Info people

Koh-Lanta : Les 4 Terres : qui est le grand gagnant de cette 21ème édition ?

La pression était à son maximum le vendredi 4 décembre lors de la finale de l'émission Koh-Lanta : les 4 Terres. C'était un verdict très attendu par les téléspectateurs depuis plusieurs semaines et il est finalement tombé. Brice a remporté la mythique épreuve des poteaux et a donc du faire un choix entre les deux autres aventuriers. Pour l'accompagner devant le jury, il a décidé de choisir Alexandra. Cependant, pour cet ultime numéro de Koh-Lanta : Les 4 Terres, ce sont des anciens candidats de l'aventure qui ont eu le dernier mot et ont donc pu départager Brice et Alexandra. Pour l'occasion, les téléspectateurs ont pu revoir Lola, éliminée en demi-finale, mais aussi Angélique, Ava, Fabrice, Hadja, Jody, Alix, Joaquina, Laurent et Dorian. Qui succède donc à Naoil, grande gagnante le 5 juin dernier de l'édition Koh-Lanta, l'île des héros ? C'est donc Alexandra qui a conquis le jury et a remporté cette 21ème édition après 40 jours de participations et 15 émissions.A quelques heures de la finale, Brice a annoncé une très grande nouvelle : sa compagne est enceinte. Sur Instagram, l'aventurier a posté une série de clichés en noir et blanc, sur lesquelles on peut voir le ventre arrondi de sa compagne. "1 + 1 = 3. L'aventure Koh-Lanta se termine ce soir, mais une nouvelle commence", écrit-il en légende. Une très bonne nouvelle pour le jeune homme de 23 ans qui rêvait de devenir papa. "Un nouveau rêve se réalise, tellement content de pouvoir enfin vous l'annoncer", explique-t-il. Il précise également que l'accouchement est prévu pour "dans quelques jours". Un hommage à Bertrand-Kamal Cette finale a aussi été l'occasion de rendre un ultime hommage à Bertrand-Kamal, candidat de l'équipe de l'Est puis de l'équipe rouge qui a marqué les candidats mais aussi les téléspectateurs. Pour l'occasion, les proches du jeune homme âgé de 30 ans et mort d'un cancer du pancréas le 9 septembre dernier, étaient présents. Denis Brogniart a également souhaité saluer son ami, en disant que "de la-haut, il vit cette finale avec nous". Son décès inattendu avait profondément choqué les autres aventuriers mais aussi Denis Brogniart, le présentateur de l'émission, qui était rapidement devenu très proche de l'aventurier. En son honneur, la production de Koh-Lanta a lancé un fond dédié à la recherche contre le cancer du pancréas le 2 décembre. Un appel aux dons a été effectuée lors de la finale ce 4 décembre. Koh-Lanta : Les 4 Terres © JACOVIDES-MOREAU Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © Capture Instagram Koh-Lanta © COADIC GUIREC Koh-Lanta © OLIVIER BORDE 04 décembre 2020

Michel Drucker : ce cadeau inattendu que Benjamin Castaldi lui a offert

Des nouvelles rassurantes ! En septembre 2020, Michel Drucker subissait une opération du cœur afin de déboucher ses artères. Si l'animateur de 78 ans a hâte de retrouver le plateau de son émission, Vivement Dimanche, il est aujourd'hui en rééducation. Il y a quelques semaines, c'est pour le Parisien qu'il confiait : "Je reviens de très loin, j'ai eu un problème cardiaque un peu compliqué, je suis hospitalisé depuis plus de trois mois, je suis en rééducation et tout ceux qui ont connu ce genre d'ennuis savent ce que ça veut dire. Je refais surface peu à peu. La rééducation est lente, douloureuse, mais je tiens bon."Alors qu'il est toujours hospitalisé, c'est par téléphone que Michel Drucker a donné de ses nouvelles dans l'émission TPMP Ouvert à tous. Par téléphone, c'est d'humeur joviale qu'il a ainsi révélé à Benjamin Castaldi qu'il allait beaucoup mieux grâce à un cadeau qu'on lui avait fait... Il a ainsi révélé : "Ça va de mieux en mieux, et je vais te donner le secret de mes progrès. Il y a quelqu'un qui veut garder l'anonymat et je lui ai promis, qui s'appelle Benjamin Castaldi et qui travaille dans la Dream Team (équipe de rêve, ndlr) de Cyril Hanouna, qui a eu l'heureuse idée de me déposer à la clinique où je me rééduque, des barres protéinées. Les barres protéinées m'ont fait beaucoup de bien." Avec humour, il a continué : "J'avais perdu 10 kilos de muscles, j'en ai gagné 25 !" Après avoir explosé de rire, Benjamin Castaldi a assuré : "Ah oui, c'est des barres avec un pouvoir particulier !" Alors qu'il avait eu l'occasion de lui rendre visite à la clinique, l'animateur a ensuite assuré que Michel Drucker arrivait à marcher, était en forme et "toujours aussi drôle."Récemment opéré du coeur, Michel Drucker nous donne de ses nouvelles #TPMPOAT pic.twitter.com/4Ll1LVEIiy— TPMP (@TPMP) December 4, 2020 L'animateur revient de loinPlus sérieux, Michel Drucker a rappelé que ses problèmes de santé avaient commencé par une hyperthyroïdie : "Ce corticoïde que j'avais pris pour soigner ma thyroïde avait affaibli mes défenses immunitaires. Et là, une bactérie qui est partie d'une dent a migré sur la valve et a infecté une partie du coeur. Ça a provoqué une septicémie. Ça a touché le rein, la rate. Et je peux le dire maintenant, il y avait deux petits saignements au niveau cérébral qui étaient inquiétants." Si les choses vont mieux aujourd'hui, l'animateur a ajouté : "J'ai frôlé la mort et l'amputation. La bactérie avait bouché l'artère de la jambe droite qui commençait à se nécroser. A quelques jours près, on m'aurait sans doute amputé." Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Michel Drucker © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Raphaël Lafargue Michel Drucker © AGENCE Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © Jack Tribeca Benjamin Castaldi © © Laurent Guerin / KCS PRESSE Des nouvelles rassurantes ! En septembre 2020, Michel Drucker subissait une opération du cœur afin de déboucher ses artères. Si l'animateur de 78 ans a hâte de retrouver le plateau de son émission, Vivement Dimanche, il est aujourd'hui en rééducation. Il y a quelques semaines, c'est pour le Parisien qu'il confiait : "Je reviens de très loin, j'ai eu un problème cardiaque un peu compliqué, je suis hospitalisé depuis plus de trois mois, je suis en rééducation et tout ceux qui ont connu ce genre d'ennuis savent ce que ça veut dire. Je refais surface peu à peu. La rééducation est lente, douloureuse, mais je tiens bon."Alors qu'il est toujours hospitalisé, c'est par téléphone que Michel Drucker a donné de ses nouvelles dans l'émission TPMP Ouvert à tous. Par téléphone, c'est d'humeur joviale qu'il a ainsi révélé à Benjamin Castaldi qu'il allait beaucoup mieux grâce à un cadeau qu'on lui avait fait... Il a ainsi révélé : "Ça va de mieux en mieux, et je vais te donner le secret de mes progrès. Il y a quelqu'un qui veut garder l'anonymat et je lui ai promis, qui s'appelle Benjamin Castaldi et qui travaille dans la Dream Team (équipe de rêve, ndlr) de Cyril Hanouna, qui a eu l'heureuse idée de me déposer à la clinique où je me rééduque, des barres protéinées. Les barres protéinées m'ont fait beaucoup de bien." Avec humour, il a continué : "J'avais perdu 10 kilos de muscles, j'en ai gagné 25 !" Après avoir explosé de rire, Benjamin Castaldi a assuré : "Ah oui, c'est des barres avec un pouvoir particulier !" Alors qu'il avait eu l'occasion de lui rendre visite à la clinique, l'animateur a ensuite assuré que Michel Drucker arrivait à marcher, était en forme et "toujours aussi drôle."Récemment opéré du coeur, Michel Drucker nous donne de ses nouvelles #TPMPOAT pic.twitter.com/4Ll1LVEIiy— TPMP (@TPMP) December 4, 2020 L'animateur revient de loinPlus sérieux, Michel Drucker a rappelé que ses problèmes de santé avaient commencé par une hyperthyroïdie : "Ce corticoïde que j'avais pris pour soigner ma thyroïde avait affaibli mes défenses immunitaires. Et là, une bactérie qui est partie d'une dent a migré sur la valve et a infecté une partie du coeur. Ça a provoqué une septicémie. Ça a touché le rein, la rate. Et je peux le dire maintenant, il y avait deux petits saignements au niveau cérébral qui étaient inquiétants." Si les choses vont mieux aujourd'hui, l'animateur a ajouté : "J'ai frôlé la mort et l'amputation. La bactérie avait bouché l'artère de la jambe droite qui commençait à se nécroser. A quelques jours près, on m'aurait sans doute amputé." Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Benjamin Castaldi et Michel Drucker © C8 Michel Drucker © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Michel Drucker © COADIC GUIREC Michel Drucker © Raphaël Lafargue Michel Drucker © AGENCE Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © COADIC GUIREC Benjamin Castaldi © Jack Tribeca Benjamin Castaldi © © Laurent Guerin / KCS PRESSE
04 décembre 2020

Karine Ferri de retour à Paris : elle partage des morceaux choisis de son quotidien 

Karine Ferri est de retour à Paris et elle n'hésite pas à le faire savoir à ses abonnés sur Instagram. En effet, très active sur les réseaux sociaux, l'animatrice de 38 ans qui se cachait sous le costume de l'araignée dans Mask Singer, partage régulièrement son quotidien. Ainsi, c'était évident pour elle de partager son voyage à Paris, pour le plus grand bonheur de ses fans. Dans une première photo publiée ce vendredi 4 décembre dans sa story Instagram, on peut voir qu'elle est en plein vol à destination de Paris, comme elle l'indique dans son message "Back to Paris". Si les internautes se demandaient ce qu'elle allait faire, la question a vite été répondue puisque la jeune femme a, quelques heures plus tard, publié deux courtes vidéos dans lesquelles on peut la voir vêtue d'une robe courte dorée et brillante. Très apprêtée, Karine Ferri est très fière de son choix comme elle l'indique : "Love this dress". Elle a également identifié la FDJ, c'est-à-dire la Française des Jeux, l'émission qu'elle présente sur TF1.L'énorme jackpot de l'EuroMillions Ce vendredi 4 décembre, la Française des jeux (FDJ) avait mis en jeu un jackpot de 200 millions d'euros pour l'EuroMillions. Interviewée dans les colonnes du Parisien, Karine Ferri est revenue sur sa participation à cette émission spéciale. "C'est formidable que ça tombe sur moi. On aime bien quand il y a beaucoup d'argent en jeu, on essaie de trouver une tenue exceptionnelle, plus de soirée pour marquer le coup", a-t-elle confié. Il semblerait donc que la robe dorée et brillante ait été son choix final. Pour ce gain exceptionnel, Karine Ferri espère que le grand gagnant sera "français". Elle a indiqué qu'elle trouverait ça "génial" et s'est même adressée au futur gagnant : "Je suis contente que vos rêves puissent se réaliser". Mais que ferait l'animatrice avec une telle somme ? "J'aiderais des associations, je protégerais ma famille, mes amis...", explique-t-elle. Elle a également avoué qu'elle ferait une petite folie et s'offrirait "une petite île privée". Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri est de retour à Paris et elle n'hésite pas à le faire savoir à ses abonnés sur Instagram. En effet, très active sur les réseaux sociaux, l'animatrice de 38 ans qui se cachait sous le costume de l'araignée dans Mask Singer, partage régulièrement son quotidien. Ainsi, c'était évident pour elle de partager son voyage à Paris, pour le plus grand bonheur de ses fans. Dans une première photo publiée ce vendredi 4 décembre dans sa story Instagram, on peut voir qu'elle est en plein vol à destination de Paris, comme elle l'indique dans son message "Back to Paris". Si les internautes se demandaient ce qu'elle allait faire, la question a vite été répondue puisque la jeune femme a, quelques heures plus tard, publié deux courtes vidéos dans lesquelles on peut la voir vêtue d'une robe courte dorée et brillante. Très apprêtée, Karine Ferri est très fière de son choix comme elle l'indique : "Love this dress". Elle a également identifié la FDJ, c'est-à-dire la Française des Jeux, l'émission qu'elle présente sur TF1.L'énorme jackpot de l'EuroMillions Ce vendredi 4 décembre, la Française des jeux (FDJ) avait mis en jeu un jackpot de 200 millions d'euros pour l'EuroMillions. Interviewée dans les colonnes du Parisien, Karine Ferri est revenue sur sa participation à cette émission spéciale. "C'est formidable que ça tombe sur moi. On aime bien quand il y a beaucoup d'argent en jeu, on essaie de trouver une tenue exceptionnelle, plus de soirée pour marquer le coup", a-t-elle confié. Il semblerait donc que la robe dorée et brillante ait été son choix final. Pour ce gain exceptionnel, Karine Ferri espère que le grand gagnant sera "français". Elle a indiqué qu'elle trouverait ça "génial" et s'est même adressée au futur gagnant : "Je suis contente que vos rêves puissent se réaliser". Mais que ferait l'animatrice avec une telle somme ? "J'aiderais des associations, je protégerais ma famille, mes amis...", explique-t-elle. Elle a également avoué qu'elle ferait une petite folie et s'offrirait "une petite île privée". Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram Karine Ferri © Capture Instagram
04 décembre 2020

Jalil Lespert à Saint-Barth : le compagnon de Laeticia Hallyday fait une apparition surprise dans C à Vous

S'il est un homme comblé dans les bras de Laeticia Hallyday, Jalil Lespert n'en oublie pas ses projets. Avant de réaliser un biopic consacré à la vie de Johnny Hallyday - qui lui a d'ailleurs permis de rencontrer l'élue de son cœur - le comédien s'est lancé dans la confection d'un documentaire autour de Dominique Strauss-Kahn, intitulé Chambre 2806 : l'Affaire DSK. C'est donc à la grande surprise des téléspectateurs que le principal concerné est intervenu dans C à Vous ce vendredi 4 décembre, interrogé par Zahra Boutlelis. Mais pour son passage sur l'antenne de France 5, pas question de faire le trajet jusqu'en France : le comédien et cinéaste a pris la parole en visioconférence, entouré de palmiers et sous le soleil de Saint-Barth. En effet, ce lundi 30 novembre, Jalil Lespert a décidé de suivre Laeticia Hallyday et ses filles, Jade et Joy, alors que le coronavirus et le déconfinement avait, dans un premier temps, menacé cette nouvelle escapade en amoureux (les tourtereaux se sont rendus à Rome pour Halloween). Un cap important puisque, ce samedi 5 décembre, la quadra fêtera le troisième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday en compagnie de celui qui fait désormais battre son cœur. Et pour ce faire, le couple se rendra sur la tombe du rockeur. Une étape que Pascal Balland, lui, avait éprouvé des difficultés à traverser, lui qui peinait à trouver ses repères dans la vie de la jeune femme, toujours marquée par la mort de l'idole des jeunes.Confinés heureuxTout va donc vite entre Jalil Lespert et Laeticia Hallyday. Mais avant de se rendre à Saint-Barth, la veuve de Johnny Hallyday et son bien-aimé ont profité d'un confinement harmonieux à Marnes-la-Coquette, dans la maison des parents de l'acteur. Un confinement nature que le principal concerné avait immortalisé le temps de quelques clichés, relayés ensuite sur son compte Instagram. Une intervention surprise © Capture France 5 Une intervention surprise © Agence Une intervention surprise © COADIC GUIREC Une intervention surprise © OLIVIER BORDE Une intervention surprise © COADIC GUIREC Une intervention surprise © OLIVIER BORDE Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © VEEREN Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 S'il est un homme comblé dans les bras de Laeticia Hallyday, Jalil Lespert n'en oublie pas ses projets. Avant de réaliser un biopic consacré à la vie de Johnny Hallyday - qui lui a d'ailleurs permis de rencontrer l'élue de son cœur - le comédien s'est lancé dans la confection d'un documentaire autour de Dominique Strauss-Kahn, intitulé Chambre 2806 : l'Affaire DSK. C'est donc à la grande surprise des téléspectateurs que le principal concerné est intervenu dans C à Vous ce vendredi 4 décembre, interrogé par Zahra Boutlelis. Mais pour son passage sur l'antenne de France 5, pas question de faire le trajet jusqu'en France : le comédien et cinéaste a pris la parole en visioconférence, entouré de palmiers et sous le soleil de Saint-Barth. En effet, ce lundi 30 novembre, Jalil Lespert a décidé de suivre Laeticia Hallyday et ses filles, Jade et Joy, alors que le coronavirus et le déconfinement avait, dans un premier temps, menacé cette nouvelle escapade en amoureux (les tourtereaux se sont rendus à Rome pour Halloween). Un cap important puisque, ce samedi 5 décembre, la quadra fêtera le troisième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday en compagnie de celui qui fait désormais battre son cœur. Et pour ce faire, le couple se rendra sur la tombe du rockeur. Une étape que Pascal Balland, lui, avait éprouvé des difficultés à traverser, lui qui peinait à trouver ses repères dans la vie de la jeune femme, toujours marquée par la mort de l'idole des jeunes.Confinés heureuxTout va donc vite entre Jalil Lespert et Laeticia Hallyday. Mais avant de se rendre à Saint-Barth, la veuve de Johnny Hallyday et son bien-aimé ont profité d'un confinement harmonieux à Marnes-la-Coquette, dans la maison des parents de l'acteur. Un confinement nature que le principal concerné avait immortalisé le temps de quelques clichés, relayés ensuite sur son compte Instagram. Une intervention surprise © Capture France 5 Une intervention surprise © Agence Une intervention surprise © COADIC GUIREC Une intervention surprise © OLIVIER BORDE Une intervention surprise © COADIC GUIREC Une intervention surprise © OLIVIER BORDE Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © VEEREN Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5 Sous le soleil de Saint-Barth © Capture France 5
04 décembre 2020

Producteur frappé par des policiers : le témoignage fort d'une collègue d'un des brigadiers

