un article publié par Le Monde en début de semaine, Emmanuel Macron est pourtant "le seul à détenir les codes d'accès" de son compte privé Gmail. Un spécialiste américain en cybersécurité contacté par le JDD a révélé que le chef de l'État figurait sur le site Have I Been Pwned, connu pour lister efficacement toutes les adresses numériques piratées. En outre, ce site révèle aussi si les mots de passe rattachés à ces adresses ont eux aussi été piratés ou non.Une adresse mail bien garnieMais comme souligné par Troy Hunt, un pirate vend les informations confidentielles de ce site à moins de cinquante ans. En se servant de cette base de données, cette personne peut donc très facilement retrouver les données privées d'Emmanuel Macron, bien au-delà d'une simple adresse mail. Problème, les informations qui transitent par le biais d'une adresse mail sont nombreuses puisqu'elles peuvent toucher "aux réseaux sociaux, aux comptes sur des services de vente en ligne ou encore aux comptes clients d'opérateurs téléphoniques", rappelle le JDD.Emmanuel Macron a pris les devantsContacté par nos confrères, l'Elysée a fait savoir que la sécurité informatique du compte privé d'Emmanuel Macron a été renforcée depuis son investiture. Régulièrement, le chef de l'État change son mot de passe, et a recours à une double authentification systématique pour se connecter à son compte. Ainsi, Emmanuel Macron doit composer un code reçu sur son téléphone après avoir entrer son mot de passe sur son adresse Gmail. Une vérification efficace qui permet surtout au président de se prémunir de potentielles attaques. Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © Lydie Lecarpentier / Pool / Bestimage Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © Lydie Lecarpentier / Pool / Bestimage Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Theo Ren © Theo Renaud / Pool / Bestimage Lorsqu'il était ministre de l'économie, Emmanuel Macron avait pris la fâcheuse habitude de communiquer à outrance son adresse Gmail personnelle. Comme révélé par le JDD ce dimanche 20 janvier, le chef de l'État figure depuis près de deux ans dans une liste regroupant des centaines de millions d'adresses mails hackées. Plus précisément, l'adresse personnelle d'Emmanuel Macron a été piratée le 25 juin 2017 à 12h51 pétantes... soit quelques semaines seulement après son investiture.Selon un article publié par Le Monde en début de semaine, Emmanuel Macron est pourtant "le seul à détenir les codes d'accès" de son compte privé Gmail. Un spécialiste américain en cybersécurité contacté par le JDD a révélé que le chef de l'État figurait sur le site Have I Been Pwned, connu pour lister efficacement toutes les adresses numériques piratées. En outre, ce site révèle aussi si les mots de passe rattachés à ces adresses ont eux aussi été piratés ou non.Une adresse mail bien garnieMais comme souligné par Troy Hunt, un pirate vend les informations confidentielles de ce site à moins de cinquante ans. En se servant de cette base de données, cette personne peut donc très facilement retrouver les données privées d'Emmanuel Macron, bien au-delà d'une simple adresse mail. Problème, les informations qui transitent par le biais d'une adresse mail sont nombreuses puisqu'elles peuvent toucher "aux réseaux sociaux, aux comptes sur des services de vente en ligne ou encore aux comptes clients d'opérateurs téléphoniques", rappelle le JDD.Emmanuel Macron a pris les devantsContacté par nos confrères, l'Elysée a fait savoir que la sécurité informatique du compte privé d'Emmanuel Macron a été renforcée depuis son investiture. Régulièrement, le chef de l'État change son mot de passe, et a recours à une double authentification systématique pour se connecter à son compte. Ainsi, Emmanuel Macron doit composer un code reçu sur son téléphone après avoir entrer son mot de passe sur son adresse Gmail. Une vérification efficace qui permet surtout au président de se prémunir de potentielles attaques. Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © Lydie Lecarpentier / Pool / Bestimage Le président Emmanuel Macron passe en revue les troupes de la Base aérienne 101 Toulouse-Francazal a © Lydie Lecarpentier / Pool / Bestimage Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Patrick B © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Le président Emmanuel Macron lors du grand débat national à Souillac le 18 janvier 2019. © Theo Ren © Theo Renaud / Pool / Bestimage
20 janvier 2019

John Coughlin : le champion de patinage artistique se suicide quelques heures après avoir été suspendu

Ce vendredi 18 janvier, John Coughlin, double champion américain de patinage artistique, s'est suicidé après avoir appris que sa suspension, effective depuis plus d'un mois, venait d'être prolongée par la Fédération. Dans un communiqué justement, la Fédération américaine de patinage artistique a réagi, confirmant la mort du sportif : "Nous sommes sous le choc de la nouvelle de la mort du double champion des Etats-Unis John Coughlin".C'est Angela Coughlin, sœur du défunt, qui en a fait la triste annonce sur son compte Facebook : "Mon merveilleusement fort, mon incroyablement compatissant frère John Coughlin s'est donné la mort ce matin. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. Je t'aime John" a-t-elle publié. La Fédération, à l'origine de la suspension de John Coughlin, se refuse à tout commentaire "pour le moment".Une suspension pour des faits non définisEn 2011, alors âgé de 25 ans, John Coughlin avait été sacré champion des Etats-Unis. Il avait réitéré l'exploit l'année suivante. À l'issue de sa carrière de sportif, le trentenaire était devenu entraîneur puis consultant pour la télévision. En décembre 2018, la Fédération l'avait suspendu à titre provisoire sans donner plus d'explications à la presse. En milieu de semaine, cette suspension avait été prolongée. John Coughlin s'est suicidé seulement 48 heures après avoir appris la nouvelle. Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Ce vendredi 18 janvier, John Coughlin, double champion américain de patinage artistique, s'est suicidé après avoir appris que sa suspension, effective depuis plus d'un mois, venait d'être prolongée par la Fédération. Dans un communiqué justement, la Fédération américaine de patinage artistique a réagi, confirmant la mort du sportif : "Nous sommes sous le choc de la nouvelle de la mort du double champion des Etats-Unis John Coughlin".C'est Angela Coughlin, sœur du défunt, qui en a fait la triste annonce sur son compte Facebook : "Mon merveilleusement fort, mon incroyablement compatissant frère John Coughlin s'est donné la mort ce matin. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. Je t'aime John" a-t-elle publié. La Fédération, à l'origine de la suspension de John Coughlin, se refuse à tout commentaire "pour le moment".Une suspension pour des faits non définisEn 2011, alors âgé de 25 ans, John Coughlin avait été sacré champion des Etats-Unis. Il avait réitéré l'exploit l'année suivante. À l'issue de sa carrière de sportif, le trentenaire était devenu entraîneur puis consultant pour la télévision. En décembre 2018, la Fédération l'avait suspendu à titre provisoire sans donner plus d'explications à la presse. En milieu de semaine, cette suspension avait été prolongée. John Coughlin s'est suicidé seulement 48 heures après avoir appris la nouvelle. Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage Archive - Caydee Denney et John Coughlin lors de la compétition Colgate Skating and Gymnastics Spect © Backgrid USA / Bestimage
20 janvier 2019

"Concours de travestis" : Stop Homophobie annonce engager des poursuites après des propos sur Bilal Hassani dans TPMP People

