Info people

Moundir fait sa première apparition en direct depuis sa guérison et fait passer un message

Un témoignage émouvant. Ce lundi 17 mai 2021, Moundir Zoughari était invité sur le plateau de C à vous. Devant Anne-Élisabeth Lemoine, l'animateur a longuement parlé de sa guérison du Covid-19 qui a sérieusement failli le tuer. L'ancien candidat de télé-réalité révélé dans Koh-Lanta avait été placé en réanimation à l'hôpital en mars 2021, après avoir développé une forme sévère du variant anglais du Coronavirus. Deux mois plus tard, Moundir a enfin pu rentrer chez lui, auprès de ses trois enfants qui l'attendaient, amaigri et affaibli.Présent pour parler de son livre Père et fils, Moundir s'est dit "ravi" d'être sur le plateau de France 5. L'animateur a tenu à faire passer un message clair, celui comme quoi le Coronavirus peut toucher tout le monde. Lui qui est jeune, sportif et sans comorbidité, le père de famille de 47 ans n'a pas échappé à la pandémie. Bien qu'il comprenne l'envie des Français et Françaises à profiter du déconfinement et des terrasses qui vont rouvrir ce mercredi 19 mai, Moundir a ajouté : "Il faut juste savoir que ce virus peut frapper tout le monde. Moi il m'a frappé très rapidement et ça s'est enchaîné en 24 heures. Il y a eu énormément d'évolution que ce soit pendant l'hospitalisation mais aussi pendant ma convalescence où beaucoup de choses me sont arrivées."Moundir "s'accroche" tous les jours pour retrouver sa formeSur sa lancée, Moundir a fermement invité le peuple à "se protéger car c'est très important". L'animateur tient à témoigner de ce qu'il a vu de ses propres yeux, dans un hôpital public. "À la réanimation, je n'ai pas vu de personnages 'âgées'. J'ai vu des jeunes de mon âge et c'est très impressionnant", a-t-il ajouté. Désormais, Moundir s'efforce de retrouver sa forme d'avant, entre la rééducation et l'entraînement. Néanmoins, ses poumons "sont sacrément endommagés" et l'ex-aventurier n'a pas encore retrouvé son amplitude respiratoire. Tous les jours, Moundir "s'accroche" et peut compter sur la présence de son épouse Inès et ses enfants. Pour terminer, il a tenu à remercier tout le personnel soignant, qui l'ont non seulement aidé mais aussi sauvé. Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © France 5 Moundir © VEEREN Moundir © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Moundir et son épouse Inès © VEEREN 17 mai 2021

Nicolas Ker, complice d'Arielle Dombasles, est mort

Le monde du rock français est en deuil : Nicolas Ker est décédé ce lundi 17 mai à l'âge de 50 ans, à Paris. La triste nouvelle a été par le journaliste du Parisien Eric Bureau sur Twitter : "Le rock français perd une de ses figures. Nicolas Ker était un K. Il était né en 1970 à Phnom Penh. Il était chanteur, compositeur, parolier, interprète et surtout poète.Il était la voix du groupe Poni Hoax et le compagnon des aventures pop fantasques d'Arielle Dombasle." Une information qui a été confirmée par le service de presse de son label. On ignore encore les circonstances de son décès.Arielle Dombasle : "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or"Nicolas Ker était le chanteur du groupe Poni Hoax, mais il était également poète, compositeur, parolier et interprète. Avec son groupe, Nicolas Ker avait sorti quatre albums entre 2005 à 2017, dont Poni Hoax en 2006 et Images of Sigrid en 2008. Il a également sorti un album solo en 2016, intitulé Les Faubourgs de l'exil. Il a aussi collaboré avec Arielle Dombasle sur deux opus, La Rivière Atlantique en 2017 et Empire en 2020. Ensemble, ils avaient joué dans Alien Crystal Palace, un long-métrage dont Nicolas Ker avait écrit le scénario, et venaient de travailler l'adaptation cinématographique de Barbe bleue. Cette dernière a d'ailleurs réagi à sa mort : "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or. C'était la figure même du rockeur au cœur déchiré, du poète incandescent, il avait une grâce dionysiaque, un être rare fin et beau, nous le pleurons", a-t-elle indiqué à l'AFP. Pour lui rendre hommage, cette dernière a également partagé deux de leurs collaborations sur Instagram. Le mari d'Arielle Dombasle, Bernard Henri-Lévy avait aussi travaillé avec Nicolas Ker, pour les bandes originales des films Peshmerga et La Bataille de Mossoul. Le compositeur venait d'ailleurs de finir la bande-son de son prochain film Une autre idée du monde. Nicolas Ker © A PRIME GROUP / CANAL / MEZZANINE FILMS Arielle Dombasle et Nicolas Ker © Bruno Bebert Nicolas Ker © Bruno Bebert Arielle Dombasle et Nicolas Ker © COADIC GUIREC Arielle Dombasle et Nicolas Ker © RACHID BELLAK Arielle Dombasle et Nicolas Ker © RACHID BELLAK Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN Le monde du rock français est en deuil : Nicolas Ker est décédé ce lundi 17 mai à l'âge de 50 ans, à Paris. La triste nouvelle a été par le journaliste du Parisien Eric Bureau sur Twitter : "Le rock français perd une de ses figures. Nicolas Ker était un K. Il était né en 1970 à Phnom Penh. Il était chanteur, compositeur, parolier, interprète et surtout poète.Il était la voix du groupe Poni Hoax et le compagnon des aventures pop fantasques d'Arielle Dombasle." Une information qui a été confirmée par le service de presse de son label. On ignore encore les circonstances de son décès.Arielle Dombasle : "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or"Nicolas Ker était le chanteur du groupe Poni Hoax, mais il était également poète, compositeur, parolier et interprète. Avec son groupe, Nicolas Ker avait sorti quatre albums entre 2005 à 2017, dont Poni Hoax en 2006 et Images of Sigrid en 2008. Il a également sorti un album solo en 2016, intitulé Les Faubourgs de l'exil. Il a aussi collaboré avec Arielle Dombasle sur deux opus, La Rivière Atlantique en 2017 et Empire en 2020. Ensemble, ils avaient joué dans Alien Crystal Palace, un long-métrage dont Nicolas Ker avait écrit le scénario, et venaient de travailler l'adaptation cinématographique de Barbe bleue. Cette dernière a d'ailleurs réagi à sa mort : "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or. C'était la figure même du rockeur au cœur déchiré, du poète incandescent, il avait une grâce dionysiaque, un être rare fin et beau, nous le pleurons", a-t-elle indiqué à l'AFP. Pour lui rendre hommage, cette dernière a également partagé deux de leurs collaborations sur Instagram. Le mari d'Arielle Dombasle, Bernard Henri-Lévy avait aussi travaillé avec Nicolas Ker, pour les bandes originales des films Peshmerga et La Bataille de Mossoul. Le compositeur venait d'ailleurs de finir la bande-son de son prochain film Une autre idée du monde. Nicolas Ker © A PRIME GROUP / CANAL / MEZZANINE FILMS Arielle Dombasle et Nicolas Ker © Bruno Bebert Nicolas Ker © Bruno Bebert Arielle Dombasle et Nicolas Ker © COADIC GUIREC Arielle Dombasle et Nicolas Ker © RACHID BELLAK Arielle Dombasle et Nicolas Ker © RACHID BELLAK Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © VEEREN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN Arielle Dombasle et Nicolas Ker © CEDRIC PERRIN
17 mai 2021

Axel Kahn : pourquoi il refuse de parler de son cancer ?

Il fait partie des figures du monde de la santé. Le 11 mai dernier, Axel Kahn annonçait se mettre en retrait de ses fonctions de président de la Ligue contre le cancer. Le généticien et essayiste de 76 ans souffre d'un cancer qui "s'est aggravé récemment", peut-on lire dans un communiqué transmis par l'association. Bien qu'il ait décidé de se mettre en retrait de ses fonctions, le professeur avait annoncé qu'il "restera mobilisé pour les personnes malades et pour La Ligue autant qu'il lui sera possible".Ce lundi 17 mai, Axel Kahn était invité sur le plateau de C à vous, pour parler de son récent livre Et le bien dans tout ça ?, paru aux éditions Stock en mars dernier. Pour le professeur âgé de 76 ans, la mort est loin d'être un sujet tabou. Au contraire, Axel Kahn aborde la mort et ses derniers jours en toute transparence. En revanche, il refuse de parler de son propre cancer et de sa maladie : "D'abord ça n'a pas d'intérêt particulier, et puis c'est vraiment un combat honorable", a-t-il expliqué, citant François Mitterrand pour la deuxième partie de sa phrase. "C'est un combat honorable et c'est un combat vraiment personnel, donc je le mène à ma manière et du mieux que je le peux", a-t-il poursuivi.Axel Kahn et son rapport à la mortSur sa lancée, Axel Kahn a ajouté : "Tant que je ne suis pas mort, [...] je suis encore vivant. Par conséquent, étant encore vivant, je n'ai abandonné aucun des objectifs de ma vie, avec évidemment une contrainte supplémentaire : c'est que le temps m'est compté." Conscient que ses jours sont comptés comme il l'affirme, le professeur se doit d'établir des hiérarchies : "Qu'est-ce qui est le plus important ? Comment dois-je le faire ? Comment dois-je m'y prendre ?", s'est-il interrogé. En se posant toutes ces nouvelles questions, Axel Kahn fait face à "une manière de vivre d'une totale intensité". Si Axel Kahn a toujours été proche de la mort de par son métier comme il l'explique, il la prévoyait lointaine alors qu'elle était beaucoup proche... Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Portrait de Axel Kahn © CEDRIC PERRIN Axel Kahn © COADIC GUIREC Axel Kahn © JAEGLE STEPHANE Axel Kahn © COADIC GUIREC Il fait partie des figures du monde de la santé. Le 11 mai dernier, Axel Kahn annonçait se mettre en retrait de ses fonctions de président de la Ligue contre le cancer. Le généticien et essayiste de 76 ans souffre d'un cancer qui "s'est aggravé récemment", peut-on lire dans un communiqué transmis par l'association. Bien qu'il ait décidé de se mettre en retrait de ses fonctions, le professeur avait annoncé qu'il "restera mobilisé pour les personnes malades et pour La Ligue autant qu'il lui sera possible".Ce lundi 17 mai, Axel Kahn était invité sur le plateau de C à vous, pour parler de son récent livre Et le bien dans tout ça ?, paru aux éditions Stock en mars dernier. Pour le professeur âgé de 76 ans, la mort est loin d'être un sujet tabou. Au contraire, Axel Kahn aborde la mort et ses derniers jours en toute transparence. En revanche, il refuse de parler de son propre cancer et de sa maladie : "D'abord ça n'a pas d'intérêt particulier, et puis c'est vraiment un combat honorable", a-t-il expliqué, citant François Mitterrand pour la deuxième partie de sa phrase. "C'est un combat honorable et c'est un combat vraiment personnel, donc je le mène à ma manière et du mieux que je le peux", a-t-il poursuivi.Axel Kahn et son rapport à la mortSur sa lancée, Axel Kahn a ajouté : "Tant que je ne suis pas mort, [...] je suis encore vivant. Par conséquent, étant encore vivant, je n'ai abandonné aucun des objectifs de ma vie, avec évidemment une contrainte supplémentaire : c'est que le temps m'est compté." Conscient que ses jours sont comptés comme il l'affirme, le professeur se doit d'établir des hiérarchies : "Qu'est-ce qui est le plus important ? Comment dois-je le faire ? Comment dois-je m'y prendre ?", s'est-il interrogé. En se posant toutes ces nouvelles questions, Axel Kahn fait face à "une manière de vivre d'une totale intensité". Si Axel Kahn a toujours été proche de la mort de par son métier comme il l'explique, il la prévoyait lointaine alors qu'elle était beaucoup proche... Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Axel Kahn © France 5 Portrait de Axel Kahn © CEDRIC PERRIN Axel Kahn © COADIC GUIREC Axel Kahn © JAEGLE STEPHANE Axel Kahn © COADIC GUIREC
17 mai 2021

Sophie Davant : ce conseil avant-gardiste que lui avait donné sa mère avant sa mort

À 57 ans, Sophie Davant est à la tête d'émissions qui cartonnent ! À l'occasion de la sortie de son nouveau livre, l'animatrice a été interrogée sur son parcours dans les colonnes de Télé 7 Jours. Alors que le journaliste du magazine lui a demandé ce que penserait sa mère de sa carrière, Sophie Davant a répondu : "Je ne sais pas... Mes parents ne regardaient pas beaucoup la télé, à part Le Grand Échiquier ou Apostrophes. Je ne viens pas d'une famille de fans. Mais je pense qu'elle serait probablement fière." Avant sa mort, sa mère lui avait donné un conseil avant-gardiste, que la jolie blonde n'a pas manqué d'appliquer : "Elle m'a toujours intimé d'être autonome financièrement, pour ne dépendre de personne et pouvoir choisir ma vie."Si l'animatrice fait aujourd'hui attention à son argent, elle avait englouti ses deux premiers mois de salaire pour s'offrir un cadeau symbolique. En février dernier, c'est dans l'émission Affaire conclue que Sophie Davant avait confié : "J'avais un job d'été à Antenne 2, j'étais stagiaire à la rédaction et je m'étais offert une montre. La même que portait Bernard Rapp à l'époque. Vous vous souvenez de Bernard Rapp ? Il présentait le journal télévisé ! Il était charmant d'ailleurs..." Amusée, elle avait ajouté face à une candidate : "Mais vous imaginez ? J'ai englouti, je crois, les deux mois de salaire !"L'animatrice fait des confidences sur sa mèreInvitée sur le plateau de Quotidien en novembre dernier, Sophie Davant s'était longuement confiée sur sa mère, Cadre au CNRS, décédée d'un cancer à 44 ans. Au bord des larmes, elle avait révélé : "Ma mère était quelqu'un que j'admirais beaucoup, qui était d'abord magnifique, une sorte de Kim Novak, grande, blonde, aux yeux bleus, pulpeuse, rien à voir avec moi physiquement." En observant un cliché d'elle enfant avec sa mère, la jolie blonde avait confié : "On s'engueulait souvent avec ma mère, je passais mon temps à poser des questions (...) et j'avais besoin de m'opposer pour me construire." Se demandant comment leur relation aurait évolué, Sophie Davant avait ajouté : "Je me suis toujours demandé si nos deux personnalités auraient pu cohabiter à long terme. C'est une réflexion douloureuse et difficile. Je l'ai perdue à 20 ans et j'ai hérité de ça. D'abord, elle était une vraie féministe." Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © Giancarlo Gorassini Sophie Davant © CEDRIC PERRIN Sophie Davant © Tiziano Da Silva Sophie Davant © CEDRIC PERRIN Sophie Davant © Pierre Perusseau Sophie Davant © Denis Guignebourg Sophie Davant © Giancarlo Gorassini Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © CYRIL MOREAU À 57 ans, Sophie Davant est à la tête d'émissions qui cartonnent ! À l'occasion de la sortie de son nouveau livre, l'animatrice a été interrogée sur son parcours dans les colonnes de Télé 7 Jours. Alors que le journaliste du magazine lui a demandé ce que penserait sa mère de sa carrière, Sophie Davant a répondu : "Je ne sais pas... Mes parents ne regardaient pas beaucoup la télé, à part Le Grand Échiquier ou Apostrophes. Je ne viens pas d'une famille de fans. Mais je pense qu'elle serait probablement fière." Avant sa mort, sa mère lui avait donné un conseil avant-gardiste, que la jolie blonde n'a pas manqué d'appliquer : "Elle m'a toujours intimé d'être autonome financièrement, pour ne dépendre de personne et pouvoir choisir ma vie."Si l'animatrice fait aujourd'hui attention à son argent, elle avait englouti ses deux premiers mois de salaire pour s'offrir un cadeau symbolique. En février dernier, c'est dans l'émission Affaire conclue que Sophie Davant avait confié : "J'avais un job d'été à Antenne 2, j'étais stagiaire à la rédaction et je m'étais offert une montre. La même que portait Bernard Rapp à l'époque. Vous vous souvenez de Bernard Rapp ? Il présentait le journal télévisé ! Il était charmant d'ailleurs..." Amusée, elle avait ajouté face à une candidate : "Mais vous imaginez ? J'ai englouti, je crois, les deux mois de salaire !"L'animatrice fait des confidences sur sa mèreInvitée sur le plateau de Quotidien en novembre dernier, Sophie Davant s'était longuement confiée sur sa mère, Cadre au CNRS, décédée d'un cancer à 44 ans. Au bord des larmes, elle avait révélé : "Ma mère était quelqu'un que j'admirais beaucoup, qui était d'abord magnifique, une sorte de Kim Novak, grande, blonde, aux yeux bleus, pulpeuse, rien à voir avec moi physiquement." En observant un cliché d'elle enfant avec sa mère, la jolie blonde avait confié : "On s'engueulait souvent avec ma mère, je passais mon temps à poser des questions (...) et j'avais besoin de m'opposer pour me construire." Se demandant comment leur relation aurait évolué, Sophie Davant avait ajouté : "Je me suis toujours demandé si nos deux personnalités auraient pu cohabiter à long terme. C'est une réflexion douloureuse et difficile. Je l'ai perdue à 20 ans et j'ai hérité de ça. D'abord, elle était une vraie féministe." Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © Giancarlo Gorassini Sophie Davant © CEDRIC PERRIN Sophie Davant © Tiziano Da Silva Sophie Davant © CEDRIC PERRIN Sophie Davant © Pierre Perusseau Sophie Davant © Denis Guignebourg Sophie Davant © Giancarlo Gorassini Sophie Davant © COADIC GUIREC Sophie Davant © CYRIL MOREAU
17 mai 2021