Roué de coups par trois gardiens de la paix dans la nuit du samedi 21 novembre, Michel Zecler est devenu un visage de la lutte contre les violences policières. Mais ce jeudi 3 décembre, ce n'est pas à ce producteur de rap de 41 ans que Cyril Hanouna a accordé un temps d'antenne, à qui il avait déjà donné la parole. Dans Balance Ton Post, une certaine Sabah a souhaité témoigner. Une parole de poids puisque cette intervenante est une ex-collègue d'un des brigadiers mis en cause dans l'affaire Michel Zecler. Pour elle, la vidéo des coups portés à la victime ne livre pas un portrait fiable de ce policier, avec qui elle a travaillé durant cinq ans. "Nous n'étions pas dans la même brigade mais on avait des interventions en commun", a-t-elle précisé."Il a toujours été clean, il était très bien noté. Il était posé, calme, professionnel", a poursuivi Sabah, micro en main. En visionnant les images de l'agression de Michel Zecler, qu'elle qualifie de "dérapage", elle l'avoue : "je ne le reconnais pas (...) les vidéos sont choquantes." Si elle n'est pas en contact avec l'officier, l'intervenante a affirmé avoir fréquemment de ses nouvelles à l'aide d'une tierce personne. Incarcéré, "condamné administrativement", l'accusé n'aurait eu aucune tendance violente ni raciste. "Pas du tout raciste, je m'entendais très bien avec lui", a ajouté Sabah, "en dehors du travail, on a déjà bu des coups ensemble avec des collègues (...) c'est quelqu'un de très bien, d'ouvert d'esprit, de sympathique." Et de marteler : "pas du tout violent (...) il n'a pas pété les plombs, il a dérapé. Il y a eu un dérapage (...) Il n'est pas du tout violent."Des policiers jugés exemplaires"Derrière l'uniforme, il y a un humain", a conclu Sabah, toujours dans Balance Ton Post. Déclarations rejoignant celles effectuées par le procureur de la République. D'après des évaluations effectuées ce lundi 30 novembre, "aucun incident particulier" n'a marqué la carrière des quatre policiers soupçonnés d'être impliqués dans les violences dont Michel Zecler a été victime. Ils ont même été décrits comme d'"excellents" éléments. Trois d'entre eux ont été mis en examen, dans la nuit de ce dimanche 29 à ce lundi 30 novembre, pour "violences colontaires par personne dépositaire de l'autorité publique." Le dernier pour "faux en écriture publique." Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Roué de coups par trois gardiens de la paix dans la nuit du samedi 21 novembre, Michel Zecler est devenu un visage de la lutte contre les violences policières. Mais ce jeudi 3 décembre, ce n'est pas à ce producteur de rap de 41 ans que Cyril Hanouna a accordé un temps d'antenne, à qui il avait déjà donné la parole. Dans Balance Ton Post, une certaine Sabah a souhaité témoigner. Une parole de poids puisque cette intervenante est une ex-collègue d'un des brigadiers mis en cause dans l'affaire Michel Zecler. Pour elle, la vidéo des coups portés à la victime ne livre pas un portrait fiable de ce policier, avec qui elle a travaillé durant cinq ans. "Nous n'étions pas dans la même brigade mais on avait des interventions en commun", a-t-elle précisé."Il a toujours été clean, il était très bien noté. Il était posé, calme, professionnel", a poursuivi Sabah, micro en main. En visionnant les images de l'agression de Michel Zecler, qu'elle qualifie de "dérapage", elle l'avoue : "je ne le reconnais pas (...) les vidéos sont choquantes." Si elle n'est pas en contact avec l'officier, l'intervenante a affirmé avoir fréquemment de ses nouvelles à l'aide d'une tierce personne. Incarcéré, "condamné administrativement", l'accusé n'aurait eu aucune tendance violente ni raciste. "Pas du tout raciste, je m'entendais très bien avec lui", a ajouté Sabah, "en dehors du travail, on a déjà bu des coups ensemble avec des collègues (...) c'est quelqu'un de très bien, d'ouvert d'esprit, de sympathique." Et de marteler : "pas du tout violent (...) il n'a pas pété les plombs, il a dérapé. Il y a eu un dérapage (...) Il n'est pas du tout violent."Des policiers jugés exemplaires"Derrière l'uniforme, il y a un humain", a conclu Sabah, toujours dans Balance Ton Post. Déclarations rejoignant celles effectuées par le procureur de la République. D'après des évaluations effectuées ce lundi 30 novembre, "aucun incident particulier" n'a marqué la carrière des quatre policiers soupçonnés d'être impliqués dans les violences dont Michel Zecler a été victime. Ils ont même été décrits comme d'"excellents" éléments. Trois d'entre eux ont été mis en examen, dans la nuit de ce dimanche 29 à ce lundi 30 novembre, pour "violences colontaires par personne dépositaire de l'autorité publique." Le dernier pour "faux en écriture publique." Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Elle sort du silence © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8 Une ex-collègue © Capture C8
04 décembre 2020

Les Reines du shopping : la bourde d'une candidate qui montre sa culotte involontairement 

C'est une semaine différente pour les Reines du Shopping puisqu'il s'agit d'une spéciale couple. En effet, chaque jour, des hommes sont chargés de trouver une tenue pour leur chérie. Le thème de la semaine ? "Élégante en mettant ses atouts en valeur". Avec un budget de 400 euros, ce sont donc les hommes qui ont carte blanche. Ce vendredi 3 décembre, c'était au tour de Julia de se faire habiller par son compagnon Alex. Alors qu'elle essayait une robe très fleurie et colorée, celle-ci n'a cessé de bouger mais également de toucher le bas de l'habit, ce qui a donc laissé apparaître sa culotte. Un geste complètement involontaire qu'elle a bien fait attention de ne pas reproduire. N'ayant visiblement pas vu, Alex n'a pas hésité à reproduire ce même geste, ce qui a légèrement énervé la jeune femme qui a rapidement dit "on va se détendre", tout en arrangeant sa robe pour qu'elle ne laisse pas à nouveau apercevoir sa culotte. Le sous-vêtement a cependant été vu par le show room puisque la réaction de Florian, le compagnon de Flavie, a été immédiate : "oh j'ai vu une culotte", dit-il en se cachant les yeux. Une séquence involontaire qui a bien amusé le casting mais aussi la voix-off de l'émission.Des sous-vêtements beaucoup mis en avant Que Julia se rassure, elle n'est pas la première ni la dernière candidate à avoir montré un de ses sous-vêtements. En effet, le 1er juillet dernier, lors d'une semaine spéciale mannequins, deux candidates avaient montré leur culotte involontairement. Alors que Marion essayait une tenue fendue au niveau des jambes, sa concurrente Charlie n'avait pas hésité à expliquer : "Je vois sa culotte. Dixit la fille qui a défilé avec une robe ultra transparente verte, mais bon...". Ce n'est pas le cas d'une autre candidate en février dernier, Cindy qui, au contraire, n'en portait pas. En effet, la candidate avait tout simplement "oublié de mettre une culotte" ce qui avait choqué ses concurrentes. Il semblerait donc que les sous-vêtements soient un détail très souvent mis en avant durant l'émission. Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 C'est une semaine différente pour les Reines du Shopping puisqu'il s'agit d'une spéciale couple. En effet, chaque jour, des hommes sont chargés de trouver une tenue pour leur chérie. Le thème de la semaine ? "Élégante en mettant ses atouts en valeur". Avec un budget de 400 euros, ce sont donc les hommes qui ont carte blanche. Ce vendredi 3 décembre, c'était au tour de Julia de se faire habiller par son compagnon Alex. Alors qu'elle essayait une robe très fleurie et colorée, celle-ci n'a cessé de bouger mais également de toucher le bas de l'habit, ce qui a donc laissé apparaître sa culotte. Un geste complètement involontaire qu'elle a bien fait attention de ne pas reproduire. N'ayant visiblement pas vu, Alex n'a pas hésité à reproduire ce même geste, ce qui a légèrement énervé la jeune femme qui a rapidement dit "on va se détendre", tout en arrangeant sa robe pour qu'elle ne laisse pas à nouveau apercevoir sa culotte. Le sous-vêtement a cependant été vu par le show room puisque la réaction de Florian, le compagnon de Flavie, a été immédiate : "oh j'ai vu une culotte", dit-il en se cachant les yeux. Une séquence involontaire qui a bien amusé le casting mais aussi la voix-off de l'émission.Des sous-vêtements beaucoup mis en avant Que Julia se rassure, elle n'est pas la première ni la dernière candidate à avoir montré un de ses sous-vêtements. En effet, le 1er juillet dernier, lors d'une semaine spéciale mannequins, deux candidates avaient montré leur culotte involontairement. Alors que Marion essayait une tenue fendue au niveau des jambes, sa concurrente Charlie n'avait pas hésité à expliquer : "Je vois sa culotte. Dixit la fille qui a défilé avec une robe ultra transparente verte, mais bon...". Ce n'est pas le cas d'une autre candidate en février dernier, Cindy qui, au contraire, n'en portait pas. En effet, la candidate avait tout simplement "oublié de mettre une culotte" ce qui avait choqué ses concurrentes. Il semblerait donc que les sous-vêtements soient un détail très souvent mis en avant durant l'émission. Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6 Les reines du shopping © M6
04 décembre 2020

Miss Guadeloupe écartée du concours : Sylvie Tellier explique pourquoi elle ne l'a pas rappelée

Son éviction du concours avait énormément fait parler ! Le 20 août dernier, c'est à la veille de l'élection Miss Guadeloupe qu'Anaëlle Guimbi avait été écartée du concours. En effet, la jeune femme avait pris la pose dénudée pour une campagne contre le cancer du sein. Si les clichés étaient artistiques et que sa poitrine était recouverte de peinture rose et de pétales de fleurs, elle avait alors dû dire au revoir à son rêve de représenter le Guadeloupe au concours de Miss France 2021. Alors que l'élection se tiendra au Puy-du-Fou dans quinze jours, Sylvie Tellier a révélé sur le plateau de l'émission Je t'aime etc à quel point l'affaire l'avait peiné : "Ça m'a énormément touché parce que depuis cinq ans, on a une association qui s'appelle Les Bonnes Fées avec seize Miss France et on finance des centres, des maisons, des ateliers socio-esthétiques dans des centres de cancérologie, on est très très proches... Moi à titre personnel, je suis extrêmement touchée dans ma famille par le cancer du sein et je trouve que toute initiative en faveur du cancer du sein, pour inciter les femmes à aller se faire dépister, toutes ces initiatives sont bonnes et doivent être saluées."Face aux chroniqueurs, Sylvie Tellier a ajouté : "Nous sommes dans une année compliquée pour tous les délégués. Certains ont été obligés d'organiser leurs élections en une semaine ou quinze jours comme ça a été le cas de Sandra Bisson, ma déléguée en Guadeloupe qui n'était pas en Guadeloupe au mois d'août parce que c'était compliqué de voyager. Quand ma déléguée à organiser cette élection, les jeunes femmes se sont inscrites, elles remplissent un règlement où on leur demande si elles ont participé à des photos sans lingerie, nues ou à caractère érotique ou pornographique. Les jeunes femmes remplissent un règlement, signe en bas de la page et renouvelle plusieurs fois l'absence de photos." Avant d'ajouter : "Ma déléguée a découvert, on lui a transmis, encore une fois ça ouvre toujours la porte à la délation et je rappelle aux candidates : 'Parlez à vos déléguées.' Et donc elle a reçu cette photo en ignorant le contexte...""Ma déléguée n'a pas eu connaissance de cette campagne !"Enfin, la directrice générale du comité Miss France a expliqué que la photo d'Anaëlle Guimbi n'avait pas été faite lors d'une campagne nationale, ce qui pose problème. "Cette jeune femme a fait cette photo, l'a posté sur les réseaux sociaux avec un hashtag, c'était son initiative. Donc comme il n'y avait pas de campagne nationale, ma déléguée n'a pas eu connaissance de cette campagne ! Encore une fois, je protège, je défends ma déléguée, et Dieu sait que ce sont des bénévoles et ils ne font pas des sans-fautes. Mais on a eu une année exceptionnelle, on tape sur des gens qui font des choses et moi, je tiens à la défendre parce que ma déléguée n'a pas eu connaissance de l'existence de la photo et surtout, du contexte", a-t-elle expliqué avant de conclure en ajoutant : "Écoutez, si elle accepte cette jeune femme dans l'élection, est-ce que vous pensez qu'au moment où l'élection va se produire, que certaines jeunes femmes qui ont participé à ce concours, qui ont signé ce règlement, est-ce que vous ne pensez pas que l'élection ne peut pas être invalidée ?" Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © Panoramic Sylvie Tellier © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Sylvie Tellier © VEEREN Sylvie Tellier © OLIVIER BORDE Sylvie Tellier © JB Autissier Sylvie Tellier © France 2 Daphné Bürki et Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Sylvie Tellier © Christophe Clovis Sylvie Tellier © RACHID BELLAK Son éviction du concours avait énormément fait parler ! Le 20 août dernier, c'est à la veille de l'élection Miss Guadeloupe qu'Anaëlle Guimbi avait été écartée du concours. En effet, la jeune femme avait pris la pose dénudée pour une campagne contre le cancer du sein. Si les clichés étaient artistiques et que sa poitrine était recouverte de peinture rose et de pétales de fleurs, elle avait alors dû dire au revoir à son rêve de représenter le Guadeloupe au concours de Miss France 2021. Alors que l'élection se tiendra au Puy-du-Fou dans quinze jours, Sylvie Tellier a révélé sur le plateau de l'émission Je t'aime etc à quel point l'affaire l'avait peiné : "Ça m'a énormément touché parce que depuis cinq ans, on a une association qui s'appelle Les Bonnes Fées avec seize Miss France et on finance des centres, des maisons, des ateliers socio-esthétiques dans des centres de cancérologie, on est très très proches... Moi à titre personnel, je suis extrêmement touchée dans ma famille par le cancer du sein et je trouve que toute initiative en faveur du cancer du sein, pour inciter les femmes à aller se faire dépister, toutes ces initiatives sont bonnes et doivent être saluées."Face aux chroniqueurs, Sylvie Tellier a ajouté : "Nous sommes dans une année compliquée pour tous les délégués. Certains ont été obligés d'organiser leurs élections en une semaine ou quinze jours comme ça a été le cas de Sandra Bisson, ma déléguée en Guadeloupe qui n'était pas en Guadeloupe au mois d'août parce que c'était compliqué de voyager. Quand ma déléguée à organiser cette élection, les jeunes femmes se sont inscrites, elles remplissent un règlement où on leur demande si elles ont participé à des photos sans lingerie, nues ou à caractère érotique ou pornographique. Les jeunes femmes remplissent un règlement, signe en bas de la page et renouvelle plusieurs fois l'absence de photos." Avant d'ajouter : "Ma déléguée a découvert, on lui a transmis, encore une fois ça ouvre toujours la porte à la délation et je rappelle aux candidates : 'Parlez à vos déléguées.' Et donc elle a reçu cette photo en ignorant le contexte...""Ma déléguée n'a pas eu connaissance de cette campagne !"Enfin, la directrice générale du comité Miss France a expliqué que la photo d'Anaëlle Guimbi n'avait pas été faite lors d'une campagne nationale, ce qui pose problème. "Cette jeune femme a fait cette photo, l'a posté sur les réseaux sociaux avec un hashtag, c'était son initiative. Donc comme il n'y avait pas de campagne nationale, ma déléguée n'a pas eu connaissance de cette campagne ! Encore une fois, je protège, je défends ma déléguée, et Dieu sait que ce sont des bénévoles et ils ne font pas des sans-fautes. Mais on a eu une année exceptionnelle, on tape sur des gens qui font des choses et moi, je tiens à la défendre parce que ma déléguée n'a pas eu connaissance de l'existence de la photo et surtout, du contexte", a-t-elle expliqué avant de conclure en ajoutant : "Écoutez, si elle accepte cette jeune femme dans l'élection, est-ce que vous pensez qu'au moment où l'élection va se produire, que certaines jeunes femmes qui ont participé à ce concours, qui ont signé ce règlement, est-ce que vous ne pensez pas que l'élection ne peut pas être invalidée ?" Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © Panoramic Sylvie Tellier © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Sylvie Tellier © VEEREN Sylvie Tellier © OLIVIER BORDE Sylvie Tellier © JB Autissier Sylvie Tellier © France 2 Daphné Bürki et Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Sylvie Tellier © Christophe Clovis Sylvie Tellier © RACHID BELLAK
04 décembre 2020

Gérard Larcher moqué : sa manière de porter le masque n'est pas très conventionnelle 

Gérard Larcher, président du Sénat et sénateur des Yvelines était l'invité du Grand Entretien de France Inter ce jeudi 3 décembre. Pour l'occasion, il est revenu sur la mort de l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, décédé du Covid-19 le 2 décembre dernier, mais aussi sur la pandémie de coronavirus. "On a raté "masquer", on a modérément réussi "tester", il faut qu'on réussisse ensemble la vaccination", a-t-il expliqué. Ce qui a alerté les internautes est justement la manière dont le président du Sénat portait son masque. Il est conseillé depuis le début de la pandémie de le mettre sur son nez et sa bouche afin de protéger son visage. Cependant, le masque de Gérard Larcher était positionné sous son nez et ne couvrait donc que sa bouche au départ. Au fil de l'interview, celui-ci n'a cessé de bouger et même de descendre au niveau de son menton. Ainsi, les internautes n'ont pas hésité avant de commenter : "Eh ben ça alors, pendant la Commission d'enquête LR sur le #COVID19 personne n'a appris à Gérard Larcher comment bien porter le masque?", "Il critique mais il n'est pas capable de mettre un masque correctement" ou encore "Le président du Sénat, le masque porté en bavette. Ce monde est-il sérieux ?", peut-on lire dans les réponses sous la vidé[email protected]_larcher : "Valéry Giscard d'Estaing avait le rêve de gouverner la France au centre. Le macronisme, c'est autre chose : c'est la définition du "en même temps", alors qu'avec Valéry Giscard d'Estaing il y avait une vision." #le79Inter pic.twitter.com/mqo6mNxDyh— France Inter (@franceinter) December 3, 2020 Le masque, un calvaire même pour les politiques ? Si le port du masque est très difficile pour la population, il semblerait que les personnes politiques, censées montrer l'exemple, ont parfois du mal à s'y faire aussi. En effet, le 8 septembre dernier, Emmanuel Macron avait crée une énorme polémique alors qu'il était en déplacement en Auvergne. Lors d'une visite dans un lycée, le Président Français, alors masqué, avait du retirer son masque à cause d'une quinte de toux. Une séquence qui avait beaucoup fait parler les internautes qui s'étaient offusqués d'un tel comportement venant d'une personnalité publique. Le lendemain, c'est François Bayrou qui avait été très critiqué car il ne portait pas de masque au moment même où Jean Castex expliquait qu'il avait été cas contact. Ce n'est qu'au bout de quelques secondes que le nouveau haut-commissaire au Plan s'était résolu à sortir un masque de sa poche, pour le mettre sur son nez. Gérard Larcher © Agence Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Emmanuel Macron © Romain Gaillard Jean Castex © Eric Tschaen Gérard Larcher, président du Sénat et sénateur des Yvelines était l'invité du Grand Entretien de France Inter ce jeudi 3 décembre. Pour l'occasion, il est revenu sur la mort de l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, décédé du Covid-19 le 2 décembre dernier, mais aussi sur la pandémie de coronavirus. "On a raté "masquer", on a modérément réussi "tester", il faut qu'on réussisse ensemble la vaccination", a-t-il expliqué. Ce qui a alerté les internautes est justement la manière dont le président du Sénat portait son masque. Il est conseillé depuis le début de la pandémie de le mettre sur son nez et sa bouche afin de protéger son visage. Cependant, le masque de Gérard Larcher était positionné sous son nez et ne couvrait donc que sa bouche au départ. Au fil de l'interview, celui-ci n'a cessé de bouger et même de descendre au niveau de son menton. Ainsi, les internautes n'ont pas hésité avant de commenter : "Eh ben ça alors, pendant la Commission d'enquête LR sur le #COVID19 personne n'a appris à Gérard Larcher comment bien porter le masque?", "Il critique mais il n'est pas capable de mettre un masque correctement" ou encore "Le président du Sénat, le masque porté en bavette. Ce monde est-il sérieux ?", peut-on lire dans les réponses sous la vidé[email protected]_larcher : "Valéry Giscard d'Estaing avait le rêve de gouverner la France au centre. Le macronisme, c'est autre chose : c'est la définition du "en même temps", alors qu'avec Valéry Giscard d'Estaing il y avait une vision." #le79Inter pic.twitter.com/mqo6mNxDyh— France Inter (@franceinter) December 3, 2020 Le masque, un calvaire même pour les politiques ? Si le port du masque est très difficile pour la population, il semblerait que les personnes politiques, censées montrer l'exemple, ont parfois du mal à s'y faire aussi. En effet, le 8 septembre dernier, Emmanuel Macron avait crée une énorme polémique alors qu'il était en déplacement en Auvergne. Lors d'une visite dans un lycée, le Président Français, alors masqué, avait du retirer son masque à cause d'une quinte de toux. Une séquence qui avait beaucoup fait parler les internautes qui s'étaient offusqués d'un tel comportement venant d'une personnalité publique. Le lendemain, c'est François Bayrou qui avait été très critiqué car il ne portait pas de masque au moment même où Jean Castex expliquait qu'il avait été cas contact. Ce n'est qu'au bout de quelques secondes que le nouveau haut-commissaire au Plan s'était résolu à sortir un masque de sa poche, pour le mettre sur son nez. Gérard Larcher © Agence Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Gérard Larcher © France Inter Emmanuel Macron © Romain Gaillard Jean Castex © Eric Tschaen
04 décembre 2020