Samedi 19 janvier, Closer relayait les propos tenus par plusieurs chroniqueurs de TPMP People la veille sur C8. En plein débat sur Destination Eurovision et la qualification de Bilal Hassani pour la finale du concours, Catherine Rambert, Sébastien Valiela ou encore Myriam Palomba critiquaient la compétition et la place de favori accordée à Bilal Hassani depuis plusieurs semaines.À la suite de la publication de notre article, l'association Stop Homophobie, qui lutte contre les discriminations et la haine anti-LGBT+, a réagi dans un tweet à la séquence diffusée vendredi 18 janvier sur C8 : "Nous lançons des poursuites pour défendre Bilal. Nous n'oublierons personne". Reste à savoir si cette annonce publique aboutira sur une véritable plainte.Merci !! Nous lançons des poursuites pour défendre Bilal. Nous n'oublierons personne.— STOP HOMOPHOBIE (@stop_homophobie) January 19, 2019 "On sent qu'il est poussé"Rapidement rappelée à l'ordre par Matthieu Delormeau, Catherine Rambert avait déclaré que l'Eurovision était devenu "un concours de déguisements et de travestis", au détriment de la chanson et de la musique : "Je n'ai rien contre ce garçon qui a l'air très sympathique, mais on juge des chanteurs en principe" avait ainsi affirmé la journaliste. Le paparazzi Sébastien Valiela avait quant à lui déclaré que la compétition était biaisée, tant "la couverture médiatique" de Bilal Hassani était nettement plus importante que celles accordées à ses adversaires : "On sent qu'il est poussé (...) Donc oui, ça me paraît un peu truqué". Sébastien Valiela a estimé que l'émission "Destination Eurovision" était "truquée" © DOC C8 Les chroniqueurs de "TPMP People" pensent que Bilal Hassani est un phénomène © DOC C8 Les chroniqueurs de "TPMP People" taclent violemment Bilal Hassani © DOC C8 Catherine Rambert estime que l'Eurovision est désormais "un concours de travestis" © DOC C8 TPMP People : Stop Homophobie annonce engager des poursuites après un débat houleux sur Bilal Hassani © DOC C8 Samedi 19 janvier, Closer relayait les propos tenus par plusieurs chroniqueurs de TPMP People la veille sur C8. En plein débat sur Destination Eurovision et la qualification de Bilal Hassani pour la finale du concours, Catherine Rambert, Sébastien Valiela ou encore Myriam Palomba critiquaient la compétition et la place de favori accordée à Bilal Hassani depuis plusieurs semaines.À la suite de la publication de notre article, l'association Stop Homophobie, qui lutte contre les discriminations et la haine anti-LGBT+, a réagi dans un tweet à la séquence diffusée vendredi 18 janvier sur C8 : "Nous lançons des poursuites pour défendre Bilal. Nous n'oublierons personne". Reste à savoir si cette annonce publique aboutira sur une véritable plainte.Merci !! Nous lançons des poursuites pour défendre Bilal. Nous n'oublierons personne.— STOP HOMOPHOBIE (@stop_homophobie) January 19, 2019 "On sent qu'il est poussé"Rapidement rappelée à l'ordre par Matthieu Delormeau, Catherine Rambert avait déclaré que l'Eurovision était devenu "un concours de déguisements et de travestis", au détriment de la chanson et de la musique : "Je n'ai rien contre ce garçon qui a l'air très sympathique, mais on juge des chanteurs en principe" avait ainsi affirmé la journaliste. Le paparazzi Sébastien Valiela avait quant à lui déclaré que la compétition était biaisée, tant "la couverture médiatique" de Bilal Hassani était nettement plus importante que celles accordées à ses adversaires : "On sent qu'il est poussé (...) Donc oui, ça me paraît un peu truqué". Sébastien Valiela a estimé que l'émission "Destination Eurovision" était "truquée" © DOC C8 Les chroniqueurs de "TPMP People" pensent que Bilal Hassani est un phénomène © DOC C8 Les chroniqueurs de "TPMP People" taclent violemment Bilal Hassani © DOC C8 Catherine Rambert estime que l'Eurovision est désormais "un concours de travestis" © DOC C8 TPMP People : Stop Homophobie annonce engager des poursuites après un débat houleux sur Bilal Hassani © DOC C8
20 janvier 2019

VIDEO. "J'écris pour ne pas être lu par Valérie Damidot" : la réponse cinglante de Yann Moix à l'animatrice, qui lui répond sur Twitter

Yann Moix ne comptait pas s'en arrêter là. Souvenez-vous, l'écrivain et essayiste a essuyé une pluie de critiques pour ses propos déclarés dans les colonnes de Marie Claire le 6 janvier dernier. Lors d'une interview, Yann Moix avait clamé ne sortir qu'avec des femmes jeunes, car sortir avec les femmes de son âge lui semble impossible. Suite à ses déclarations, de nombreuses personnalités s'étaient insurgées sur les réseaux sociaux, dont Valérie Damidot. "Wesh, gros, nous les quinquas on a pas non plus envie de ton micro kiki, la bonne année a toi", avait-elle écrit sur Twitter.Deux semaines après les faits, Yann Moix a tenu à donner sa réponse sur le plateau des Terriens du samedi. Alors qu'il donnait ses fameux "Moix d'or" de la semaine, le chroniqueur s'est intéressé à la nouvelle série Netflix "Family Business", qui compte dans son casting Valérie Damidot et Enrico Macias. L'occasion parfaite pour le chroniqueur de tacler l'animatrice télé."Valérie Damidot [...] je ne savais même pas qu'elle existât" commence Yann Moix de but en blanc. "J'ai appris son existence la semaine dernière, dans un entretien où elle disait que j'étais affublé d'un appendice reproducteur que la tombola génétique - atrophiant cette portion pourtant stratégique de mon anatomie - avait rendu proche en taille de celle du surmulot. Dans le langage Damidot, où la monosyllabe tient lieu de dictionnaire, ça donne 'il a un petit kiki'", ajoute-t-il sur le plateau de C8.Et de reprendre : "Une telle élévation de pensée, alliée à un sens si rare de la répartie, fait la noblesse du pays de Malherbe, de La Bruyère et de Boileau. Autant de noms que Valérie Damidot ira surement vérifier dans les rayonnages de Conforama" poursuit-il avec son humour cinglant habituel. Dans la bibliothèque de Valérie Damidot, où l'intégral de Fantomette relié pleine peau est rangé dans la section philosophique aux côtés de 50 nuances de Grey, on ne trouve aucun de mes livres, aucun, et c'est pour cela que j'écris, pour ne pas être lu par Valérie Damidot", conclut l'écrivain. Ambiance.Sur Twitter, Valérie Damidot a réagi aux propos de Yann Moix tenus sur le plateau de Thierry Ardisson, avec un simple gif musical plutôt significatif. pic.twitter.com/Wv6zWJYr3f— Valérie Damidot (@DamidotValerie) January 20, 2019 Yann Moix ne comptait pas s'en arrêter là. Souvenez-vous, l'écrivain et essayiste a essuyé une pluie de critiques pour ses propos déclarés dans les colonnes de Marie Claire le 6 janvier dernier. Lors d'une interview, Yann Moix avait clamé ne sortir qu'avec des femmes jeunes, car sortir avec les femmes de son âge lui semble impossible. Suite à ses déclarations, de nombreuses personnalités s'étaient insurgées sur les réseaux sociaux, dont Valérie Damidot. "Wesh, gros, nous les quinquas on a pas non plus envie de ton micro kiki, la bonne année a toi", avait-elle écrit sur Twitter.Deux semaines après les faits, Yann Moix a tenu à donner sa réponse sur le plateau des Terriens du samedi. Alors qu'il donnait ses fameux "Moix d'or" de la semaine, le chroniqueur s'est intéressé à la nouvelle série Netflix "Family Business", qui compte dans son casting Valérie Damidot et Enrico Macias. L'occasion parfaite pour le chroniqueur de tacler l'animatrice télé."Valérie Damidot [...] je ne savais même pas qu'elle existât" commence Yann Moix de but en blanc. "J'ai appris son existence la semaine dernière, dans un entretien où elle disait que j'étais affublé d'un appendice reproducteur que la tombola génétique - atrophiant cette portion pourtant stratégique de mon anatomie - avait rendu proche en taille de celle du surmulot. Dans le langage Damidot, où la monosyllabe tient lieu de dictionnaire, ça donne 'il a un petit kiki'", ajoute-t-il sur le plateau de C8.Et de reprendre : "Une telle élévation de pensée, alliée à un sens si rare de la répartie, fait la noblesse du pays de Malherbe, de La Bruyère et de Boileau. Autant de noms que Valérie Damidot ira surement vérifier dans les rayonnages de Conforama" poursuit-il avec son humour cinglant habituel. Dans la bibliothèque de Valérie Damidot, où l'intégral de Fantomette relié pleine peau est rangé dans la section philosophique aux côtés de 50 nuances de Grey, on ne trouve aucun de mes livres, aucun, et c'est pour cela que j'écris, pour ne pas être lu par Valérie Damidot", conclut l'écrivain. Ambiance.Sur Twitter, Valérie Damidot a réagi aux propos de Yann Moix tenus sur le plateau de Thierry Ardisson, avec un simple gif musical plutôt significatif. pic.twitter.com/Wv6zWJYr3f— Valérie Damidot (@DamidotValerie) January 20, 2019
20 janvier 2019