Le selfie d'un touriste tourne au drame et fait au moins sept morts 

Ce qui devait être une simple balade en bateau a viré au cauchemar pour un groupe d'Indonésiens. Dimanche 16 mai, ils étaient une vingtaine de touristes à monter à bord d'une embarcation, sur l'île de Java. Pour garder un bon souvenir de ce moment, les passagers se sont tous placés d'un seul et même côté du bateau, et ce dans le but de faire une photo de groupe, en mode selfie. Sauf que voilà. Le bateau, bien trop chargé, perd son équilibre et chavire. Tous les passagers tombent à l'eau, y compris l'adolescent de 13 ans, apparemment à la barre au moment du drame.Au moins sept morts dont des enfants et deux disparusSelon les informations de Ouest France, onze personnes ont été secourues, et sept autres ont trouvé la mort lors de l'accident. Parmi ces derniers, un garçon de huit ans et un bébé d'un an. Deux autres personnes sont toujours portées disparues et recherchées par les secouristes. D'après Ahmad Lutfi, le chef de la police de Java, "la cause de l'accident est la surcapacité" de l'embarcation. Une enquête est en cours pour déterminer s'il y a eu négligence de la part des organisateurs de la sortie en mer.13.15 #InfoSONORA - Satgana PMI Kab. Boyolali, PMI Kab. Grobogan, PMI Kota Salatiga bersama Basarnas,BPBD,TNI/Polri & Tim SAR gabungan melakukan Evakuasi korban perahu wisata yg diduga kelebihan muatan & terbalik di waduk Kedung Ombo Boyolali Jawa Tengah. pic.twitter.com/y8sDpvXkRe— Radio Sonora Jakarta (@SonoraFM92) May 16, 2021 Les accidents de bateau : un phénomène fréquent en IndonésieCe drame est loin d'être le premier du genre en Indonésie. Avec des règles de sécurité peu contraignantes, les accidents de bateau sont fréquents sur l'archipel de plus de 17 000 îles. En avril dernier, trois pêcheurs avaient été retrouvés morts après une collision entre deux navires, non loin de Java. Treize autres personnes étaient portées disparues suite à cet accident. En janvier de l'année passée, 10 personnes avaient disparu en mer après qu'un bateau transportant des travailleurs migrants a chaviré au large de l'île de Sumatra. Fait divers © ©pexels Indonésie © ©googlemap Chavirage © ©pexels Onze personnes secourues © ©pexels Deux personnes disparues © ©pexels Des accidents fréquents © ©pexels Ce qui devait être une simple balade en bateau a viré au cauchemar pour un groupe d'Indonésiens. Dimanche 16 mai, ils étaient une vingtaine de touristes à monter à bord d'une embarcation, sur l'île de Java. Pour garder un bon souvenir de ce moment, les passagers se sont tous placés d'un seul et même côté du bateau, et ce dans le but de faire une photo de groupe, en mode selfie. Sauf que voilà. Le bateau, bien trop chargé, perd son équilibre et chavire. Tous les passagers tombent à l'eau, y compris l'adolescent de 13 ans, apparemment à la barre au moment du drame.Au moins sept morts dont des enfants et deux disparusSelon les informations de Ouest France, onze personnes ont été secourues, et sept autres ont trouvé la mort lors de l'accident. Parmi ces derniers, un garçon de huit ans et un bébé d'un an. Deux autres personnes sont toujours portées disparues et recherchées par les secouristes. D'après Ahmad Lutfi, le chef de la police de Java, "la cause de l'accident est la surcapacité" de l'embarcation. Une enquête est en cours pour déterminer s'il y a eu négligence de la part des organisateurs de la sortie en mer.13.15 #InfoSONORA - Satgana PMI Kab. Boyolali, PMI Kab. Grobogan, PMI Kota Salatiga bersama Basarnas,BPBD,TNI/Polri & Tim SAR gabungan melakukan Evakuasi korban perahu wisata yg diduga kelebihan muatan & terbalik di waduk Kedung Ombo Boyolali Jawa Tengah. pic.twitter.com/y8sDpvXkRe— Radio Sonora Jakarta (@SonoraFM92) May 16, 2021 Les accidents de bateau : un phénomène fréquent en IndonésieCe drame est loin d'être le premier du genre en Indonésie. Avec des règles de sécurité peu contraignantes, les accidents de bateau sont fréquents sur l'archipel de plus de 17 000 îles. En avril dernier, trois pêcheurs avaient été retrouvés morts après une collision entre deux navires, non loin de Java. Treize autres personnes étaient portées disparues suite à cet accident. En janvier de l'année passée, 10 personnes avaient disparu en mer après qu'un bateau transportant des travailleurs migrants a chaviré au large de l'île de Sumatra. Fait divers © ©pexels Indonésie © ©googlemap Chavirage © ©pexels Onze personnes secourues © ©pexels Deux personnes disparues © ©pexels Des accidents fréquents © ©pexels
17 mai 2021

Prince Harry : Orlando Bloom, son voisin et ami, lui a rendu un sacré service

Voilà un an et demi que le prince Harry et Meghan Markle ont décidé de renoncer à leurs devoirs en tant que membres seniors de la famille royale britannique. Désormais, le couple Sussex vit avec leur fils Archie à des milliers de kilomètres de Londres, à Montecito, en Californie. Le 13 mai dernier, le père de famille de 36 ans a longuement discuté avec Dax Shepard et Monica Padman, pour leur podcast Armchair Expert. Après avoir fait des confidences choc sur sa famille, le prince Harry a parlé d'un problèmes qui l'agace au quotidien : l'insistance des paparazzis.Même si le prince Harry et Meghan Markle ont protégé et sécurisé leur maison qui se situe sur les hauteurs de Santa Barbara, ils ont déjà eu plusieurs mauvaises surprises. D'autant plus que l'ancienne actrice est actuellement enceinte de leur deuxième enfant, donc les paparazzis se pressent davantage devant la propriété du couple. Néanmoins, les deux parents peuvent compter sur le soutien d'Orlando Bloom, qui n'habite pas très loin. "Il y a deux jours, Orlando Bloom m'a envoyé un message, parce qu'il habite juste au bout de la rue et qu'on reste en contact à cause des paparazzis", a confié le prince Harry.Le prince Harry et Meghan Markle contraints d'appeler la policeSur sa lancée, le fils de la princesse Diana a expliqué que l'acteur britannique lui a "envoyé une photo, prise par son équipe de sécurité". Sur le cliché en question, se trouvait un type aux cheveux longs, coiffé d'un bonnet, avec des écouteurs dans les oreilles et un énorme appareil photo à l'arrière de son pick-up. Le prince Harry ajoute : "Une femme était au volant, en train de faire le signe 'peace and love' pour faire diversion. Lui était allongé à l'arrière à prendre des photos de quiconque se trouvait dans le quartier." Selon les informations du Sun, datant d'avril dernier, le couple Sussex a été contraint d'appeler la police à neuf reprises en seulement neuf mois. Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE / BESTIMAGE Le couple Sussex © AGENCE / BESTIMAGE Katy Perry et Orlando Bloom © Agence Orlando Bloom © Zuma Press Orlando Bloom © Action Press Katy Perry et Orlando Bloom © Backgrid UK Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Le couple Sussex © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Vantage News / Bestimage Meghan Markle et Archie © JLPPA / Bestimage Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © ABC Voilà un an et demi que le prince Harry et Meghan Markle ont décidé de renoncer à leurs devoirs en tant que membres seniors de la famille royale britannique. Désormais, le couple Sussex vit avec leur fils Archie à des milliers de kilomètres de Londres, à Montecito, en Californie. Le 13 mai dernier, le père de famille de 36 ans a longuement discuté avec Dax Shepard et Monica Padman, pour leur podcast Armchair Expert. Après avoir fait des confidences choc sur sa famille, le prince Harry a parlé d'un problèmes qui l'agace au quotidien : l'insistance des paparazzis.Même si le prince Harry et Meghan Markle ont protégé et sécurisé leur maison qui se situe sur les hauteurs de Santa Barbara, ils ont déjà eu plusieurs mauvaises surprises. D'autant plus que l'ancienne actrice est actuellement enceinte de leur deuxième enfant, donc les paparazzis se pressent davantage devant la propriété du couple. Néanmoins, les deux parents peuvent compter sur le soutien d'Orlando Bloom, qui n'habite pas très loin. "Il y a deux jours, Orlando Bloom m'a envoyé un message, parce qu'il habite juste au bout de la rue et qu'on reste en contact à cause des paparazzis", a confié le prince Harry.Le prince Harry et Meghan Markle contraints d'appeler la policeSur sa lancée, le fils de la princesse Diana a expliqué que l'acteur britannique lui a "envoyé une photo, prise par son équipe de sécurité". Sur le cliché en question, se trouvait un type aux cheveux longs, coiffé d'un bonnet, avec des écouteurs dans les oreilles et un énorme appareil photo à l'arrière de son pick-up. Le prince Harry ajoute : "Une femme était au volant, en train de faire le signe 'peace and love' pour faire diversion. Lui était allongé à l'arrière à prendre des photos de quiconque se trouvait dans le quartier." Selon les informations du Sun, datant d'avril dernier, le couple Sussex a été contraint d'appeler la police à neuf reprises en seulement neuf mois. Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE / BESTIMAGE Le couple Sussex © AGENCE / BESTIMAGE Katy Perry et Orlando Bloom © Agence Orlando Bloom © Zuma Press Orlando Bloom © Action Press Katy Perry et Orlando Bloom © Backgrid UK Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Le couple Sussex © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Vantage News / Bestimage Meghan Markle et Archie © JLPPA / Bestimage Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © ABC
17 mai 2021

Jean-Marc Sylvestre guéri du cancer : les mots très crus du journaliste sur son intimité

Dans Tout n'est pas foutu, son dernier livre paru en avril, Jean-Marc Sylvestre révèle avoir été atteint d'un cancer de la prostate. Le Parisien a partagé des extraits de l'ouvrage du journaliste. Un cancer de la prostate que Jean-Marc Sylvestre a choisi de cacher à tout le monde, sa famille, mais aussi ses amis et ses collègues.Il y a quinze ans, le journaliste apprend qu'il est atteint d'un cancer de la prostate à un stade encore précoce. Il a alors deux choix : vivre avec la maladie ou se faire soigner. Le problème ? Les traitements peuvent avoir de lourdes conséquences : incontinence urinaire ou encore dysfonctionnement érectile. "Un ami médecin m'a dit : 'Tu es jeune, il faut que tu te fasses opérer'", explique-t-il dans le Parisien. Son choix est alors fait. Le journaliste décide alors de se faire opérer et part en quête du chirurgien qui pratiquera son ablation, de celui "capable de m'extraire le crabe sans abîmer mon fusil de chasse", plaisante-t-il.Jean-Marc Sylvestre : ""Voilà : je ne bande plus. Ma verge est morte"Une fois opéré, celui qui a dirigé le service économique de TF1 et LCI doit faire face à d'autres problèmes : "Voilà : je ne bande plus. Ma verge est morte, réduite à une vague présence sans vie, sans chaleur, un truc qui pendouille, une peau ridée par où passe l'urine, l'urine et rien d'autre. Je n'ai plus de sperme", détaille-t-il dans Tout n'est pas foutu ! Mais Jean-Marc Sylvestre a finalement fini par retrouver sa libido : "Cela a été compliqué, mais ça s'est arrangé avec le temps, et avec l'âge mes exigences ont peut-être aussi diminué", déclare-t-il. Aujourd'hui, le journaliste est complètement guéri et c'est donc ce moment qu'il a choisi pour rendre public sa maladie : "L'impossibilité d'en parler s'est traduite par ce livre, c'était la seule solution, pour me libérer et retrouver confiance en moi", explique-t-il. Jean-Marc Sylvestre s'est d'ailleurs engagé dans la lutte contre le cancer de la prostate, il souhaiterait que le dépistage de ce cancer soit obligatoire dès 50 ans. Jean-Marc Sylvestre © OLIVIER BORDE Jean-Marc Sylvestre © COADIC GUIREC Jean-Marc Sylvestre © COADIC GUIREC Jean-Marc Sylvestre © COADIC-JACOVIDES Jean-Marc Sylvestre © RACHID BELLAK Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © AGENCE Jean-Marc Sylvestre © Denis Guignebourg Jean-Marc Sylvestre © Denis Guignebourg Dans Tout n'est pas foutu, son dernier livre paru en avril, Jean-Marc Sylvestre révèle avoir été atteint d'un cancer de la prostate. Le Parisien a partagé des extraits de l'ouvrage du journaliste. Un cancer de la prostate que Jean-Marc Sylvestre a choisi de cacher à tout le monde, sa famille, mais aussi ses amis et ses collègues.Il y a quinze ans, le journaliste apprend qu'il est atteint d'un cancer de la prostate à un stade encore précoce. Il a alors deux choix : vivre avec la maladie ou se faire soigner. Le problème ? Les traitements peuvent avoir de lourdes conséquences : incontinence urinaire ou encore dysfonctionnement érectile. "Un ami médecin m'a dit : 'Tu es jeune, il faut que tu te fasses opérer'", explique-t-il dans le Parisien. Son choix est alors fait. Le journaliste décide alors de se faire opérer et part en quête du chirurgien qui pratiquera son ablation, de celui "capable de m'extraire le crabe sans abîmer mon fusil de chasse", plaisante-t-il.Jean-Marc Sylvestre : ""Voilà : je ne bande plus. Ma verge est morte"Une fois opéré, celui qui a dirigé le service économique de TF1 et LCI doit faire face à d'autres problèmes : "Voilà : je ne bande plus. Ma verge est morte, réduite à une vague présence sans vie, sans chaleur, un truc qui pendouille, une peau ridée par où passe l'urine, l'urine et rien d'autre. Je n'ai plus de sperme", détaille-t-il dans Tout n'est pas foutu ! Mais Jean-Marc Sylvestre a finalement fini par retrouver sa libido : "Cela a été compliqué, mais ça s'est arrangé avec le temps, et avec l'âge mes exigences ont peut-être aussi diminué", déclare-t-il. Aujourd'hui, le journaliste est complètement guéri et c'est donc ce moment qu'il a choisi pour rendre public sa maladie : "L'impossibilité d'en parler s'est traduite par ce livre, c'était la seule solution, pour me libérer et retrouver confiance en moi", explique-t-il. Jean-Marc Sylvestre s'est d'ailleurs engagé dans la lutte contre le cancer de la prostate, il souhaiterait que le dépistage de ce cancer soit obligatoire dès 50 ans. Jean-Marc Sylvestre © OLIVIER BORDE Jean-Marc Sylvestre © COADIC GUIREC Jean-Marc Sylvestre © COADIC GUIREC Jean-Marc Sylvestre © COADIC-JACOVIDES Jean-Marc Sylvestre © RACHID BELLAK Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © CEDRIC PERRIN Jean-Marc Sylvestre © AGENCE Jean-Marc Sylvestre © Denis Guignebourg Jean-Marc Sylvestre © Denis Guignebourg
17 mai 2021

Hélène Ségara : cette rare vidéo de son fils Raphaël qui l'a émue aux larmes

Une vidéo qui a plus de vingt ans ! Lors de son passage dans les Enfants de la télé, dimanche 16 mai 2021, Hélène Ségara a eu une belle surprise. Après que Laurent Ruquier a interrogé Barbara Pravi sur l'Eurovision, c'est avant de lancer une séquence vidéo que l'animateur a déclaré : "Je connais un candidat qui s'appelle Raphaël qui aurait pu gagner à l'Eurovision. Regardez..." Il s'agissait alors d'un extrait de l'émission Les années tubes présentée par Jean-Pierre Foucault en 1999. À sa grande surprise, Hélène Ségara avait vu son fils, Raphaël, débarqué sur scène pour interpréter la chanson Belle, issue de la comédie musicale Notre-Dame-de-Paris.Pour l'occasion, le fils de la star, âgé de neuf ans à l'époque, avait modifié les paroles en terminant par ces mots : "Oh cher Jean-Pierre, laisse-moi rien qu'un instant, glisser le doigts dans les cheveux de ma maman." Après avoir rejoint sa maman, Raphaël avait déclaré : "J'avais écouté plusieurs fois le spectacle donc évidemment, je la connaissais par cœur." Particulièrement émue en revoyant cette séquence, Hélène Ségara a confié : "J'étais pas au courant de cette surprise. J'ai toujours caché mes enfants au public, pas par rapport au grand public, parce que mon public est magnifique et fidèle, mais les médias parfois réinterprètent et s'approprient notre vie d'une manière qui n'est pas toujours très élégante."Raphaël a souffert de la notoriété de sa mèreMaman de trois enfants, Hélène Ségara fait tout pour protéger ces derniers. Cependant, sa notoriété a été quelque chose de difficile à vivre pour son fils aîné. En novembre dernier, c'est sur le plateau de Je t'aime etc qu'elle avait révélé : "Il est arrivé à un stade où il ne voulait plus du tout qu'on sache que j'étais sa mère dans l'école. Il me demandait de ne plus venir le chercher. C'était dans les années 'Il y a trop de gens qui t'aiment'. Ça, pour lui, ce n'était pas possible. Un jour, un garçon lui a dit : 'Demain, tu vas aller dans la chambre de ta mère. Si tu vois une bague, tu me la ramènes.' Et il avait pris une de mes bagues ! Je m'en suis aperçu bien entendu. Il a fallu que je lui demande : 'Où est passée cette bague ?' Il ne voulait pas lâcher le morceau, il avait peur des ennuis." Raphaël © France 2 Raphaël et Hélène Ségara © France 2 Raphaël © France 2 Raphaël © France 2 Raphaël © France 2 Hélène Ségara © France 2 Hélène Ségara © VEEREN-MOREAU Hélène Ségara © VEEREN Hélène Ségara © Giancarlo Gorassini Hélène Ségara © Agence Hélène Ségara © LIONEL URMAN Hélène Ségara © VANSTEENKISTE STEPHANE Une vidéo qui a plus de vingt ans ! Lors de son passage dans les Enfants de la télé, dimanche 16 mai 2021, Hélène Ségara a eu une belle surprise. Après que Laurent Ruquier a interrogé Barbara Pravi sur l'Eurovision, c'est avant de lancer une séquence vidéo que l'animateur a déclaré : "Je connais un candidat qui s'appelle Raphaël qui aurait pu gagner à l'Eurovision. Regardez..." Il s'agissait alors d'un extrait de l'émission Les années tubes présentée par Jean-Pierre Foucault en 1999. À sa grande surprise, Hélène Ségara avait vu son fils, Raphaël, débarqué sur scène pour interpréter la chanson Belle, issue de la comédie musicale Notre-Dame-de-Paris.Pour l'occasion, le fils de la star, âgé de neuf ans à l'époque, avait modifié les paroles en terminant par ces mots : "Oh cher Jean-Pierre, laisse-moi rien qu'un instant, glisser le doigts dans les cheveux de ma maman." Après avoir rejoint sa maman, Raphaël avait déclaré : "J'avais écouté plusieurs fois le spectacle donc évidemment, je la connaissais par cœur." Particulièrement émue en revoyant cette séquence, Hélène Ségara a confié : "J'étais pas au courant de cette surprise. J'ai toujours caché mes enfants au public, pas par rapport au grand public, parce que mon public est magnifique et fidèle, mais les médias parfois réinterprètent et s'approprient notre vie d'une manière qui n'est pas toujours très élégante."Raphaël a souffert de la notoriété de sa mèreMaman de trois enfants, Hélène Ségara fait tout pour protéger ces derniers. Cependant, sa notoriété a été quelque chose de difficile à vivre pour son fils aîné. En novembre dernier, c'est sur le plateau de Je t'aime etc qu'elle avait révélé : "Il est arrivé à un stade où il ne voulait plus du tout qu'on sache que j'étais sa mère dans l'école. Il me demandait de ne plus venir le chercher. C'était dans les années 'Il y a trop de gens qui t'aiment'. Ça, pour lui, ce n'était pas possible. Un jour, un garçon lui a dit : 'Demain, tu vas aller dans la chambre de ta mère. Si tu vois une bague, tu me la ramènes.' Et il avait pris une de mes bagues ! Je m'en suis aperçu bien entendu. Il a fallu que je lui demande : 'Où est passée cette bague ?' Il ne voulait pas lâcher le morceau, il avait peur des ennuis." Raphaël © France 2 Raphaël et Hélène Ségara © France 2 Raphaël © France 2 Raphaël © France 2 Raphaël © France 2 Hélène Ségara © France 2 Hélène Ségara © VEEREN-MOREAU Hélène Ségara © VEEREN Hélène Ségara © Giancarlo Gorassini Hélène Ségara © Agence Hélène Ségara © LIONEL URMAN Hélène Ségara © VANSTEENKISTE STEPHANE
17 mai 2021