Le prince Albert II de Monaco donne des nouvelles de sa santé après avoir eu le Covid-19

Il y a déjà huit mois, le prince Albert II de Monaco devenait le premier chef d'État à contracter le Covid-19. Testé positif en mars dernier, c'est après avoir passé deux semaines en isolement qu'il avait pu rentrer chez lui, auprès de son épouse, la princesse Charlène et leurs jumeaux de cinq ans, Jacques et Gabriella. Cependant, il avait conservé une petite toux et présenté différents symptômes du virus qui ont duré jusqu'au mois de juin. Dans un entretien accordé à People, Albert II de Monaco a accepté de révéler comment il s'était senti ces derniers mois : "Immédiatement après ma mise en quarantaine, je me sentais mieux, mais je ne me sentais toujours pas tout à fait bien." Pendant de nombreux mois, il a en effet eu des épisodes de fatigue deux à trois fois par semaine. "Il y a eu des moments de la journée où ça a frappé, mais pas comme le genre de somnolence que l'on ressent après un repas copieux. C'était vraiment juste une expérience de fatigue physique, comme celle qui survient quand on en fait trop ou lorsque vous sortez d'une maladie. Ce virus vous accompagne pendant un bon moment", a-t-il ajouté.À 62 ans, le frère des princesses Caroline et Stéphanie de Monaco a un emploi du temps très chargé. Ainsi, il a confié ne pas avoir passé énormément de temps sur Netflix pendant le confinement. Évoquant cette période difficile, il a expliqué : "J'ai regardé quelques vidéos que je n'avais pas vues, mais j'essayais vraiment de trier des piles de choses pour lesquelles je n'ai pas eu le temps. J'ai lu beaucoup de livres, d'articles de magazines et j'ai rattrapé mes appels téléphoniques." Actuellement, sur sa table de chevet, se trouve The Nature of Nature d'Enric Sala, qu'il décrit comme un livre incroyable. "Il explique les différentes relations entre les écosystèmes et comment tout est connecté en termes simples et comment nous faisons partie de la nature", a expliqué le prince Albert II de Monaco."Nous allons être très prudents"Alors que la crise sanitaire est loin d'être terminée et continue de faire des victimes à travers le monde, Albert II de Monaco s'est dit satisfait par les actions de santé publique plus strictes et les mesures de confinement imposées à Monaco : "Nous avons des chiffres très bas. Le dernier rapport que j'ai reçu ce matin fait état de 18 personnes à l'hôpital, seulement quatre en soins intensifs et un seul nouveau cas au cours du week-end. Ce sont donc de très bons chiffres." Cependant, pas question de baisser la garde : "Nous allons être très prudents, très prudents. Nous allons fermer les lieux publics habituels où les gens se rassemblent le soir du Nouvel An - comme la place du Casino et le quai où nous avons habituellement le marché de Noël, qui est une version très réduite cette année." Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Dana Press Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Jean-charles Vinaj La princesse Charlène et le prince Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Olivier Huitel Albert II de Monaco et la princesse Charlène © Bruno Bebert Albert II de Monaco © Bruno Bebert Albert II de Monaco © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © J.C Vinaj Albert II de Monaco © Backgrid USA La princesse Charlène de Monaco, le prince Albert II de Monaco, la princesse Gabriella et le prince Jacques © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © David Nivière Albert II de Monaco © Norbert Scanella Il y a déjà huit mois, le prince Albert II de Monaco devenait le premier chef d'État à contracter le Covid-19. Testé positif en mars dernier, c'est après avoir passé deux semaines en isolement qu'il avait pu rentrer chez lui, auprès de son épouse, la princesse Charlène et leurs jumeaux de cinq ans, Jacques et Gabriella. Cependant, il avait conservé une petite toux et présenté différents symptômes du virus qui ont duré jusqu'au mois de juin. Dans un entretien accordé à People, Albert II de Monaco a accepté de révéler comment il s'était senti ces derniers mois : "Immédiatement après ma mise en quarantaine, je me sentais mieux, mais je ne me sentais toujours pas tout à fait bien." Pendant de nombreux mois, il a en effet eu des épisodes de fatigue deux à trois fois par semaine. "Il y a eu des moments de la journée où ça a frappé, mais pas comme le genre de somnolence que l'on ressent après un repas copieux. C'était vraiment juste une expérience de fatigue physique, comme celle qui survient quand on en fait trop ou lorsque vous sortez d'une maladie. Ce virus vous accompagne pendant un bon moment", a-t-il ajouté.À 62 ans, le frère des princesses Caroline et Stéphanie de Monaco a un emploi du temps très chargé. Ainsi, il a confié ne pas avoir passé énormément de temps sur Netflix pendant le confinement. Évoquant cette période difficile, il a expliqué : "J'ai regardé quelques vidéos que je n'avais pas vues, mais j'essayais vraiment de trier des piles de choses pour lesquelles je n'ai pas eu le temps. J'ai lu beaucoup de livres, d'articles de magazines et j'ai rattrapé mes appels téléphoniques." Actuellement, sur sa table de chevet, se trouve The Nature of Nature d'Enric Sala, qu'il décrit comme un livre incroyable. "Il explique les différentes relations entre les écosystèmes et comment tout est connecté en termes simples et comment nous faisons partie de la nature", a expliqué le prince Albert II de Monaco."Nous allons être très prudents"Alors que la crise sanitaire est loin d'être terminée et continue de faire des victimes à travers le monde, Albert II de Monaco s'est dit satisfait par les actions de santé publique plus strictes et les mesures de confinement imposées à Monaco : "Nous avons des chiffres très bas. Le dernier rapport que j'ai reçu ce matin fait état de 18 personnes à l'hôpital, seulement quatre en soins intensifs et un seul nouveau cas au cours du week-end. Ce sont donc de très bons chiffres." Cependant, pas question de baisser la garde : "Nous allons être très prudents, très prudents. Nous allons fermer les lieux publics habituels où les gens se rassemblent le soir du Nouvel An - comme la place du Casino et le quai où nous avons habituellement le marché de Noël, qui est une version très réduite cette année." Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Dana Press Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Jean-charles Vinaj La princesse Charlène et le prince Albert II de Monaco © Jean-François Ottonello Albert II de Monaco © Olivier Huitel Albert II de Monaco et la princesse Charlène © Bruno Bebert Albert II de Monaco © Bruno Bebert Albert II de Monaco © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © J.C Vinaj Albert II de Monaco © Backgrid USA La princesse Charlène de Monaco, le prince Albert II de Monaco, la princesse Gabriella et le prince Jacques © Claudia Albuquerque Albert II de Monaco © David Nivière Albert II de Monaco © Norbert Scanella
04 décembre 2020

Photo sexy, patinoire, blague : découvrez la semaine des sœurs Kardashian en images

Cette semaine, les sœurs Kardashian-Jenner se sont données le mot pour nous faire rire. Kim Kardashian a notamment posté ce dimanche un cliché hilarant censé résumer son année 2020. Sur la photo, on peut distinguer sa nièce Penelope Disick qui semble effrayée par quelque chose et qui, par mégarde met ses doigts dans les yeux de sa cousine North. Kim Kardashian a écrit en légende : "2020 si c'était une photo".Un peu plus tard, Khloé Kardashian a posté une vidéo assez surprenante où l'on peut voir toute la famille réunie. En effet, le clan a décidé de se lancer dans le business des blagues téléphoniques en piégeant leurs contacts par FaceTime.Parmi les victimes, on peut compter : Travis Scott, Dave Chapelle, Justin Bieber, Tristan Thompson ou encore Hailey Baldwin. Rien que ça !Pendant ce temps Kourtney Kardashian est apparue sur son compte Instagram avec une robe qui laisse dévoiler son décolleté XXL, un cliché qui n'a pas manqué de faire plaisir à ses fans. De son côté, Khloé Kardashian s'est affichée complètement nue pour la promotion de sa marque de chaussures "Good America" et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ont fait monter la température !Kendall Jenner : duo de choc avec sa sœur Kourtney KardashianCette semaine, les sœurs se sont réunies et pour marquer le coup elles ont publié de nombreuses vidéos sur leurs réseaux sociaux. On a ainsi pu redécouvrir la complicité qui existe entre Kendall Jenner et sa grande sœur Kourtney Kardashian, les filles vêtues de long manteau sont allées faire de la patinoire. Malheureusement, la sortie a manqué de virer au drame quant Kourtney Kardashian a failli avoir un terrible accident. Bien heureusement, Kendall Jenner très à l'aise a pu aider sa grande sœur. Elle a par la suite écrit sur son compte Instagram : "J'ai sauvé la vie de Kourtney ". Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim et Khloé Kardashian © Instagram Kim Kardashian, Kanye West, John Legend et Chrissy Teigen © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Kourtney Kardashian et Kendall jenner © Instagram Kendall jenner © Instagram Khloé Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Khloé Kardashian et sa fille True © Instagram La famille Kardashian-Jenner © Instagram Kris Jenner © Instagram Kylie Jenner © Instagram Kylie Jenner © Instagram Kylie et Kendall Jenner © Instagram Kylie et Kendall jenner © Instagram Cette semaine, les sœurs Kardashian-Jenner se sont données le mot pour nous faire rire. Kim Kardashian a notamment posté ce dimanche un cliché hilarant censé résumer son année 2020. Sur la photo, on peut distinguer sa nièce Penelope Disick qui semble effrayée par quelque chose et qui, par mégarde met ses doigts dans les yeux de sa cousine North. Kim Kardashian a écrit en légende : "2020 si c'était une photo".Un peu plus tard, Khloé Kardashian a posté une vidéo assez surprenante où l'on peut voir toute la famille réunie. En effet, le clan a décidé de se lancer dans le business des blagues téléphoniques en piégeant leurs contacts par FaceTime.Parmi les victimes, on peut compter : Travis Scott, Dave Chapelle, Justin Bieber, Tristan Thompson ou encore Hailey Baldwin. Rien que ça !Pendant ce temps Kourtney Kardashian est apparue sur son compte Instagram avec une robe qui laisse dévoiler son décolleté XXL, un cliché qui n'a pas manqué de faire plaisir à ses fans. De son côté, Khloé Kardashian s'est affichée complètement nue pour la promotion de sa marque de chaussures "Good America" et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ont fait monter la température !Kendall Jenner : duo de choc avec sa sœur Kourtney KardashianCette semaine, les sœurs se sont réunies et pour marquer le coup elles ont publié de nombreuses vidéos sur leurs réseaux sociaux. On a ainsi pu redécouvrir la complicité qui existe entre Kendall Jenner et sa grande sœur Kourtney Kardashian, les filles vêtues de long manteau sont allées faire de la patinoire. Malheureusement, la sortie a manqué de virer au drame quant Kourtney Kardashian a failli avoir un terrible accident. Bien heureusement, Kendall Jenner très à l'aise a pu aider sa grande sœur. Elle a par la suite écrit sur son compte Instagram : "J'ai sauvé la vie de Kourtney ". Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim et Khloé Kardashian © Instagram Kim Kardashian, Kanye West, John Legend et Chrissy Teigen © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Kourtney Kardashian et Kendall jenner © Instagram Kendall jenner © Instagram Khloé Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Khloé Kardashian et sa fille True © Instagram La famille Kardashian-Jenner © Instagram Kris Jenner © Instagram Kylie Jenner © Instagram Kylie Jenner © Instagram Kylie et Kendall Jenner © Instagram Kylie et Kendall jenner © Instagram
04 décembre 2020

Kim Kardashian : ce cliché d'époque avec son père sur lequel elle est méconnaissable 

Petit retour en arrière pour Kim Kardashian ce vendredi 3 décembre. En effet, la femme de Kanye West a partagé une photo d'époque sur laquelle on peut la voir en compagnie de son père et de sa soeur. Si Robert et Kourtney Kardashian sont très reconnaissables, les internautes n'ont pas hésité à être très sarcastiques dans les commentaires. En effet, pour beaucoup d'entre eux, Kim Kardashian est "méconnaissable". Un abonné a commenté "mon dieu Kim... tu es exactement la même", ce à quoi deux autres ont répondu "vous êtes aveugle ?". Faisant visiblement preuve de sarcasme, ils n'ont pas hésité à expliquer à la femme d'affaires de 40 ans qu'elle a "drôlement changé" au fil des années. D'autres ont préféré se concentrer sur les détails et ont beaucoup rigolé de ses barrettes petits papillons qu'elle porte dans ses cheveux, très certainement à la mode au moment de la photo ou encore de son maquillage violet. Et pour le reste d'entre eux, ce sont ses sourcils très fins qui ont attiré leur attention. Si Kim Kardashian souhaitait simplement faire part de sa nostalgie à ses fans, il semblerait qu'ils n'aient pas hésité une seconde avant de lui donner leur avis la concernant. Des blagues en famille Depuis plusieurs jours, Kim Kardashian et sa famille s'amusent à appeler ses contacts sur FaceTime et publie par la suite les vidéos sur son compte Instagram, pour le plus grand bonheur de ses abonnés. Parmi les victimes, Jaden Smith, Jennifer Lawrence, Travis Scott ou encoreJustin Bieber. Dans les différentes séquences, on peut la voir assise aux côtés de sa mère et de ses soeurs. Lorsque l'interlocuteur décroche, elles restent toutes immobiles, laissant ainsi l'autre personne dubitative et se demandant si il s'agit d'une vidéo ou d'une simple photo. Une petite blague qui fait beaucoup rire les internautes qui se demandent à chaque fois pourquoi ils ne peuvent pas faire partie des victimes. Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Petit retour en arrière pour Kim Kardashian ce vendredi 3 décembre. En effet, la femme de Kanye West a partagé une photo d'époque sur laquelle on peut la voir en compagnie de son père et de sa soeur. Si Robert et Kourtney Kardashian sont très reconnaissables, les internautes n'ont pas hésité à être très sarcastiques dans les commentaires. En effet, pour beaucoup d'entre eux, Kim Kardashian est "méconnaissable". Un abonné a commenté "mon dieu Kim... tu es exactement la même", ce à quoi deux autres ont répondu "vous êtes aveugle ?". Faisant visiblement preuve de sarcasme, ils n'ont pas hésité à expliquer à la femme d'affaires de 40 ans qu'elle a "drôlement changé" au fil des années. D'autres ont préféré se concentrer sur les détails et ont beaucoup rigolé de ses barrettes petits papillons qu'elle porte dans ses cheveux, très certainement à la mode au moment de la photo ou encore de son maquillage violet. Et pour le reste d'entre eux, ce sont ses sourcils très fins qui ont attiré leur attention. Si Kim Kardashian souhaitait simplement faire part de sa nostalgie à ses fans, il semblerait qu'ils n'aient pas hésité une seconde avant de lui donner leur avis la concernant. Des blagues en famille Depuis plusieurs jours, Kim Kardashian et sa famille s'amusent à appeler ses contacts sur FaceTime et publie par la suite les vidéos sur son compte Instagram, pour le plus grand bonheur de ses abonnés. Parmi les victimes, Jaden Smith, Jennifer Lawrence, Travis Scott ou encoreJustin Bieber. Dans les différentes séquences, on peut la voir assise aux côtés de sa mère et de ses soeurs. Lorsque l'interlocuteur décroche, elles restent toutes immobiles, laissant ainsi l'autre personne dubitative et se demandant si il s'agit d'une vidéo ou d'une simple photo. Une petite blague qui fait beaucoup rire les internautes qui se demandent à chaque fois pourquoi ils ne peuvent pas faire partie des victimes. Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram Kim Kardashian © Instagram
04 décembre 2020