Cinq paires de boots femmes pour réchauffer votre hiver

Pour affronter le frimas de janvier, mieux vaut être bien équipé ! Les plus frileuses d'entre nous vont être ravies, cette saison la bottine fourrée signe son grand come-back ! Parfaite pour faire du hors-piste et aller tout schuss, ces boots foulent aussi bien le bitume que la neige. Pratiques et stylés, elles sont aussi confortables. Elles se déclinent dans tous les modèles et à tous les prix. Teintes camel et naturelles elles feront rayonner vos chaussures !Côté people, pour rehausser son style, la it-girl Sienna Miller enfile ses boots compensées signées Billi Bi. C'est encore une fois, avec une longueur d'avance que l'actrice américaine nous donne une leçon de style pour affronter les températures négatives.Les 3 conseils fashion de la rédac' :1. Cultivez l'allure off-duty en twistant votre paire de boots avec des pièces chaudes : maxi-écharpe, parka kaki et bonnet sont tout en haut de notre it-liste.2. Préférez les pantalons 7/8e qui arrivent juste au-dessus de la cheville. On met en avant le plus possible la pièce star de votre look.3. Privilégiez les teintes marron qui vont indéniablement avec tout.Nos marques préférées ont proposé leurs versions :Tout comme Sienna Miller, on craque sur la marque Billi Bi disponible sur Zalando. Les Tropéziennes par M.Belarbi (sur Spartoo) propose une bottine camel aux lacets contrastants blancs, tandis que Minelli mise tout sur les crans ! Chez Anaki (disponible sur Sarenza), la fourrure prend le pas sur la tige ! Enfin, Eram se distingue des autres en proposant une version avec une boucle. Sienna Miller © KCS Chaussures Billi Bi, 194 € sur zalando. fr. 2019 © DR Chaussures Les Tropéziennes par M. Belarbi, 109,90 € sur spartoo. com. 2019 © DR Chaussures Minelli, 169 €. 2019 © DR Chaussures Anaki, 159 € sur sarenza. com. 2018 © DR Chaussures Eram, 89 €. 2019 © DR Pour affronter le frimas de janvier, mieux vaut être bien équipé ! Les plus frileuses d'entre nous vont être ravies, cette saison la bottine fourrée signe son grand come-back ! Parfaite pour faire du hors-piste et aller tout schuss, ces boots foulent aussi bien le bitume que la neige. Pratiques et stylés, elles sont aussi confortables. Elles se déclinent dans tous les modèles et à tous les prix. Teintes camel et naturelles elles feront rayonner vos chaussures !Côté people, pour rehausser son style, la it-girl Sienna Miller enfile ses boots compensées signées Billi Bi. C'est encore une fois, avec une longueur d'avance que l'actrice américaine nous donne une leçon de style pour affronter les températures négatives.Les 3 conseils fashion de la rédac' :1. Cultivez l'allure off-duty en twistant votre paire de boots avec des pièces chaudes : maxi-écharpe, parka kaki et bonnet sont tout en haut de notre it-liste.2. Préférez les pantalons 7/8e qui arrivent juste au-dessus de la cheville. On met en avant le plus possible la pièce star de votre look.3. Privilégiez les teintes marron qui vont indéniablement avec tout.Nos marques préférées ont proposé leurs versions :Tout comme Sienna Miller, on craque sur la marque Billi Bi disponible sur Zalando. Les Tropéziennes par M.Belarbi (sur Spartoo) propose une bottine camel aux lacets contrastants blancs, tandis que Minelli mise tout sur les crans ! Chez Anaki (disponible sur Sarenza), la fourrure prend le pas sur la tige ! Enfin, Eram se distingue des autres en proposant une version avec une boucle. Sienna Miller © KCS Chaussures Billi Bi, 194 € sur zalando. fr. 2019 © DR Chaussures Les Tropéziennes par M. Belarbi, 109,90 € sur spartoo. com. 2019 © DR Chaussures Minelli, 169 €. 2019 © DR Chaussures Anaki, 159 € sur sarenza. com. 2018 © DR Chaussures Eram, 89 €. 2019 © DR
20 janvier 2019

Bye Bye Angelina Jolie : Brad Pitt aurait retrouvé l'amour dans les bras de Charlize Theron