Neymar : cette mort brutale et mystérieuse à laquelle la star du PSG doit faire face

Kevin Nascimento Bueno, plus connu sous le nom MC Kevin, est un artiste brésilien suivi par près de 10 millions d'abonnés sur Instagram. Le jeune homme, âgé de 23 ans, est subitement décédé ce dimanche 16 mai. Selon la presse locale, Kevin Nascimento Bueno est tombé du 5e étage de son hôtel à Rio de Janeiro, il a été emmené par les pompiers dans un état très grave à l'hôpital Miguel Couto, à Gávea, au sud de Rio, où il a finalement succombé à ses blessures. Le jeune homme s'était marié il y a deux semaines. Une enquête a été ouverte par la police brésilienne afin de déterminer les causes de son décès.Neymar sans mot face à la mort de l'un de ses fansMC Kevin était un fan de Neymar, il s'affichait d'ailleurs régulièrement aux couleurs du club de foot parisien et s'était d'ailleurs fait tatoué les initiales NJR, pourNeymar Junior, sur son biceps gauche. Le footballeur lui a rendu un vibrant hommage sur sa page Instagram, ce lundi 17 mai. "Incroyable, 23 ans.... Je ne sais pas quoi dire... Simplement merci pour l'affection que tu me portais [...] Nous avions convenu de nous rencontrer pendant mes vacances mais nous ne pourrons malheureusement pas. Je suis sûr que je vais te serrer dans mes bras et te remercier de la confiance. Pars en paix mon garçon", a écrit le numéro 10 du PSG. Marquinhos, Vinicius Junior et d'autres footballeurs ont également rendu hommage à Kevin Nascimento Bueno.Un week-end qui aura été particulièrement éprouvant pour la star du PSG puisqu'en plus de pleurer l'un de ses fans, Neymar a également reçu la "visite" d'un homme qui ne disposerait pas de toutes ses facultés, selon une information de l'Équipe. Ce dernier a été interpellé vers 1h30 dans la nuit de samedi à dimanche au sein de la propriété de Neymar, située à Bougival. L'homme de 26 ans avait sur lui un sac avec des bibles et aurait indiqué aux policiers qu'il souhaitait communiquer "la parole de Dieu" auprès du Brésilien. Il a été placé en hôpital psychiatrique. Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Puma via Bestimage Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Imago Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Philippe Lecoeur Neymar Jr © Federico Pestellini Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Anthony BIBARD Kevin Nascimento Bueno, plus connu sous le nom MC Kevin, est un artiste brésilien suivi par près de 10 millions d'abonnés sur Instagram. Le jeune homme, âgé de 23 ans, est subitement décédé ce dimanche 16 mai. Selon la presse locale, Kevin Nascimento Bueno est tombé du 5e étage de son hôtel à Rio de Janeiro, il a été emmené par les pompiers dans un état très grave à l'hôpital Miguel Couto, à Gávea, au sud de Rio, où il a finalement succombé à ses blessures. Le jeune homme s'était marié il y a deux semaines. Une enquête a été ouverte par la police brésilienne afin de déterminer les causes de son décès.Neymar sans mot face à la mort de l'un de ses fansMC Kevin était un fan de Neymar, il s'affichait d'ailleurs régulièrement aux couleurs du club de foot parisien et s'était d'ailleurs fait tatoué les initiales NJR, pourNeymar Junior, sur son biceps gauche. Le footballeur lui a rendu un vibrant hommage sur sa page Instagram, ce lundi 17 mai. "Incroyable, 23 ans.... Je ne sais pas quoi dire... Simplement merci pour l'affection que tu me portais [...] Nous avions convenu de nous rencontrer pendant mes vacances mais nous ne pourrons malheureusement pas. Je suis sûr que je vais te serrer dans mes bras et te remercier de la confiance. Pars en paix mon garçon", a écrit le numéro 10 du PSG. Marquinhos, Vinicius Junior et d'autres footballeurs ont également rendu hommage à Kevin Nascimento Bueno.Un week-end qui aura été particulièrement éprouvant pour la star du PSG puisqu'en plus de pleurer l'un de ses fans, Neymar a également reçu la "visite" d'un homme qui ne disposerait pas de toutes ses facultés, selon une information de l'Équipe. Ce dernier a été interpellé vers 1h30 dans la nuit de samedi à dimanche au sein de la propriété de Neymar, située à Bougival. L'homme de 26 ans avait sur lui un sac avec des bibles et aurait indiqué aux policiers qu'il souhaitait communiquer "la parole de Dieu" auprès du Brésilien. Il a été placé en hôpital psychiatrique. Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Puma via Bestimage Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Imago Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Philippe Lecoeur Neymar Jr © Federico Pestellini Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © JB Autissier Neymar Jr © Anthony BIBARD
17 mai 2021

David Proux (Les Mystères de l'amour) : qui est son ex-femme Cathy Andrieu ?

Dimanche 16 mai 2021, c'était l'évènement dans Les Mystères de l'amour sur TMC. Après près de trois décennies d'absence dans l'univers rocambolesque de la bande d'Hélène et les garçons, David Proux, l'interprète d'Etienne au tout début de la saga, a effectué son grand retour parmi ses compères d'autrefois. Toutefois, au sein du casting, l'ancien petit-ami de Cathy à l'écran a retrouvé quelqu'un dont il a été très proche à une époque : Cathy Andrieu, qui incarnait... Cathy ! En effet, couple à l'écran dans les années 1990, ils étaient également un couple à la ville pendant plusieurs années ! Ils ont même eu ensemble deux enfants.Dans les colonnes du magazine Télé-Loisirs, David Proux est d'ailleurs revenu sur ses relations avec Cathy Andrieu, dont il est séparé aujourd'hui : "On s'entend bien, on se connaît comme des ex qui ont vécu des hauts et des bas et une vie de famille. A l'époque, on a privilégié notre couple au fait de travailler ensemble car quand vous êtes H24 ensemble, nuit et jour, le couple peut exploser. Il fallait partir. On a bien fait puisqu'on a eu deux enfants magnifiques. Depuis, elle a refait sa vie, elle a eu un autre enfant, moi aussi."David Proux et Cathy Andrieu étaient mariés et ont eu deux enfants ensembleDans ce même entretien, David Proux revient aussi sur les raisons qui l'avaient poussées à s'éloigner de la folie autour d'Hélène et le garçons : "Je n'étais pas préparé au phénomène que ça allait être. Cette effervescence a changé mes rapports avec les gens, même avec mes amis. On ne me parlait plus que de ça et ça m'a dérangé. J'ai préféré dire "stop" car je ne voulais pas m'enfermer. Je voulais voyager, connaître le monde. J'avais 22 ans, je voulais vivre autre chose. Je suis assez secret et timide. Aujourd'hui, à 52 ans, je m'autorise à peut-être refaire ce métier après l'avoir fui." Alors, come-back pour de bon ou non ? A suivre dans Les Mystères de l'amour. David Proux © Philippe Warrin/JLA/TF1 Le casting des Mystères de l'amour © © Marlene Awaad/TMC Cathy (à droite) sortait autrefois avec Etienne © © Marlene Awaad/TMC Cathy Andrieu joue Cathy depuis Hélène et les garçons © Instagram Cathy Andrieu partageait sa vie avec David Proux © Instagram Cathy Andrieu et David Proux ont divorcé © Instagram Cathy Andrieu et David Proux ont eu deux enfants © Instagram Cathy Andrieu et David Proux sont en bons termes © Instagram Cathy Andrieu est revenue dans Les Mystères de l'amour © Instagram Cathy Andrieu n'avait pas joué Cathy depuis des années © Instagram David Proux revient lui aussi dans Les Mystères de l'amour © Instagram David Proux reprend son rôle d'Etienne après 29 ans d'absence © Instagram Dimanche 16 mai 2021, c'était l'évènement dans Les Mystères de l'amour sur TMC. Après près de trois décennies d'absence dans l'univers rocambolesque de la bande d'Hélène et les garçons, David Proux, l'interprète d'Etienne au tout début de la saga, a effectué son grand retour parmi ses compères d'autrefois. Toutefois, au sein du casting, l'ancien petit-ami de Cathy à l'écran a retrouvé quelqu'un dont il a été très proche à une époque : Cathy Andrieu, qui incarnait... Cathy ! En effet, couple à l'écran dans les années 1990, ils étaient également un couple à la ville pendant plusieurs années ! Ils ont même eu ensemble deux enfants.Dans les colonnes du magazine Télé-Loisirs, David Proux est d'ailleurs revenu sur ses relations avec Cathy Andrieu, dont il est séparé aujourd'hui : "On s'entend bien, on se connaît comme des ex qui ont vécu des hauts et des bas et une vie de famille. A l'époque, on a privilégié notre couple au fait de travailler ensemble car quand vous êtes H24 ensemble, nuit et jour, le couple peut exploser. Il fallait partir. On a bien fait puisqu'on a eu deux enfants magnifiques. Depuis, elle a refait sa vie, elle a eu un autre enfant, moi aussi."David Proux et Cathy Andrieu étaient mariés et ont eu deux enfants ensembleDans ce même entretien, David Proux revient aussi sur les raisons qui l'avaient poussées à s'éloigner de la folie autour d'Hélène et le garçons : "Je n'étais pas préparé au phénomène que ça allait être. Cette effervescence a changé mes rapports avec les gens, même avec mes amis. On ne me parlait plus que de ça et ça m'a dérangé. J'ai préféré dire "stop" car je ne voulais pas m'enfermer. Je voulais voyager, connaître le monde. J'avais 22 ans, je voulais vivre autre chose. Je suis assez secret et timide. Aujourd'hui, à 52 ans, je m'autorise à peut-être refaire ce métier après l'avoir fui." Alors, come-back pour de bon ou non ? A suivre dans Les Mystères de l'amour. David Proux © Philippe Warrin/JLA/TF1 Le casting des Mystères de l'amour © © Marlene Awaad/TMC Cathy (à droite) sortait autrefois avec Etienne © © Marlene Awaad/TMC Cathy Andrieu joue Cathy depuis Hélène et les garçons © Instagram Cathy Andrieu partageait sa vie avec David Proux © Instagram Cathy Andrieu et David Proux ont divorcé © Instagram Cathy Andrieu et David Proux ont eu deux enfants © Instagram Cathy Andrieu et David Proux sont en bons termes © Instagram Cathy Andrieu est revenue dans Les Mystères de l'amour © Instagram Cathy Andrieu n'avait pas joué Cathy depuis des années © Instagram David Proux revient lui aussi dans Les Mystères de l'amour © Instagram David Proux reprend son rôle d'Etienne après 29 ans d'absence © Instagram
17 mai 2021

Françoise Hardy : de quelle maladie est atteinte la chanteuse ?

Françoise Hardy est épuisée par la maladie, et les traitements qu'elle doit suivre au quotidien. Au micro de RTL, le mardi 30 mars 2021, elle s'est confiée sur le calvaire qu'elle vit au quotidien. Elle qui a été frappée par la maladie de Hodgkin et qui a été diagnostiquée d'un cancer du pharynx en 2004 contre lequel elle se bat toujours : "Pour m'alimenter ça prend six heures par jour. Le reste du temps, je réponds aux mails, je fais des soins médicaux importants, je suis complètement asséchée de partout à cause des rayons. Ils m'ont traversé quarante-cinq fois la tête. Ils ont brûlé mes glandes salivaires...". Son quotidien, elle le qualifie elle-même de cauchemardesque. Et c'est pourquoi elle demande désormais de pouvoir mourir dans la dignité. Au grand dam de son fils, Thomas Dutronc.Aujourd'hui, celle qui est encore la femme de Jacques Dutronc (et ce bien qu'ils soient séparés) mène un combat pour faire autoriser l'euthanasie en France, elle qui souffre depuis tant d'années : "Je suis indignée que la France soit tellement plus arriérée que l'Espagne et le Portugal, des pays aussi ou encore plus catholiques que le nôtre pourtant. Laisser quelqu'un d'incurable avoir des souffrances insupportables jusqu'à ce que mort s'ensuive est inhumain", a-t-elle lâché, furieuse, avant d'envoyer un tacle aux hommes politiques français. : "Honte aux députés qui ont tout fait pour empêcher le projet de légalisation de l'euthanasie d'avancer !"Françoise Hardy peut-elle toujours chanter ?Françoise Hardy a donné une interview à l'AFP où elle est revenue sur sa condition physique. L'occasion de confirmer ce qu'elle avait déjà reconnu en 2018 : elle ne peut plus chanter : "Ma vie est devenue un cauchemar, mais il vaut mieux ne pas trop en parler". Et lorsque le journaliste lui a demandé si elle estimait inconcevable la sortie d'un nouvel album, un jour, la réponse de l'artiste a été limpide : "Totalement. Grâce à 45 séances de radiothérapie, je suis devenue sourde d'une oreille, n'ai plus de salive, mes voies nasales ne sont plus irriguées et mon arrière-gorge non plus, avec tous les problèmes respiratoires, hémorragiques, alimentaires que cela provoque en permanence depuis deux ans." Françoise Hardy © Agence Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Jacques Dutronc et Françoise Hardy © MAX COLIN Hélène Grimaud, Françoise Hardy et Frédéric Lodéon © JAEGLE STEPHANE Françoise Hardy © COADIC GUIREC Françoise Hardy © COADIC GUIREC Jacques Dutronc © LIONEL URMAN Jacques Dutronc © CYRIL MOREAU Thomas Dutronc © Guillaume Gaffiot Françoise Hardy est épuisée par la maladie, et les traitements qu'elle doit suivre au quotidien. Au micro de RTL, le mardi 30 mars 2021, elle s'est confiée sur le calvaire qu'elle vit au quotidien. Elle qui a été frappée par la maladie de Hodgkin et qui a été diagnostiquée d'un cancer du pharynx en 2004 contre lequel elle se bat toujours : "Pour m'alimenter ça prend six heures par jour. Le reste du temps, je réponds aux mails, je fais des soins médicaux importants, je suis complètement asséchée de partout à cause des rayons. Ils m'ont traversé quarante-cinq fois la tête. Ils ont brûlé mes glandes salivaires...". Son quotidien, elle le qualifie elle-même de cauchemardesque. Et c'est pourquoi elle demande désormais de pouvoir mourir dans la dignité. Au grand dam de son fils, Thomas Dutronc.Aujourd'hui, celle qui est encore la femme de Jacques Dutronc (et ce bien qu'ils soient séparés) mène un combat pour faire autoriser l'euthanasie en France, elle qui souffre depuis tant d'années : "Je suis indignée que la France soit tellement plus arriérée que l'Espagne et le Portugal, des pays aussi ou encore plus catholiques que le nôtre pourtant. Laisser quelqu'un d'incurable avoir des souffrances insupportables jusqu'à ce que mort s'ensuive est inhumain", a-t-elle lâché, furieuse, avant d'envoyer un tacle aux hommes politiques français. : "Honte aux députés qui ont tout fait pour empêcher le projet de légalisation de l'euthanasie d'avancer !"Françoise Hardy peut-elle toujours chanter ?Françoise Hardy a donné une interview à l'AFP où elle est revenue sur sa condition physique. L'occasion de confirmer ce qu'elle avait déjà reconnu en 2018 : elle ne peut plus chanter : "Ma vie est devenue un cauchemar, mais il vaut mieux ne pas trop en parler". Et lorsque le journaliste lui a demandé si elle estimait inconcevable la sortie d'un nouvel album, un jour, la réponse de l'artiste a été limpide : "Totalement. Grâce à 45 séances de radiothérapie, je suis devenue sourde d'une oreille, n'ai plus de salive, mes voies nasales ne sont plus irriguées et mon arrière-gorge non plus, avec tous les problèmes respiratoires, hémorragiques, alimentaires que cela provoque en permanence depuis deux ans." Françoise Hardy © Agence Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Françoise Hardy © AGENCE Jacques Dutronc et Françoise Hardy © MAX COLIN Hélène Grimaud, Françoise Hardy et Frédéric Lodéon © JAEGLE STEPHANE Françoise Hardy © COADIC GUIREC Françoise Hardy © COADIC GUIREC Jacques Dutronc © LIONEL URMAN Jacques Dutronc © CYRIL MOREAU Thomas Dutronc © Guillaume Gaffiot
17 mai 2021