Justin Bieber : sa réponse cash à une fan qui veut le revoir avec Selena Gomez

Il y a environ quatre ans, Justin Bieber est tombé sous le charme de celle qui est la femme de sa vie : Hailey Baldwin. Les deux tourtereaux se sont rencontrés quand ils étaient jeunes adolescents, au début des années 2010. Mais c'est seulement en 2016 que le chanteur canadien et le top-model américain ont officialisé leur relation - tout du moins leur première relation - car ils étaient déjà ensemble auparavant en on et off. Et pour cause, avant de se mettre en couple avec Hailey Baldwin, Justin Bieber était en relation avec une certaine Selena Gomez.Malgré leurs jeunes âges, le couple formé par Justin Bieber et Selena Gomez était très médiatisé et faisait rêver des millions de fans à travers le monde. Contre toute attente, après des années d'amour, les deux chanteurs ont finalement annoncé leur rupture définitive en mai 2018, après de nombreux breaks dans leur couple. Voilà donc plus de deux ans et demi que Justin Bieber et Selena Gomez sont séparés, et pourtant certains fans n'arrivent pas encore à s'y faire...Une vidéo viraleSur son compte Instagram, une fan de l'ancien couple "Jelena" a posté une vidéo où elle exhorte sa communauté à dire à Justin Bieber qu'il a fait le mauvais choix. "Hailey Baldwin va bientôt faire un live où elle va parler d'elle et de Justin Bieber, c'est une occasion où ils laisseront les commentaires ouverts, donc nous devons bombarder avec Jelena et avec à quel point Selena est meilleure ! Allez-y ! On doit tous y allez !", lance-t-elle, rapporte Just Jared.La vidéo a fait un tel buzz que Justin Bieber lui-même est tombé dessus. Dans sa propre story Instagram, le chanteur de 26 ans a tenu à s'exprimer on ne peut plus clairement : "Ce triste, pathétique être humain vient tout juste d'encourager les gens, dans une vidéo, à littéralement s'en prendre à mon épouse en leur disant de commenter comme moi ma relation précédente était meilleure, et ainsi de suite. Je voulais juste partager ça afin que les gens se fassent une idée de ce à quoi nous sommes confrontés au jour le jour", a-t-il écrit. Très remonté, Justin Bieber n'accepte pas qu'on s'en prenne et qu'on appelle à harceler "la personne qu'il aime le plus au monde". Puis, le chanteur a appelé ses fans à prier pour son couple et pour les personnes qui cherchent à les blesser. Enfin, il a terminé sa story avec des photos de lui et Hailey Baldwin, pour bien faire passer le message.this is a grown woman in her 40's. pic.twitter.com/Njf6ko47Wt— . (@ghostinflatline) December 3, 2020 Justin Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin et Selena Gomez © FAME PICTURES Justin et Selena Gomez © FAME PICTURES Justin et Selena Gomez © FAMEFLYNET Il y a environ quatre ans, Justin Bieber est tombé sous le charme de celle qui est la femme de sa vie : Hailey Baldwin. Les deux tourtereaux se sont rencontrés quand ils étaient jeunes adolescents, au début des années 2010. Mais c'est seulement en 2016 que le chanteur canadien et le top-model américain ont officialisé leur relation - tout du moins leur première relation - car ils étaient déjà ensemble auparavant en on et off. Et pour cause, avant de se mettre en couple avec Hailey Baldwin, Justin Bieber était en relation avec une certaine Selena Gomez.Malgré leurs jeunes âges, le couple formé par Justin Bieber et Selena Gomez était très médiatisé et faisait rêver des millions de fans à travers le monde. Contre toute attente, après des années d'amour, les deux chanteurs ont finalement annoncé leur rupture définitive en mai 2018, après de nombreux breaks dans leur couple. Voilà donc plus de deux ans et demi que Justin Bieber et Selena Gomez sont séparés, et pourtant certains fans n'arrivent pas encore à s'y faire...Une vidéo viraleSur son compte Instagram, une fan de l'ancien couple "Jelena" a posté une vidéo où elle exhorte sa communauté à dire à Justin Bieber qu'il a fait le mauvais choix. "Hailey Baldwin va bientôt faire un live où elle va parler d'elle et de Justin Bieber, c'est une occasion où ils laisseront les commentaires ouverts, donc nous devons bombarder avec Jelena et avec à quel point Selena est meilleure ! Allez-y ! On doit tous y allez !", lance-t-elle, rapporte Just Jared.La vidéo a fait un tel buzz que Justin Bieber lui-même est tombé dessus. Dans sa propre story Instagram, le chanteur de 26 ans a tenu à s'exprimer on ne peut plus clairement : "Ce triste, pathétique être humain vient tout juste d'encourager les gens, dans une vidéo, à littéralement s'en prendre à mon épouse en leur disant de commenter comme moi ma relation précédente était meilleure, et ainsi de suite. Je voulais juste partager ça afin que les gens se fassent une idée de ce à quoi nous sommes confrontés au jour le jour", a-t-il écrit. Très remonté, Justin Bieber n'accepte pas qu'on s'en prenne et qu'on appelle à harceler "la personne qu'il aime le plus au monde". Puis, le chanteur a appelé ses fans à prier pour son couple et pour les personnes qui cherchent à les blesser. Enfin, il a terminé sa story avec des photos de lui et Hailey Baldwin, pour bien faire passer le message.this is a grown woman in her 40's. pic.twitter.com/Njf6ko47Wt— . (@ghostinflatline) December 3, 2020 Justin Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin Bieber et Hailey Bieber © Instagram / Justin Bieber Justin et Selena Gomez © FAME PICTURES Justin et Selena Gomez © FAME PICTURES Justin et Selena Gomez © FAMEFLYNET
04 décembre 2020

Delphine Wespiser en colère : son gros pépin en plein voyage

C'est un incident qui arrive à tous les voyageurs qui optent pour l'achat de leurs billets en ligne. Ce vendredi 4 décembre, Delphine Wespiser en a malheureusement fait l'expérience. Dans une story publiée sur son compte Instagram, l'ex-Miss France a donc poussé un coup de gueule à l'encontre de la SNCF, vers qui elle s'est tournée pour son voyage. "Depuis plus d'un mois, impossible d'acheter son billet sur le site", a-t-elle amorcé. Pire encore, ses nombreuses tentatives - des "triple essais" - sont en vain, apparaissant tout de même débitées sur son compte bancaire. De quoi ulcérer le commun des mortels. Le comble, son absence de billet lui a coûté cher : "je me prends une amende en plus !"Riant jaune, Delphine Wespiser a ensuite relayé un selfie dans lequel elle apparaît masquée, agrémenté d'une légende moqueuse. "Salut la police ferroviaire m'attend. Merci SNCF", peut-on lire. Mais rien n'a pu calmer sa colère face à une telle injustice. "Hors de question de payer trois fois le même billet ! Le bug du site, c'est pas mon problème", a-t-elle poursuivi. La chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste s'est ensuite contentée d'interpeller directement la SNCF en les identifiant dans sa story, espérant avoir une réponse. Tentative une nouvelle fois vaine ? "C'est bien connu", écrit-elle, "je suis une délinquante, je suis une menteuse, je suis une malpolie, je suis une fraudeuse."Sa réputation "égratignée"Sans doute visée par de telles injures en raison d'une faute ne lui appartenant pas, Delphine Wespiser ne se serait pas contentée de laisser exploser sa colère uniquement sur ses réseaux sociaux, comme elle l'affirme. "Et pour ce superbe voyage, cette superbe journée où j'ai peut-être un peu égratigné ma réputation auprès de certaines qui faisaient juste leur taf (...) on dit merci qui ? Merci au site qui bug depuis novembre." Les aléas du voyage... Un voyage gâché © Jack Tribeca Un voyage gâché © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Un voyage gâché © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Un voyage gâché © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Une amende salée © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une amende salée © Romuald Meigneux Une amende salée © Capture Instagram Une amende salée © Capture Instagram C'est un incident qui arrive à tous les voyageurs qui optent pour l'achat de leurs billets en ligne. Ce vendredi 4 décembre, Delphine Wespiser en a malheureusement fait l'expérience. Dans une story publiée sur son compte Instagram, l'ex-Miss France a donc poussé un coup de gueule à l'encontre de la SNCF, vers qui elle s'est tournée pour son voyage. "Depuis plus d'un mois, impossible d'acheter son billet sur le site", a-t-elle amorcé. Pire encore, ses nombreuses tentatives - des "triple essais" - sont en vain, apparaissant tout de même débitées sur son compte bancaire. De quoi ulcérer le commun des mortels. Le comble, son absence de billet lui a coûté cher : "je me prends une amende en plus !"Riant jaune, Delphine Wespiser a ensuite relayé un selfie dans lequel elle apparaît masquée, agrémenté d'une légende moqueuse. "Salut la police ferroviaire m'attend. Merci SNCF", peut-on lire. Mais rien n'a pu calmer sa colère face à une telle injustice. "Hors de question de payer trois fois le même billet ! Le bug du site, c'est pas mon problème", a-t-elle poursuivi. La chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste s'est ensuite contentée d'interpeller directement la SNCF en les identifiant dans sa story, espérant avoir une réponse. Tentative une nouvelle fois vaine ? "C'est bien connu", écrit-elle, "je suis une délinquante, je suis une menteuse, je suis une malpolie, je suis une fraudeuse."Sa réputation "égratignée"Sans doute visée par de telles injures en raison d'une faute ne lui appartenant pas, Delphine Wespiser ne se serait pas contentée de laisser exploser sa colère uniquement sur ses réseaux sociaux, comme elle l'affirme. "Et pour ce superbe voyage, cette superbe journée où j'ai peut-être un peu égratigné ma réputation auprès de certaines qui faisaient juste leur taf (...) on dit merci qui ? Merci au site qui bug depuis novembre." Les aléas du voyage... Un voyage gâché © Jack Tribeca Un voyage gâché © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Un voyage gâché © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Un voyage gâché © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Accusée de fraude dans les transports © Capture Instagram Une amende salée © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une amende salée © Romuald Meigneux Une amende salée © Capture Instagram Une amende salée © Capture Instagram
04 décembre 2020

Miss France : les candidates sont-elles soumises à un critère de poids ? Sylvie Tellier rétablit la vérité

J-15 ! Samedi 19 décembre 2020, Miss France 2021 sera élue au Puy du Fou, en Vendée. Alors que le centenaire du concours de beauté se rapproche de plus en plus, Sylvie Tellier a accepté l'invitation de Daphné Bürki en faisant une apparition dans l'émission Je t'aime, etc. Alors que Charlotte Abramow, qui a réalisé plusieurs clips de la chanteuse Angèle a évoqué les diktats de la minceur, la présidente du comité Miss France a assuré que les candidates au concours de beauté n'étaient soumises à aucun critère de poids ! "Ce qui est terrible, c'est que les réseaux sociaux, la presse, c'est qu'il y a des jeunes qui n'ont pas de complexes et qui d'un coup se sentent obligées d'en avoir."Présidente du comité Miss France depuis de nombreuses années maintenant, Sylvie Tellier a expliqué : "Moi, je le vois dans le concours Miss France, on a parfois des jeunes femmes qui arrivent au concours Miss France, qui ne sont pas complexées, qui se trouvent jolies... Nous n'avons pas de critères de poids ou de choses comme ça. Et en fait avec la pression des réseaux sociaux, des médias, de l'image, elles deviennent complexées ! C'est tellement triste !" Après avoir assuré qu'il n'y avait que des critères de taille et d'âge pour se présenter au concours, la jolie blonde a assuré : "Je n'ai aucun critère de poids, aucun ! Aucun !" Avant d'ajouter : "Il n'y a pas de critères dans le règlement. Ce sont les Français qui, au moment des élections régionales, vont faire le choix de sélectionner telle jeune fille ou telle jeune fille. Mais tout le monde peut s'inscrire au concours Miss France si vous mesurez au minimum 1m70 et que vous avez entre 18 ans et 25 ans (...) On ne pèse pas les filles !""Aucune sélection sur le poids"L'année dernière, Amandine Billoux, candidate à Miss Auvergne, avait assuré à la presse avoir été recalée du concours de beauté en raison de son poids. Une polémique à laquelle avait accepté de répondre Sylvie Tellier lors d'un entretien accordé à Femme Actuelle : "Dans le concours, il n'y a aucune sélection sur le poids. Cela reste un concours de beauté, il y a des critères physiques, mais pas seulement: on juge aussi l'élégance, la culture générale... Il y a énormément de critères." Déjà, la mère de trois enfants assurait : "Je trouve cela réducteur de limiter le concours à des critères physiques, même si c'est important. Elle fait un raccourci. Vaimalama Chaves est le premier exemple d'une Miss qui ne fait pas une taille 36. Tant que je serai là, on ne pèsera jamais les candidates. D'ailleurs, nous ne demandons jamais leurs mensurations et c'est le public qui vote en région." Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier et Charlotte Abramow © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © Denis Guignebourg Sylvie Tellier © RACHID BELLAK Sylvie Tellier © RACHID BELLAK Sylvie Tellier © OLIVIER BORDE Sylvie Tellier © VEEREN Sylvie Tellier © Panoramic Sylvie Tellier © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Sylvie Tellier © JB Autissier J-15 ! Samedi 19 décembre 2020, Miss France 2021 sera élue au Puy du Fou, en Vendée. Alors que le centenaire du concours de beauté se rapproche de plus en plus, Sylvie Tellier a accepté l'invitation de Daphné Bürki en faisant une apparition dans l'émission Je t'aime, etc. Alors que Charlotte Abramow, qui a réalisé plusieurs clips de la chanteuse Angèle a évoqué les diktats de la minceur, la présidente du comité Miss France a assuré que les candidates au concours de beauté n'étaient soumises à aucun critère de poids ! "Ce qui est terrible, c'est que les réseaux sociaux, la presse, c'est qu'il y a des jeunes qui n'ont pas de complexes et qui d'un coup se sentent obligées d'en avoir."Présidente du comité Miss France depuis de nombreuses années maintenant, Sylvie Tellier a expliqué : "Moi, je le vois dans le concours Miss France, on a parfois des jeunes femmes qui arrivent au concours Miss France, qui ne sont pas complexées, qui se trouvent jolies... Nous n'avons pas de critères de poids ou de choses comme ça. Et en fait avec la pression des réseaux sociaux, des médias, de l'image, elles deviennent complexées ! C'est tellement triste !" Après avoir assuré qu'il n'y avait que des critères de taille et d'âge pour se présenter au concours, la jolie blonde a assuré : "Je n'ai aucun critère de poids, aucun ! Aucun !" Avant d'ajouter : "Il n'y a pas de critères dans le règlement. Ce sont les Français qui, au moment des élections régionales, vont faire le choix de sélectionner telle jeune fille ou telle jeune fille. Mais tout le monde peut s'inscrire au concours Miss France si vous mesurez au minimum 1m70 et que vous avez entre 18 ans et 25 ans (...) On ne pèse pas les filles !""Aucune sélection sur le poids"L'année dernière, Amandine Billoux, candidate à Miss Auvergne, avait assuré à la presse avoir été recalée du concours de beauté en raison de son poids. Une polémique à laquelle avait accepté de répondre Sylvie Tellier lors d'un entretien accordé à Femme Actuelle : "Dans le concours, il n'y a aucune sélection sur le poids. Cela reste un concours de beauté, il y a des critères physiques, mais pas seulement: on juge aussi l'élégance, la culture générale... Il y a énormément de critères." Déjà, la mère de trois enfants assurait : "Je trouve cela réducteur de limiter le concours à des critères physiques, même si c'est important. Elle fait un raccourci. Vaimalama Chaves est le premier exemple d'une Miss qui ne fait pas une taille 36. Tant que je serai là, on ne pèsera jamais les candidates. D'ailleurs, nous ne demandons jamais leurs mensurations et c'est le public qui vote en région." Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier et Charlotte Abramow © France 2 Sylvie Tellier © France 2 Sylvie Tellier © Denis Guignebourg Sylvie Tellier © RACHID BELLAK Sylvie Tellier © RACHID BELLAK Sylvie Tellier © OLIVIER BORDE Sylvie Tellier © VEEREN Sylvie Tellier © Panoramic Sylvie Tellier © JEAN-CLAUDE WOESTELANDT Sylvie Tellier © JB Autissier
04 décembre 2020

Bertrand-Kamal (Koh-Lanta) : comment il avait annoncé son cancer aux aventuriers ?

Ce vendredi 4 décembre, un hommage à Bertrand-Kamal sera organisé lors de la finale de Koh-Lanta. Apprécié des téléspectateurs et même de ses adversaires dans Koh-Lanta : les 4 Terres, Bertrand-Kamal est mort en septembre 2020 à l'âge de 31 ans. Il avait annoncé être malade aux candidats du programme, peu de temps après le tournage de l'aventure. Soit après que le terrible diagnostic lui avait été révélé : il souffrait d'un cancer du pancréas. "Vers février-mars, bien après le tournage, BK nous a appelés dans le groupe de messagerie que nous avions créé entre candidats", s'est ainsi rappelé son acolyte des îles Fidji Loïc, dans une interview accordée au site de Ciné Télé Revue. "Au début, cela ne semblait pas grave, on avait tous l'espoir d'une guérison. Pour moi, il avait 30 ans, il allait s'en sortir. Jusqu'au bout, j'y ai cru."Mais, comme Loïc, les autres candidats de Koh-Lanta et les téléspectateurs français l'ont compris, Bertrand-Kamal a perdu sa bataille contre le cancer. Jeudi 10 septembre 2020, TF1 annonçait ainsi sa mort dans un communiqué relayé sur la Toile. "Il a marqué cette édition dès son arrivée aux Fidji. Ses adversaires dans le jeu comme ses partenaires ont aimé son fair-play, sa camaraderie et son sourire communicatif dont il ne s'est jamais départi." L'émotion a atteint son apogée lorsque le public de la première chaîne a découvert les images de son élimination. Départ surprise qui a provoqué les larmes des candidats du jeu d'aventure.Il aurait eu 31 ansSi l'aventure Koh-Lanta : les 4 Terres s'achèvera avec la mythique épreuve des poteaux ce 4 décembre 2020, le sourire de Bertrand-Kamal, lui, est éternel pour ceux qui ont eu la chance de croiser sa route. Ainsi, il était inconcevable pour son autre complice, Hadja, de ne pas lui rendre hommage le mercredi 11 novembre, qui aurait dû marquer son 31ème anniversaire. "Tu aurais eu 31 ans aujourd'hui, joyeux anniversaire à toi mon frère", avait écrit la jeune femme sur son compte Instagram. "Pas un jour ne passe sans que je ne pense à toi, pas un jour ne passe sans que l'on me parle de toi. Je remercie Dieu tous les jours de m'avoir mis sur ton chemin, c'est une fierté pour moi d'avoir fait partie de ta vie, tu fais désormais partie de la mienne pour toujours." Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Ses complices avertis © Capture Instagram Ses complices avertis © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Ce vendredi 4 décembre, un hommage à Bertrand-Kamal sera organisé lors de la finale de Koh-Lanta. Apprécié des téléspectateurs et même de ses adversaires dans Koh-Lanta : les 4 Terres, Bertrand-Kamal est mort en septembre 2020 à l'âge de 31 ans. Il avait annoncé être malade aux candidats du programme, peu de temps après le tournage de l'aventure. Soit après que le terrible diagnostic lui avait été révélé : il souffrait d'un cancer du pancréas. "Vers février-mars, bien après le tournage, BK nous a appelés dans le groupe de messagerie que nous avions créé entre candidats", s'est ainsi rappelé son acolyte des îles Fidji Loïc, dans une interview accordée au site de Ciné Télé Revue. "Au début, cela ne semblait pas grave, on avait tous l'espoir d'une guérison. Pour moi, il avait 30 ans, il allait s'en sortir. Jusqu'au bout, j'y ai cru."Mais, comme Loïc, les autres candidats de Koh-Lanta et les téléspectateurs français l'ont compris, Bertrand-Kamal a perdu sa bataille contre le cancer. Jeudi 10 septembre 2020, TF1 annonçait ainsi sa mort dans un communiqué relayé sur la Toile. "Il a marqué cette édition dès son arrivée aux Fidji. Ses adversaires dans le jeu comme ses partenaires ont aimé son fair-play, sa camaraderie et son sourire communicatif dont il ne s'est jamais départi." L'émotion a atteint son apogée lorsque le public de la première chaîne a découvert les images de son élimination. Départ surprise qui a provoqué les larmes des candidats du jeu d'aventure.Il aurait eu 31 ansSi l'aventure Koh-Lanta : les 4 Terres s'achèvera avec la mythique épreuve des poteaux ce 4 décembre 2020, le sourire de Bertrand-Kamal, lui, est éternel pour ceux qui ont eu la chance de croiser sa route. Ainsi, il était inconcevable pour son autre complice, Hadja, de ne pas lui rendre hommage le mercredi 11 novembre, qui aurait dû marquer son 31ème anniversaire. "Tu aurais eu 31 ans aujourd'hui, joyeux anniversaire à toi mon frère", avait écrit la jeune femme sur son compte Instagram. "Pas un jour ne passe sans que je ne pense à toi, pas un jour ne passe sans que l'on me parle de toi. Je remercie Dieu tous les jours de m'avoir mis sur ton chemin, c'est une fierté pour moi d'avoir fait partie de ta vie, tu fais désormais partie de la mienne pour toujours." Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Mort d'un cancer du pancréas © Capture Instagram Ses complices avertis © Capture Instagram Ses complices avertis © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram Bertrand-Kamal © Instagram
04 décembre 2020