Brad Pitt a-t-il définitivement tiré un trait sur Angelina Jolie ? Selon les informations de The Sun, l'acteur de 55 ans viendrait tout juste de retrouver l'amour, deux ans après sa rupture en 2016. En pleine bataille judiciaire avec son ex-femme, Brad Pitt aurait succombé au charme d'une célèbre actrice. Cette dernière n'est autre que Charlize Theron.Toujours selon The Sun, leur couple se serait formé aux alentours des fêtes de fin d'année. "Ils se sont fréquentés régulièrement ces derniers temps. Cela fait un mois environ", a révélé une source. Elle lui aurait même rendu visite à son domicile, à Los Angeles. Toutefois, ses six enfants n'auraient pas encore fait sa rencontre.Brad Pitt et Charlize Theron se connaissent depuis un moment. D'ailleurs, ils ont fait connaissance grâce à l'ancien époux de l'actrice, Sean Penn, avec qui elle a divorcé en 2015."Ils avaient l'air heureux"Samedi 12 janvier au soir, Brad Pitt a retrouvé l'actrice de 43 ans au Château Marmont, un hôtel de Los Angeles, où elle était invitée pour la projection du film Roma. "Il est venu dans l'établissement après sa soirée. Il a changé sa tenue avant de la rejoindre au bar", a confié un témoin. "Elle buvait un cocktail, lui de l'eau. Son bras était placé dans son dos", a-t-elle affirmé, avant d'ajouter qu'ils avaient l'air "très heureux" ensemble. Info - "Going Clear", le documentaire spectaculaire d'Alex Gibney, diffusé sur Canal+, acclamé au Fe © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Charlize Theron à la 25ème soirée annuelle ELLE Women à lhôtel Four Seasons à Hollywood, le 15 octo © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Brad Pitt quitte une réunion qui a duré 9 heures au lendemain de son 55ème anniversaire à © Coleman-Rayner / Bestimage Charlize Theron dans la nouvelle campagne de Christian Dior pour le nouveau parfum J'adore Absolu à © Dior via Bestimage Exclusif - Brad Pitt arrive au concert "I am the highway : A tribute to Chris Cornell" à Inglewood l © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Brad Pitt sur le tournage du film "Once upon a time" à Los Angeles le 13 octobre 2018. © The ImageDirect / Bestimage Exclusif - Charlize Theron tourne une scène du film "Fair and Balanced" à Los Angeles le 9 décembre © The ImageDirect / Bestimage Exclusif - Brad Pitt se rend à un rendez-vous d'affaires à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 1 © Coleman-Rayner / Bestimage Charlize Theron - Photocall de la 24ème soirée des "Annual Critics's Choice Awards" à Santa Monica. © Backgrid USA / Bestimage Charlize Theron - Photocall de la 24ème soirée des "Annual Critics's Choice Awards" à Santa Monica. © Backgrid USA / Bestimage Brad Pitt a-t-il définitivement tiré un trait sur Angelina Jolie ? Selon les informations de The Sun, l'acteur de 55 ans viendrait tout juste de retrouver l'amour, deux ans après sa rupture en 2016. En pleine bataille judiciaire avec son ex-femme, Brad Pitt aurait succombé au charme d'une célèbre actrice. Cette dernière n'est autre que Charlize Theron.Toujours selon The Sun, leur couple se serait formé aux alentours des fêtes de fin d'année. "Ils se sont fréquentés régulièrement ces derniers temps. Cela fait un mois environ", a révélé une source. Elle lui aurait même rendu visite à son domicile, à Los Angeles. Toutefois, ses six enfants n'auraient pas encore fait sa rencontre.Brad Pitt et Charlize Theron se connaissent depuis un moment. D'ailleurs, ils ont fait connaissance grâce à l'ancien époux de l'actrice, Sean Penn, avec qui elle a divorcé en 2015."Ils avaient l'air heureux"Samedi 12 janvier au soir, Brad Pitt a retrouvé l'actrice de 43 ans au Château Marmont, un hôtel de Los Angeles, où elle était invitée pour la projection du film Roma. "Il est venu dans l'établissement après sa soirée. Il a changé sa tenue avant de la rejoindre au bar", a confié un témoin. "Elle buvait un cocktail, lui de l'eau. Son bras était placé dans son dos", a-t-elle affirmé, avant d'ajouter qu'ils avaient l'air "très heureux" ensemble. Info - "Going Clear", le documentaire spectaculaire d'Alex Gibney, diffusé sur Canal+, acclamé au Fe © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Charlize Theron à la 25ème soirée annuelle ELLE Women à lhôtel Four Seasons à Hollywood, le 15 octo © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Brad Pitt quitte une réunion qui a duré 9 heures au lendemain de son 55ème anniversaire à © Coleman-Rayner / Bestimage Charlize Theron dans la nouvelle campagne de Christian Dior pour le nouveau parfum J'adore Absolu à © Dior via Bestimage Exclusif - Brad Pitt arrive au concert "I am the highway : A tribute to Chris Cornell" à Inglewood l © Backgrid USA / Bestimage Exclusif - Brad Pitt sur le tournage du film "Once upon a time" à Los Angeles le 13 octobre 2018. © The ImageDirect / Bestimage Exclusif - Charlize Theron tourne une scène du film "Fair and Balanced" à Los Angeles le 9 décembre © The ImageDirect / Bestimage Exclusif - Brad Pitt se rend à un rendez-vous d'affaires à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 1 © Coleman-Rayner / Bestimage Charlize Theron - Photocall de la 24ème soirée des "Annual Critics's Choice Awards" à Santa Monica. © Backgrid USA / Bestimage Charlize Theron - Photocall de la 24ème soirée des "Annual Critics's Choice Awards" à Santa Monica. © Backgrid USA / Bestimage
20 janvier 2019

VIDEO. David Hallyday étonné que son père, Johnny, ne figure pas parmi les nommés des Victoires de la musique 2019

Cette nouvelle n'a pas fait très plaisir à David Hallyday. Lors de son passage dans l'émission "On refait la télé" présentée par Eric Dussart et Jade sur RTL, le fils de Johnny Hallyday a appris que son père ne figurait pas dans la liste des nommés aux Victoires de la musique 2019. Malgré l'énorme succès de l'album posthume du rockeur, Mon pays c'est l'amour, vendu à plus d'un million d'exemplaires, le nom de Johnny Hallyday n'a pas été choisi. Pourtant, il figurait dans la liste des présélectionnés établie par un jury. "Il n'a pas été retenu dans la dernière phase de vote", avait simplement expliqué la présidence.Cette information a énormément surpris son fils, David Hallyday. "Ca m'étonne beaucoup. Oui c'est étonnant. Il y a toujours des mystères comme ça", a-t-il fait savoir au micro d'RTL. Toutefois, le chanteur de 52 ans, a expliqué avoir "du mal à donner son avis" car il "ne sait pas vraiment comment ça fonctionne".Sa belle-mère, Laeticia Hallyday, souhaitait également qu'il soit nommés aux Victoires de la musique, dont la 34e édition se déroulera le 8 février prochain. En effet, sur les réseaux sociaux, la maman de Jade et Joy n'avait cessé d'aimer des publications demandant la nomination du Taulier. Sans succès. Cette nouvelle n'a pas fait très plaisir à David Hallyday. Lors de son passage dans l'émission "On refait la télé" présentée par Eric Dussart et Jade sur RTL, le fils de Johnny Hallyday a appris que son père ne figurait pas dans la liste des nommés aux Victoires de la musique 2019. Malgré l'énorme succès de l'album posthume du rockeur, Mon pays c'est l'amour, vendu à plus d'un million d'exemplaires, le nom de Johnny Hallyday n'a pas été choisi. Pourtant, il figurait dans la liste des présélectionnés établie par un jury. "Il n'a pas été retenu dans la dernière phase de vote", avait simplement expliqué la présidence.Cette information a énormément surpris son fils, David Hallyday. "Ca m'étonne beaucoup. Oui c'est étonnant. Il y a toujours des mystères comme ça", a-t-il fait savoir au micro d'RTL. Toutefois, le chanteur de 52 ans, a expliqué avoir "du mal à donner son avis" car il "ne sait pas vraiment comment ça fonctionne".Sa belle-mère, Laeticia Hallyday, souhaitait également qu'il soit nommés aux Victoires de la musique, dont la 34e édition se déroulera le 8 février prochain. En effet, sur les réseaux sociaux, la maman de Jade et Joy n'avait cessé d'aimer des publications demandant la nomination du Taulier. Sans succès.
20 janvier 2019

PHOTOS. Omar Sy : Qui sont ses 5 enfants ?