Jean D'Orléans : pourquoi il ne laissera rien à ses enfants

Les enfants de Jean D'Orléans privés d'héritage ? C'est en tout cas ce que laisse entendre un article paru dans le JDD ce dimanche 16 mai. Si les finances de l'héritier présomptif du trône de France sont encore au beau fixe, ce dernier, sans emploi depuis 2006, vivrait désormais "sur son capital" et ne devrait donc pas être en mesure de laisser un héritage digne de ce nom à ses cinq enfants, comme l'a fait savoir l'historien Eric Mension-Rigau : "Désormais Jean d'Orléans vit sur son capital et il ne laissera rien à ses enfants" a-t-il indiqué à nos confrères. Jean de France a en effet cédé une grande partie de l'héritage patrimonial qu'il avait reçu de sa grand-mère Isabelle D'Orléans à une richissime famille en 2019.Jean D'Orléans au coeur d'un gros litige familialEn plus de cela, Jean D'Orléans traîne derrière lui un litige familial depuis plusieurs années. Il occupe illégalement le domaine royal de Dreux depuis 2011 et ce en dépit des pressions exercées par la fondation d'utilité publique Saint-Louis pour le mettre dehors. Cette dernière veille en effet à "la conservation, la mise en valeur et l'entretien" des biens historiques des Orléans. Le fait est que la propriété dans laquelle le prince Jean a élu domicile ne lui appartient pas. C'est toujours son regretté grand-père, Henri d'Orléans, qui en est le propriétaire. Ce dernier avait accordé de son vivant, un droit d'usage à titre gracieux à sa fille, Marie-Thérèse de Wurtemberg, la mère de Jean D'Orléans. Pour autant cela ne signifiait pas que son petit-fils pourrait lui aussi en bénéficier.Et pourtant comme le relate le JDD, Jean d'Orléans n'a pas hésité à y poser ses cartons quand sa mère a déménagé et ce malgré les tentatives de son grand-père pour l'en dissuader : "Je te demande fermement de retirer les objets ou meubles que tu as déjà déposés illégalement" lui avait ordonné Henri D'Orléans dans un courrier en 2011. Ce à quoi Jean D'Orléans lui avait répondu sans détour : "Nous allons seulement faire vivre la maison pour Maman, François et Blanche (son frère et sa sœur handicapés, ndlr) puissent venir plus souvent. Le bon air va faire le plus grand bien à Gaston (son fils, ndlr)". Une provocation qui s'accompagne d'un refus de signer un bail mais aussi de s'acquitter des loyers exigés par la fondation désormais en charge du bien, puisqu'il estime que celui-ci lui revient de droit : "Il n'est pas un SDF squatteur et ce domaine est tout de même celui de ses ancêtres" avance son conseiller Thibault Leclerc, pour sa défense. D'autant plus que la résidence familiale serait dans un piteux état comme le souligne un de ses avocats qui affirme que son client vit dans des "conditions d'habitation non conformes tant au niveau électrique qu'au regard des infiltrations du logement liées à une toiture défectueuse [jusqu'en 2019] et à l'isolation inexistante".Alors que le conflit se poursuit, et que les deux parties ne semblent pas prêtes à se plier, Jean D'Orléans a reçu le 1er août 2020, un règlement limitant l'usage de l'entrée principale du domaine et les vagabondages de son chien, de la part du président de la fondation Saint-Louis. Voilà qui ne risque pas de mettre fin au litige de sitôt. Jean d'Orléans, comte de Paris, sa femme Philomena de Tornos y Steinhart et leurs enfants © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © JAEGLE STEPHANE Jean d'Orléans © DOMINIQUE JACOVIDES Jean d'Orléans © DOMINIQUE JACOVIDES Jean d'Orléans © OLIVIER BORDE Jean d'Orléans © BERTRAND RINDOFF PETROFF Jean d'Orléans © AGENCE Jean d'Orléans © ALAIN GUIZARD Henri d'Orléans © BOWEN Henri d'Orléans © MAX COLIN Henri d'Orléans © BAHI Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Agence Jean d'Orléans © David Nivière Les enfants de Jean D'Orléans privés d'héritage ? C'est en tout cas ce que laisse entendre un article paru dans le JDD ce dimanche 16 mai. Si les finances de l'héritier présomptif du trône de France sont encore au beau fixe, ce dernier, sans emploi depuis 2006, vivrait désormais "sur son capital" et ne devrait donc pas être en mesure de laisser un héritage digne de ce nom à ses cinq enfants, comme l'a fait savoir l'historien Eric Mension-Rigau : "Désormais Jean d'Orléans vit sur son capital et il ne laissera rien à ses enfants" a-t-il indiqué à nos confrères. Jean de France a en effet cédé une grande partie de l'héritage patrimonial qu'il avait reçu de sa grand-mère Isabelle D'Orléans à une richissime famille en 2019.Jean D'Orléans au coeur d'un gros litige familialEn plus de cela, Jean D'Orléans traîne derrière lui un litige familial depuis plusieurs années. Il occupe illégalement le domaine royal de Dreux depuis 2011 et ce en dépit des pressions exercées par la fondation d'utilité publique Saint-Louis pour le mettre dehors. Cette dernière veille en effet à "la conservation, la mise en valeur et l'entretien" des biens historiques des Orléans. Le fait est que la propriété dans laquelle le prince Jean a élu domicile ne lui appartient pas. C'est toujours son regretté grand-père, Henri d'Orléans, qui en est le propriétaire. Ce dernier avait accordé de son vivant, un droit d'usage à titre gracieux à sa fille, Marie-Thérèse de Wurtemberg, la mère de Jean D'Orléans. Pour autant cela ne signifiait pas que son petit-fils pourrait lui aussi en bénéficier.Et pourtant comme le relate le JDD, Jean d'Orléans n'a pas hésité à y poser ses cartons quand sa mère a déménagé et ce malgré les tentatives de son grand-père pour l'en dissuader : "Je te demande fermement de retirer les objets ou meubles que tu as déjà déposés illégalement" lui avait ordonné Henri D'Orléans dans un courrier en 2011. Ce à quoi Jean D'Orléans lui avait répondu sans détour : "Nous allons seulement faire vivre la maison pour Maman, François et Blanche (son frère et sa sœur handicapés, ndlr) puissent venir plus souvent. Le bon air va faire le plus grand bien à Gaston (son fils, ndlr)". Une provocation qui s'accompagne d'un refus de signer un bail mais aussi de s'acquitter des loyers exigés par la fondation désormais en charge du bien, puisqu'il estime que celui-ci lui revient de droit : "Il n'est pas un SDF squatteur et ce domaine est tout de même celui de ses ancêtres" avance son conseiller Thibault Leclerc, pour sa défense. D'autant plus que la résidence familiale serait dans un piteux état comme le souligne un de ses avocats qui affirme que son client vit dans des "conditions d'habitation non conformes tant au niveau électrique qu'au regard des infiltrations du logement liées à une toiture défectueuse [jusqu'en 2019] et à l'isolation inexistante".Alors que le conflit se poursuit, et que les deux parties ne semblent pas prêtes à se plier, Jean D'Orléans a reçu le 1er août 2020, un règlement limitant l'usage de l'entrée principale du domaine et les vagabondages de son chien, de la part du président de la fondation Saint-Louis. Voilà qui ne risque pas de mettre fin au litige de sitôt. Jean d'Orléans, comte de Paris, sa femme Philomena de Tornos y Steinhart et leurs enfants © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © David Nivière Jean d'Orléans © JAEGLE STEPHANE Jean d'Orléans © DOMINIQUE JACOVIDES Jean d'Orléans © DOMINIQUE JACOVIDES Jean d'Orléans © OLIVIER BORDE Jean d'Orléans © BERTRAND RINDOFF PETROFF Jean d'Orléans © AGENCE Jean d'Orléans © ALAIN GUIZARD Henri d'Orléans © BOWEN Henri d'Orléans © MAX COLIN Henri d'Orléans © BAHI Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Giancarlo Gorassini Henri d'Orléans © Agence Jean d'Orléans © David Nivière
17 mai 2021

Norbert Tarayre hospitalisé d'urgence : cette photo qu'il partage depuis sa chambre

C'est en direct de l'hôpital que Norbert Tarayre a donné de ses nouvelles. En effet, dimandhe 16 mai 2021, le chef cuisinier s'est saisi de son compte Instagram pour annoncer qu'il avait été hospitalisé d'urgence. "Salut les amis, voilà quand la machine s'emballe... résultat un "pneumothorax" rien de vital" a-t-il déclaré. S'il n'a pas révélé les raisons qui lui ont provoqué cet emballement, Norbert Tarayre a toutefois précisé qu'il avait besoin de reprendre ses forces. C'est donc pour une période de trois semaines qu'il va prendre du recul et s'éloigner de ses activités quotidiennes. "Je vais faire un arrêt au stand pendant 3 semaines et normalement je serai sur pied... en tous les cas je vais être chouchouté par mon amoureuse" a-t-il ajouté.Lors de sa convalescence, Norbert Tarayre pourra en effet compter sur sa nouvelle compagne Abi. Sur le cliché qu'il a dévoilé, la maquilleuse de profession se tient d'ailleurs à ses côtés, sur son lit d'hôpital. Le serrant fort dans ses bras, elle affiche un sourire qui en dit toutefois long sur son état de fatigue et son inquiétude. A noter qu'en commentaires, les amis de Norbert Tarayre lui ont également adressé quelques mots. "Biz mon pote !!!! Prends soin de toi" lui a par exemple écrit l'animateur Jérôme Anthony. "Courage mon Nono" a partagé Léa Lando ou encoe "Bon rétablissement bro" a publié le présentateur télé Raphäl Yem. De quoi lui redonner le sourire aux lèvres. Norbert Tarayre : un homme heureuxDepuis son divorce avec Amandine, Norbert Tarayre a retrouvé les petits plaisirs de la vie de famille. Même s'il est resté en bons termes avec son ex compagne, c'est auprès d'Abi qu'il est désormais heureux. D'ailleurs, le 7 juin 2020 le couple a accueilli son premier enfant ; un petit garçon prénommé Elydjah. Petit bonhomme dont il va devoir rester éloigner le temps de sa convalescence. Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre et sa compagne © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre et sa compagne © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram C'est en direct de l'hôpital que Norbert Tarayre a donné de ses nouvelles. En effet, dimandhe 16 mai 2021, le chef cuisinier s'est saisi de son compte Instagram pour annoncer qu'il avait été hospitalisé d'urgence. "Salut les amis, voilà quand la machine s'emballe... résultat un "pneumothorax" rien de vital" a-t-il déclaré. S'il n'a pas révélé les raisons qui lui ont provoqué cet emballement, Norbert Tarayre a toutefois précisé qu'il avait besoin de reprendre ses forces. C'est donc pour une période de trois semaines qu'il va prendre du recul et s'éloigner de ses activités quotidiennes. "Je vais faire un arrêt au stand pendant 3 semaines et normalement je serai sur pied... en tous les cas je vais être chouchouté par mon amoureuse" a-t-il ajouté.Lors de sa convalescence, Norbert Tarayre pourra en effet compter sur sa nouvelle compagne Abi. Sur le cliché qu'il a dévoilé, la maquilleuse de profession se tient d'ailleurs à ses côtés, sur son lit d'hôpital. Le serrant fort dans ses bras, elle affiche un sourire qui en dit toutefois long sur son état de fatigue et son inquiétude. A noter qu'en commentaires, les amis de Norbert Tarayre lui ont également adressé quelques mots. "Biz mon pote !!!! Prends soin de toi" lui a par exemple écrit l'animateur Jérôme Anthony. "Courage mon Nono" a partagé Léa Lando ou encoe "Bon rétablissement bro" a publié le présentateur télé Raphäl Yem. De quoi lui redonner le sourire aux lèvres. Norbert Tarayre : un homme heureuxDepuis son divorce avec Amandine, Norbert Tarayre a retrouvé les petits plaisirs de la vie de famille. Même s'il est resté en bons termes avec son ex compagne, c'est auprès d'Abi qu'il est désormais heureux. D'ailleurs, le 7 juin 2020 le couple a accueilli son premier enfant ; un petit garçon prénommé Elydjah. Petit bonhomme dont il va devoir rester éloigner le temps de sa convalescence. Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre et sa compagne © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre et sa compagne © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram Norbert Tarayre © Instagram
17 mai 2021

Vanessa Demouy : ces quatre clichés avant/après de son fils Solal pour ses 18 ans

Une maman nostalgique... Au cours de sa relation avec Philippe Lellouche, Vanessa Demouy a eu deux enfants, Solal et Sharlie. Alors que sa petite fille a fêté son dixième anniversaire, le 5 mai dernier, son fils souffle sa dix-huitième bougie ce lundi 17 mai 2021 ! Pour l'occasion, la comédienne que l'on retrouve tous les jours dans la série Ici tout commence a partagé un montage de quatre clichés de Solal. Sur les deux premières photos, on peut ainsi le découvrir enfant. Sur la troisième, il est déjà en âge d'aller à l'école. Enfin, la star a partagé un cliché récent de son fils. En légende, c'est avec émotion qu'elle a écrit : "18 ans... Tellement d'émotions se bousculent dans ma tête, dans mon coeur de maman... Va mon fils... Envole-toi... Vibre, vis... Mais n'oublie pas d'être heureux... Joyeux anniversaire Solal... Je t'aime jusqu'aux étoiles !"Pour la comédienne de 48 ans, il est difficile de voir son fils grandir. Heureusement, elle a pu compter sur le soutien de célébrités et d'anonyme en ce jour spécial. Véronika Loubry lui a ainsi écrit : "Joyeux anniversaire Solal, mais joyeux anniversaire à toi ma Vanessa. Je sais ce que tu ressens aujourd'hui... Et à ses 20 ans, tu verras, la claque... Je t'embrasse si fort." Marie Fugain a partagé : "Bienvenue dans l'après ma chérie ! C'est un passage pour eux autant que pour nous qui les avons mis au monde. Joyeux anniversaire à ton grand garçon, ton jeune homme, mais qui restera ton bébé." Une fan a commenté de son côté : "Heureux anniversaire... Une grande étape !" Agustin Galiana, Alessandra Sublet et Catherine Marchal ont également réagi à la publication. Solal Lellouche souhaite suivre les pas de ses parentsEn avril 2019, c'est dans les colonnes de Télé 7 Jours que Vanessa Demouy avait fait des confidences sur son fils. Alors que ce dernier souhaite se lancer dans une carrière artistique, la comédienne avait confié : "En tant que maman, c'est très angoissant. J'ai plutôt envie qu'il trouve un métier plus stable, qui s'inscrive dans la durée. Mais bon, vous connaissez les enfants, ils font ce qu'ils veulent à l'arrivée !" Vanessa Demouy © VEEREN Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © COADIC GUIREC Vanessa Demouy © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Vanessa Demouy © OLIVIER BORDE Vanessa Demouy © RACHID BELLAK Vanessa Demouy © OLIVIER BORDE Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © Marc Ausset Lacroix Vanessa Demouy © Pierre Perusseau Vanessa Demouy © PATRICK BERNARD Une maman nostalgique... Au cours de sa relation avec Philippe Lellouche, Vanessa Demouy a eu deux enfants, Solal et Sharlie. Alors que sa petite fille a fêté son dixième anniversaire, le 5 mai dernier, son fils souffle sa dix-huitième bougie ce lundi 17 mai 2021 ! Pour l'occasion, la comédienne que l'on retrouve tous les jours dans la série Ici tout commence a partagé un montage de quatre clichés de Solal. Sur les deux premières photos, on peut ainsi le découvrir enfant. Sur la troisième, il est déjà en âge d'aller à l'école. Enfin, la star a partagé un cliché récent de son fils. En légende, c'est avec émotion qu'elle a écrit : "18 ans... Tellement d'émotions se bousculent dans ma tête, dans mon coeur de maman... Va mon fils... Envole-toi... Vibre, vis... Mais n'oublie pas d'être heureux... Joyeux anniversaire Solal... Je t'aime jusqu'aux étoiles !"Pour la comédienne de 48 ans, il est difficile de voir son fils grandir. Heureusement, elle a pu compter sur le soutien de célébrités et d'anonyme en ce jour spécial. Véronika Loubry lui a ainsi écrit : "Joyeux anniversaire Solal, mais joyeux anniversaire à toi ma Vanessa. Je sais ce que tu ressens aujourd'hui... Et à ses 20 ans, tu verras, la claque... Je t'embrasse si fort." Marie Fugain a partagé : "Bienvenue dans l'après ma chérie ! C'est un passage pour eux autant que pour nous qui les avons mis au monde. Joyeux anniversaire à ton grand garçon, ton jeune homme, mais qui restera ton bébé." Une fan a commenté de son côté : "Heureux anniversaire... Une grande étape !" Agustin Galiana, Alessandra Sublet et Catherine Marchal ont également réagi à la publication. Solal Lellouche souhaite suivre les pas de ses parentsEn avril 2019, c'est dans les colonnes de Télé 7 Jours que Vanessa Demouy avait fait des confidences sur son fils. Alors que ce dernier souhaite se lancer dans une carrière artistique, la comédienne avait confié : "En tant que maman, c'est très angoissant. J'ai plutôt envie qu'il trouve un métier plus stable, qui s'inscrive dans la durée. Mais bon, vous connaissez les enfants, ils font ce qu'ils veulent à l'arrivée !" Vanessa Demouy © VEEREN Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © COADIC GUIREC Vanessa Demouy © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Vanessa Demouy © OLIVIER BORDE Vanessa Demouy © RACHID BELLAK Vanessa Demouy © OLIVIER BORDE Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © Giancarlo Gorassini Vanessa Demouy © Marc Ausset Lacroix Vanessa Demouy © Pierre Perusseau Vanessa Demouy © PATRICK BERNARD
17 mai 2021