Letizia d'Espagne : la reine ultra chic en robe près du corps

Lareine Letizia ne cesse d'enchainer les sorties officielles en solo. En effet, elle a assisté à l'ouverture du sommet "Tourism Innovation" à Séville le 25 novembre dernier. Très élégante pour chacune de ses apparitions, elle avait opté pour une robe noire et blanche à motifs qu'elle avait cintré avec une ceinture noire. Afin de finaliser sa tenue, elle avait choisi d'assortir sa robe avec un long et élégant manteau noir, des escarpins vernis noirs également et une pochette blanche. Pour l'occasion, Letizia d'Espagne avait décidé d'attacher ses cheveux et de porter un maquillage très naturel. Concernant les petits détails, elle avait assorti le tout avec des boucles d'oreille rondes argentées très discrètes et une bague. Crise sanitaire oblige, la reine portait un masque chirurgical qu'elle n'a pas souhaité assortir à ses habits. Il semblerait que ce style vestimentaire soit au goût de Letizia d'Espagne puisqu'elle opte souvent pour des jupes, robes et pantalons près du corps qu'elle cintre généralement.Des sorties officielles en soloLa reine Letizia d'Espagne avait honoré cette sortie en solo puisque son mari le roi Felipe avait annoncé deux jours auparavant s'être placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive au coronavirus. "Conformément aux règles sanitaires, il observera à partir de maintenant une quarantaine préventive de dix jours", écrivait le Palais Royal sur les réseaux sociaux. Ainsi, depuis le lundi 23 novembre, Letizia d'Espagne a effectué toutes ses sorties officielles toute seule. Même si le test de son époux est revenu négatif, le roi Felipe a souhaité continuer sa période d'isolement afin de suivre à la lettre les recommandations sanitaires et ne pas prendre de risques inutiles. Le 30 novembre dernier, elle avait donc assisté à la remise de prix "Rei Jaume I Awards" à Valence sans son époux, pourtant président d'honneur de la cérémonie, durant laquelle elle avait recyclé une tenue portée en 2016, lors d'un séjour au Portugal. Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Europa Press Lareine Letizia ne cesse d'enchainer les sorties officielles en solo. En effet, elle a assisté à l'ouverture du sommet "Tourism Innovation" à Séville le 25 novembre dernier. Très élégante pour chacune de ses apparitions, elle avait opté pour une robe noire et blanche à motifs qu'elle avait cintré avec une ceinture noire. Afin de finaliser sa tenue, elle avait choisi d'assortir sa robe avec un long et élégant manteau noir, des escarpins vernis noirs également et une pochette blanche. Pour l'occasion, Letizia d'Espagne avait décidé d'attacher ses cheveux et de porter un maquillage très naturel. Concernant les petits détails, elle avait assorti le tout avec des boucles d'oreille rondes argentées très discrètes et une bague. Crise sanitaire oblige, la reine portait un masque chirurgical qu'elle n'a pas souhaité assortir à ses habits. Il semblerait que ce style vestimentaire soit au goût de Letizia d'Espagne puisqu'elle opte souvent pour des jupes, robes et pantalons près du corps qu'elle cintre généralement.Des sorties officielles en soloLa reine Letizia d'Espagne avait honoré cette sortie en solo puisque son mari le roi Felipe avait annoncé deux jours auparavant s'être placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive au coronavirus. "Conformément aux règles sanitaires, il observera à partir de maintenant une quarantaine préventive de dix jours", écrivait le Palais Royal sur les réseaux sociaux. Ainsi, depuis le lundi 23 novembre, Letizia d'Espagne a effectué toutes ses sorties officielles toute seule. Même si le test de son époux est revenu négatif, le roi Felipe a souhaité continuer sa période d'isolement afin de suivre à la lettre les recommandations sanitaires et ne pas prendre de risques inutiles. Le 30 novembre dernier, elle avait donc assisté à la remise de prix "Rei Jaume I Awards" à Valence sans son époux, pourtant président d'honneur de la cérémonie, durant laquelle elle avait recyclé une tenue portée en 2016, lors d'un séjour au Portugal. Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Zuma Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © Europa Press Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © AGENCE Letizia d'Espagne © Europa Press
04 décembre 2020

Laurence Ferrari : son compagnon Renaud Capuçon dévoile un rare moment de complicité

Ils s'aiment comme au premier jour. Douze ans après leur rencontre, à l'occasion d'un dîner au ministère de l'agriculture, Laurence Ferrari et Renaud Capuçon sont toujours aussi complices. Ce vendredi 4 décembre, c'est à travers une jolie photo que le couple s'est dévoilé. Le violoniste a en effet partagé sur son compte Instagram un cliché en compagnie de la journaliste, arborant tous les deux un sweat bleu marine et posant amoureusement. "Sweet home avec mon amour", a simplement commenté Renaud Capuçon. Toujours aussi épris l'un de l'autre, c'est avec nostalgie qu'ils revenaient sur leur rencontre dans les colonnes de Paris Match au mois de mars dernier. "Quand nous nous sommes connus, je présentais le journal de 20 heures sur TF1 et, bien malgré moi, j'ai exposé Renaud à cette folie médiatique, s'est souvenue Laurence Ferrari. Ce fut pour nous deux une expérience violente.""Un artiste classique n'est pas préparé à cette exposition maximale, que nous avons vécue comme une épreuve. Nous apprécions d'être revenus à une vie plus normale", se réjouissait la journaliste auprès de nos confrères. Dans son livre, Renaud Capuçon écrivait : "Laurence est le coeur de ma vie. J'ai raconté notre rencontre, car elle avait été relatée de manière parfois tronquée par des journalistes. Tout est né d'un dîner savoyard organisé par Michel Barnier, auquel je ne voulais pas aller à cause d'une angine... J'ai fini par m'y rendre pour elle". Un an après s'être croisés pour la première fois, en 2009, ils se sont mariés à la mairie du XVIe arrondissement de Paris puis ont accueilli un fils, Eliott, l'année d'après. Toujours très amoureux, ils ont évidemment passé le premier confinement en famille. "C'est un bonheur, confiait le musicien à Version Femina. Nous sommes tous très heureux que je ne voyage pas, car, d'habitude, j'enchaîne les allers-retours. Du coup, le redémarrage au rythme habituel risque d'être compliqué." Laurence Ferrari : "Elliott s'est mis au chant, il aime beaucoup"Renaud Capuçon passait alors de précieux moments avec son fils qui s'est remis au violon. "Il avait commencé, s'était arrêté et là, il a repris, a-t-il fièrement fait savoir. Comme Il a un papa violoniste et une maman journaliste, il aime tout ça : il fait parfois des interviews, aime la musique et chante. Il jouera du violon s'il le désire, je ne veux surtout pas le forcer". Dans les colonnes de Paris Match, c'est également avec beaucoup de fierté que Laurence Ferrari évoquait leur fils : "Elliott est un enfant de la balle grandissant dans une famille de musiciens. J'ai commencé le piano quand j'avais 5 ans et j'ai toujours joué, même si c'est plus compliqué aujourd'hui. Mon fils et ma fille aînée en jouent également, mon grand-père et mon père étaient tous deux violoncellistes. La musique forme l'air que nous respirons. Elliott s'est mis au chant, il aime beaucoup". Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Instagram Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © COADIC GUIREC Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Denis Guignebourg Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © VEEREN Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Hamilton Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JLPPA Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Giancarlo Gorassini Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Denis Guignebourg Ils s'aiment comme au premier jour. Douze ans après leur rencontre, à l'occasion d'un dîner au ministère de l'agriculture, Laurence Ferrari et Renaud Capuçon sont toujours aussi complices. Ce vendredi 4 décembre, c'est à travers une jolie photo que le couple s'est dévoilé. Le violoniste a en effet partagé sur son compte Instagram un cliché en compagnie de la journaliste, arborant tous les deux un sweat bleu marine et posant amoureusement. "Sweet home avec mon amour", a simplement commenté Renaud Capuçon. Toujours aussi épris l'un de l'autre, c'est avec nostalgie qu'ils revenaient sur leur rencontre dans les colonnes de Paris Match au mois de mars dernier. "Quand nous nous sommes connus, je présentais le journal de 20 heures sur TF1 et, bien malgré moi, j'ai exposé Renaud à cette folie médiatique, s'est souvenue Laurence Ferrari. Ce fut pour nous deux une expérience violente.""Un artiste classique n'est pas préparé à cette exposition maximale, que nous avons vécue comme une épreuve. Nous apprécions d'être revenus à une vie plus normale", se réjouissait la journaliste auprès de nos confrères. Dans son livre, Renaud Capuçon écrivait : "Laurence est le coeur de ma vie. J'ai raconté notre rencontre, car elle avait été relatée de manière parfois tronquée par des journalistes. Tout est né d'un dîner savoyard organisé par Michel Barnier, auquel je ne voulais pas aller à cause d'une angine... J'ai fini par m'y rendre pour elle". Un an après s'être croisés pour la première fois, en 2009, ils se sont mariés à la mairie du XVIe arrondissement de Paris puis ont accueilli un fils, Eliott, l'année d'après. Toujours très amoureux, ils ont évidemment passé le premier confinement en famille. "C'est un bonheur, confiait le musicien à Version Femina. Nous sommes tous très heureux que je ne voyage pas, car, d'habitude, j'enchaîne les allers-retours. Du coup, le redémarrage au rythme habituel risque d'être compliqué." Laurence Ferrari : "Elliott s'est mis au chant, il aime beaucoup"Renaud Capuçon passait alors de précieux moments avec son fils qui s'est remis au violon. "Il avait commencé, s'était arrêté et là, il a repris, a-t-il fièrement fait savoir. Comme Il a un papa violoniste et une maman journaliste, il aime tout ça : il fait parfois des interviews, aime la musique et chante. Il jouera du violon s'il le désire, je ne veux surtout pas le forcer". Dans les colonnes de Paris Match, c'est également avec beaucoup de fierté que Laurence Ferrari évoquait leur fils : "Elliott est un enfant de la balle grandissant dans une famille de musiciens. J'ai commencé le piano quand j'avais 5 ans et j'ai toujours joué, même si c'est plus compliqué aujourd'hui. Mon fils et ma fille aînée en jouent également, mon grand-père et mon père étaient tous deux violoncellistes. La musique forme l'air que nous respirons. Elliott s'est mis au chant, il aime beaucoup". Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Instagram Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © COADIC GUIREC Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Denis Guignebourg Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © VEEREN Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Hamilton Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © JLPPA Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Giancarlo Gorassini Renaud Capuçon et Laurence Ferrari © Denis Guignebourg
04 décembre 2020

Céline Dion : son émouvant hommage après la disparition d'un "grand artiste"

Le monde de la musique est en deuil. Artiste québécois, André Gagnon est décédé le 3 décembre 2020 des suites de la maladie à corps de Lewy. Deux ans plus tôt, c'est après soixante ans de carrière qu'il avait mis un terme à sa carrière, révélant alors avoir des ennuis de santé. Sur son site, la maison de disque de la star, Audiogram, a partagé un communiqué. On peut ainsi lire : "Avec grande tristesse, nous vous informons du décès du pianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur/orchestrateur québécois André Gagnon ce 3 décembre 2020 à l'âge de 84 ans, des suites de la Maladie à corps de Lewy. Toute l'équipe d'Audiogram désire offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de l'artiste. Nos pensées vont vers vous. L'œuvre d'André Gagnon nous accompagnera pour toujours."Une nouvelle qui a bouleversé Céline Dion qui a partagé sur son compte Twitter ce vendredi 4 novembre 2020 un cliché en noir et blanc d'André Gagnon. Émue, celle qui a déjà perdu sa mère, Thérèse, début 2020, ainsi que son mari René et son frère Daniel en 2016 a accompagné la photo de l'artiste de ces tendres mots : "Nous avons perdu un très grand artiste aujourd'hui, toutefois, la musique et l'oeuvre d'André Gagnon resteront en nous pour toujours. Mes pensées les plus douces accompagnent la famille et les proches." De son côté, le Premier ministre du Québec, François Legault a partagé la peine de la chanteuse en écrivant sur les réseaux sociaux : "Le Québec perd un de ses plus grands musiciens. Ses mélodies continueront de nous émerveiller."Nous avons perdu un très grand artiste aujourd'hui, toutefois, la musique et l'oeuvre d'André Gagnon resteront en nous pour toujours. Mes pensées les plus douces accompagnent la famille et les proches. - Céline xx…: Marie-Claude Tétreault pic.twitter.com/fvH2YVDicS— Celine Dion (@celinedion) December 4, 2020 Focus sur la carrière d'André GagnonPianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur québécois, André Gagnon a composé une cinquantaine d'albums ainsi que de nombreuses trames musicales de films. Si l'artiste s'était produit pendant deux ans en France, c'est au Japon qu'il avait connu un succès considérable dans les années 1990. Au cours de sa carrière, André Gagnon avait également collaboré avec plusieurs stars de la musique, telles que Fabienne Thibeault, Diane Dufresne, ou encore, Renée Claude. Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Agence Céline Dion © The ImageDirect Céline Dion © Agence Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Le monde de la musique est en deuil. Artiste québécois, André Gagnon est décédé le 3 décembre 2020 des suites de la maladie à corps de Lewy. Deux ans plus tôt, c'est après soixante ans de carrière qu'il avait mis un terme à sa carrière, révélant alors avoir des ennuis de santé. Sur son site, la maison de disque de la star, Audiogram, a partagé un communiqué. On peut ainsi lire : "Avec grande tristesse, nous vous informons du décès du pianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur/orchestrateur québécois André Gagnon ce 3 décembre 2020 à l'âge de 84 ans, des suites de la Maladie à corps de Lewy. Toute l'équipe d'Audiogram désire offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de l'artiste. Nos pensées vont vers vous. L'œuvre d'André Gagnon nous accompagnera pour toujours."Une nouvelle qui a bouleversé Céline Dion qui a partagé sur son compte Twitter ce vendredi 4 novembre 2020 un cliché en noir et blanc d'André Gagnon. Émue, celle qui a déjà perdu sa mère, Thérèse, début 2020, ainsi que son mari René et son frère Daniel en 2016 a accompagné la photo de l'artiste de ces tendres mots : "Nous avons perdu un très grand artiste aujourd'hui, toutefois, la musique et l'oeuvre d'André Gagnon resteront en nous pour toujours. Mes pensées les plus douces accompagnent la famille et les proches." De son côté, le Premier ministre du Québec, François Legault a partagé la peine de la chanteuse en écrivant sur les réseaux sociaux : "Le Québec perd un de ses plus grands musiciens. Ses mélodies continueront de nous émerveiller."Nous avons perdu un très grand artiste aujourd'hui, toutefois, la musique et l'oeuvre d'André Gagnon resteront en nous pour toujours. Mes pensées les plus douces accompagnent la famille et les proches. - Céline xx…: Marie-Claude Tétreault pic.twitter.com/fvH2YVDicS— Celine Dion (@celinedion) December 4, 2020 Focus sur la carrière d'André GagnonPianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur québécois, André Gagnon a composé une cinquantaine d'albums ainsi que de nombreuses trames musicales de films. Si l'artiste s'était produit pendant deux ans en France, c'est au Japon qu'il avait connu un succès considérable dans les années 1990. Au cours de sa carrière, André Gagnon avait également collaboré avec plusieurs stars de la musique, telles que Fabienne Thibeault, Diane Dufresne, ou encore, Renée Claude. Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Agence Céline Dion © The ImageDirect Céline Dion © Agence Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA Céline Dion © Backgrid USA
04 décembre 2020

Bertrand-Kamal : ces mots très durs qu'il avait dits à ses amis à quelques jours de la fin

La saison des 4 Terres de Koh-Lanta touche bientôt à sa fin. Vendredi 27 novembre, les cinq derniers candidats encore en lice se sont affrontés lors de l'emblématique épreuve de l'orientation avec comme objectif de se qualifier pour les mythiques poteaux. La finale est diffusée ce vendredi 4 décembre. Une finale dédiée à Bertrand-Kamal, candidat très appréciée de ses camarades et décédé en septembre dernier des suites d'un cancer du pancréas. Il avait 31 ans.Il y a quelques semaines, dans les colonnes de Closer, Thibault, l'un de ses meilleurs amis, s'était confié sur les derniers jours de Béka, comme l'appelaient ses proches. Il était notamment revenu sur les mots très durs prononcés par Bertrand-Kamal quelques jours avant de mourir. "Avec la team, nous avons passés les quatre derniers jours à l'hôpital avec lui. Il n'y a pas si longtemps, il y avait un vrai pic d'espoir. On y croyait ! Et puis il y a eu ce dernier scanner... Après ça, il nous a écrit à tous pour nous dire : 'Les gars, venez me voir au plus vite, il n'y a plus d'espoir'. On a aussitôt arrêté tout ce qu'on faisait et on a foncé pour être auprès de lui", expliquait-il.Hadja, amie de Béka : "Jusqu'au bout, il y a cru"Dans une interview accordée à nos confrères de Télé Star, Hadja, candidate très proche de Bertrand-Kamal, était également revenu sur les derniers jours de son ami. "Jusqu'au bout, il y a cru. Il ne m'a jamais dit que c'était fini. Bertrand-Kamal s'est battu jusqu'au bout et je suis fier de lui", confie la jeune femme. Lors de la finale de Koh-Lanta : les 4 Terres, diffusée sur TF1, Denis Brogniart lancera une association en présence des parents de Bertrand-Kamal. Cette fondation, qui aura pour but de lutter contre le cancer, devrait porter le nom de Pour Béka. Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram La saison des 4 Terres de Koh-Lanta touche bientôt à sa fin. Vendredi 27 novembre, les cinq derniers candidats encore en lice se sont affrontés lors de l'emblématique épreuve de l'orientation avec comme objectif de se qualifier pour les mythiques poteaux. La finale est diffusée ce vendredi 4 décembre. Une finale dédiée à Bertrand-Kamal, candidat très appréciée de ses camarades et décédé en septembre dernier des suites d'un cancer du pancréas. Il avait 31 ans.Il y a quelques semaines, dans les colonnes de Closer, Thibault, l'un de ses meilleurs amis, s'était confié sur les derniers jours de Béka, comme l'appelaient ses proches. Il était notamment revenu sur les mots très durs prononcés par Bertrand-Kamal quelques jours avant de mourir. "Avec la team, nous avons passés les quatre derniers jours à l'hôpital avec lui. Il n'y a pas si longtemps, il y avait un vrai pic d'espoir. On y croyait ! Et puis il y a eu ce dernier scanner... Après ça, il nous a écrit à tous pour nous dire : 'Les gars, venez me voir au plus vite, il n'y a plus d'espoir'. On a aussitôt arrêté tout ce qu'on faisait et on a foncé pour être auprès de lui", expliquait-il.Hadja, amie de Béka : "Jusqu'au bout, il y a cru"Dans une interview accordée à nos confrères de Télé Star, Hadja, candidate très proche de Bertrand-Kamal, était également revenu sur les derniers jours de son ami. "Jusqu'au bout, il y a cru. Il ne m'a jamais dit que c'était fini. Bertrand-Kamal s'est battu jusqu'au bout et je suis fier de lui", confie la jeune femme. Lors de la finale de Koh-Lanta : les 4 Terres, diffusée sur TF1, Denis Brogniart lancera une association en présence des parents de Bertrand-Kamal. Cette fondation, qui aura pour but de lutter contre le cancer, devrait porter le nom de Pour Béka. Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram Bertrand-Kamal © Capture Instagram
04 décembre 2020