Le dimanche 20 janvier, Omar Sy fête ses 41 ans. L'acteur originaire de Trappes dans les Yvelines va très certainement célébrer l'évènement entouré de sa femme Hélène depuis 2007 et leurs cinq enfants, âgés de 1, 8, 11, 13 et 16 ans. Le couple, après le succès d'Intouchables a préféré partir vivre en août 2012 à Los Angeles aux États-Unis pour tenter de préserver leurs enfants. "Pour nos enfants, pour notre équilibre, on s'est dit qu'il fallait prendre de la distance, trouver un endroit où l'on se sente plus libre", expliquait Hélène.Il faut dire qu'Omar Sy a été très peiné de se rendre compte un jour que sa notoriété avait des conséquences néfastes pour ses enfants. "Quand je les conduisais à l'école, cela m'avait marqué de voir que je n'étais plus leur père et qu'ils n'étaient que les enfants d'Omar Sy. Ils commençaient à perdre leurs prénoms. Je venais d'envahir leur espace, l'école (...) Ça a été un choc. Ça m'a fait comprendre que nous devions changer de vie. L'école, c'était leur territoire et j'empiétais dessus. Ce n'était pas juste". C'est la raison pour laquelle les enfants d'Omar Sy ne sont pas scolarisés dans une école française mais américaine. Omar Sy et sa femme Hélène au vernissage de l'exposition "Vision by AG", au profit de l'association caritative CeKeDuBonheur, © BESTIMAGE Hélène Sy et Omar Sy au photocall pour l'association "cékedubonheur" pendant le 20e Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez, France le 17 Janvier © KCS Omar Sy au 20e Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez le 21 Janvier 2017 © KCS Omar Sy assiste a la Premiere de Sahara à l'UGC Bercy le 29 Janvier 2017 © KCS Omar Sy à la première de Inferno au théâtre DGA à Los Angeles, le 25 octobre 2016 © BESTIMAGE Omar Sy à la cérémonie d'ouverture du 20ème Festival du film de comédie à l'Alpe d'Huez, le 17 janvier 2017 © BESTIMAGE Omar Sy et sa femme Hélène à l'avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le 15 janvier 2019 © BESTIMAGE Omar Sy à l'avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le 15 janvier 2019 © KCS Le dimanche 20 janvier, Omar Sy fête ses 41 ans. L'acteur originaire de Trappes dans les Yvelines va très certainement célébrer l'évènement entouré de sa femme Hélène depuis 2007 et leurs cinq enfants, âgés de 1, 8, 11, 13 et 16 ans. Le couple, après le succès d'Intouchables a préféré partir vivre en août 2012 à Los Angeles aux États-Unis pour tenter de préserver leurs enfants. "Pour nos enfants, pour notre équilibre, on s'est dit qu'il fallait prendre de la distance, trouver un endroit où l'on se sente plus libre", expliquait Hélène.Il faut dire qu'Omar Sy a été très peiné de se rendre compte un jour que sa notoriété avait des conséquences néfastes pour ses enfants. "Quand je les conduisais à l'école, cela m'avait marqué de voir que je n'étais plus leur père et qu'ils n'étaient que les enfants d'Omar Sy. Ils commençaient à perdre leurs prénoms. Je venais d'envahir leur espace, l'école (...) Ça a été un choc. Ça m'a fait comprendre que nous devions changer de vie. L'école, c'était leur territoire et j'empiétais dessus. Ce n'était pas juste". C'est la raison pour laquelle les enfants d'Omar Sy ne sont pas scolarisés dans une école française mais américaine. Omar Sy et sa femme Hélène au vernissage de l'exposition "Vision by AG", au profit de l'association caritative CeKeDuBonheur, © BESTIMAGE Hélène Sy et Omar Sy au photocall pour l'association "cékedubonheur" pendant le 20e Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez, France le 17 Janvier © KCS Omar Sy au 20e Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez le 21 Janvier 2017 © KCS Omar Sy assiste a la Premiere de Sahara à l'UGC Bercy le 29 Janvier 2017 © KCS Omar Sy à la première de Inferno au théâtre DGA à Los Angeles, le 25 octobre 2016 © BESTIMAGE Omar Sy à la cérémonie d'ouverture du 20ème Festival du film de comédie à l'Alpe d'Huez, le 17 janvier 2017 © BESTIMAGE Omar Sy et sa femme Hélène à l'avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le 15 janvier 2019 © BESTIMAGE Omar Sy à l'avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le 15 janvier 2019 © KCS
20 janvier 2019

"Il ne s'est même pas excusé" : la passagère présente dans la voiture percutée par le prince Philip raconte les détails de l'accident 

Jeudi 17 janvier dernier, un peu avant de trois heures de l'après-midi, l'époux de la reine Elizabeth II, âgé de 97 ans, a été impliqué dans un spectaculaire accident de la route. Sa voiture, une Land Rover, est entrée en collision avec un autre véhicule sur la route menant au domaine de Sandringham. La passagère présente dans l'autre voiture, Emma Fairweather, a raconté au Sunday Mirror ce qu'il s'était réellement passé ce jour-là. Elle n'a pas hésité à exprimer sa douleur, mais aussi de dire pourquoi elle était très remontée contre le prince Philip.Cette mère de deux enfants a révélé qu'elle n'avait "cessé de crier" lors de l'accident qui s'est déroulé, selon elle, au "ralenti". Son amie était au volant de sa Kia, lorsque celui-ci s'est produit. Dans la voiture se trouvait également un bébé de neuf mois.Après la collision, les témoins se sont immédiatement rués vers la voiture du prince, et Emma Fairweather s'est sentie délaissée. "Je paniquais, je pensais qu'on allait m'oublier", s'est-elle souvenue."Il ne s'est même pas excusé"Si le duc d'Édimbourg n'a pas été blessé, Emma Fairweather a, quant à elle, eu le poignet cassé. Elle a également raconté ne pas avoir reçu d'excuses de sa part. Ni de celle de Buckingham Palace : "Je suis tellement chanceuse d'être en vie. Et il ne s'est même pas excusé...""Ca a été un moment traumatisant et difficile, et je m'attendais à plus de la part de la famille royale", a-t-elle confié. Celle qui dit beaucoup les aimer s'est sentie "rejetée" suite à ce silence. "Cela leur aurait coûté quoi, à lui et à la reine, de m'envoyer une carte et un bouquet de fleurs ?" s'est-elle ensuite indignée.Après les faits, le prince Philip a expliqué aux autorités avoir été ébloui par le soleil. Ce serait dont cela qui, selon lui, aurait causé l'accident. Toutefois, la passagère de l'autre véhicule a un peu de mal à croire en cette version. "Je ne vois pas comment cela pourrait être vrai, car le ciel était couvert", a-t-elle confié. Deux jours après la collision, le grand-père de William et Harry était de retour au volant de sa voiture. Sans ceinture de sécurité. Le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie de mariage de la princesse Eugenie d' © Agence / Bestimage Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne rencontrent la reine Elisabeth II d'Angleterre et le © Agence / Bestimage Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne rencontrent la reine Elisabeth II d'Angleterre et le © Agence / Bestimage Portrait d'Elisabeth II d'Angleterre et du prince Philip duc d'Edimbourg pour leurs noces de platin © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage Portrait de la reine Elisabeth II dAngleterre et du prince Philip, duc dEdimbourg, pour leurs noce © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage Portrait de la reine Elisabeth II dAngleterre et du prince Philip, duc dEdimbourg, pour leurs noce © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage La reine Elisabeth II d'Angleterre et le prince Philip, duc d'Edimbourg se rendent à la messe à l'ég © AGENCE / BESTIMAGE La reine Elisabeth II dAngleterre et Le prince Philip, duc dEdimbourg,- Cérémonie de mariage du pr © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II dAngleterre et le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Philip, duc d'Edimbourg - La famille royale d'Angleterre à son arrivée au palais de Buckin © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc d'Edimbourg - La famille royale d'Angleterre à son arrivée au palais de Buckin © Agence / Bestimage Jeudi 17 janvier dernier, un peu avant de trois heures de l'après-midi, l'époux de la reine Elizabeth II, âgé de 97 ans, a été impliqué dans un spectaculaire accident de la route. Sa voiture, une Land Rover, est entrée en collision avec un autre véhicule sur la route menant au domaine de Sandringham. La passagère présente dans l'autre voiture, Emma Fairweather, a raconté au Sunday Mirror ce qu'il s'était réellement passé ce jour-là. Elle n'a pas hésité à exprimer sa douleur, mais aussi de dire pourquoi elle était très remontée contre le prince Philip.Cette mère de deux enfants a révélé qu'elle n'avait "cessé de crier" lors de l'accident qui s'est déroulé, selon elle, au "ralenti". Son amie était au volant de sa Kia, lorsque celui-ci s'est produit. Dans la voiture se trouvait également un bébé de neuf mois.Après la collision, les témoins se sont immédiatement rués vers la voiture du prince, et Emma Fairweather s'est sentie délaissée. "Je paniquais, je pensais qu'on allait m'oublier", s'est-elle souvenue."Il ne s'est même pas excusé"Si le duc d'Édimbourg n'a pas été blessé, Emma Fairweather a, quant à elle, eu le poignet cassé. Elle a également raconté ne pas avoir reçu d'excuses de sa part. Ni de celle de Buckingham Palace : "Je suis tellement chanceuse d'être en vie. Et il ne s'est même pas excusé...""Ca a été un moment traumatisant et difficile, et je m'attendais à plus de la part de la famille royale", a-t-elle confié. Celle qui dit beaucoup les aimer s'est sentie "rejetée" suite à ce silence. "Cela leur aurait coûté quoi, à lui et à la reine, de m'envoyer une carte et un bouquet de fleurs ?" s'est-elle ensuite indignée.Après les faits, le prince Philip a expliqué aux autorités avoir été ébloui par le soleil. Ce serait dont cela qui, selon lui, aurait causé l'accident. Toutefois, la passagère de l'autre véhicule a un peu de mal à croire en cette version. "Je ne vois pas comment cela pourrait être vrai, car le ciel était couvert", a-t-elle confié. Deux jours après la collision, le grand-père de William et Harry était de retour au volant de sa voiture. Sans ceinture de sécurité. Le prince Philip, duc dEdimbourg - Sorties après la cérémonie de mariage de la princesse Eugenie d' © Agence / Bestimage Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne rencontrent la reine Elisabeth II d'Angleterre et le © Agence / Bestimage Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne rencontrent la reine Elisabeth II d'Angleterre et le © Agence / Bestimage Portrait d'Elisabeth II d'Angleterre et du prince Philip duc d'Edimbourg pour leurs noces de platin © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage Portrait de la reine Elisabeth II dAngleterre et du prince Philip, duc dEdimbourg, pour leurs noce © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage Portrait de la reine Elisabeth II dAngleterre et du prince Philip, duc dEdimbourg, pour leurs noce © Matt Holyoak / Camera Press / Bestimage La reine Elisabeth II d'Angleterre et le prince Philip, duc d'Edimbourg se rendent à la messe à l'ég © AGENCE / BESTIMAGE La reine Elisabeth II dAngleterre et Le prince Philip, duc dEdimbourg,- Cérémonie de mariage du pr © Agence / Bestimage La reine Elisabeth II dAngleterre et le prince Philip, duc dEdimbourg - Les invités arrivent à la © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Philip, duc d'Edimbourg - La famille royale d'Angleterre à son arrivée au palais de Buckin © Agence / Bestimage Le prince Philip, duc d'Edimbourg - La famille royale d'Angleterre à son arrivée au palais de Buckin © Agence / Bestimage
20 janvier 2019