Une tronçonneuse et une faucille ! Une femme terrorisée par son compagnon, violent et ivre

Les violences conjugales restent encore trop importantes aujourd'hui, alors qu'une femme meurt sous les coups de son mari, conjoint ou ex-conjoint environ tous les trois jours. Le 9 mai dernier, une femme a appelé les secours devant les menaces de violence de son compagnon, à Angoulême. Inquiète, elle a expliqué que ce dernier avait l'intention de la "couper en deux avec une tronçonneuse", comme le rapportent nos confrères de L'Est Républicain. Une fois arrivés sur place, les policiers ont tenté de menotter l'homme âgé de 51 ans, qui était ivre.L'individu, d'origine portugaise, a alors sorti une faucille et a fait "un geste déterminé et circulaire" dirigé vers l'un des policiers. Heureusement, le policier qui a failli être blessé a pu reculer juste à temps. Le second est intervenu pour maîtriser l'homme armé, seulement il a été blessé par la faucille au genou. Le duo de policier a réussi à plaquer l'homme violent au sol, qui a continué à "recourir à la violence", peut-on lire, jusqu'à mettre un coup de tête à l'un des policiers.L'homme déjà condamné en 2019 pour violences sur des policiersLes deux membres des forces de l'ordre ont décidé d'avoir recours à leur taser, et ont pu menotter l'homme cinquantenaire. Toujours selon les informations du journal régional, le policier blessé s'est vu prescrire 15 jours d'ITT. Le second policier, qui a été touché à la tête, a quant à lui reçu 4 jours d'ITT. Jugé en comparution immédiate ce vendredi 14 mai, l'homme a été condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis probatoire renforcé, par le tribunal correctionnel d'Angoulême. En plus de cette peine, le tribunal a prononcé une obligation de soins, ainsi qu'une interdiction d'entrer en contact avec sa compagne et une interdiction de détenir une arme. Connu des services, il avait déjà été condamné en 2019 pour violences sur des policiers, précise La Voix du Nord. Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay Angoulême © Google Maps Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay Les violences conjugales restent encore trop importantes aujourd'hui, alors qu'une femme meurt sous les coups de son mari, conjoint ou ex-conjoint environ tous les trois jours. Le 9 mai dernier, une femme a appelé les secours devant les menaces de violence de son compagnon, à Angoulême. Inquiète, elle a expliqué que ce dernier avait l'intention de la "couper en deux avec une tronçonneuse", comme le rapportent nos confrères de L'Est Républicain. Une fois arrivés sur place, les policiers ont tenté de menotter l'homme âgé de 51 ans, qui était ivre.L'individu, d'origine portugaise, a alors sorti une faucille et a fait "un geste déterminé et circulaire" dirigé vers l'un des policiers. Heureusement, le policier qui a failli être blessé a pu reculer juste à temps. Le second est intervenu pour maîtriser l'homme armé, seulement il a été blessé par la faucille au genou. Le duo de policier a réussi à plaquer l'homme violent au sol, qui a continué à "recourir à la violence", peut-on lire, jusqu'à mettre un coup de tête à l'un des policiers.L'homme déjà condamné en 2019 pour violences sur des policiersLes deux membres des forces de l'ordre ont décidé d'avoir recours à leur taser, et ont pu menotter l'homme cinquantenaire. Toujours selon les informations du journal régional, le policier blessé s'est vu prescrire 15 jours d'ITT. Le second policier, qui a été touché à la tête, a quant à lui reçu 4 jours d'ITT. Jugé en comparution immédiate ce vendredi 14 mai, l'homme a été condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis probatoire renforcé, par le tribunal correctionnel d'Angoulême. En plus de cette peine, le tribunal a prononcé une obligation de soins, ainsi qu'une interdiction d'entrer en contact avec sa compagne et une interdiction de détenir une arme. Connu des services, il avait déjà été condamné en 2019 pour violences sur des policiers, précise La Voix du Nord. Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay Angoulême © Google Maps Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay Fait divers © Pixabay
17 mai 2021

Delphine Jubillar : cette information sur la localisation de son corps qui a été transmise à la gendarmerie

Delphine Jubillar est toujours introuvable, mais l'espoir de la retrouver est toujours présent. Dimanche 16 mai, une nouvelle battue était organisée par les proches amies de la disparue à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Plusieurs personnes se sont rassemblées dans l'espoir de déceler de nouveaux indices dans la forêt de la commune. Un rassemblement auquel son mari Cédric était présent malgré les nombreuses accusations dont il peut faire l'objet. Il avait fait le choix de rester en retrait de la soixantaine de participants."Que je vienne ou que je ne vienne pas, je savais que l'on allait parler de moi et me critiquer. Mais je me suis dit que c'était mieux que je vienne...", a-t-il confié dans les colonnes du Parisien. Quelques jours plus tôt, après avoir été auditionné dans le cadre de l'enquête, il demandait aux "curieux" de le laisser "tranquille" par l'intermédiaire de son compte Facebook.Un habitant de la commune saurait où se trouve le corps de Delphine Jubillar Pendant ce nouveau rassemblement Jean-Baptiste, cueilleur de champignons pour qui la forêt ne semble plus avoir de secret, s'est confié à nos confrères. Il a notamment fait savoir qu'il sait où se trouve le corps de l'infirmière, qui n'a pas été retrouvé depuis sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Selon lui, la mère de famille n'est plus en vie. Il a révélé : "Mon pendule m'indique la présence du corps de Delphine sur la retenue d'eau de Fourgue. C'est aussi sur la commune de Cagnac". Une information cruciale selon lui qu'il a rapidement transmise à la gendarmerie. "Mais je ne sais pas ce qu'elle en a fait...", a-t-il lâché. Après environ deux heures de recherche sur ce "terrain boueux et glissant", les participants de la battue sont repartis les mains vides . En effet, ils n'ont pas trouvé d'indice pouvant faire avancer les recherches. Delphine Jubillar © Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Appel à témoins Delphine Jubillar © BFMTV La maison de Delphine Jubillar et ses alentours ont été fouillés © MAXPPP La maison de Delphine Jubillar © Frédéric Maligne La maison de Delphine Jubillar © Frédéric Maligne Delphine Jubillar est toujours introuvable, mais l'espoir de la retrouver est toujours présent. Dimanche 16 mai, une nouvelle battue était organisée par les proches amies de la disparue à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Plusieurs personnes se sont rassemblées dans l'espoir de déceler de nouveaux indices dans la forêt de la commune. Un rassemblement auquel son mari Cédric était présent malgré les nombreuses accusations dont il peut faire l'objet. Il avait fait le choix de rester en retrait de la soixantaine de participants."Que je vienne ou que je ne vienne pas, je savais que l'on allait parler de moi et me critiquer. Mais je me suis dit que c'était mieux que je vienne...", a-t-il confié dans les colonnes du Parisien. Quelques jours plus tôt, après avoir été auditionné dans le cadre de l'enquête, il demandait aux "curieux" de le laisser "tranquille" par l'intermédiaire de son compte Facebook.Un habitant de la commune saurait où se trouve le corps de Delphine Jubillar Pendant ce nouveau rassemblement Jean-Baptiste, cueilleur de champignons pour qui la forêt ne semble plus avoir de secret, s'est confié à nos confrères. Il a notamment fait savoir qu'il sait où se trouve le corps de l'infirmière, qui n'a pas été retrouvé depuis sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Selon lui, la mère de famille n'est plus en vie. Il a révélé : "Mon pendule m'indique la présence du corps de Delphine sur la retenue d'eau de Fourgue. C'est aussi sur la commune de Cagnac". Une information cruciale selon lui qu'il a rapidement transmise à la gendarmerie. "Mais je ne sais pas ce qu'elle en a fait...", a-t-il lâché. Après environ deux heures de recherche sur ce "terrain boueux et glissant", les participants de la battue sont repartis les mains vides . En effet, ils n'ont pas trouvé d'indice pouvant faire avancer les recherches. Delphine Jubillar © Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine et Cédric Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Appel à témoins Delphine Jubillar © BFMTV La maison de Delphine Jubillar et ses alentours ont été fouillés © MAXPPP La maison de Delphine Jubillar © Frédéric Maligne La maison de Delphine Jubillar © Frédéric Maligne
17 mai 2021

Le frein à main lâche, un jeune couple se retrouve endeuillé

Un jeune couple d'Auneuil, petite commune de l'Oise, a vécu la pire journée de sa vie jeudi 13 mai. Leur petit garçon de deux ans et demi jouait dehors, au domicile familial, lorsque les parents garent leur véhicule dans la cour. Sauf que voilà. Le frein à main lâche, et la voiture dévale sur le terrain en pente. Le petit garçon, qui jouait à proximité comme le raconte Le Parisien, a été mortellement fauché. Ni les pompiers, ni les médecins du SAMU, n'ont pu réanimer le garçonnet après une heure de massage cardiaque. Un hélicoptère du Smur avait été demandé sur place pour que l'enfant soit transporté au centre hospitalier d'Amiens, mais il était déjà trop tard."J'espère qu'elle et son mari trouveront la force de se reconstruire"Dans les colonnes du Parisien, le maire de la commune, située non loin de Beauvais, témoigne avec émotion. "La maman est une fille d'Auneuil, elle a grandi ici et c'est ici qu'elle a sa famille. J'espère qu'elle et son mari trouveront la force de se reconstruire." L'édile et les habitants des alentours souhaitent trouver une idée pour aider le couple, sans être trop intrusifs. "C'est la première fois qu'on vit ça dans le village. Nous sommes tous très peinés", confie le maire. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Méru. Des investigations sont en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort de l'enfant. Pour cela, la voiture a été placée sous scellée et doit être expertisée pour confirmer la thèse de l'accident. Ce genre de drame, s'il n'est pas courant, est déjà arrivé à plusieurs reprises sur le sol français ces dernières années. En 2019, un enfant de 7 ans avait lui aussi été écrasé par le véhicule de ses parents, en Haute-Savoie, après que le frein a lâché. En 2017, c'est un enfant de 3 ans qui avait trouvé la mort de la même manière, à la sortie de l'école. Fait divers © ©pexels Auneuil, dans l'Oise © ©googlemap Retour au domicile familiale © ©pexels Le frein à main lâche © ©pexels Mort des suites de ses blessures © ©pexels Un hélicoptère dépêché sur place © ©pexels Un jeune couple d'Auneuil, petite commune de l'Oise, a vécu la pire journée de sa vie jeudi 13 mai. Leur petit garçon de deux ans et demi jouait dehors, au domicile familial, lorsque les parents garent leur véhicule dans la cour. Sauf que voilà. Le frein à main lâche, et la voiture dévale sur le terrain en pente. Le petit garçon, qui jouait à proximité comme le raconte Le Parisien, a été mortellement fauché. Ni les pompiers, ni les médecins du SAMU, n'ont pu réanimer le garçonnet après une heure de massage cardiaque. Un hélicoptère du Smur avait été demandé sur place pour que l'enfant soit transporté au centre hospitalier d'Amiens, mais il était déjà trop tard."J'espère qu'elle et son mari trouveront la force de se reconstruire"Dans les colonnes du Parisien, le maire de la commune, située non loin de Beauvais, témoigne avec émotion. "La maman est une fille d'Auneuil, elle a grandi ici et c'est ici qu'elle a sa famille. J'espère qu'elle et son mari trouveront la force de se reconstruire." L'édile et les habitants des alentours souhaitent trouver une idée pour aider le couple, sans être trop intrusifs. "C'est la première fois qu'on vit ça dans le village. Nous sommes tous très peinés", confie le maire. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Méru. Des investigations sont en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort de l'enfant. Pour cela, la voiture a été placée sous scellée et doit être expertisée pour confirmer la thèse de l'accident. Ce genre de drame, s'il n'est pas courant, est déjà arrivé à plusieurs reprises sur le sol français ces dernières années. En 2019, un enfant de 7 ans avait lui aussi été écrasé par le véhicule de ses parents, en Haute-Savoie, après que le frein a lâché. En 2017, c'est un enfant de 3 ans qui avait trouvé la mort de la même manière, à la sortie de l'école. Fait divers © ©pexels Auneuil, dans l'Oise © ©googlemap Retour au domicile familiale © ©pexels Le frein à main lâche © ©pexels Mort des suites de ses blessures © ©pexels Un hélicoptère dépêché sur place © ©pexels
17 mai 2021

River Phoenix : de quoi est mort l'acteur à l'âge de 23 ans ?

Le 31 octobre 1993, le monde du cinéma perdait River Phoenix, l'un de ses jeunes talents. Il s'était d'abord fait connaître dans le film de science-fiction Explorers de Joe Dante avant de sortir de l'ombre en 1986 avec son personnage de Chris Chambers dans Stand by me de Rob Reiner, adaptée de l'œuvre de Stephen King. Il a également été vu dans The Mosquito Coast de Peter Weir en 1986 puis dans A bout de course (1988) et dans Indiana Jones et la Dernière Croisade de Steven Spielberg (1989). Grâce à ses performances, l'acteur avait reçu plusieurs récompenses dont des Young Artist Awards (cinq au total) décernées par la Young Artist Foundation aux jeunes acteurs. Aussi, il avait été choisi pour incarner le poète Arthur Rimbaud dansRimbaud Verlaine mais il s'est éteint avant la naissance du projet et le rôle est ensuite revenu à Leonardo DiCaprio. River Phoenix était également amateur de musique, il menait en plus de sa carrière d'acteur une vie d'artiste. Il avait fondé avec sa soeur, Rain Phoenix, un groupe de rock nommé Aleka's Attic grâce auquel il a fait plusieurs tournées aux Etats-UnisUne overdose a mis fin à ses grands rêvesRiver Phoenix est mort alors qu'il avait seulement 23 ans. Ce dernier a perdu la vie suite à un arrêt cardiaque survenu après une overdose. Il avait ingéré plusieurs drogues alors qu'il se trouvait dans la boîte de nuit The Viper Room en Californie avec ses amis. Sa mort a été annoncée à l'hôpital quelques minutes après son arrivée. Cette mort tragique a énormément affecté son frère, l'acteur Joaquin Phoenix. Raison pour laquelle, en septembre 2020, il a appelé son premier fils né de son union avec sa compagne Rooney Mara, River.Quelques mois plus tôt, il révélait dans l'émission américaine 60 minutes avoir vécu des semaines difficiles suite à la mort de son frère. "Après sa mort, alors que nous étions très vulnérables, des hélicoptères ont commencé à survoler notre maison et des gens ont essayé d'entrer dans la propriété. Les médias ont empêché notre deuil", confiait-il, avant d'expliquer que River ne l'avait jamais réellement quitté : "J'ai l'impression que tous les films que j'ai faits ont un lien avec lui. Je pense que nous continuons tous à sentir sa présence et son influence dans nos vies." River Phoenix © ALPHA AGENCY River Phoenix © NO CREDIT River Phoenix © ALPHA AGENCY Joaquin Phoenix © GOFF INF Joaquin Phoenix © FAMEFLYNET Joaquin Phoenix et Rooney Mara © FAMEFLYNET Joaquin Phoenix © Backgrid USA Joaquin Phoenix © Coleman-Rayner Joaquin Phoenix et Rooney Mara © Backgrid USA Joaquin Phoenix et sa soeur Rain Phoenix © Agence Joaquin Phoenix, sa soeur Rain Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix et son fils River © The ImageDirect Joaquin Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix avec ses soeurs Summer Phoenix et Rain Phoenix © Backgrid USA Le 31 octobre 1993, le monde du cinéma perdait River Phoenix, l'un de ses jeunes talents. Il s'était d'abord fait connaître dans le film de science-fiction Explorers de Joe Dante avant de sortir de l'ombre en 1986 avec son personnage de Chris Chambers dans Stand by me de Rob Reiner, adaptée de l'œuvre de Stephen King. Il a également été vu dans The Mosquito Coast de Peter Weir en 1986 puis dans A bout de course (1988) et dans Indiana Jones et la Dernière Croisade de Steven Spielberg (1989). Grâce à ses performances, l'acteur avait reçu plusieurs récompenses dont des Young Artist Awards (cinq au total) décernées par la Young Artist Foundation aux jeunes acteurs. Aussi, il avait été choisi pour incarner le poète Arthur Rimbaud dansRimbaud Verlaine mais il s'est éteint avant la naissance du projet et le rôle est ensuite revenu à Leonardo DiCaprio. River Phoenix était également amateur de musique, il menait en plus de sa carrière d'acteur une vie d'artiste. Il avait fondé avec sa soeur, Rain Phoenix, un groupe de rock nommé Aleka's Attic grâce auquel il a fait plusieurs tournées aux Etats-UnisUne overdose a mis fin à ses grands rêvesRiver Phoenix est mort alors qu'il avait seulement 23 ans. Ce dernier a perdu la vie suite à un arrêt cardiaque survenu après une overdose. Il avait ingéré plusieurs drogues alors qu'il se trouvait dans la boîte de nuit The Viper Room en Californie avec ses amis. Sa mort a été annoncée à l'hôpital quelques minutes après son arrivée. Cette mort tragique a énormément affecté son frère, l'acteur Joaquin Phoenix. Raison pour laquelle, en septembre 2020, il a appelé son premier fils né de son union avec sa compagne Rooney Mara, River.Quelques mois plus tôt, il révélait dans l'émission américaine 60 minutes avoir vécu des semaines difficiles suite à la mort de son frère. "Après sa mort, alors que nous étions très vulnérables, des hélicoptères ont commencé à survoler notre maison et des gens ont essayé d'entrer dans la propriété. Les médias ont empêché notre deuil", confiait-il, avant d'expliquer que River ne l'avait jamais réellement quitté : "J'ai l'impression que tous les films que j'ai faits ont un lien avec lui. Je pense que nous continuons tous à sentir sa présence et son influence dans nos vies." River Phoenix © ALPHA AGENCY River Phoenix © NO CREDIT River Phoenix © ALPHA AGENCY Joaquin Phoenix © GOFF INF Joaquin Phoenix © FAMEFLYNET Joaquin Phoenix et Rooney Mara © FAMEFLYNET Joaquin Phoenix © Backgrid USA Joaquin Phoenix © Coleman-Rayner Joaquin Phoenix et Rooney Mara © Backgrid USA Joaquin Phoenix et sa soeur Rain Phoenix © Agence Joaquin Phoenix, sa soeur Rain Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix et son fils River © The ImageDirect Joaquin Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix © Zuma Press Joaquin Phoenix avec ses soeurs Summer Phoenix et Rain Phoenix © Backgrid USA
17 mai 2021