Patrick Sébastien : son mariage avec Nathalie dans un lieu insolite

Invité de l'émission Touche pas à mon poste présentée par Cyril Hanouna ce jeudi 3 décembre, Patrick Sébastien a évoqué sa demande en mariage à sa femme Nathalie Boutot, dite Nana. Qui a dit que se marier devait être en comité restreint ? En effet, l'humoriste n'a pas fait les choses à moitié puisque c'est dans le stade de Brive qu'il a épousé Nathalie. Le 21 février 1999, Patrick Sébastien, ancien président du club de rugby de Brive célèbre ses voeux de mariage devant 20 000 personnes juste avant un match durant lequel Brive rencontrait Toulouse. "On était en train de remonter à Paris et je lui ai dit : "et si on se mariait dans le stade ?", explique-t-il. D'abord surprise, Nathalie Boutot a finalement accepté et c'est un animateur très connu du grand public qui a célébré cette union. "Le maître de cérémonie n'était autre que Jean-Luc Reichmann qui était accompagné du chanteur Serge Lama", indique Cyril Hanouna. Comme on peut le voir sur le reportage de Sept à Huit, diffusé le 29 novembre dernier et dont un extrait a été montré lors de l'émission Touche pas à mon poste, un énorme coeur dans lequel se trouvait un tapis rouge avait été étalé sur le sol au centre du terrain. Un moment mémorable pour le couple qui a célébré ses 21 ans de mariage en février dernier.Une demande en mariage originalePatrick Sébastien n'est pas le seul à avoir voulu faire dans l'originalité. En effet, George Clooney, interviewé par CBS Sunday Morning le 29 novembre dernier, a raconté qu'il avait fait sa demande "à l'improviste". Très surprise, Amal Clooney a mis du temps à répondre, ce qui a inspiré l'acteur de 59 ans : "J'étais à genoux pendant 20 minutes", commence-t-il par expliquer. Voyant qu'Amal Clooney mettait du temps à réaliser ce qui était en train de se passer, il a rajouté : "Je vais finir par me casser la hanche". Une demande en mariage très drôle que le couple pourra raconter à leurs enfants dans quelques années. Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 George Clooney et Amal Clooney © AGENCE George Clooney et Amal Clooney © Agence George Clooney et Amal Clooney © AGENCE Invité de l'émission Touche pas à mon poste présentée par Cyril Hanouna ce jeudi 3 décembre, Patrick Sébastien a évoqué sa demande en mariage à sa femme Nathalie Boutot, dite Nana. Qui a dit que se marier devait être en comité restreint ? En effet, l'humoriste n'a pas fait les choses à moitié puisque c'est dans le stade de Brive qu'il a épousé Nathalie. Le 21 février 1999, Patrick Sébastien, ancien président du club de rugby de Brive célèbre ses voeux de mariage devant 20 000 personnes juste avant un match durant lequel Brive rencontrait Toulouse. "On était en train de remonter à Paris et je lui ai dit : "et si on se mariait dans le stade ?", explique-t-il. D'abord surprise, Nathalie Boutot a finalement accepté et c'est un animateur très connu du grand public qui a célébré cette union. "Le maître de cérémonie n'était autre que Jean-Luc Reichmann qui était accompagné du chanteur Serge Lama", indique Cyril Hanouna. Comme on peut le voir sur le reportage de Sept à Huit, diffusé le 29 novembre dernier et dont un extrait a été montré lors de l'émission Touche pas à mon poste, un énorme coeur dans lequel se trouvait un tapis rouge avait été étalé sur le sol au centre du terrain. Un moment mémorable pour le couple qui a célébré ses 21 ans de mariage en février dernier.Une demande en mariage originalePatrick Sébastien n'est pas le seul à avoir voulu faire dans l'originalité. En effet, George Clooney, interviewé par CBS Sunday Morning le 29 novembre dernier, a raconté qu'il avait fait sa demande "à l'improviste". Très surprise, Amal Clooney a mis du temps à répondre, ce qui a inspiré l'acteur de 59 ans : "J'étais à genoux pendant 20 minutes", commence-t-il par expliquer. Voyant qu'Amal Clooney mettait du temps à réaliser ce qui était en train de se passer, il a rajouté : "Je vais finir par me casser la hanche". Une demande en mariage très drôle que le couple pourra raconter à leurs enfants dans quelques années. Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 Patrick Sébastien © C8 George Clooney et Amal Clooney © AGENCE George Clooney et Amal Clooney © Agence George Clooney et Amal Clooney © AGENCE
04 décembre 2020

Meghan et Harry : le couple a acheté, incognito, son sapin pour son premier Noël

Depuis plusieurs semaines, la famille britannique royale prépare les fêtes de Noël. Que ce soit la reine Elizabeth II et son époux le prince Philip, la famille Cambridge ou la famille Sussex, ils ont beau appartenir à la monarchie, après tout ils sont émerveillés par la magie de Noël comme nous. De leur côté, la reine d'Angleterre et le duc d'Édimbourg vont exceptionnellement rester au palais de Buckingham, et ont préféré tirer un trait sur leur traditionnel Noël à Sandringham.À des milliers de kilomètres de là, le prince Harry et son épouse Meghan Markle vont fêter leur propre Noël, en famille avec leur fils Archie qui a désormais 1 an et demi. L'année dernière, tous les trois avaient passé les fêtes de fin d'année au Canada, avec Doria Ragland, dans un luxueux manoir au bord de l'eau qu'ils avaient loué à un multimillionnaire. Cette année, c'est la toute première fois que le fils de la princesse Diana et l'ancienne actrice américaine passent Noël dans leur nouvelle maison de Montecito, qu'ils ont achetée dans la plus grande discrétion au mois de juillet dernier.Des personnes "gentilles"Ce mercredi 2 décembre, le couple royal s'est rendu dans un magasin pour acheter son propre sapin. Sur Twitter, le vendeur, un homme qui se prénomme James, qui a eu affaire au prince Harry et à Meghan Markle a raconté leur rencontre : "Meghan Markle et Harry sont venus dans ma boutique aujourd'hui et nous leur avons vendu leur sapin de Noël", rapporte la version américaine du Elle.Dans un autre tweet, il a expliqué que quand le couple était dans le magasin, seule une autre famille était présente aussi. Leur petit garçon a couru à travers les arbres et a demandé au prince Harry s'il travaillait dans la boutique, sans savoir qui il était. Et de conclure : "Ils semblent être des gens très gentils, honnêtement. Meghan a l'air très gentille et Harry a agi comme un mec sympa, vraiment. Je suis vraiment content qu'ils aient aimé nos arbres. Nous leur avons trouvé le meilleur que nous ayons. Je suis très content." De son côté, la famille royale a inauguré son majestueux sapin au château de Windsor. Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE La famille royale © Agence Depuis plusieurs semaines, la famille britannique royale prépare les fêtes de Noël. Que ce soit la reine Elizabeth II et son époux le prince Philip, la famille Cambridge ou la famille Sussex, ils ont beau appartenir à la monarchie, après tout ils sont émerveillés par la magie de Noël comme nous. De leur côté, la reine d'Angleterre et le duc d'Édimbourg vont exceptionnellement rester au palais de Buckingham, et ont préféré tirer un trait sur leur traditionnel Noël à Sandringham.À des milliers de kilomètres de là, le prince Harry et son épouse Meghan Markle vont fêter leur propre Noël, en famille avec leur fils Archie qui a désormais 1 an et demi. L'année dernière, tous les trois avaient passé les fêtes de fin d'année au Canada, avec Doria Ragland, dans un luxueux manoir au bord de l'eau qu'ils avaient loué à un multimillionnaire. Cette année, c'est la toute première fois que le fils de la princesse Diana et l'ancienne actrice américaine passent Noël dans leur nouvelle maison de Montecito, qu'ils ont achetée dans la plus grande discrétion au mois de juillet dernier.Des personnes "gentilles"Ce mercredi 2 décembre, le couple royal s'est rendu dans un magasin pour acheter son propre sapin. Sur Twitter, le vendeur, un homme qui se prénomme James, qui a eu affaire au prince Harry et à Meghan Markle a raconté leur rencontre : "Meghan Markle et Harry sont venus dans ma boutique aujourd'hui et nous leur avons vendu leur sapin de Noël", rapporte la version américaine du Elle.Dans un autre tweet, il a expliqué que quand le couple était dans le magasin, seule une autre famille était présente aussi. Leur petit garçon a couru à travers les arbres et a demandé au prince Harry s'il travaillait dans la boutique, sans savoir qui il était. Et de conclure : "Ils semblent être des gens très gentils, honnêtement. Meghan a l'air très gentille et Harry a agi comme un mec sympa, vraiment. Je suis vraiment content qu'ils aient aimé nos arbres. Nous leur avons trouvé le meilleur que nous ayons. Je suis très content." De son côté, la famille royale a inauguré son majestueux sapin au château de Windsor. Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE La famille royale © Agence
04 décembre 2020

Ilona Smet amoureuse : elle partage un tendre cliché avec son chéri

Un cliché digne d'un conte de fée... Depuis huit ans, Ilona Smet vit une belle histoire d'amour avec Kamran Ahmed. Complice, le duo adore voyager et la jolie blonde partage régulièrement des clichés de leurs vacances aux quatre coins du monde. Si la crise sanitaire ne permet pas de se déplacer à plus de 20 kilomètres de son domicile, c'est à Zurich, en Suisse que le couple a profité d'une balade dans une forêt enneigée. Sur Instagram, la fille d'Estelle Lefebure et de David Hallyday a ainsi partagé deux clichés. Sur le premier, elle sourit tendrement à son chéri alors qu'il la soulève dans les airs. Sur le second, le duo s'embrasse, et on peut s'apercevoir que leurs deux chiens étaient également présent pour la promenade. Sobrement, c'est en légende qu'Ilona Smet a écrit : "Première neige de l'année."Romantique, le cliché a énormément plu aux fans de la grande sœur d'Emma Smet. Dans la section des commentaires, la demi-sœur de son père, Darina Vartan Scotti a partagé sous le choc : "Oh mon Dieu, j'ai cru que j'étais sur Pinterest ou sur l'un de ces comptes Instagram de couples parfaits ! Magnifique couple ! Mes préférés !" De son côté, Estelle Lefébure a écrit : "Je vous aime les amours." Sous le charme, les internautes ont également été très inspirés. "Très romantique !" ; "Comme vous êtes un beau couple... Vous respirez l'amour..." ; "Vous êtes trop beaux, on vous aime" ; "Trop trop mignons !", peut-on lire dans la section des commentaires. "J'ai envie d'une histoire d'amour qui dure toute la vie"Le 26 août dernier, Ilona Smet et Kamran Ahmed fêtaient leurs 8 ans ensemble ! Pour l'occasion, la jeune femme de 25 ans avait écrit sur Instagram : "À nos huit années aujourd'hui et bien d'autres à venir. Je t'aime à la folie." En 2018, c'est à l'occasion d'un entretien accordé à Paris Match qu'elle avait révélé comment elle avait rencontré le jeune homme d'origine suisse, écossaise et pakistanaise : "Nous nous sommes rencontrés dans le sud de la France alors que j'étais encore au lycée. J'avais 17 ans et j'étais en terminale. Lui en avait 18 et venait d'avoir son bac (...) Il était mon premier flirt et nous avons la chance de grandir dans la même direction. J'ai envie de stabilité, d'une histoire d'amour qui dure toute la vie." Très amoureuse, Ilona Smet avait ajouté : "Il me booste en me poussant à réaliser mes rêves. Il souhaite avant tout que je sois heureuse." On leur souhaite que cela dure ! Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Un cliché digne d'un conte de fée... Depuis huit ans, Ilona Smet vit une belle histoire d'amour avec Kamran Ahmed. Complice, le duo adore voyager et la jolie blonde partage régulièrement des clichés de leurs vacances aux quatre coins du monde. Si la crise sanitaire ne permet pas de se déplacer à plus de 20 kilomètres de son domicile, c'est à Zurich, en Suisse que le couple a profité d'une balade dans une forêt enneigée. Sur Instagram, la fille d'Estelle Lefebure et de David Hallyday a ainsi partagé deux clichés. Sur le premier, elle sourit tendrement à son chéri alors qu'il la soulève dans les airs. Sur le second, le duo s'embrasse, et on peut s'apercevoir que leurs deux chiens étaient également présent pour la promenade. Sobrement, c'est en légende qu'Ilona Smet a écrit : "Première neige de l'année."Romantique, le cliché a énormément plu aux fans de la grande sœur d'Emma Smet. Dans la section des commentaires, la demi-sœur de son père, Darina Vartan Scotti a partagé sous le choc : "Oh mon Dieu, j'ai cru que j'étais sur Pinterest ou sur l'un de ces comptes Instagram de couples parfaits ! Magnifique couple ! Mes préférés !" De son côté, Estelle Lefébure a écrit : "Je vous aime les amours." Sous le charme, les internautes ont également été très inspirés. "Très romantique !" ; "Comme vous êtes un beau couple... Vous respirez l'amour..." ; "Vous êtes trop beaux, on vous aime" ; "Trop trop mignons !", peut-on lire dans la section des commentaires. "J'ai envie d'une histoire d'amour qui dure toute la vie"Le 26 août dernier, Ilona Smet et Kamran Ahmed fêtaient leurs 8 ans ensemble ! Pour l'occasion, la jeune femme de 25 ans avait écrit sur Instagram : "À nos huit années aujourd'hui et bien d'autres à venir. Je t'aime à la folie." En 2018, c'est à l'occasion d'un entretien accordé à Paris Match qu'elle avait révélé comment elle avait rencontré le jeune homme d'origine suisse, écossaise et pakistanaise : "Nous nous sommes rencontrés dans le sud de la France alors que j'étais encore au lycée. J'avais 17 ans et j'étais en terminale. Lui en avait 18 et venait d'avoir son bac (...) Il était mon premier flirt et nous avons la chance de grandir dans la même direction. J'ai envie de stabilité, d'une histoire d'amour qui dure toute la vie." Très amoureuse, Ilona Smet avait ajouté : "Il me booste en me poussant à réaliser mes rêves. Il souhaite avant tout que je sois heureuse." On leur souhaite que cela dure ! Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram Ilona Smet et Kamran Ahmed © Instagram
04 décembre 2020

Romane Serda : l'ex de Renaud en deuil, elle a perdu un ami proche

Renaud n'est pas le seul homme à avoir une place dans son cœur. Dans une publication relayée sur son compte Instagram ce vendredi 4 décembre, Romane Serda a annoncé une triste nouvelle. "Mon ami Basile est parti... Tristesse", a écrit la chanteuse. Message de deuil agrémenté d'émoticônes à l'effigie de cœurs noirs, et dans lequel elle n'en dit pas plus sur cet ami ni sur les causes de son décès, qui accompagne deux photos. Dans ces dernières, la maman de Malone Séchan prend la pose tout sourire au côté de son complice.Dans le fil des commentaires, les internautes ont été nombreux à lui adresser leurs plus sincères condoléances. "Très bon courage", "je suis désolée", "paix à son âme", "très grand photographe, condoléances", peut-on lire. En effet, l'ami deRomane Serda s'appelait Basile Minatchy, un photographe professionnel basé à Paris né en 1973. Comme le prouve sa page Instagram, sur laquelle il relayait une majorité de son travail, ses œuvres ont notamment été consacrées au nu féminin, mêlant jeux d'ombres et effets miroirs. Romane Serda : ce drame intime qu'elle a gardé secretUne nouvelle blessure à panser pour Romane Serda. Et l'ex-femme de Renaud - dont elle subit d'ailleurs les piques bon enfant au sujet de sa vie personnelle - sait bien que la vie peut être cruelle. Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste le 6 octobre 2020, elle se confiait sur un drame intime qui l'a marquée au fer rouge : un viol dont elle a été victime à l'âge de 9 ans. "J'ai le souffle coupé, le cerveau paralysé, c'est si soudain, si violent, que je ne réagis pas tout de suite, il entre une fois en moi, je me débat, je crie, et dans la bagarre, il ne peut pas s'enfoncer davantage je crois", disait-elle. Un crime que Romane Serda n'avait jamais évoqué avant la publication de son autobiographie, À la vie à l'amour. Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © Agence Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © Patrick Carpentier Carnet noir © Patrick Carpentier Renaud n'est pas le seul homme à avoir une place dans son cœur. Dans une publication relayée sur son compte Instagram ce vendredi 4 décembre, Romane Serda a annoncé une triste nouvelle. "Mon ami Basile est parti... Tristesse", a écrit la chanteuse. Message de deuil agrémenté d'émoticônes à l'effigie de cœurs noirs, et dans lequel elle n'en dit pas plus sur cet ami ni sur les causes de son décès, qui accompagne deux photos. Dans ces dernières, la maman de Malone Séchan prend la pose tout sourire au côté de son complice.Dans le fil des commentaires, les internautes ont été nombreux à lui adresser leurs plus sincères condoléances. "Très bon courage", "je suis désolée", "paix à son âme", "très grand photographe, condoléances", peut-on lire. En effet, l'ami deRomane Serda s'appelait Basile Minatchy, un photographe professionnel basé à Paris né en 1973. Comme le prouve sa page Instagram, sur laquelle il relayait une majorité de son travail, ses œuvres ont notamment été consacrées au nu féminin, mêlant jeux d'ombres et effets miroirs. Romane Serda : ce drame intime qu'elle a gardé secretUne nouvelle blessure à panser pour Romane Serda. Et l'ex-femme de Renaud - dont elle subit d'ailleurs les piques bon enfant au sujet de sa vie personnelle - sait bien que la vie peut être cruelle. Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste le 6 octobre 2020, elle se confiait sur un drame intime qui l'a marquée au fer rouge : un viol dont elle a été victime à l'âge de 9 ans. "J'ai le souffle coupé, le cerveau paralysé, c'est si soudain, si violent, que je ne réagis pas tout de suite, il entre une fois en moi, je me débat, je crie, et dans la bagarre, il ne peut pas s'enfoncer davantage je crois", disait-elle. Un crime que Romane Serda n'avait jamais évoqué avant la publication de son autobiographie, À la vie à l'amour. Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © Capture Instagram Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © Agence Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © COADIC GUIREC Carnet noir © Patrick Carpentier Carnet noir © Patrick Carpentier
04 décembre 2020

Caroline de Monaco : quels sont les titres de la princesse ?