PASSION WAGS. Saint-Étienne-Lyon : découvrez les femmes des joueurs des deux équipes en photos

La 21e journée du championnat de France de Ligue 1 se termine par un véritable choc au sommet ! Dimanche 20 janvier à 21 heures, Saint-Étienne, troisième, reçoit l'Olympique Lyonnais, quatrième, au stade Geoffroy Guichard. À cette occasion, Closer vous propose de découvrir ou de redécouvrir les femmes qui partagent la vie des joueurs des deux équipes.Si les Verts peuvent, à nouveau, rêver d'une qualification en Ligue des Champions, c'est, en grande partie, à Wahbi Khazri qu'ils le doivent. L'attaquant tunisien, déjà auteur de douze buts depuis le début de la saison, est en couple avec Marlène. Les deux amoureux se sont mariés en juin 2017. Ils sont également les parents de deux petits garçons, Lenny né le 17 décembre 2014 et Nino né le 21 avril 2018.Côté lyonnais, la plus célèbre des Wags (pour "Wife and girlfriend", "femme et petite-amie" en français) est le mannequin Lori Harvey. La jeune femme qui compte près d'un million d'abonnés sur son compte Instagram est en couple avec l'attaquant néerlandais Memphis Depay. Très discrète sur sa relation avec le joueur lyonnais, elle a toutefois assisté à une rencontre du club rhodanien en août dernier.Découvrez également dans ce diaporama les femmes de Rémy Cabella, Lucas Tousart ou encore Mathieu Debuchy. Saint-Etienne -Lyon : quelles sont les femmes de footballeurs ? © INSTAGRAM Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Chloé Preseau © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Chloé Preseau la compagne de Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Chloé Preseau la compagne de Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Pauline © INSTAGRAM/TERRIER Pauline la compagne de Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/PAULINE_GRC Pauline la compagne de Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/PAULINE_GRC Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MEMPHISDEPAY Lori Harvey la compagne de Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/LORIHARVEY Lori Harvey la compagne de Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/LORIHARVEY Mathieu Debuchy joueur de l'équipe de Saint-Etienne © BESTIMAGE La compagne de Mathieu Debuchy joueur de l'équipe de Saint-Etienne © KCS Lucas Tousart joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Blandine © INSTAGRAM/LUCAS_TOUSART Lucas Tousart joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Blandine © INSTAGRAM/LUCAS_TOUSART Jordan Ikoko, joueur de l'équipe de Guingamp et sa compagne © INSTAGRAM/IKOKO Marcelo joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Taty © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Taty la compagne de Marcelo joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Taty la compagne de Marcelo joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Rafael joueur de Lyon et sa compagne Karla © INSTAGRAM/ORAFA2 Rafael joueur de Lyon et sa compagne Karla © INSTAGRAM/ORAFA2 Marçal joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Marta © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL Marta la compagne de Marçal joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL Marta la compagne de Marçal joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL La 21e journée du championnat de France de Ligue 1 se termine par un véritable choc au sommet ! Dimanche 20 janvier à 21 heures, Saint-Étienne, troisième, reçoit l'Olympique Lyonnais, quatrième, au stade Geoffroy Guichard. À cette occasion, Closer vous propose de découvrir ou de redécouvrir les femmes qui partagent la vie des joueurs des deux équipes.Si les Verts peuvent, à nouveau, rêver d'une qualification en Ligue des Champions, c'est, en grande partie, à Wahbi Khazri qu'ils le doivent. L'attaquant tunisien, déjà auteur de douze buts depuis le début de la saison, est en couple avec Marlène. Les deux amoureux se sont mariés en juin 2017. Ils sont également les parents de deux petits garçons, Lenny né le 17 décembre 2014 et Nino né le 21 avril 2018.Côté lyonnais, la plus célèbre des Wags (pour "Wife and girlfriend", "femme et petite-amie" en français) est le mannequin Lori Harvey. La jeune femme qui compte près d'un million d'abonnés sur son compte Instagram est en couple avec l'attaquant néerlandais Memphis Depay. Très discrète sur sa relation avec le joueur lyonnais, elle a toutefois assisté à une rencontre du club rhodanien en août dernier.Découvrez également dans ce diaporama les femmes de Rémy Cabella, Lucas Tousart ou encore Mathieu Debuchy. Saint-Etienne -Lyon : quelles sont les femmes de footballeurs ? © INSTAGRAM Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Chloé Preseau © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Chloé Preseau la compagne de Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Chloé Preseau la compagne de Rémy Cabella joueur de l'équipe de Saint-Etienne © INSTAGRAM/CHLOEPRESEAU Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Pauline © INSTAGRAM/TERRIER Pauline la compagne de Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/PAULINE_GRC Pauline la compagne de Martin Terrier joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/PAULINE_GRC Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Wahbi Khazri joueur de l'équipe de Saint-Etienne et sa compagne Marlène © INSTAGRAM/MARLENE.KHARZI Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MEMPHISDEPAY Lori Harvey la compagne de Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/LORIHARVEY Lori Harvey la compagne de Menphis Depay joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/LORIHARVEY Mathieu Debuchy joueur de l'équipe de Saint-Etienne © BESTIMAGE La compagne de Mathieu Debuchy joueur de l'équipe de Saint-Etienne © KCS Lucas Tousart joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Blandine © INSTAGRAM/LUCAS_TOUSART Lucas Tousart joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Blandine © INSTAGRAM/LUCAS_TOUSART Jordan Ikoko, joueur de l'équipe de Guingamp et sa compagne © INSTAGRAM/IKOKO Marcelo joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Taty © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Taty la compagne de Marcelo joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Taty la compagne de Marcelo joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/TATYALCANTARA Rafael joueur de Lyon et sa compagne Karla © INSTAGRAM/ORAFA2 Rafael joueur de Lyon et sa compagne Karla © INSTAGRAM/ORAFA2 Marçal joueur de l'équipe de Lyon et sa compagne Marta © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL Marta la compagne de Marçal joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL Marta la compagne de Marçal joueur de l'équipe de Lyon © INSTAGRAM/MARCALOFICIAL
20 janvier 2019