Mel B méconnaissable : le clip choc de l'ex-Spice girl, au visage cabossé et tuméfié

Le pianiste Fabio d'Andrea vient de sortir un clip, intitulé Love should not hurt, pour dénoncer les violences conjugales, en collaboration avec l'ONG Women's Aid, qui vient en aide aux femmes battues. Un clip dans lequel joue Melanie Brown, l'ex-Spice girl. Le visage cabossé et tuméfié, la chanteuse britannique y interprète une femme battue par son mari. Les disputes, les coups, le maquillage pour cacher les bleus mais aussi les moments de complicité sont retranscrits dans cette vidéo de près de cinq minutes.Les violences conjugales, une situation que Mel B connaît bienUne situation que la jeune femme connaît parfaitement puisqu'en 2017, l'ex-Spice girl avait décidé de mettre fin à son mariage avec le producteur Stephen Belafonte après avoir été victime de violences conjugales de la part de ce dernier. Depuis, Melanie Brown s'est engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Sur Instagram, Mel B a d'ailleurs expliqué que c'était "la vidéo la plus puissante et la plus brute [qu'elle n'a] jamais faite." Une douloureuse expérience que l'artiste avait racontée dans son autobiographie, intitulée Brutally honest, publiée en 2018. "Vous vivez dans un cauchemar, et face au monde extérieur, vous racontez que tout va bien, parce que vous avez honte et êtes rongé par la culpabilité, et inquiet que personne ne vous croie", avait-elle confié à the Guardian."Une femme sur trois dans le monde, environ 376 millions, est soumise à des violences physiques ou sexuelles de la part d'un partenaire intime ou à des violences sexuelles de la part d'un non-partenaire", est-il indiqué à la fin du clip. Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B © BS Mel B © SGP Melanie Brown (Mel B) © Backgrid USA Le pianiste Fabio d'Andrea vient de sortir un clip, intitulé Love should not hurt, pour dénoncer les violences conjugales, en collaboration avec l'ONG Women's Aid, qui vient en aide aux femmes battues. Un clip dans lequel joue Melanie Brown, l'ex-Spice girl. Le visage cabossé et tuméfié, la chanteuse britannique y interprète une femme battue par son mari. Les disputes, les coups, le maquillage pour cacher les bleus mais aussi les moments de complicité sont retranscrits dans cette vidéo de près de cinq minutes.Les violences conjugales, une situation que Mel B connaît bienUne situation que la jeune femme connaît parfaitement puisqu'en 2017, l'ex-Spice girl avait décidé de mettre fin à son mariage avec le producteur Stephen Belafonte après avoir été victime de violences conjugales de la part de ce dernier. Depuis, Melanie Brown s'est engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Sur Instagram, Mel B a d'ailleurs expliqué que c'était "la vidéo la plus puissante et la plus brute [qu'elle n'a] jamais faite." Une douloureuse expérience que l'artiste avait racontée dans son autobiographie, intitulée Brutally honest, publiée en 2018. "Vous vivez dans un cauchemar, et face au monde extérieur, vous racontez que tout va bien, parce que vous avez honte et êtes rongé par la culpabilité, et inquiet que personne ne vous croie", avait-elle confié à the Guardian."Une femme sur trois dans le monde, environ 376 millions, est soumise à des violences physiques ou sexuelles de la part d'un partenaire intime ou à des violences sexuelles de la part d'un non-partenaire", est-il indiqué à la fin du clip. Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B, l'ex-Spice girl, dans un clip qui dénonce les violences conjugales © YouTube Mel B © BS Mel B © SGP Melanie Brown (Mel B) © Backgrid USA
17 mai 2021

Loto : cet étrange tic nocturne d'un jeune couple millionnaire

Millionnaires à tout juste 30 ans. Le 24 avril dernier, un couple originaire du Finistère a vu sa vie basculer en remportant le joli jackpot de 4 millions d'euros au Loto. Les chanceux ont réussi à trouver dans l'ordre la combinaison gagnante à savoir : 12-24-36-41-42, ainsi que le numéro complémentaire qui était le 7. C'est dans un bar-tabac situé dans la petite commune d'Audierne que les heureux gagnants ont validé leur grille. Interrogés par la Française Des Jeux, ils avouent s'être sentis "un peu fébriles" au moment où ils ont compris qu'ils avaient remporté le gros lot. Sous le coup de l'euphorie mais aussi de l'angoisse de voir cette somme leur passer sous le nez, le couple s'est même mis à développer un étrange tic nocturne comme le rapporte Ouest-France. Ils ont en effet passé la nuit à valider et revalider encore et encore leur ticket "de peur que le message (qui les annonçait gagnants, ndlr) ne disparaisse". Depuis, les choses ont bien changées pour ces Finistériens qui envisagent l'avenir plus "sereinement" et qui comptent bien faire profiter de leur richesse à leurs proches. Ils n'ont toutefois pas souhaité en dévoiler davantage sur les projets qu'ils nourissent.La Bretagne région la plus chanseuse de France ?Et si la Bretagne était en fait la région le nouvel eldorado des joueurs de jeux d'argent ? En ce début d'année 2021, il semblerait en tout cas que la chance sourit tout particulièrement aux Bretons. Comme le rapporte le site Tirage-gagnant.com, 3 gagnants du Loto sur les 13 recensés en France depuis le 1er janvier, sont originaires de Bretagne. Avant le couple originaire du Finistère, le 17 février, c'est un joueur de Val d'Anast, une commune située dans le département d'Ille-et-Vilaine qui avait empoché deux millions d'euros. Un mois plus tard, le 20 mars, c'est un autre joueur du même département qui est devenu millionnaire après avoir gagné 1.750.000 euros. Voilà qui risque de booster le nombre de déménagements dans la région. Loto © FDJ Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © Pixabay Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © M6 Loto © M6 Millionnaires à tout juste 30 ans. Le 24 avril dernier, un couple originaire du Finistère a vu sa vie basculer en remportant le joli jackpot de 4 millions d'euros au Loto. Les chanceux ont réussi à trouver dans l'ordre la combinaison gagnante à savoir : 12-24-36-41-42, ainsi que le numéro complémentaire qui était le 7. C'est dans un bar-tabac situé dans la petite commune d'Audierne que les heureux gagnants ont validé leur grille. Interrogés par la Française Des Jeux, ils avouent s'être sentis "un peu fébriles" au moment où ils ont compris qu'ils avaient remporté le gros lot. Sous le coup de l'euphorie mais aussi de l'angoisse de voir cette somme leur passer sous le nez, le couple s'est même mis à développer un étrange tic nocturne comme le rapporte Ouest-France. Ils ont en effet passé la nuit à valider et revalider encore et encore leur ticket "de peur que le message (qui les annonçait gagnants, ndlr) ne disparaisse". Depuis, les choses ont bien changées pour ces Finistériens qui envisagent l'avenir plus "sereinement" et qui comptent bien faire profiter de leur richesse à leurs proches. Ils n'ont toutefois pas souhaité en dévoiler davantage sur les projets qu'ils nourissent.La Bretagne région la plus chanseuse de France ?Et si la Bretagne était en fait la région le nouvel eldorado des joueurs de jeux d'argent ? En ce début d'année 2021, il semblerait en tout cas que la chance sourit tout particulièrement aux Bretons. Comme le rapporte le site Tirage-gagnant.com, 3 gagnants du Loto sur les 13 recensés en France depuis le 1er janvier, sont originaires de Bretagne. Avant le couple originaire du Finistère, le 17 février, c'est un joueur de Val d'Anast, une commune située dans le département d'Ille-et-Vilaine qui avait empoché deux millions d'euros. Un mois plus tard, le 20 mars, c'est un autre joueur du même département qui est devenu millionnaire après avoir gagné 1.750.000 euros. Voilà qui risque de booster le nombre de déménagements dans la région. Loto © FDJ Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © Pixabay Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © Pixabay Loto © TF1 Loto © M6 Loto © M6
17 mai 2021

Estelle Lefébure : ce sublime cliché vintage pour les 26 ans de sa fille Ilona Smet

Une maman comblée ! Le 17 mai 1995, Estelle Lefébure devenait maman pour la première fois en donnant naissance à une petite fille, Ilona. Si cette dernière a bien grandi, et célèbre ce lundi son vingt-sixième anniversaire, il semblerait que l'ex-compagne de David Hallyday soit nostalgique de l'époque où Ilona Smet n'était encore qu'une petite fille. Sur Instagram, elle a en effet partagé un cliché vintage où sa fille est assise sur ses genoux. En légende, Estelle Lefébure a écrit : "Mon coeur est toujours rempli de joie depuis ce merveilleux jour, il y a 26 ans aujourd'hui. Joyeux anniversaire ma chérie d'amour ! Je t'aime." Un cliché qui a également énormément plu aux internautes qui ont commenté : "Le savant mélange de papa et maman !" ; mais aussi : "Très belle comme sa maman !"Proche de sa fille, c'est à l'occasion d'un entretien accordé à Madame Figaro en décembre 2019 qu'Estelle Lefébure avait levé le voile sur leur relation. "On a toujours été très proches. Et puis, à l'adolescence, ce moment qui peut être compliqué pour les parents et les enfants, on a réussi à ne jamais couper la communication. Et ce, même quand on était loin géographiquement, et qu'Ilona habitait Los Angeles", avait-elle révélé. En toute transparence, le mannequin avait ajouté : "Ma fille connaît tout de ma vie, et je connais tout de la sienne. Pour autant, je ne suis pas une mère-copine, je n'aime pas ce terme ! Je reste dans mon rôle de parent, j'essaie de comprendre. Écouter est pour moi la chose essentielle." Mère et fille sont très complicesSi aujourd'hui, Ilona Met et Estelle Lefébure habitent dans deux pays différents, elles sont toujours aussi proches. "Lorsque l'on se retrouve, c'est comme si on s'était quittées hier, on reprend tout de suite le fil de notre conversation", a assuré la jolie blonde. Au cours de cette même interview, Ilona Smet avait confié de son côté : "Ma mère a toujours été très protectrice, sans pour autant être étouffante. Je trouve qu'elle a trouvé la bonne distance. Pendant mon enfance, mes parents étaient toujours là pour nous guider, ma sœur et moi. Pas pour nous contrôler. D'ailleurs, elle n'a jamais essayé de m'empêcher de faire des erreurs, et tant mieux." Ilona Smet © OLIVIER BORDE Ilona Smet © Agence Ilona Smet © RACHID BELLAK Estelle Lefébure et Ilona Smet © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Ilona Smet © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Ilona Smet et Estelle Lefébure © OLIVIER BORDE Ilona Smet © VEEREN-MOREAU Ilona Smet © Christophe Clovis Estelle Lefébure © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Estelle Lefébure © CYRIL MOREAU Estelle Lefébure © COADIC GUIREC Estelle Lefébure © OLIVIER BORDE Une maman comblée ! Le 17 mai 1995, Estelle Lefébure devenait maman pour la première fois en donnant naissance à une petite fille, Ilona. Si cette dernière a bien grandi, et célèbre ce lundi son vingt-sixième anniversaire, il semblerait que l'ex-compagne de David Hallyday soit nostalgique de l'époque où Ilona Smet n'était encore qu'une petite fille. Sur Instagram, elle a en effet partagé un cliché vintage où sa fille est assise sur ses genoux. En légende, Estelle Lefébure a écrit : "Mon coeur est toujours rempli de joie depuis ce merveilleux jour, il y a 26 ans aujourd'hui. Joyeux anniversaire ma chérie d'amour ! Je t'aime." Un cliché qui a également énormément plu aux internautes qui ont commenté : "Le savant mélange de papa et maman !" ; mais aussi : "Très belle comme sa maman !"Proche de sa fille, c'est à l'occasion d'un entretien accordé à Madame Figaro en décembre 2019 qu'Estelle Lefébure avait levé le voile sur leur relation. "On a toujours été très proches. Et puis, à l'adolescence, ce moment qui peut être compliqué pour les parents et les enfants, on a réussi à ne jamais couper la communication. Et ce, même quand on était loin géographiquement, et qu'Ilona habitait Los Angeles", avait-elle révélé. En toute transparence, le mannequin avait ajouté : "Ma fille connaît tout de ma vie, et je connais tout de la sienne. Pour autant, je ne suis pas une mère-copine, je n'aime pas ce terme ! Je reste dans mon rôle de parent, j'essaie de comprendre. Écouter est pour moi la chose essentielle." Mère et fille sont très complicesSi aujourd'hui, Ilona Met et Estelle Lefébure habitent dans deux pays différents, elles sont toujours aussi proches. "Lorsque l'on se retrouve, c'est comme si on s'était quittées hier, on reprend tout de suite le fil de notre conversation", a assuré la jolie blonde. Au cours de cette même interview, Ilona Smet avait confié de son côté : "Ma mère a toujours été très protectrice, sans pour autant être étouffante. Je trouve qu'elle a trouvé la bonne distance. Pendant mon enfance, mes parents étaient toujours là pour nous guider, ma sœur et moi. Pas pour nous contrôler. D'ailleurs, elle n'a jamais essayé de m'empêcher de faire des erreurs, et tant mieux." Ilona Smet © OLIVIER BORDE Ilona Smet © Agence Ilona Smet © RACHID BELLAK Estelle Lefébure et Ilona Smet © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Ilona Smet © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Ilona Smet et Estelle Lefébure © OLIVIER BORDE Ilona Smet © VEEREN-MOREAU Ilona Smet © Christophe Clovis Estelle Lefébure © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Estelle Lefébure © CYRIL MOREAU Estelle Lefébure © COADIC GUIREC Estelle Lefébure © OLIVIER BORDE
17 mai 2021

Une jeune maman craque en pleine nuit et s'en prend à ses filles de huit ans et huis mois

Saint-Germain-lès-Arpajon, une commune de l'Essone, a vécu un terrible drame familial dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16 mai. Leslie, une mère de famille âgée de 30 ans a tué ses deux petites filles de huit ans et de huit mois à l'arme blanche. Elle s'est ensuite donné la mort. Les raisons précises de ce double infanticide et de ce suicide ne sont pas encore connues. Pour autant, la jeune maman avait prévenu ses amies, par SMS, dans la soirée. Le message était clair : elle voulait mettre fin à ses jours et à ceux de ses enfants.C'est l'une des proches de la mère de famille qui, sans nouvelle de sa part, décide de prévenir les pompiers. Comme le précise Le Parisien, ces derniers se rendent au domicile familial aux alentours de une heure du matin. Sur place, la scène est tragique. Après avoir défoncé la porte de l'appartement, les pompiers découvrent les corps sans vie de la mère de famille et des deux fillettes, baignant dans une mare de sang. Dans les colonnes du Parisien, une source proche de l'enquête indique que des plaies à l'arme blanche sont présentes sur les trois victimes. "La police scientifique est arrivée. On voyait les flash crépiter dans la pièce par la fenêtre. J'ai compris qu'il y avait un gros problème. Et les trois corps sont sortis", témoigne un voisin de la famille, lui même ancien pompier.Qui était Leslie, la mère des fillettes ? Les voisins, encore sous le choc, s'interrogent. Pour eux, c'est impossible. Leslie n'a pas pu tuer ses deux fillettes. "Elle adorait ses enfants", confie un voisin au Parisien. Sûrement trop, selon une autre voisine, pour mettre fin à sa propre vie en laissant ses enfants seuls, livrés à eux-même sans maman. Leslie était chauffeur de bus sur une ligne parisienne. Cela faisait quatre ans qu'elle habitait dans la résidence, et tous l'appréciaient beaucoup. "C'était un rayon de soleil", lance une voisine. "Elle avait de la joie de vivre, elle était toujours souriante." Tout comme son aînée, Ilyanah, qui jouait souvent dans le parc avec les autres enfants de la résidence. Aujourd'hui, il ne reste plus que deux bougies blanches, posées sur le paillasson de l'appartement. En hommage aux deux fillettes parties trop tôt.Avoir des pensées suicidaires n'est pas anodin. N'hésitez pas à appeler une ligne d'écoute en cas de besoin : Suicide écoute (01 45 39 40 00) ou SOS amitié (09 72 39 40 50). Le Fil santé jeunes, un numéro anonyme et gratuit, au 0800 235 236, est disponible de 9 h à 23 h chaque jour. Infanticides © Pixabay Saint-Germain-lès-Arpajon © ©pexels Un SMS © ©pexels Les pompiers défoncent la porte © ©pexels Meurtre à l'arme blanche © ©pexels Choc et incomprhension © ©pexels Saint-Germain-lès-Arpajon, une commune de l'Essone, a vécu un terrible drame familial dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16 mai. Leslie, une mère de famille âgée de 30 ans a tué ses deux petites filles de huit ans et de huit mois à l'arme blanche. Elle s'est ensuite donné la mort. Les raisons précises de ce double infanticide et de ce suicide ne sont pas encore connues. Pour autant, la jeune maman avait prévenu ses amies, par SMS, dans la soirée. Le message était clair : elle voulait mettre fin à ses jours et à ceux de ses enfants.C'est l'une des proches de la mère de famille qui, sans nouvelle de sa part, décide de prévenir les pompiers. Comme le précise Le Parisien, ces derniers se rendent au domicile familial aux alentours de une heure du matin. Sur place, la scène est tragique. Après avoir défoncé la porte de l'appartement, les pompiers découvrent les corps sans vie de la mère de famille et des deux fillettes, baignant dans une mare de sang. Dans les colonnes du Parisien, une source proche de l'enquête indique que des plaies à l'arme blanche sont présentes sur les trois victimes. "La police scientifique est arrivée. On voyait les flash crépiter dans la pièce par la fenêtre. J'ai compris qu'il y avait un gros problème. Et les trois corps sont sortis", témoigne un voisin de la famille, lui même ancien pompier.Qui était Leslie, la mère des fillettes ? Les voisins, encore sous le choc, s'interrogent. Pour eux, c'est impossible. Leslie n'a pas pu tuer ses deux fillettes. "Elle adorait ses enfants", confie un voisin au Parisien. Sûrement trop, selon une autre voisine, pour mettre fin à sa propre vie en laissant ses enfants seuls, livrés à eux-même sans maman. Leslie était chauffeur de bus sur une ligne parisienne. Cela faisait quatre ans qu'elle habitait dans la résidence, et tous l'appréciaient beaucoup. "C'était un rayon de soleil", lance une voisine. "Elle avait de la joie de vivre, elle était toujours souriante." Tout comme son aînée, Ilyanah, qui jouait souvent dans le parc avec les autres enfants de la résidence. Aujourd'hui, il ne reste plus que deux bougies blanches, posées sur le paillasson de l'appartement. En hommage aux deux fillettes parties trop tôt.Avoir des pensées suicidaires n'est pas anodin. N'hésitez pas à appeler une ligne d'écoute en cas de besoin : Suicide écoute (01 45 39 40 00) ou SOS amitié (09 72 39 40 50). Le Fil santé jeunes, un numéro anonyme et gratuit, au 0800 235 236, est disponible de 9 h à 23 h chaque jour. Infanticides © Pixabay Saint-Germain-lès-Arpajon © ©pexels Un SMS © ©pexels Les pompiers défoncent la porte © ©pexels Meurtre à l'arme blanche © ©pexels Choc et incomprhension © ©pexels
17 mai 2021