Désormais troisième dans l'ordre de succession au trône, la princesse Caroline de Monaco reste une des personnalités les plus importantes de la principauté. Âgée de 63 ans, la grande sœur du prince Albert II, qui n'est pas montée sur le trône à la mort de leur père à cause de la primogéniture masculine qui règne sur le Rocher, possède toutefois de nombreux titres que Closer vous propose de découvrir.Pour commencer, Caroline est, bien évidemment, princesse de Monaco, par sa naissance. A l'heure actuelle, il n'existe que deux autres princesses de Monaco : sa petite sœur, la princesse Stéphanie de Monaco, quatorzième dans l'ordre de succession, et sa nièce, la princesse Gabriella de Monaco, sœur jumelle du prince Jacques de Monaco et deuxième dans l'ordre de succession. Mais Caroline de Monaco possède d'autres titres. En effet, en épousant, en 1999, le prince Ernst August de Hanovre, elle est devenue princesse de Hanovre, mais aussi duchesse de Brunswick et Lunebourg. Le duché de Brusnswick et la ville de Lunebourg sont situés dans l'actuelle Basse-Saxe, en Allemagne. Séparée du père de sa fille, la princesse Alexandra de Hanovre, depuis 1999, Caroline de Monaco n'a toutefois pas perdu ses titres.Caroline de Monaco au-dessus du prince Albert II !La raison est simple : Caroline et Ernst August ne sont pas divorcés ! Selon certaines informations venant de ses proches, elle refuserait, en effet, de couper les ponts définitivement, par un divorce, avec son mari pour la simple et bonne raison que ce titre de princesse de Hanovre la fait appartenir à une maison royale et la place ainsi au-dessus de son frère, le prince Albert II de Monaco, d'un point de vue dynastique. Par ailleurs, selon les informations du magazine Bunte, elle refuserait également de divorcer afin d'éviter que le prince Ernst August de Hanvore est un autre enfant légitime. La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Bruno Bebert La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Dominique Jacovides La princesse Caroline de Monaco et son petit-fils, Francesco © Dominique Jacovides La princesse Caroline de Monaco © Jean-François Ottonello La princesse Caroline de Monaco © Bruno Bebert La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES Albert II, la princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre et leur fille, Alexandra © MARTINEZ CHRISTIAN La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES Désormais troisième dans l'ordre de succession au trône, la princesse Caroline de Monaco reste une des personnalités les plus importantes de la principauté. Âgée de 63 ans, la grande sœur du prince Albert II, qui n'est pas montée sur le trône à la mort de leur père à cause de la primogéniture masculine qui règne sur le Rocher, possède toutefois de nombreux titres que Closer vous propose de découvrir.Pour commencer, Caroline est, bien évidemment, princesse de Monaco, par sa naissance. A l'heure actuelle, il n'existe que deux autres princesses de Monaco : sa petite sœur, la princesse Stéphanie de Monaco, quatorzième dans l'ordre de succession, et sa nièce, la princesse Gabriella de Monaco, sœur jumelle du prince Jacques de Monaco et deuxième dans l'ordre de succession. Mais Caroline de Monaco possède d'autres titres. En effet, en épousant, en 1999, le prince Ernst August de Hanovre, elle est devenue princesse de Hanovre, mais aussi duchesse de Brunswick et Lunebourg. Le duché de Brusnswick et la ville de Lunebourg sont situés dans l'actuelle Basse-Saxe, en Allemagne. Séparée du père de sa fille, la princesse Alexandra de Hanovre, depuis 1999, Caroline de Monaco n'a toutefois pas perdu ses titres.Caroline de Monaco au-dessus du prince Albert II !La raison est simple : Caroline et Ernst August ne sont pas divorcés ! Selon certaines informations venant de ses proches, elle refuserait, en effet, de couper les ponts définitivement, par un divorce, avec son mari pour la simple et bonne raison que ce titre de princesse de Hanovre la fait appartenir à une maison royale et la place ainsi au-dessus de son frère, le prince Albert II de Monaco, d'un point de vue dynastique. Par ailleurs, selon les informations du magazine Bunte, elle refuserait également de divorcer afin d'éviter que le prince Ernst August de Hanvore est un autre enfant légitime. La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Bruno Bebert La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Dominique Jacovides La princesse Caroline de Monaco et son petit-fils, Francesco © Dominique Jacovides La princesse Caroline de Monaco © Jean-François Ottonello La princesse Caroline de Monaco © Bruno Bebert La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco © Olivier Huitel La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES Albert II, la princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre et leur fille, Alexandra © MARTINEZ CHRISTIAN La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES La princesse Caroline de Monaco et le prince Ernst August de Hanovre © DOMINIQUE JACOVIDES
04 décembre 2020

Famille royale : découvrez le premier et somptueux sapin érigé au château de Windsor

La reine Elizabeth II affectionne particulièrement la période de Noël et comme chaque année, il était important d'inaugurer le sapin. Ainsi, le compte Instagram officiel de la famille royale a souhaité apporter un peu de joie ce vendredi 4 décembre en publiant la photo du magnifique sapin dressé pour l'occasion. C'est donc un somptueux "épinette de Norvège de 20 mètres de haut" comme indiqué dans la légende, que les abonnés ont pu découvrir. Sur la photo, on peut voir un magnifique sapin décoré de petites pièces dorées, de boules rouges de différentes tailles et des décorations dont par exemple des rubans ou des cadeaux. Le décor est tout autant époustouflant puisque celui-ci est dressé dans le hall de la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Autre surprise de taille, les plus chanceux pourront visiter ce magnifique sapin jusqu'au 4 janvier 2021. "Les expositions de Noël au château de Windsor sont maintenant ouvertes au public", est-il expliqué en légende. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site "Royal Trust Collection" et d'acheter un ticket. Un Noël perturbé pour la famille royale ?Boris Johnson et le gouvernement anglais ont récemment annoncé que les réunions de famille seront autorisées du 23 au 27 décembre. Cependant, à cause de la propagation du Covid-19, les rassemblements doivent être limités. C'est donc un Noël perturbé que va vivre la famille royale. En effet, la reine Elizabeth II a préféré jouer la carte de la sécurité, et a choisi de passer les fêtes de Noël à Buckingham Palace et non à Sandringham comme à son habitude. De plus, le prince Philip (99 ans) et la reine Elizabeth II(94 ans) sont des personnes vulnérables. Comme indiqué par Rebecca English, correspondante royale du Daily Mail, la reine d'Angleterre et son époux ne fermeront pas les portes du château et "verront peut-être quelques membres de la famille". Cependant, elle précise : "ce sera un Noël assez solitaire pour la reine et le prince Philip cette année. Le couple comprend que les membres de leur famille puissent avoir des demandes concurrentes", explique-t-elle. Concernant Kate Middleton, il semblerait que ce soit avec sa mère Carole Middleton qu'elle passera les fêtes en compagnie de son mari et ses enfants, comme indiqué via le compte Instagram PartyPieces le 30 novembre. Famille Royale © Agence Famille Royale © Instagram Famille Royale © Twitter Famille Royale © Twitter Famille Royale © EXPRESS SYNDICATION Famille Royale © EXPRESS SYNDICATION Famille Royale © Dana Press Famille Royale © Imago Famille Royale © AGENCE Famille Royale © Agence Famille Royale © Kensington Royal via Bestimage Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Dana Press Famille Royale © AGENCE Famille Royale © API Famille Royale © Agence La reine Elizabeth II affectionne particulièrement la période de Noël et comme chaque année, il était important d'inaugurer le sapin. Ainsi, le compte Instagram officiel de la famille royale a souhaité apporter un peu de joie ce vendredi 4 décembre en publiant la photo du magnifique sapin dressé pour l'occasion. C'est donc un somptueux "épinette de Norvège de 20 mètres de haut" comme indiqué dans la légende, que les abonnés ont pu découvrir. Sur la photo, on peut voir un magnifique sapin décoré de petites pièces dorées, de boules rouges de différentes tailles et des décorations dont par exemple des rubans ou des cadeaux. Le décor est tout autant époustouflant puisque celui-ci est dressé dans le hall de la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Autre surprise de taille, les plus chanceux pourront visiter ce magnifique sapin jusqu'au 4 janvier 2021. "Les expositions de Noël au château de Windsor sont maintenant ouvertes au public", est-il expliqué en légende. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site "Royal Trust Collection" et d'acheter un ticket. Un Noël perturbé pour la famille royale ?Boris Johnson et le gouvernement anglais ont récemment annoncé que les réunions de famille seront autorisées du 23 au 27 décembre. Cependant, à cause de la propagation du Covid-19, les rassemblements doivent être limités. C'est donc un Noël perturbé que va vivre la famille royale. En effet, la reine Elizabeth II a préféré jouer la carte de la sécurité, et a choisi de passer les fêtes de Noël à Buckingham Palace et non à Sandringham comme à son habitude. De plus, le prince Philip (99 ans) et la reine Elizabeth II(94 ans) sont des personnes vulnérables. Comme indiqué par Rebecca English, correspondante royale du Daily Mail, la reine d'Angleterre et son époux ne fermeront pas les portes du château et "verront peut-être quelques membres de la famille". Cependant, elle précise : "ce sera un Noël assez solitaire pour la reine et le prince Philip cette année. Le couple comprend que les membres de leur famille puissent avoir des demandes concurrentes", explique-t-elle. Concernant Kate Middleton, il semblerait que ce soit avec sa mère Carole Middleton qu'elle passera les fêtes en compagnie de son mari et ses enfants, comme indiqué via le compte Instagram PartyPieces le 30 novembre. Famille Royale © Agence Famille Royale © Instagram Famille Royale © Twitter Famille Royale © Twitter Famille Royale © EXPRESS SYNDICATION Famille Royale © EXPRESS SYNDICATION Famille Royale © Dana Press Famille Royale © Imago Famille Royale © AGENCE Famille Royale © Agence Famille Royale © Kensington Royal via Bestimage Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Agence Famille Royale © Dana Press Famille Royale © AGENCE Famille Royale © API Famille Royale © Agence
04 décembre 2020

Marlène Schiappa recadrée pour son retard à l'Assemblée nationale à cause de ses enfants : sa réponse cash

Une maman comme les autres ! Si Marlène Schiappa a un emploi du temps très chargé, ses deux filles restent sa priorité et elle l'a encore prouvé aujourd'hui. Attendue ce vendredi 4 décembre 2020 à 9 heures pour une discussion du projet de loi sur le délai d'organisation des élections législatives et sénatoriales à l'Assemblée nationale,la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté est arrivé avec quelques minutes de retard. Un comportement qui n'a pas plu à la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Laëtitia Saint-Paul qui a partagé devant tout le monde : "Madame la Ministre, dans ma formation, on m'a appris qu'être à l'heure, c'était déjà être en retard. Je pense que nous accepterions tous vos excuses."De son côté, le député Raphaël Schellenberger s'est également exprimé sur le retard de Marlène Schiappa. "Il y a beaucoup de ministres dans ce gouvernement, peut-être même plus qu'il n'y en a jamais eu et il ne s'est pas trouvé un seul ce matin pour être à l'heure", a-t-il commencé, avant d'ajouter : "Madame la Ministre, vous avez donné comme consigne de commencer sans vous. Mais... Où est-on ? Commencer sans vous la discussion d'un texte de loi, c'est juste mépriser la Constitution, c'est mépriser notre règlement intérieur, les règles principales de la démocratie. C'est parfaitement scandaleux ! Dix minutes de retard, un matin, quand on vous attend pour commencer, ça commence mal cette journée.""Les ministres sont des êtres humains"Face à ces remontrances, Marlène Schiappa a commencé en expliquant : "Je me permets de demander la parole pour la prendre ici et non pas pour débattre de 6 minutes de retard solennellement parce que j'ai trop de respect pour cet hémicycle. Je n'avais pas besoin de votre rappel Madame la Présidente, j'avais bien évidemment prévu de vous présenter très humblement mes excuses pour ces six minutes de retard dont j'espère qu'elles n'entraveront pas gravement la poursuite de nos débats." Afin de justifier ces quelques minutes de retard, elle a ensuite ajouté : "Il s'avère que j'ai terminé hier soir à 2 heures du matin les discussions au Sénat et que ce matin, j'avais simplement un enfant qui était malade et dont je devais m'occuper de la garde pendant la journée pour pouvoir me rendre ici avec vous. Ce sont des choses qui arrivent, les ministres sont des êtres humains, je suis humblement confuse pour ces 6 minutes de retard. Je ferai en sorte qu'elles ne se reproduisent plus et je vous remercie pour les bons vœux de rétablissement que vous ne manquerez pas d'adresser à mes enfants." Une réponse cash comme on en a rarement entendu... Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © Jack Tribeca Marlène Schiappa © Panoramic Marlène Schiappa © Bruno Bebert Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © JB Autissier Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © JB Autissier Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © Panoramic Une maman comme les autres ! Si Marlène Schiappa a un emploi du temps très chargé, ses deux filles restent sa priorité et elle l'a encore prouvé aujourd'hui. Attendue ce vendredi 4 décembre 2020 à 9 heures pour une discussion du projet de loi sur le délai d'organisation des élections législatives et sénatoriales à l'Assemblée nationale,la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté est arrivé avec quelques minutes de retard. Un comportement qui n'a pas plu à la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Laëtitia Saint-Paul qui a partagé devant tout le monde : "Madame la Ministre, dans ma formation, on m'a appris qu'être à l'heure, c'était déjà être en retard. Je pense que nous accepterions tous vos excuses."De son côté, le député Raphaël Schellenberger s'est également exprimé sur le retard de Marlène Schiappa. "Il y a beaucoup de ministres dans ce gouvernement, peut-être même plus qu'il n'y en a jamais eu et il ne s'est pas trouvé un seul ce matin pour être à l'heure", a-t-il commencé, avant d'ajouter : "Madame la Ministre, vous avez donné comme consigne de commencer sans vous. Mais... Où est-on ? Commencer sans vous la discussion d'un texte de loi, c'est juste mépriser la Constitution, c'est mépriser notre règlement intérieur, les règles principales de la démocratie. C'est parfaitement scandaleux ! Dix minutes de retard, un matin, quand on vous attend pour commencer, ça commence mal cette journée.""Les ministres sont des êtres humains"Face à ces remontrances, Marlène Schiappa a commencé en expliquant : "Je me permets de demander la parole pour la prendre ici et non pas pour débattre de 6 minutes de retard solennellement parce que j'ai trop de respect pour cet hémicycle. Je n'avais pas besoin de votre rappel Madame la Présidente, j'avais bien évidemment prévu de vous présenter très humblement mes excuses pour ces six minutes de retard dont j'espère qu'elles n'entraveront pas gravement la poursuite de nos débats." Afin de justifier ces quelques minutes de retard, elle a ensuite ajouté : "Il s'avère que j'ai terminé hier soir à 2 heures du matin les discussions au Sénat et que ce matin, j'avais simplement un enfant qui était malade et dont je devais m'occuper de la garde pendant la journée pour pouvoir me rendre ici avec vous. Ce sont des choses qui arrivent, les ministres sont des êtres humains, je suis humblement confuse pour ces 6 minutes de retard. Je ferai en sorte qu'elles ne se reproduisent plus et je vous remercie pour les bons vœux de rétablissement que vous ne manquerez pas d'adresser à mes enfants." Une réponse cash comme on en a rarement entendu... Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © Jack Tribeca Marlène Schiappa © Panoramic Marlène Schiappa © Bruno Bebert Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © JB Autissier Marlène Schiappa © Stephane Lemouton Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © JB Autissier Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © Gwendoline Le Goff Marlène Schiappa © Panoramic
04 décembre 2020

Samuel Le Bihan bien entouré : il poste un rare cliché de lui en tournage

Fidèle au poste depuis 2014, Samuel Le Bihan a repris le chemin du plateau de tournage de la série Alex Hugo dans laquelle il campe le rôle-titre. Sans doute ravi de retrouver ses collègues, le comédien a partagé un cliché des coulisses du feuilleton dans lequel il prend la pose tout sourire et bien entouré. Ainsi, sur son compte Instagram, c'est aux côtés d'Anne Loiret et d'Andréa Furet que le papa de la petite Angia s'est dévoilé, sous le soleil de Marseille à en croire la géolocalisation. Une photo promettant de nouvelles aventures qui s'est passée de légende, outre quelques hashtags, qui a déchaîné la Toile. "Super photo", "heureuse de vous revoir", "belle photo et hâte de revoir Alex Hugo", peut-on donc lire dans le fil des commentaires.Il faut dire que Alex Hugo a donné du fil à retordre à ses fans. Mercredi 7 octobre, le public apprenait que la sixième saison du feuilleton de France 2 a été suspendue pendant un mois, obligeant la chaîne à miser sur des rediffusions. À la fin du mois d'octobre 2020, le reconfinement de la nation avait obligé les équipes de la série à se tenir loin du plateau de tournage, contraignant une fois de plus les téléspectateurs à la patience. Mais ce mardi 1er décembre, Samuel Le Bihan a révélé que le coronavirus avait intimement frappé Alex Hugo puisque, comme d'autres membres de l'équipe, il a fait partie de ces personnes ayant contracté la maladie. Samuel Le Bihan touché par le coronavirus"Après 1 mois d'arrêt pour cause de COVID dont moi, qui a eu de la chance car je m'en suis sorti avec une bonne fièvre. C'est reparti pour le tournage", annonçait ainsi le comédien de 55 ans dans une publication Instagram. Remis sur pied, Samuel Le Bihan a donc pu reprendre du service pour le tournage de la septième saison de Alex Hugo qui se déroule partiellement dans les Calanque de Sormiou, près de la ville phocéenne. La reprise © COADIC GUIREC La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Frappé par le Covid-19 © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Frappé par le Covid-19 © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Fidèle au poste depuis 2014, Samuel Le Bihan a repris le chemin du plateau de tournage de la série Alex Hugo dans laquelle il campe le rôle-titre. Sans doute ravi de retrouver ses collègues, le comédien a partagé un cliché des coulisses du feuilleton dans lequel il prend la pose tout sourire et bien entouré. Ainsi, sur son compte Instagram, c'est aux côtés d'Anne Loiret et d'Andréa Furet que le papa de la petite Angia s'est dévoilé, sous le soleil de Marseille à en croire la géolocalisation. Une photo promettant de nouvelles aventures qui s'est passée de légende, outre quelques hashtags, qui a déchaîné la Toile. "Super photo", "heureuse de vous revoir", "belle photo et hâte de revoir Alex Hugo", peut-on donc lire dans le fil des commentaires.Il faut dire que Alex Hugo a donné du fil à retordre à ses fans. Mercredi 7 octobre, le public apprenait que la sixième saison du feuilleton de France 2 a été suspendue pendant un mois, obligeant la chaîne à miser sur des rediffusions. À la fin du mois d'octobre 2020, le reconfinement de la nation avait obligé les équipes de la série à se tenir loin du plateau de tournage, contraignant une fois de plus les téléspectateurs à la patience. Mais ce mardi 1er décembre, Samuel Le Bihan a révélé que le coronavirus avait intimement frappé Alex Hugo puisque, comme d'autres membres de l'équipe, il a fait partie de ces personnes ayant contracté la maladie. Samuel Le Bihan touché par le coronavirus"Après 1 mois d'arrêt pour cause de COVID dont moi, qui a eu de la chance car je m'en suis sorti avec une bonne fièvre. C'est reparti pour le tournage", annonçait ainsi le comédien de 55 ans dans une publication Instagram. Remis sur pied, Samuel Le Bihan a donc pu reprendre du service pour le tournage de la septième saison de Alex Hugo qui se déroule partiellement dans les Calanque de Sormiou, près de la ville phocéenne. La reprise © COADIC GUIREC La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram La reprise © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © Capture Instagram Frappé par le Covid-19 © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Frappé par le Covid-19 © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Frappé par le Covid-19 © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE
04 décembre 2020