Ce tweet de Katy Perry liké par… Donald Trump

Donald Trump tweete énormément. Par contre, il ne "like" pas beaucoup de tweets. Huit fois. Et son dernier tweet liké est un message que Shazam a posté en octobre dernier, pour souhaiter un bon anniversaire à Katy Perry. Le tweet dit : "Envoyez beaucoup d'amour à @katyperry aujourd'hui #HappyBirthdayKatyPerry". Le président américain a liké ce message, le 18 janvier, révélant son amour, en même temps pour l'interprète de "I Kissed a Girl". Et encore, beaucoup d'observateurs pensent que ce "j'aime" est probablement une erreur de manipulation.Toutefois, Donald Trump n'a pas caché son admiration pour Katy Perry. D'ailleurs, il y a quelques années, il avait posté une série de tweets dans lequel il se demandait pourquoi la chanteuse avait épousé Russell Brand. L'amour n'est pas réciproque. La chanteuse ne porte pas vraiment le président des Etats-Unis dans son cœur. Elle n'avait pas hésité à dire que la réponse de Trump était sans-cœur au sujet des récents incendies de forêts en Californie. D'après lui, c'est la mauvaise gestion des forêts par les autorités de l'Etat était à l'origine des trois incendies.folks, pic.twitter.com/myOWMZOb5Z— Dave Itzkoff (@ditzkoff) January 19, 2019 Katy Perry © best image Katy Perry © best image Katy Perry © best image Katy Perry © best image Donald Trump © Best image Donald Trump © Best image Donald Trump tweete énormément. Par contre, il ne "like" pas beaucoup de tweets. Huit fois. Et son dernier tweet liké est un message que Shazam a posté en octobre dernier, pour souhaiter un bon anniversaire à Katy Perry. Le tweet dit : "Envoyez beaucoup d'amour à @katyperry aujourd'hui #HappyBirthdayKatyPerry". Le président américain a liké ce message, le 18 janvier, révélant son amour, en même temps pour l'interprète de "I Kissed a Girl". Et encore, beaucoup d'observateurs pensent que ce "j'aime" est probablement une erreur de manipulation.Toutefois, Donald Trump n'a pas caché son admiration pour Katy Perry. D'ailleurs, il y a quelques années, il avait posté une série de tweets dans lequel il se demandait pourquoi la chanteuse avait épousé Russell Brand. L'amour n'est pas réciproque. La chanteuse ne porte pas vraiment le président des Etats-Unis dans son cœur. Elle n'avait pas hésité à dire que la réponse de Trump était sans-cœur au sujet des récents incendies de forêts en Californie. D'après lui, c'est la mauvaise gestion des forêts par les autorités de l'Etat était à l'origine des trois incendies.folks, pic.twitter.com/myOWMZOb5Z— Dave Itzkoff (@ditzkoff) January 19, 2019 Katy Perry © best image Katy Perry © best image Katy Perry © best image Katy Perry © best image Donald Trump © Best image Donald Trump © Best image
19 janvier 2019

Richard Gasquet : son opération à l'aine s'est bien passée

Voilà trois mois que Richard Gasquet se tient éloigné des courts de tennis. Le joueur souffre d'une hernie à l'aine depuis le début du mois de novembre. C'est pour cette raison qu'il n'a pas pu prendre part à la finale de la Coupe Davis. Et c'est pour cela non plus qu'il a n'a pas pu prendre l'avion pour Melbourne pour participer à l'Open d'Australie, le premier tournoi majeur de la saison de tennis.Richard Gasquet a été opéré en cette fin de semaine, à Munich. Le joueur a posté une photo sur Twitter et a donné quelques nouvelles de son état de santé. Visiblement, l'intervention s'est bien déroulée. "L'opération s'est bien passée. Maintenant repos et rééducation. J'espère revenir le plus rapidement possible sur le circuit".Le 26e joueur mondial ne pourra pas reprendre tout de suite le chemin des courts. Il sera absent, encore, pendant deux mois. Il devrait pouvoir être de retour sur le circuit pour la saison de terre battue. Le joueur a réalisé une belle saison l'année dernière, sur cette surface, il a donc beaucoup de points à défendre. Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image Voilà trois mois que Richard Gasquet se tient éloigné des courts de tennis. Le joueur souffre d'une hernie à l'aine depuis le début du mois de novembre. C'est pour cette raison qu'il n'a pas pu prendre part à la finale de la Coupe Davis. Et c'est pour cela non plus qu'il a n'a pas pu prendre l'avion pour Melbourne pour participer à l'Open d'Australie, le premier tournoi majeur de la saison de tennis.Richard Gasquet a été opéré en cette fin de semaine, à Munich. Le joueur a posté une photo sur Twitter et a donné quelques nouvelles de son état de santé. Visiblement, l'intervention s'est bien déroulée. "L'opération s'est bien passée. Maintenant repos et rééducation. J'espère revenir le plus rapidement possible sur le circuit".Le 26e joueur mondial ne pourra pas reprendre tout de suite le chemin des courts. Il sera absent, encore, pendant deux mois. Il devrait pouvoir être de retour sur le circuit pour la saison de terre battue. Le joueur a réalisé une belle saison l'année dernière, sur cette surface, il a donc beaucoup de points à défendre. Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image Richard Gasquet © Best image
19 janvier 2019

Pamela Anderson dénonce le "grand débat national"