Philippe Etchebest : cette décision surprenante du chef qui ne passe pas inaperçue

C'est une date que les Français et Françaises attendent avec impatience. Ce mercredi 19 mai, la population du pays va pouvoir de nouveau profiter des terrasses et des lieux culturels. En vue de la sortie du confinement, la réouverture des terrasses des bars, des restaurants, des cafés, mais aussi des musées et autres lieux culturels, va avoir lieu. De plusieurs semaines, Emmanuel Macron et le gouvernement planchent sur ces mesures d'assouplissement qui se feront dans des conditions bien particulières alors que l'épidémie de Covid-19 ralentit en France.Si de nombreux restaurateurs s'attellent à la réouverture des terrasses de leur établissement depuis plusieurs jours, Philippe Etchebest n'en fait pas partie. Lui qui expliquait récemment "en avoir marre d'attendre", le chef étoilé a décidé de ne pas rouvrir la terrasse de son restaurant. Cette décision mûrement réfléchie, le juré de Top Chef l'a expliquée lors d'un entretien accordé au Journal du dimanche, ce dimanche 16 mai. "J'attends surtout le 9 juin pour la grande ouverture des portes. Là on sera vraiment heureux. Je préfère attendre le 9 juin de pouvoir ouvrir à l'intérieur", explique-t-il. Avant de préciser : "La jauge de 50 % imposée aux terrasses ne veut rien dire. C'est flou. Rouvrir avec 1,50 mètre entre les tables, ce serait plus précis."Philippe Etchebest "prudent"Les gourmands devront donc patienter jusqu'à la deuxième phase du déconfinement avant de profiter de la terrasse du restaurant le Quatrième Mur de Philippe Etchebest, qui se trouve à Bordeaux. "Ça fait plus d'un an qu'on est tous pendus aux lèvres des membres du gouvernement. On a vu qu'entre les annonces à la télé et la sortie du décret officiel il y avait toujours un paragraphe en plus, non prévu. Les modalités changent tout le temps, donc moi, je reste extrêmement prudent", fait-il savoir.Une terrasse ouverte mais sans serviceSi Philippe Etchebest préfère rester prudent, c'est aussi vis-à-vis de la météo qui s'annonce mauvaise : "Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu'il pleut ? Impossible." En attendant le 9 juin, le chef bordelais qui révèle s'être fait vacciner récemment, continue de faire de la vente à emporter. "Et si les gens veulent s'asseoir, ma terrasse sera ouverte mais sans service", termine-t-il. Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Panoramic Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © RACHID BELLAK C'est une date que les Français et Françaises attendent avec impatience. Ce mercredi 19 mai, la population du pays va pouvoir de nouveau profiter des terrasses et des lieux culturels. En vue de la sortie du confinement, la réouverture des terrasses des bars, des restaurants, des cafés, mais aussi des musées et autres lieux culturels, va avoir lieu. De plusieurs semaines, Emmanuel Macron et le gouvernement planchent sur ces mesures d'assouplissement qui se feront dans des conditions bien particulières alors que l'épidémie de Covid-19 ralentit en France.Si de nombreux restaurateurs s'attellent à la réouverture des terrasses de leur établissement depuis plusieurs jours, Philippe Etchebest n'en fait pas partie. Lui qui expliquait récemment "en avoir marre d'attendre", le chef étoilé a décidé de ne pas rouvrir la terrasse de son restaurant. Cette décision mûrement réfléchie, le juré de Top Chef l'a expliquée lors d'un entretien accordé au Journal du dimanche, ce dimanche 16 mai. "J'attends surtout le 9 juin pour la grande ouverture des portes. Là on sera vraiment heureux. Je préfère attendre le 9 juin de pouvoir ouvrir à l'intérieur", explique-t-il. Avant de préciser : "La jauge de 50 % imposée aux terrasses ne veut rien dire. C'est flou. Rouvrir avec 1,50 mètre entre les tables, ce serait plus précis."Philippe Etchebest "prudent"Les gourmands devront donc patienter jusqu'à la deuxième phase du déconfinement avant de profiter de la terrasse du restaurant le Quatrième Mur de Philippe Etchebest, qui se trouve à Bordeaux. "Ça fait plus d'un an qu'on est tous pendus aux lèvres des membres du gouvernement. On a vu qu'entre les annonces à la télé et la sortie du décret officiel il y avait toujours un paragraphe en plus, non prévu. Les modalités changent tout le temps, donc moi, je reste extrêmement prudent", fait-il savoir.Une terrasse ouverte mais sans serviceSi Philippe Etchebest préfère rester prudent, c'est aussi vis-à-vis de la météo qui s'annonce mauvaise : "Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu'il pleut ? Impossible." En attendant le 9 juin, le chef bordelais qui révèle s'être fait vacciner récemment, continue de faire de la vente à emporter. "Et si les gens veulent s'asseoir, ma terrasse sera ouverte mais sans service", termine-t-il. Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Panoramic Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Agence / Bestimage Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © Agence Philippe Etchebest © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Philippe Etchebest © PATRICK BERNARD Philippe Etchebest © RACHID BELLAK
17 mai 2021

Bill Gates infidèle : cette raison officieuse et "inappropriée" de son départ de Microsoft

En mars 2020, Bill Gates quittait son siège d'administrateur du groupe Microsoft qu'il avait fondé en 1975. Un poste qu'il aurait été poussé à quitter . Possible selon une information du Wall Street Journal, publiée ce dimanche 16 mai. "Les membres du conseil d'administration de Microsoft avaient décidé que Bill Gates devait se retirer de son conseil d'administration en 2020 alors qu'ils menaient une enquête sur la relation qu'avait entretenue le milliardaire avec une employée de Microsoft et qui était jugée inappropriée", a indiqué le journal citant une source proche du dossier."Une liaison datant d'il y a 20 ans qui s'était terminée de façon amicale"D'après un porte-parole du groupe informatique, "Bill Gates a cherché à établir une relation intime avec une employée de l'entreprise en 2000. Un comité du conseil d'administration a examiné le problème, aidé par un cabinet d'avocats externe, pour mener une enquête approfondie". L'employée, ingénieure au sein de Microsoft, avait affirmé, dans une lettre, avoir entretenu une relation à caractère sexuel avec Bill Gates "pendant des années", relate le Wall Street Journal, avant de préciser que la démission du milliardaire avait eu lieu avant la fin de cette enquête. Le porte-parole du milliardaire a commenté cette information en indiquant qu'il s'agissait "d'une liaison datant d'il y a 20 ans qui s'était terminée de façon amicale". Il a également réaffirmé que Bill Gates avait quitté ses fonctions chez Microsoft pour s'investir à temps plein dans la Bill and Melinda Gates Foundation, une fondation créée avec sa future ex-femme, Melinda Gates, qui lutte contre la pauvreté et les maladies.Le quotidien économique indique également que les membres du conseil d'administration de Microsoft s'étaient intéressésaux liens qu'entretenait Bill Gates avec Jeffrey Epstein, poursuivi pour trafic de mineures. La défense de Bill Gates a affirmé qu'il s'agissait de "relations philanthropiques", qu'il avait "regrettées", souligne le quotidien. Bill Gates © Bruno Bebert Bill Gates © Backgrid UK Bill Gates © UN Photo via Bestimage Bill Gates © API Bill Gates © Backgrid UK Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Sandrine Thesillat Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Sandrine Thesillat Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © India News Bureau via Bestimage En mars 2020, Bill Gates quittait son siège d'administrateur du groupe Microsoft qu'il avait fondé en 1975. Un poste qu'il aurait été poussé à quitter . Possible selon une information du Wall Street Journal, publiée ce dimanche 16 mai. "Les membres du conseil d'administration de Microsoft avaient décidé que Bill Gates devait se retirer de son conseil d'administration en 2020 alors qu'ils menaient une enquête sur la relation qu'avait entretenue le milliardaire avec une employée de Microsoft et qui était jugée inappropriée", a indiqué le journal citant une source proche du dossier."Une liaison datant d'il y a 20 ans qui s'était terminée de façon amicale"D'après un porte-parole du groupe informatique, "Bill Gates a cherché à établir une relation intime avec une employée de l'entreprise en 2000. Un comité du conseil d'administration a examiné le problème, aidé par un cabinet d'avocats externe, pour mener une enquête approfondie". L'employée, ingénieure au sein de Microsoft, avait affirmé, dans une lettre, avoir entretenu une relation à caractère sexuel avec Bill Gates "pendant des années", relate le Wall Street Journal, avant de préciser que la démission du milliardaire avait eu lieu avant la fin de cette enquête. Le porte-parole du milliardaire a commenté cette information en indiquant qu'il s'agissait "d'une liaison datant d'il y a 20 ans qui s'était terminée de façon amicale". Il a également réaffirmé que Bill Gates avait quitté ses fonctions chez Microsoft pour s'investir à temps plein dans la Bill and Melinda Gates Foundation, une fondation créée avec sa future ex-femme, Melinda Gates, qui lutte contre la pauvreté et les maladies.Le quotidien économique indique également que les membres du conseil d'administration de Microsoft s'étaient intéressésaux liens qu'entretenait Bill Gates avec Jeffrey Epstein, poursuivi pour trafic de mineures. La défense de Bill Gates a affirmé qu'il s'agissait de "relations philanthropiques", qu'il avait "regrettées", souligne le quotidien. Bill Gates © Bruno Bebert Bill Gates © Backgrid UK Bill Gates © UN Photo via Bestimage Bill Gates © API Bill Gates © Backgrid UK Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Sandrine Thesillat Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © Sandrine Thesillat Bill Gates © Stephane Lemouton Bill Gates © India News Bureau via Bestimage
17 mai 2021

Marghe (The Voice) : ce souvenir très douloureux que la gagnante du concours refuse d'évoquer

Du haut de ses 22 ans, Marghe a réalisé un rêve en remportant la dixième édition de The Voice avec 68% du suffrage du public. Si la jeune femme est sur un petit nuage, elle était d'autant plus heureuse de pouvoir chanter l'une de ses compositions lors de la finale. Dans un entretien accordé au Parisien, la protégée de Florent Pagny a accepté de revenir à demi-mot sur l'écriture de son titre, Forget Everything. "Je n'ai pas vraiment envie d'en parler. Je reste une personne avec une vie privée. C'est une histoire personnelle. J'avais juste la tête qui était à deux doigts d'exploser, voilà", a-t-elle commencé. Assurant qu'il lui avait été difficile de proposer ce morceau, Marghe a ajouté : "Avec la musique, j'ai réussi à évacuer tout ça, comme d'autres avec le sport. Mais ça arrive à tout le monde de se remettre en question. J'avais un peu d'appréhension de proposer ce titre. Chanter une composition, c'est une mise à nu. La musique m'a permis de me ressourcer pendant les confinements. On a beaucoup travaillé nos compositions avec mon pianiste, David Henri. Tous les jours, on trouve des idées différentes."Si la jeune chanteuse a séduit les téléspectateurs, elle a eu énormément de mal à réaliser qu'elle était la grande gagnante de l'émission et décrochait ainsi un album avec Universal Music. Elle a confié : "Au moment de ma victoire, je me suis repassé le film de ces derniers mois, sans imaginer ce dénouement. Je suis arrivée toute seule et je repars avec une grande famille et ce trophée. À chaque étape, je me disais que ça pouvait être la dernière. Je suis encore tellement émue. Cette finale, c'était un moment incroyable. Je suis touchée de finir comme ça. Touchée d'avoir été choisie par le public." Avec émotion, Marghe a ajouté : "Gagner The Voice, c'est un rêve de petite fille. C'est juste dingue. Je n'ai pas eu le temps de réaliser. C'était le bon moment. Je l'ai attendu."Retour sur le parcours de MargheLors des auditions à l'aveugle, la jolie brune avait fait retourner les fauteuils de Marc Lavoine et Florent Pagny en reprenant Donne-moi ton coeur de Louane. Après avoir intégrer l'équipe de l'interprète de Savoir aimer, elle était sortie vainqueur de sa Battle face à Chiara Oldano sur A Natural Woman d'Aretha Franklin. Lors des KO, elle avait pu continuer l'aventure grâce à sa reprise de Nature Boy de Nat King Cole. Durant les Cross Battles, son interprétation de Don't Start Now de Dua Lipa lui avait permis de se qualifier pour la demi-finale. Lors de la finale, elle avait émue les coach en interprétant Mon vieux de Daniel Guichard et Wasting my young years avec London Grammar ! Marghe et Florent Pagny © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe et Florent Pagny © Instagram Marghe © Instagram Marghe © TF1 Marghe © TF1 Marghe et Nikos Aliagas © TF1 Du haut de ses 22 ans, Marghe a réalisé un rêve en remportant la dixième édition de The Voice avec 68% du suffrage du public. Si la jeune femme est sur un petit nuage, elle était d'autant plus heureuse de pouvoir chanter l'une de ses compositions lors de la finale. Dans un entretien accordé au Parisien, la protégée de Florent Pagny a accepté de revenir à demi-mot sur l'écriture de son titre, Forget Everything. "Je n'ai pas vraiment envie d'en parler. Je reste une personne avec une vie privée. C'est une histoire personnelle. J'avais juste la tête qui était à deux doigts d'exploser, voilà", a-t-elle commencé. Assurant qu'il lui avait été difficile de proposer ce morceau, Marghe a ajouté : "Avec la musique, j'ai réussi à évacuer tout ça, comme d'autres avec le sport. Mais ça arrive à tout le monde de se remettre en question. J'avais un peu d'appréhension de proposer ce titre. Chanter une composition, c'est une mise à nu. La musique m'a permis de me ressourcer pendant les confinements. On a beaucoup travaillé nos compositions avec mon pianiste, David Henri. Tous les jours, on trouve des idées différentes."Si la jeune chanteuse a séduit les téléspectateurs, elle a eu énormément de mal à réaliser qu'elle était la grande gagnante de l'émission et décrochait ainsi un album avec Universal Music. Elle a confié : "Au moment de ma victoire, je me suis repassé le film de ces derniers mois, sans imaginer ce dénouement. Je suis arrivée toute seule et je repars avec une grande famille et ce trophée. À chaque étape, je me disais que ça pouvait être la dernière. Je suis encore tellement émue. Cette finale, c'était un moment incroyable. Je suis touchée de finir comme ça. Touchée d'avoir été choisie par le public." Avec émotion, Marghe a ajouté : "Gagner The Voice, c'est un rêve de petite fille. C'est juste dingue. Je n'ai pas eu le temps de réaliser. C'était le bon moment. Je l'ai attendu."Retour sur le parcours de MargheLors des auditions à l'aveugle, la jolie brune avait fait retourner les fauteuils de Marc Lavoine et Florent Pagny en reprenant Donne-moi ton coeur de Louane. Après avoir intégrer l'équipe de l'interprète de Savoir aimer, elle était sortie vainqueur de sa Battle face à Chiara Oldano sur A Natural Woman d'Aretha Franklin. Lors des KO, elle avait pu continuer l'aventure grâce à sa reprise de Nature Boy de Nat King Cole. Durant les Cross Battles, son interprétation de Don't Start Now de Dua Lipa lui avait permis de se qualifier pour la demi-finale. Lors de la finale, elle avait émue les coach en interprétant Mon vieux de Daniel Guichard et Wasting my young years avec London Grammar ! Marghe et Florent Pagny © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe © Instagram Marghe et Florent Pagny © Instagram Marghe © Instagram Marghe © TF1 Marghe © TF1 Marghe et Nikos Aliagas © TF1
17 mai 2021