Aya Nakamura : son compagnon Vladimir Boudnikoff met les choses au clair après les rumeurs d'infidélité

Si elle a longtemps cultivé le mystère autour de sa vie sentimentale, les amours d'Aya Nakamura sont désormais au cœur des spéculations et des rumeurs. Accusé d'infidélité, le producteur Vladimir Boudnikoff est sorti du silence pour se défendre face aux allégations dans une story Instagram rendu publique ce vendredi 4 décembre. Sa réponse est claire :" jamais vu cette fille, jamais eu d'amante, jamais tromper la femme que j'aime. Jamais je ne voudrais entacher l'image de ma reine." Dans la foulée, le jeune a dénoncé ce qu'il considère être "un grand chantage." "Concentrez-vous sur vous, sur les jaloux de la réussite des autres... ça sera déjà pas mal", peut-on ensuite lire.C'est un pavé dans la marre qui a été jeté par une certaine Jessica lors d'une interview accordée à Starmag. Dans cet entretien, cette anonyme de 40 ans révélait entretenir une relation avec Vladimir Boudnikoff depuis bien plus longtemps qu'Aya Nakamura. "Elle croit que leur histoire est sérieuse, mais ce n'est rien d'autre qu'une amourette pour Vlad", faisait savoir Jessica. "Quand Aya lui a mis le grappin dessus, ça faisait un mois que je couchais avec lui. Et ça a continué après qu'elle ait officialisé leur couple." Dans cette confrontation entre son bien-aimé et sa maîtresse supposée, Aya Nakamura garde le silence mais ne cache pas avoir choisi son camp. "Ne croyez pas aux fake news. Tout va bien. Beaucoup de rageux. Mais tout ce que je sais c'est qu'on s'aime", a écrit l'interprète de Pookie sur Twitter.Un corbeau menace de tout dévoilerFin de l'histoire ? Loin de là. Ce mercredi 2 décembre, comme l'a récemment rapporté le magazine Voici, Jessica s'est de nouveau exprimée, affirmant qu'un corbeau, "une amie proche d'Aya", menacerait de dévoiler ses échanges avec Vladimir Boudnikoff. Starmag a ensuite révélé un échange entre le producteur d'Aya Nakamura et l'accusatrice. "Au cas où il y a une histoire, je nierai auprès d'Aya (...) On dira que c'est de la pure invention, et que la personne a fait un montage (...) Aya est sur les réseaux, à fond ! Si y a un truc publié, elle va le voir, et me casser les couilles direct !" a notamment déclaré Vladimir Boudnikoff. Reste à savoir si sa réponse aux accusations d'infidélité pourrait, enfin, rétablir le calme. Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Si elle a longtemps cultivé le mystère autour de sa vie sentimentale, les amours d'Aya Nakamura sont désormais au cœur des spéculations et des rumeurs. Accusé d'infidélité, le producteur Vladimir Boudnikoff est sorti du silence pour se défendre face aux allégations dans une story Instagram rendu publique ce vendredi 4 décembre. Sa réponse est claire :" jamais vu cette fille, jamais eu d'amante, jamais tromper la femme que j'aime. Jamais je ne voudrais entacher l'image de ma reine." Dans la foulée, le jeune a dénoncé ce qu'il considère être "un grand chantage." "Concentrez-vous sur vous, sur les jaloux de la réussite des autres... ça sera déjà pas mal", peut-on ensuite lire.C'est un pavé dans la marre qui a été jeté par une certaine Jessica lors d'une interview accordée à Starmag. Dans cet entretien, cette anonyme de 40 ans révélait entretenir une relation avec Vladimir Boudnikoff depuis bien plus longtemps qu'Aya Nakamura. "Elle croit que leur histoire est sérieuse, mais ce n'est rien d'autre qu'une amourette pour Vlad", faisait savoir Jessica. "Quand Aya lui a mis le grappin dessus, ça faisait un mois que je couchais avec lui. Et ça a continué après qu'elle ait officialisé leur couple." Dans cette confrontation entre son bien-aimé et sa maîtresse supposée, Aya Nakamura garde le silence mais ne cache pas avoir choisi son camp. "Ne croyez pas aux fake news. Tout va bien. Beaucoup de rageux. Mais tout ce que je sais c'est qu'on s'aime", a écrit l'interprète de Pookie sur Twitter.Un corbeau menace de tout dévoilerFin de l'histoire ? Loin de là. Ce mercredi 2 décembre, comme l'a récemment rapporté le magazine Voici, Jessica s'est de nouveau exprimée, affirmant qu'un corbeau, "une amie proche d'Aya", menacerait de dévoiler ses échanges avec Vladimir Boudnikoff. Starmag a ensuite révélé un échange entre le producteur d'Aya Nakamura et l'accusatrice. "Au cas où il y a une histoire, je nierai auprès d'Aya (...) On dira que c'est de la pure invention, et que la personne a fait un montage (...) Aya est sur les réseaux, à fond ! Si y a un truc publié, elle va le voir, et me casser les couilles direct !" a notamment déclaré Vladimir Boudnikoff. Reste à savoir si sa réponse aux accusations d'infidélité pourrait, enfin, rétablir le calme. Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Accusé d'infidélité © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Il nie en bloc © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram Elle garde le silence © Capture Instagram
04 décembre 2020

TEMOIGNAGE. "De la cité à Emily in Paris, ma success-story doit encourager d'autres jeunes"

"Lorsque j'étais petit, mon acteur préféré était Will Smith dans la série Le Prince de Bel-Air. Je m'identifiais à lui, mais ça me paraissait impossible de devenir un célèbre comédien comme lui", se souvient Samuel. A l'époque, le jeune homme vivait à Surville, un quartier sensible de Montereau, en Seine-et-Marne. Aujourd'hui, à 29 ans, Samuel Arnold est à l'affiche de la série Emily in Paris, diffusée sur Netflix et produite par Darren Star, le créateur de Beverly Hills et Sex and the City. Il y incarne Julien, le collègue français et confident d'Emily, une Américaine d'une vingtaine d'années venue s'installer à Paris pour y travailler. Une reconnaissance après de nombreux efforts et de déceptions.La première lueur d'espoir, Samuel la perçoit en 2009 lorsqu'il participe à l'émission La France a un incroyable talent. "A l'époque, j'avais 18 ans et j'étais danseur de hip-hop, mais je restais lucide. Dans ce domaine, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. Mais lorsqu'on est parvenu en finale de l'émission, je me suis dit que, devenir comédien, c'était possible !"Repéré par un coach d'art dramatique, Samuel part intégrer son école... à Londres !Prudent, le jeune homme passe son bac, mais se questionne sur son avenir. "J'ai hésité entre le métier d'infographiste, en corrélation avec mes études, ou acteur. J'ai choisi acteur !" A 21 ans, il intègre une école de cinéma à Paris et, lors de la projection d'un film de fin d'année, il est repéré par un coach d'art dramatique qui lui propose d'intégrer son école à Londres. "Je ne parlais pas un mot d'anglais, je ne connaissais personne là-bas, mais j'ai foncé."Déterminé, Samuel suit assidûment les cours durant la journée, et travaille le soir dans les cuisines d'un restaurant mexicain. "Durant un an et demi, je traduisais mes cours en français en rentrant du restaurant jusqu'à 4 heures du matin et le lendemain, je reprenais le même rythme intensif." Des moments difficiles, mais Samuel parvient ainsi à totalement maîtriser la langue de Shakespeare et décroche sa place dans une agence artistique anglaise et française."En six années, j'ai connu une ascension fulgurante, c'est une grande fierté"Il obtient son premier rôle au cinéma dans un court-métrage récompensé par le Prix du meilleur téléfilm au Festival de La Rochelle en 2016. Mais la vie d'acteur n'est pas un long fleuve tranquille. Le jeune homme enchaîne les castings des deux côtés de la Manche sans être retenu. "J'ai rencontré des déceptions, au début. Quand on s'investit dans un rôle, qu'on passe la première sélection, puis la deuxième, la troisième et qu'on essuie un refus, c'est dur, mais c'est comme ça que fonctionne ce métier, alors il faut l'accepter et avancer."Et sa ténacité se révèle payante. Il obtient ainsi un rôle dans un épisode de la série Platane, d'Eric Judor, puis joue pendant six mois au National Theater de Londres dans la pièce Anthony and Cleopatra au côté de l'acteur Ralph Fiennes. "En six années, j'ai connu une ascension fulgurante, c'est une grande fierté et, surtout, ça prouve que peu importe d'où on vient et qui l'on est, à force de travailler, on y parvient." Samuel Arnold © SPLENDIDE VISUEL Samuel Arnold © NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © STEPHANIE BRANCHU/NETFLIX Bruno Gouery et Samuel Arnold © STEPHANIE BRANCHU/NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © CAROLE BETHUEL/NETFLIX "Lorsque j'étais petit, mon acteur préféré était Will Smith dans la série Le Prince de Bel-Air. Je m'identifiais à lui, mais ça me paraissait impossible de devenir un célèbre comédien comme lui", se souvient Samuel. A l'époque, le jeune homme vivait à Surville, un quartier sensible de Montereau, en Seine-et-Marne. Aujourd'hui, à 29 ans, Samuel Arnold est à l'affiche de la série Emily in Paris, diffusée sur Netflix et produite par Darren Star, le créateur de Beverly Hills et Sex and the City. Il y incarne Julien, le collègue français et confident d'Emily, une Américaine d'une vingtaine d'années venue s'installer à Paris pour y travailler. Une reconnaissance après de nombreux efforts et de déceptions.La première lueur d'espoir, Samuel la perçoit en 2009 lorsqu'il participe à l'émission La France a un incroyable talent. "A l'époque, j'avais 18 ans et j'étais danseur de hip-hop, mais je restais lucide. Dans ce domaine, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. Mais lorsqu'on est parvenu en finale de l'émission, je me suis dit que, devenir comédien, c'était possible !"Repéré par un coach d'art dramatique, Samuel part intégrer son école... à Londres !Prudent, le jeune homme passe son bac, mais se questionne sur son avenir. "J'ai hésité entre le métier d'infographiste, en corrélation avec mes études, ou acteur. J'ai choisi acteur !" A 21 ans, il intègre une école de cinéma à Paris et, lors de la projection d'un film de fin d'année, il est repéré par un coach d'art dramatique qui lui propose d'intégrer son école à Londres. "Je ne parlais pas un mot d'anglais, je ne connaissais personne là-bas, mais j'ai foncé."Déterminé, Samuel suit assidûment les cours durant la journée, et travaille le soir dans les cuisines d'un restaurant mexicain. "Durant un an et demi, je traduisais mes cours en français en rentrant du restaurant jusqu'à 4 heures du matin et le lendemain, je reprenais le même rythme intensif." Des moments difficiles, mais Samuel parvient ainsi à totalement maîtriser la langue de Shakespeare et décroche sa place dans une agence artistique anglaise et française."En six années, j'ai connu une ascension fulgurante, c'est une grande fierté"Il obtient son premier rôle au cinéma dans un court-métrage récompensé par le Prix du meilleur téléfilm au Festival de La Rochelle en 2016. Mais la vie d'acteur n'est pas un long fleuve tranquille. Le jeune homme enchaîne les castings des deux côtés de la Manche sans être retenu. "J'ai rencontré des déceptions, au début. Quand on s'investit dans un rôle, qu'on passe la première sélection, puis la deuxième, la troisième et qu'on essuie un refus, c'est dur, mais c'est comme ça que fonctionne ce métier, alors il faut l'accepter et avancer."Et sa ténacité se révèle payante. Il obtient ainsi un rôle dans un épisode de la série Platane, d'Eric Judor, puis joue pendant six mois au National Theater de Londres dans la pièce Anthony and Cleopatra au côté de l'acteur Ralph Fiennes. "En six années, j'ai connu une ascension fulgurante, c'est une grande fierté et, surtout, ça prouve que peu importe d'où on vient et qui l'on est, à force de travailler, on y parvient." Samuel Arnold © SPLENDIDE VISUEL Samuel Arnold © NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © STEPHANIE BRANCHU/NETFLIX Bruno Gouery et Samuel Arnold © STEPHANIE BRANCHU/NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © NETFLIX Lily Collins et Samuel Arnold © CAROLE BETHUEL/NETFLIX
04 décembre 2020

Julie Gayet : comment elle fait subtilement taire les rumeurs sur son couple avec François Hollande

Tout va bien entre Julie Gayet et François Hollande. Et c'est l'actrice qui le dit. Depuis quelques jours, l'actrice est spécialement remontée contre un magazine people qui affirmait que son compagnon lui était infidèle. Dans l'un de leurs numéros, nos confrères de Voici écrivaient que l'ancien président de la République entretenait une liaison avec la danseuse d'opéra Juliette Gernez etmultiplié "depuis septembre les rendez-vous secrets dans Paris". Des rumeurs qui ont particulièrement blessé la comédienne, qui depuis ne cesse de clamer qu'entre elle et son compagnon, tout va pour le mieux. Et ce à coup de photos complices dévoilées sur Instagram.La dernière en date est une photo de Julie Gayet et François Hollande, où le couple s'affiche bras dessus bras dessous, et qui montre qu'il n'y a aucun nuage à l'horizon. Une tactique de plus en plus utilisée par l'actrice, qui en plus de dévoiler les cadeaux qu'elle fait à "l'homme qu'elle aime", poste davantage de clichés d'eux deux, comme celui dévoilé juste après la publication des rumeurs. "C'était un moyen de répondre 'tout va bien, merci', on ne rentrera pas là-dedans. Nous, on sait ce qu'on vit, on sait qu'on s'aime, notre vie privée ne regarde personne, confiait-elle au Monde, toutefois désolée de "devoir en arriver là". "Poster une photo pour contrecarrer les attaques, c'est terrible", avait-elle précisé.Elie Semoun dément lui aussi ces rumeursDes rumeurs que l'on sait désormais infondées, si l'on en croit Elie Semoun. Ancien compagnon de Juliette Gernez, l'humoriste s'est confié à ce sujet dans Les Grosses Têtes. "Elle m'a dit qu'il n'y avait rien du tout. Elle m'a dit qu'il y avait quatre flics autour d'eux (...) Oui, elle le connaît, mais d'une manière normale. Il ne s'est rien passé !", a-t-il précisé, après avoir toutefois plaisanté sur le fait que son ex-compagne avait "choisi un autre comique". Des propos qui viennent donc collaborer les versions de François Hollande et de Julie Gayet. Sur le plateau de 6 à la maison, l'ex-chef de l'État s'était agacé contre cette "atteinte, pas simplement à l'intimité" mais "pour les personnes qui sont concernées". Julie Gayet et François Hollande © Giancarlo Gorassini Julie Gayet et François Hollande © Instagram Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © CYRIL MOREAU Julie Gayet et François Hollande © Erin A. Kirk-Cuomo Julie Gayet et François Hollande © Michael Baucher Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © Giancarlo Gorassini Julie Gayet et François Hollande © Panoramic Julie Gayet et François Hollande © Instagram Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © CYRIL MOREAU Julie Gayet et François Hollande © Agence Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Tout va bien entre Julie Gayet et François Hollande. Et c'est l'actrice qui le dit. Depuis quelques jours, l'actrice est spécialement remontée contre un magazine people qui affirmait que son compagnon lui était infidèle. Dans l'un de leurs numéros, nos confrères de Voici écrivaient que l'ancien président de la République entretenait une liaison avec la danseuse d'opéra Juliette Gernez etmultiplié "depuis septembre les rendez-vous secrets dans Paris". Des rumeurs qui ont particulièrement blessé la comédienne, qui depuis ne cesse de clamer qu'entre elle et son compagnon, tout va pour le mieux. Et ce à coup de photos complices dévoilées sur Instagram.La dernière en date est une photo de Julie Gayet et François Hollande, où le couple s'affiche bras dessus bras dessous, et qui montre qu'il n'y a aucun nuage à l'horizon. Une tactique de plus en plus utilisée par l'actrice, qui en plus de dévoiler les cadeaux qu'elle fait à "l'homme qu'elle aime", poste davantage de clichés d'eux deux, comme celui dévoilé juste après la publication des rumeurs. "C'était un moyen de répondre 'tout va bien, merci', on ne rentrera pas là-dedans. Nous, on sait ce qu'on vit, on sait qu'on s'aime, notre vie privée ne regarde personne, confiait-elle au Monde, toutefois désolée de "devoir en arriver là". "Poster une photo pour contrecarrer les attaques, c'est terrible", avait-elle précisé.Elie Semoun dément lui aussi ces rumeursDes rumeurs que l'on sait désormais infondées, si l'on en croit Elie Semoun. Ancien compagnon de Juliette Gernez, l'humoriste s'est confié à ce sujet dans Les Grosses Têtes. "Elle m'a dit qu'il n'y avait rien du tout. Elle m'a dit qu'il y avait quatre flics autour d'eux (...) Oui, elle le connaît, mais d'une manière normale. Il ne s'est rien passé !", a-t-il précisé, après avoir toutefois plaisanté sur le fait que son ex-compagne avait "choisi un autre comique". Des propos qui viennent donc collaborer les versions de François Hollande et de Julie Gayet. Sur le plateau de 6 à la maison, l'ex-chef de l'État s'était agacé contre cette "atteinte, pas simplement à l'intimité" mais "pour les personnes qui sont concernées". Julie Gayet et François Hollande © Giancarlo Gorassini Julie Gayet et François Hollande © Instagram Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © CYRIL MOREAU Julie Gayet et François Hollande © Erin A. Kirk-Cuomo Julie Gayet et François Hollande © Michael Baucher Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © Giancarlo Gorassini Julie Gayet et François Hollande © Panoramic Julie Gayet et François Hollande © Instagram Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © CYRIL MOREAU Julie Gayet et François Hollande © Agence Julie Gayet et François Hollande © COADIC GUIREC Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD Julie Gayet et François Hollande © PATRICK BERNARD
04 décembre 2020