Pamela Anderson est peut-être Américaine, mais c'est en France qu'elle vit aujourd'hui, au côté de son compagnon, Adil Rami. Et l'ex-factrice désormais activiste s'intéresse de très près aux questions politiques et sociétales qui agitent la France. Après avoir apporté son soutien aux "gilets jaunes", Pamela Anderson dénonce désormais le "grand débat national" voulu par le président Macron et le gouvernement. Dans plusieurs tweets, elle réagit au comportement du chef de l'Etat français et son sens des petites phrases assassines. "Le président Macron a lancé un 'débat national' sur les gilets jaunes, mais la première chose qu'il fait, c'est d'offenser la classe laborieuse en affirmant qu'elle 'déconne'", écrit Pamela Anderson. Elle poursuit : "Le mépris pour les pauvres semble être le seul succès de ce débat pour l'instant".L'actrice réagissait à un article posté sur le fil Twitter de France 24 qui revenait sur les propos du président avant son discours de les 600 maires de France. Il avait déclaré : "Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien, et il y en a qui déconnent".Pamela Anderson, née au Canada dans une famille très modeste, poursuit son argumentaire avec une très bonne connaissance de la situation politique française. Elle pointe par exemple l'affaire Benalla. "En même temps, alors que le "grand débat" doit commencer, Macron annonce qu'il garde les troupes Français en Syrie, tandis que son ex-Assistant de sécurité était toujours en possession d'un passeport diplomatique. Alors, qui déconne maintenant, est-ce que ce sont les #GiletJaunes ou Macron lui-même ?".L'ancienne playmate termine sa plaidoirie avec un dernier tweet laconique : "Comment un véritable débat national peut-il être adressé de haut en bas et non de bas en haut, sans aborder tous les sujets, notamment le mépris des pauvres par l'Etat français lui-même ?".Jet lag from LAhttps://t.co/NWOAKAEfPq— Pamela Anderson (@pamfoundation) January 18, 2019 Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson est peut-être Américaine, mais c'est en France qu'elle vit aujourd'hui, au côté de son compagnon, Adil Rami. Et l'ex-factrice désormais activiste s'intéresse de très près aux questions politiques et sociétales qui agitent la France. Après avoir apporté son soutien aux "gilets jaunes", Pamela Anderson dénonce désormais le "grand débat national" voulu par le président Macron et le gouvernement. Dans plusieurs tweets, elle réagit au comportement du chef de l'Etat français et son sens des petites phrases assassines. "Le président Macron a lancé un 'débat national' sur les gilets jaunes, mais la première chose qu'il fait, c'est d'offenser la classe laborieuse en affirmant qu'elle 'déconne'", écrit Pamela Anderson. Elle poursuit : "Le mépris pour les pauvres semble être le seul succès de ce débat pour l'instant".L'actrice réagissait à un article posté sur le fil Twitter de France 24 qui revenait sur les propos du président avant son discours de les 600 maires de France. Il avait déclaré : "Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien, et il y en a qui déconnent".Pamela Anderson, née au Canada dans une famille très modeste, poursuit son argumentaire avec une très bonne connaissance de la situation politique française. Elle pointe par exemple l'affaire Benalla. "En même temps, alors que le "grand débat" doit commencer, Macron annonce qu'il garde les troupes Français en Syrie, tandis que son ex-Assistant de sécurité était toujours en possession d'un passeport diplomatique. Alors, qui déconne maintenant, est-ce que ce sont les #GiletJaunes ou Macron lui-même ?".L'ancienne playmate termine sa plaidoirie avec un dernier tweet laconique : "Comment un véritable débat national peut-il être adressé de haut en bas et non de bas en haut, sans aborder tous les sujets, notamment le mépris des pauvres par l'Etat français lui-même ?".Jet lag from LAhttps://t.co/NWOAKAEfPq— Pamela Anderson (@pamfoundation) January 18, 2019 Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image Pamela Anderson © Best Image
19 janvier 2019

"Ca m'a laissé une cicatrice à vie" : Bilal Hassani revient sur les moqueries de son enfance

Avant d'assumer qui il est, Bilal Hassani a dû apprendre à vivre avec les moqueries et les regards des autres. En lice pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2019, le youtubeur de 19 ans s'est prêté à une interview vidéo pour Marie Claire. Face caméra, le candidat de Destination Eurovision se livre sur les railleries dont il a été victime enfant.Le jeune homme se souvient de la première remarque homophobe à son égard. "C'était assez tôt. J'étais en CM1 et c'était un camarade qui était en CM2, donc plus âgé que moi. Il était venu me voir et m'avait dit : 'Plus tard tu vas faire de la chirurgie esthétique pour avoir des seins' et ça m'avait fait un peu pleurer parce que j'étais petit et je comprenais pas pourquoi on me disait ça, parce que pour moi c'était clair dans ma tête que j'étais un garçon et que j'avais pas envie de devenir une fille", raconte-t-il à nos confrères. Une remarque dont il n'a pas parlé pendant longtemps, par "honte". Ces remarques ont malheureusement provoqué des séquelles chez Bilal Hassani. "Ce qui est dommage, c'est que c'est que ça m'a un petit peu laissé une cicatrice à vie. C'est vrai que c'était un peu dur à encaisser si tôt", confie-t-il. Avec émotion, le chanteur se rappelle de ce jour où, alors qu'il se rendait à Bercy pour un concert de Lady Gaga, a été insulté de "PD" dans la rue. S'il a tenté de faire abstraction de cette injure, Bilal Hassani "n'a pas pu profiter à fond" du spectacle, et s'est effondré en rentrant chez lui. Heureusement, malgré les réflexions qu'il subit encore actuellement, notamment au travers de messages reçus sur les réseaux sociaux par des trolls qui le harcèlent, il peut aussi compter sur le soutien de ses fans. Bilal Hassani © Youtube Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani se confie sur ses moqueries d'enfance © Capture d'écran Marie-Claire Avant d'assumer qui il est, Bilal Hassani a dû apprendre à vivre avec les moqueries et les regards des autres. En lice pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2019, le youtubeur de 19 ans s'est prêté à une interview vidéo pour Marie Claire. Face caméra, le candidat de Destination Eurovision se livre sur les railleries dont il a été victime enfant.Le jeune homme se souvient de la première remarque homophobe à son égard. "C'était assez tôt. J'étais en CM1 et c'était un camarade qui était en CM2, donc plus âgé que moi. Il était venu me voir et m'avait dit : 'Plus tard tu vas faire de la chirurgie esthétique pour avoir des seins' et ça m'avait fait un peu pleurer parce que j'étais petit et je comprenais pas pourquoi on me disait ça, parce que pour moi c'était clair dans ma tête que j'étais un garçon et que j'avais pas envie de devenir une fille", raconte-t-il à nos confrères. Une remarque dont il n'a pas parlé pendant longtemps, par "honte". Ces remarques ont malheureusement provoqué des séquelles chez Bilal Hassani. "Ce qui est dommage, c'est que c'est que ça m'a un petit peu laissé une cicatrice à vie. C'est vrai que c'était un peu dur à encaisser si tôt", confie-t-il. Avec émotion, le chanteur se rappelle de ce jour où, alors qu'il se rendait à Bercy pour un concert de Lady Gaga, a été insulté de "PD" dans la rue. S'il a tenté de faire abstraction de cette injure, Bilal Hassani "n'a pas pu profiter à fond" du spectacle, et s'est effondré en rentrant chez lui. Heureusement, malgré les réflexions qu'il subit encore actuellement, notamment au travers de messages reçus sur les réseaux sociaux par des trolls qui le harcèlent, il peut aussi compter sur le soutien de ses fans. Bilal Hassani © Youtube Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani © Instagram Bilal Hassani se confie sur ses moqueries d'enfance © Capture d'écran Marie-Claire
19 janvier 2019