Une découverte rare et terrifiante a été faite sur une plage de Californie

On a tous déjà aperçu ce terrifiant poisson dans "Le monde de Némo". En 2014, il avait été filmé pour la toute première fois dans les abysses de la Baie de Monterey, en Californie, comme le rapportait L'Express. Et bien mercredi dernier, les baigneurs n'ont pas eu à plonger à plusieurs kilomètres de profondeur pour tomber sur le terrifiant animal, retrouvé mort sur une plage californienne. La créature marine possède des dents acérées et est dotée d'une ampoule phosphorescente sur la tête, qui lui permet d'attirer ses proies dans l'obscurité. Grâce à son immense bouche, le poisson est capable d'aspirer et d'avaler un poisson de la taille de son propre corps. Celui qui est communément appelé "poisson-football" peut mesurer jusqu'à 60 centimètres pour les femelles, contre seulement 2 à 3 centimètres pour les mâles. "Ces derniers s'accrochent à la femelle avec leurs dents et deviennent des 'parasites sexuels', finissant par fusionner avec la femelle jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de leur forme à part leurs testicules pour la reproduction", explique le Huffington Post.A deep sea #anglerfish washed ashore #CrystalCove Friday morning. Identified as a #PacificFootballFish , this creature normally lurks around at 3,000ft below the ocean's surface. It's unclear as to how it washed up intact and this far from home, but it's truly a fascinating find! pic.twitter.com/vewqTWebQy— CAStateParksOC (@CAStateParksOC) May 11, 2021 Le "poisson-football" exposé au musée d'histoire naturelle de Los Angeles"Le fait de voir un tel poisson est très rare, et on ne sait pas comment ni pourquoi il s'est retrouvé sur le rivage", peut-on lire sur le post Facebook publié par le parc de Crystal Cove, où a été retrouvé l'animal. Habitué à vivre dans les abysses à plus d'un kilomètre de profondeur, difficile de savoir comment le poisson a pu se retrouver sur une plage en aussi bon état. Comme le confirme Le Matin, le département californien de la pêche et de la faune a pris en charge le corps du poisson-football. Il devrait être étudié à des fins de recherche et d'éducation. Il pourra être exposé au musée d'histoire naturelle de Los Angeles, où trois autres -en moins bon état- sont déjà présentés aux visiteurs. Fait divers © Facebook ©crystalcovestateparkofficial Calfornie © ©googlemap Sur une plage © ©pexels Dents acérées et ampoule phosphorescente © Facebook ©crystalcovestateparkofficial 60 cm de longueur © Facebook ©crystalcovestateparkofficial Présent dans les abysses du Pacifique © ©pexels On a tous déjà aperçu ce terrifiant poisson dans "Le monde de Némo". En 2014, il avait été filmé pour la toute première fois dans les abysses de la Baie de Monterey, en Californie, comme le rapportait L'Express. Et bien mercredi dernier, les baigneurs n'ont pas eu à plonger à plusieurs kilomètres de profondeur pour tomber sur le terrifiant animal, retrouvé mort sur une plage californienne. La créature marine possède des dents acérées et est dotée d'une ampoule phosphorescente sur la tête, qui lui permet d'attirer ses proies dans l'obscurité. Grâce à son immense bouche, le poisson est capable d'aspirer et d'avaler un poisson de la taille de son propre corps. Celui qui est communément appelé "poisson-football" peut mesurer jusqu'à 60 centimètres pour les femelles, contre seulement 2 à 3 centimètres pour les mâles. "Ces derniers s'accrochent à la femelle avec leurs dents et deviennent des 'parasites sexuels', finissant par fusionner avec la femelle jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de leur forme à part leurs testicules pour la reproduction", explique le Huffington Post.A deep sea #anglerfish washed ashore #CrystalCove Friday morning. Identified as a #PacificFootballFish , this creature normally lurks around at 3,000ft below the ocean's surface. It's unclear as to how it washed up intact and this far from home, but it's truly a fascinating find! pic.twitter.com/vewqTWebQy— CAStateParksOC (@CAStateParksOC) May 11, 2021 Le "poisson-football" exposé au musée d'histoire naturelle de Los Angeles"Le fait de voir un tel poisson est très rare, et on ne sait pas comment ni pourquoi il s'est retrouvé sur le rivage", peut-on lire sur le post Facebook publié par le parc de Crystal Cove, où a été retrouvé l'animal. Habitué à vivre dans les abysses à plus d'un kilomètre de profondeur, difficile de savoir comment le poisson a pu se retrouver sur une plage en aussi bon état. Comme le confirme Le Matin, le département californien de la pêche et de la faune a pris en charge le corps du poisson-football. Il devrait être étudié à des fins de recherche et d'éducation. Il pourra être exposé au musée d'histoire naturelle de Los Angeles, où trois autres -en moins bon état- sont déjà présentés aux visiteurs. Fait divers © Facebook ©crystalcovestateparkofficial Calfornie © ©googlemap Sur une plage © ©pexels Dents acérées et ampoule phosphorescente © Facebook ©crystalcovestateparkofficial 60 cm de longueur © Facebook ©crystalcovestateparkofficial Présent dans les abysses du Pacifique © ©pexels
17 mai 2021

Julie de Bona a-t-elle des enfants ?

Ce lundi 17 mai, Julie de Bona est à l'affiche de la toute nouvelle série de TF1, Plan B. Un drame bouleversant a mi-chemin entre réalité et science-fiction dans lequel Florence, une mère dont la fille de 16 ans s'est suicidée, retourne dans le passé afin de sauver son enfant et l'empêcher de commettre l'irréparable. Un rôle tout trouvé pour Julie de Bona, qui avant de se glisser dans la peau d'une maman dans le cadre de cette fiction, a elle-même déjà goûté aux joies de la maternité, dans la vraie vie, il y a trois ans. En effet, c'est en août 2018 que la comédienne de 40 ans a donné naissance à son premier enfant. Un petit garçon fruit de son amour pour son mari dont elle tient absolument à préserver l'identité. L'actrice déjà aperçue dans Le Tueur du lac ou Le Bazar de la charité fait tout son possible pour protéger sa vie privée et celle de sa petite famille, simplement parce qu'elle estime que celle-ci n'est "absolument pas intéressante" : "Je suis très simple et très nature. J'ai mes amis, j'adore la nature alors j'ai ma petite maison de campagne que je retape et je vais voir mes amies les vaches, je suis très contente" avait-elle raconté en 2017 à Télé-Loisirs.Julie de Bona, maman dévouée et occupéeSi elle se démène pour gérer sa vie professionnelle tout en veillant à garder du temps pour prendre soin de ses proches, Julie de Bona peine parfois, comme beaucoup de mamans, à concilier les deux et cela peut rapidement devenir une source d'angoisse pour celle qui essaye de maintenir un équilibre : "J'essaye d'être en harmonie surtout, d'être équilibrée, d'être heureuse dans ma vie, parce que c'est un métier qui est tellement fou. C'est très prenant et émotionnellement très fort, donc je pense que c'est bien d'avoir un truc assez calme" expliquait-elle à nos confrères.L'année dernière, la jeune maman a pu profiter du premier confinement pour passer exclusivement du temps avec son fils. Une période bénéfique... ou presque. Avec humour, Julie de Bona n'avait pas hésité à partager une vidéo de son quotidien compliqué alors qu'elle devait s'occuper H24 d'un bébé à la maison, sans pouvoir sortir. Une publication qui avait parlé à de nombreux parents. Julie de Bona © PASCAL BARIL / TELE STAR Julie de Bona © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © VANSTEENKISTE STEPHANE Julie de Bona © PATRICK BERNARD Julie de Bona © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Julie de Bona © COADIC GUIREC Julie de Bona © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Julie de Bona © COADIC GUIREC Julie de Bona © Instagram Ce lundi 17 mai, Julie de Bona est à l'affiche de la toute nouvelle série de TF1, Plan B. Un drame bouleversant a mi-chemin entre réalité et science-fiction dans lequel Florence, une mère dont la fille de 16 ans s'est suicidée, retourne dans le passé afin de sauver son enfant et l'empêcher de commettre l'irréparable. Un rôle tout trouvé pour Julie de Bona, qui avant de se glisser dans la peau d'une maman dans le cadre de cette fiction, a elle-même déjà goûté aux joies de la maternité, dans la vraie vie, il y a trois ans. En effet, c'est en août 2018 que la comédienne de 40 ans a donné naissance à son premier enfant. Un petit garçon fruit de son amour pour son mari dont elle tient absolument à préserver l'identité. L'actrice déjà aperçue dans Le Tueur du lac ou Le Bazar de la charité fait tout son possible pour protéger sa vie privée et celle de sa petite famille, simplement parce qu'elle estime que celle-ci n'est "absolument pas intéressante" : "Je suis très simple et très nature. J'ai mes amis, j'adore la nature alors j'ai ma petite maison de campagne que je retape et je vais voir mes amies les vaches, je suis très contente" avait-elle raconté en 2017 à Télé-Loisirs.Julie de Bona, maman dévouée et occupéeSi elle se démène pour gérer sa vie professionnelle tout en veillant à garder du temps pour prendre soin de ses proches, Julie de Bona peine parfois, comme beaucoup de mamans, à concilier les deux et cela peut rapidement devenir une source d'angoisse pour celle qui essaye de maintenir un équilibre : "J'essaye d'être en harmonie surtout, d'être équilibrée, d'être heureuse dans ma vie, parce que c'est un métier qui est tellement fou. C'est très prenant et émotionnellement très fort, donc je pense que c'est bien d'avoir un truc assez calme" expliquait-elle à nos confrères.L'année dernière, la jeune maman a pu profiter du premier confinement pour passer exclusivement du temps avec son fils. Une période bénéfique... ou presque. Avec humour, Julie de Bona n'avait pas hésité à partager une vidéo de son quotidien compliqué alors qu'elle devait s'occuper H24 d'un bébé à la maison, sans pouvoir sortir. Une publication qui avait parlé à de nombreux parents. Julie de Bona © PASCAL BARIL / TELE STAR Julie de Bona © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © PASCAL BARIL - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Julie de Bona © VANSTEENKISTE STEPHANE Julie de Bona © PATRICK BERNARD Julie de Bona © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Julie de Bona © COADIC GUIREC Julie de Bona © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Julie de Bona © COADIC GUIREC Julie de Bona © Instagram
17 mai 2021

Nick Jonas blessé : il a été hospitalisé après un grave accident sur un mystérieux tournage

Coup dur pour Nick Jonas... Le chanteur et comédien américain a été blessé en plein tournage. Selon les informations de TMZ qui rapporte les déclarations de plusieurs sources, le jeune homme de 28 ans a été blessé dans la soirée de ce samedi 15 mai, alors qu'il filmait un nouveau show. "On nous dit que Nick était sur le plateau quand quelque chose s'est passé", explique le tabloïd. Pour l'heure, on ne connaît pas encore la nature de l'accident ou de la blessure de Nick Jonas.Néanmoins, le membre des Jonas Brothers a été emmené en ambulance dans un hôpital proche. Selon plusieurs sources, Nick Jonas a pu rentrer chez lui en bonne santé, dans la soirée de dimanche. Autrement dit, le chanteur serait resté 24 heures à l'hôpital, avant de pouvoir sortir. Désormais de retour à la maison, Nick Jonas sera comme prévu lundi soir sur la scène de la saison 20 de The Voice US, où il est coach. Récemment, on apprenait que pour la prochaine saison 21 à venir, il sera remplacé par Ariana Grande qui devient ainsi la coach de The Voice la mieux payée de l'histoire du télé-crochet.Nick Jonas prépare un mystérieux projetDepuis quelques temps, Nick Jonas travaille sur un projet ultra secret. Peut-être ce projet est-il par ailleurs la raison pour laquelle le chanteur a pris la décision de délaisser The Voice le temps d'une saison ? Selon les informations de TMZ, il s'agit du tournage de ce mystérieux projet sur lequel l'époux de Priyanka Chopra s'est blessé. En revanche, impossible de connaître le nom du projet ni en quoi il consiste... En parallèle, le chanteur continue la promotion de son nouvel album intitulé Spaceman, un disque inspiré des sons pop des années 1980 et 1990. En mars dernier, il a présenté son clip "This is Heaven", où il chante, entouré d'une chorale gospel, une adorable déclaration d'amour à son épouse. Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Les Jonas Brothers © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Agence Nick Jonas © GTRES Priyanka Chopra et Nick Jonas © Backgrid USA Priyanka Chopra et Nick Jonas © STARMAX Priyanka Chopra et Nick Jonas © Agence Priyanka Chopra et Nick Jonas © Backgrid USA Priyanka Chopra et Nick Jonas © Agence Coup dur pour Nick Jonas... Le chanteur et comédien américain a été blessé en plein tournage. Selon les informations de TMZ qui rapporte les déclarations de plusieurs sources, le jeune homme de 28 ans a été blessé dans la soirée de ce samedi 15 mai, alors qu'il filmait un nouveau show. "On nous dit que Nick était sur le plateau quand quelque chose s'est passé", explique le tabloïd. Pour l'heure, on ne connaît pas encore la nature de l'accident ou de la blessure de Nick Jonas.Néanmoins, le membre des Jonas Brothers a été emmené en ambulance dans un hôpital proche. Selon plusieurs sources, Nick Jonas a pu rentrer chez lui en bonne santé, dans la soirée de dimanche. Autrement dit, le chanteur serait resté 24 heures à l'hôpital, avant de pouvoir sortir. Désormais de retour à la maison, Nick Jonas sera comme prévu lundi soir sur la scène de la saison 20 de The Voice US, où il est coach. Récemment, on apprenait que pour la prochaine saison 21 à venir, il sera remplacé par Ariana Grande qui devient ainsi la coach de The Voice la mieux payée de l'histoire du télé-crochet.Nick Jonas prépare un mystérieux projetDepuis quelques temps, Nick Jonas travaille sur un projet ultra secret. Peut-être ce projet est-il par ailleurs la raison pour laquelle le chanteur a pris la décision de délaisser The Voice le temps d'une saison ? Selon les informations de TMZ, il s'agit du tournage de ce mystérieux projet sur lequel l'époux de Priyanka Chopra s'est blessé. En revanche, impossible de connaître le nom du projet ni en quoi il consiste... En parallèle, le chanteur continue la promotion de son nouvel album intitulé Spaceman, un disque inspiré des sons pop des années 1980 et 1990. En mars dernier, il a présenté son clip "This is Heaven", où il chante, entouré d'une chorale gospel, une adorable déclaration d'amour à son épouse. Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Les Jonas Brothers © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Instagram / Nick Jonas Nick Jonas © Agence Nick Jonas © GTRES Priyanka Chopra et Nick Jonas © Backgrid USA Priyanka Chopra et Nick Jonas © STARMAX Priyanka Chopra et Nick Jonas © Agence Priyanka Chopra et Nick Jonas © Backgrid USA Priyanka Chopra et Nick Jonas © Agence
17 mai 2021

Axelle Laffont : sa photo osée pour fêter sa vaccination

Axelle Laffont est vaccinée contre le Covid-19 et elle n'a pas manqué de le faire savoir... à sa façon. C'est sur Instagram, ce lundi 17 mai, qu'elle a annoncé la nouvelle en partageant une photo très sexy, issue d'un shooting pour le magazine Playboy, où elle apparaît entièrement nue allongée sur un terrain de tennis : "Vaccinée" a-t-elle fièrement écrit en légende. Un cliché osé qui a fait réagir les internautes : "Cette bombe", "Très très jolie" peut-on lire dans les commentaires, alors que certains n'ont pas hésité à faire preuve d'humour : "Oui moi aussi on m'a demandé de me mettre à poil pour la vaccination... c'est étrange non ??".La fille de Patrice Laffont a également eu droit à quelques messages de ses collègues comédiennes parmi lesquelles Mélanie Maudran qui a plaisanté : "Je veux ce vaccin", tandis qu'Emmanuelle Béart a simplement opté pour un emoji flamme qui en dit long. Axelle Laffont à l'aise avec la nuditéTrès à l'aise avec son corps, Axelle Laffont n'est pas du genre pudique. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle se dévoile en tenue d'Eve. Justement en 2018, elle faisait parler d'elle après s'être affichée topless et en petite culotte en couverture du magazine Playboy. En 2015, c'est dans le Grand journal sur Canal +, quand elle était aux commandes du programme court "Carte Blanche" qu'elle avait osé se promener nue dans les rues de Paris pour les besoins d'un reportage. Une femme qui s'assume et qui sait faire preuve d'autodérision ! Axelle Laffont © Instagram Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © JACOVIDES-MOREAU Axelle Laffont © Marc Ausset Lacroix Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © Christophe Clovis Axelle Laffont © Marc Ausset Lacroix Axelle Laffont © VEEREN Axelle Laffont est vaccinée contre le Covid-19 et elle n'a pas manqué de le faire savoir... à sa façon. C'est sur Instagram, ce lundi 17 mai, qu'elle a annoncé la nouvelle en partageant une photo très sexy, issue d'un shooting pour le magazine Playboy, où elle apparaît entièrement nue allongée sur un terrain de tennis : "Vaccinée" a-t-elle fièrement écrit en légende. Un cliché osé qui a fait réagir les internautes : "Cette bombe", "Très très jolie" peut-on lire dans les commentaires, alors que certains n'ont pas hésité à faire preuve d'humour : "Oui moi aussi on m'a demandé de me mettre à poil pour la vaccination... c'est étrange non ??".La fille de Patrice Laffont a également eu droit à quelques messages de ses collègues comédiennes parmi lesquelles Mélanie Maudran qui a plaisanté : "Je veux ce vaccin", tandis qu'Emmanuelle Béart a simplement opté pour un emoji flamme qui en dit long. Axelle Laffont à l'aise avec la nuditéTrès à l'aise avec son corps, Axelle Laffont n'est pas du genre pudique. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle se dévoile en tenue d'Eve. Justement en 2018, elle faisait parler d'elle après s'être affichée topless et en petite culotte en couverture du magazine Playboy. En 2015, c'est dans le Grand journal sur Canal +, quand elle était aux commandes du programme court "Carte Blanche" qu'elle avait osé se promener nue dans les rues de Paris pour les besoins d'un reportage. Une femme qui s'assume et qui sait faire preuve d'autodérision ! Axelle Laffont © Instagram Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Guillaume Gaffiot Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © JACOVIDES-MOREAU Axelle Laffont © Marc Ausset Lacroix Axelle Laffont © Pierre Perusseau Axelle Laffont © Christophe Clovis Axelle Laffont © Marc Ausset Lacroix Axelle Laffont © VEEREN
17 mai 2021